Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente» Henry Ford

Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • mercredi 29 mai 2019 à 19h10min
Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

Ce mercredi 29 mai 2019, il s’est tenu la session hebdomadaire du conseil des ministres, sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. Plusieurs décrets ont été adoptés et des communications orales ont été faites au cours de cette séance.

Pendant qu’il livrait le compte-rendu du conseil des ministres de ce mercredi 29 mai, la question de la construction de l’hôpital de Bobo-Dioulasso sur le site de la forêt classée de Kua est revenue au cours des échanges avec les hommes de médias. Le porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a rappelé la visite du ministre en charge de l’Administration territoriale effectuée la semaine dernière à Bobo-Dioulasso.

Pour lui, une étude environnementale sera faite. « Je crois que seule cette étude déterminera si le site est maintenu ou annulé », a affirmé Rémis Fulgance Dandjinou. Toutefois, il a tenu à rassurer les journalistes. « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », a-t-il déclaré.

A en croire le porte-parole du gouvernement, la construction de cet hôpital est une promesse de l’État. Ainsi, il a rappelé que Bobo-Dioulasso, ce n’est pas seulement Kua, Borodogo, Léguéma, etc.

4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

Au cours de ce conseil, le ministre en charge de l’Éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, a fait une communication orale relative au suivi des élèves affectés dans les établissements privés conventionnés par l’État.

Cette convention, selon le ministre, permet à l’État d’affecter des élèves dans ces établissements privés monnayant le paiement de leur scolarité, qui est en moyenne de 50.000 FCFA et un peu plus pour les lycées.

Pour cette année, avant la prise en charge financière, le ministère de l’éducation a décidé de faire un contrôle de la présence physique de ces élèves dans les différents établissements conventionnés. Pour ce faire, 432 établissements ont été contrôlés. Le ministère a constaté une présence fictive de 4059 élèves. Certains effectifs communiqués ne sont pas conformes à la réalité, a indiqué le ministre.

Il a été notifié à ces établissements de reprendre leurs documents. Cette opération permet à l’État d’économiser plus de 203 millions de F CFA, a déclaré le ministre, avant d’ajouter que ces contrôles vont continuer.

Vers l’adoption du DPBEP 2020-2022

Au titre du ministère de l’Economie, des finances et du développement (MINEFID), le conseil des ministres a adopté le « Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2020-2022 ». Selon le porte-parole du gouvernement, c’est « un outil de cadrage macroéconomique budgétaire et financier, qui couvre une période de trois ans et qui doit être présenté et débattu à l’Assemblée nationale afin de diriger les budgets sur les trois prochaines années à venir ».

Rémis Fulgance Dandjinou a rappelé que l’élaboration de ce DPBEP se fait dans « un contexte très difficile ». Ce contexte, c’est celui qui est marqué par les revendications sociales et les menaces sécuritaires. « Les choix qui sont dans ce DPBEP sont ceux du renforcement de la sécurité, de la cohésion sociale, de la promotion de la bonne gouvernance, du développement du capital humain et de la dynamisation des secteurs porteurs », a-t-il renchéri.

Toujours pour le MINEFID, le conseil a adopté un décret qui permet l’application des dispositions des articles 16, 66 et 184 de la loi n°104-2015/CNT portant statut du personnel du cadre paramilitaire des douanes. « Ce décret a pour objectif de réglementer le port des uniformes, des équipements spécifiques des douaniers, et décrire les galons et les appellations correspondant au grade du douanier », a indiqué Rémis Fulgance Dandjinou.

Une synthèse de Cryspin M. Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 mai à 19:45, par sotigui de bobo En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Ça on le sait déjà. Vous laissez les problèmes réels et tournez autour du pot. Un gouvernement vraiment veule que le Burkina n’ait jamais connu. Vous faites honte

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 19:49, par caca En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Dites simplement que vous avez abandonner le projet de Kua et vous cherchez un autre site. Quelle étude environnementale fiable pourrait sortir au Burkina ? Même chez les européens le gouvernement se repli à la volonté du peuple. Les forêts classées n’appartiennent pas au ministère de l’administration, c’est celui de l’environnement qui gère dont compétent pour céder ou pas. C’est l’erreur que vous avez faite dans ce dossier de Kua et vous ne voulez pas reconnaitre. J’ai bien aimé l’attitude des forestiers dans ce dossier. Et maintenant les burkinabé sont informés et doivent se mobiliser contre la construction de l’hôpital dans une foret quelconque.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 19:59, par Zimm En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    " Pour lui, une étude environnementale sera faite"

    Pourquoi vous n’aviez pas fait d’études rigoureuses à l’AVANCE ? surtout pour un projet de milliards de CFA, vous aviez crée une crise inutile !
    Ça fait assez amateur.... et on peut s’interroger valablement sur le sérieux de vos autres projets passés / présents / futurs.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 20:34, par Juste En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Je partage entièrement l’intervention des deux premiers intervenants. Ce gouvernement me dégoûte, rien que des incapables, des gens venus se remplir les poches, faire le malin et bouffer le nom. Mais qu’ils se rappellent qu’ils ne valent meme pas à la cheville de ceux dont les dossiers pendent actuellement devant la Haute Cour de justice ou qui sont devant le tribunal militaire. A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 20:54, par lucky En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Vraiment ces gens on ne sait pas ce qu’ils veulent. regarde comment il parle. Personne n’est contre la construction de l’hôpital

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 21:29, par sidbala En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    De toutes les réactions des citoyens dans leur ensemble, l’idée de ne pas construire l’hôpital à BOBO ne ressort en aucun moment, seulement c’est l’INCOMPETENCE NOTOIRE du gouvernement à conduire le projet qui ressort.
    Cela fait la honte du pays, tout un gouvernement qui non seulement ignore ses propres lois, et manque des hommes et des femmes instruites en la matière.

    Pour les hommes de la rue, on pense qu’a un moment donné les simples commis de l’état peuvent faire mille fois mieux que ces ministres qui sont payes à coup de millions pour de piètres résultants sinon que pas de résultats du tout, je ne sais si leurs amis chinois aussi étaient obnubilés par le fait que c’est dans la foret que sera implanté leur monument ou quoi ?.
    Mais à dire vrai le ministre Barry et certains hauts responsables de ce pays, plus les chinois avaient établis un deal dans la construction de l’hôpital, rien que le fait de ne pas dédommager des gens pour avoir un site sans problème est déjà de l’argent gagné sans transpirer, gaillardement on se dit comme c’est la foret et que c’est une propriété de l’État allons seulement il n’y rien en face, tout en oubliant que c’est la-bas le vrai problème, parce que la foret a un acte de naissance,et qui date depuis 1936 voir même que personne de ceux là même qui le sacrifier n’étaient pas nés ; vous ne pouvez pas venir la faire avaler son acte de naissance pendant que nous sommes là, vous ne pouvez pas la tuer facilement comme ça, parce que vous ne voyez que des milliards a empocher.

    Le ministre Barry devrait même faire profile BAS, pendant que ses parents sont sommairement exécutés, lui il suit les bourreaux pour des miettes de gâteaux, c’est là où tu dois montrer son amour pour la patrie en défendant ce qui est juste, et non être un collabo ; HONTE AUX DEALERS

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 21:32, par RV En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Le régime KABORE est contrôlé par le lobby du Lions Club. Même le MPP et autre APMP n’ont plus rien à dire. Notre pays est télécommandé de l’extérieur par des gens qui sont plus proche des sectes. Une seule devise, l’argent.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 07:44, par un gondwanais En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Mais Juste, vous avez vu juste en disant que ces gens sont venus se remplir les poches et ce n’est nullement un secret de Polichinelle.. Quand des ministères sont affectés à des partis, que voulez vous que ces politiciens fassent quant ils savent que leur séjour n’y est pas pour toujours ; il faut amasser rapidement avant de laisser la place au prochain. Cela me fait penser à ce que disait Feu PALLE Welte,un ministre de Sangoulé LAMIZANA, aux Tribunaux populaires de la révolution : "il fallait se débrouiller pour ne pas partir les mains vides". c’est ce que font maintenant nos gouvernants. Il leur faut de l’argent pour 2020.
    L’étude s’imposerait au cas où le site était retenu pour l’activité, ce qui ne l’est pas.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 09:34, par Sacksida En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Voyez vous, il faut se poser la question pourquoi une insurrection populaire a eclate en 2014 ? Et surtout pourquoi des jeunes gens y ont donne de leur vie ? Si nous sommes d’accord que ce mouvement social inedit est la consequence d’une organisation economique et sociale injuste de la societe devenue un "paradis" pour une minorite et a contrario un "enfer" insuportable pour la grande majorite des Burkinabe. Les victimes de ce mouvement, en particulier les jeunes croyaient a un changement economique et social veritable au profit de cette majorite dont ils sont la force principale favorable au progres. Alors, qu’en est-il aujourd’hui de la situation ou de sa trajectoire ? Depuis quatre ans, y’a t-il une amorce tendant a la remise en cause de l’ordre injuste et favoriser la redistribution equitable des richesses nationales ? Force est de constater que la mauvaise gouvernance, l’injustice sociale, la corruption de certains gouvernants et des elites, le systeme de mensonges, la trahision des aspirations populaires, l’hypocrisie et l’oppression des faibles, et des detournements des biens et deniers publics continuent creant ainsi la deception de la majorite des gens qui fondaient un vrai espoir apres tant de sacrifices. L’on entend souvent dire que le "plus rien ne sera comme avant" de l’insurrection populaire est transfome negativement par "c’est pire qu’avant" les valeurs d’equite et de progres reels sont bafouees. Du reste, la question de foret de Kua n’est qu’un element de l’ensemble des problemes de gouvernance generale du pays. A ceux qui pensent que le Burkina Faso, est hante, c’est surtout ces quelques maux ci-dessus cites qui forment des elements de cette hantise, et la solution est de les combattre sans hypocrisie et avec courage. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 09:46, par Sidbala En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Pour le gouvernement de Roch il y’a tout dedans comment on peut inscrire des.faux élèves pour avoir l’argent sur.le dos.des contribuables. Hé le.gouvernement de.roch pardonner partout on vole l’argent régardé ce que ce.passe actuellement, à la poste on envoyé un jeune son objectif c’est de voler l’argent des épargnants il fait des.bons.sans justification. Je demande dans l’amour de Dieu.vite contrôle à la poste. Je demande à.l’inspection de service de faire son travail.pour ça.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 14:17, par kiakia En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    Cette polémique sur la forêt classée de KUA a mis a nue une situation de dégradation avancée de nos forêts. si des actions ne sont pas prises pour régénérer nos forêts dans 50 ans kua ne sera qu’un désert. nous devrions dépasser la lutte sur la construction de l’hôpital et lutter pour une vrai politique de protection,d’entretien et régénération de toutes les forêts classées du Burkina. si la situation reste telle , construire ou pas construire l’hôpital n’arrêtera pas la déforestation et l’action négative de l’homme sur la nature et sur kua

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 16:55, par THE NIGHT KING En réponse à : Forêt de Kua : « Ce qui est certain, l’hôpital sera construit à Bobo », rassure le gouvernement

    4059 élèves fictifs détectés

    ET MON TYPE ET LES MINISTRES, DG, PRÉSIDENT SANS NIVEAU DÉTECTES ON EN FAIT QUOI ?
    VRAIMENT LE PAYS VA MAL DEEPLY (sérieusement) !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés