Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • mercredi 29 mai 2019 à 17h15min
Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

Au cours du conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi 29 mai 2019, le ministre en charge de l’Éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, a fait une communication orale. Cette communication est relative au suivi des élèves affectés dans les établissements privés conventionnés par l’État.

Cette convention, selon le ministre, permet à l’État d’affecter des élèves dans ces établissements par le paiement de leur scolarité, qui est d’une moyenne de 50.000f et un peu plus pour les lycées.

Cette année, avant la prise en charge financière, le ministère a décidé de faire un contrôle de la présence physique de ces élèves dans les différents établissements conventionnés.

Pour ce faire, 432 établissements ont été contrôlés. Le ministère a constaté une présence fictive de 4059 élèves. Certains effectifs communiqués ne sont pas conformes à la réalité, a indiqué le ministre.

Ces établissements ont été notifiés de reprendre leurs documents.

Cette opération permet à l’État d’économiser plus de 203 millions de francs CFA, a déclaré le ministre, Pr Ouaro, avant d’ajouter que ces contrôles vont continuer.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 mai à 17:34, par Elgine En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    On verra du tout dans ce pays. Que Dieu nous garde.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 17:41, par Lamine En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Bravo ! pour cette rigueur dans la gestion de ce dossier.
    C’est un exercice exemplaire a etendre dans d’autres domaines
    En outre, je pense que les etablissements incrimines doivent rembourser les sommes indument percues
    Felicitations au MENA !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 18:05, par Le patriote En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    C’est bien et même très bien d’effectuer des contrôles pour minimiser les tricheries. Cependant, il aurait fallu que ce contrôle se fasse au premier trimestre de l’année parce que pour diverses raisons, certains élèves abandonnent les classes en cours d’année. Leur absence en fin d’année ne constitue donc pas une preuve que leur établissement d’affectation a voulu tricher. J’invite les services de contrôle du ministère de l’éducation à plus de diligence afin d’éviter de pénaliser les établissement honnêtes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 18:06, par warzat En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Contrôlez s’il vous plait les diplômes, vous serez surpris. C’est terrible, en toute légalité, vous économiserez des milliards à l’échelle d’une année de salaires et d’indemnités indument perçus et vous pourriez poursuivre certains.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 18:10, par Séma BLÉGNÉ En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Merci pour ce travail minutieux . A présent nous attendons les sanctions qui s’imposent car les fainutifs sont connus. C’est l’impunité qui est à l’origine de toutes ses dérives. Qui allait empocher ces 203 millions ? Ça ne peut pas continuer comme ça.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 18:25, par Danga En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Que c’est dommage, quel laxisme ? des gens ont triché et ont été débusqué : au lieu de les sanctionner sévèrement, on les averti. Parallélisme de forme, veuillez relaxer tous les voleurs et les criminels qui sont à leur premier coup.
    N’oubliez d’avertir aussi les tripatouilleurs du décret et arrêté du MINEFID et ceux qui ont les faux diplômes car c’est leur première fois.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 18:59, par Bama Clarisse En réponse à : \xc9ducation : 4059 \xe9l\xe8ves fictifs d\xe9tect\xe9s suite \xe0 un contr\xf4le du minist\xe8re

    Félicitation au ministre Ouaro qui abat vraiment un travail pas des moindres au MENAPLN . on sent que les choses sont entrain de bouger dans ce ministère avec ce monsieur . courage et que sa ne reste pas impunis !!

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 19:04, par Bama Clarisse En réponse à : \xc9ducation : 4059 \xe9l\xe8ves fictifs d\xe9tect\xe9s suite \xe0 un contr\xf4le du minist\xe8re

    Félicitation au ministre Ouaro qui abat vraiment un travail pas des moindres au MENAPLN . on sent que les choses sont entrain de bouger dans ce ministère avec ce monsieur . courage et que sa ne reste pas impunis !!

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 19:30, par Oscar En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Tout d’abord félicitations au ministre Ouaro que j’apprécie beaucoup pour son professionnalisme. Mais j’imagine que des individus doivent etre jugés et condamnes pour ce forfait. On ne peut pas continuer dans l’impunité et vouloir le développement.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 19:43, par lily En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Voila comment un bon programme peut etre stoppe a cause de la malhonnetete des fondateurs et proviseurs de lycees et colleges. S il n y a pas des arrestations et des condamnations, j affirmerai avec ceux qui le font deja que c est le regime de Rocj Marv Kabore qui attise et conseille la fraudw, le vol, la malhonnetete, la corruption et le laxisme.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 20:46, par AMKOULLEL En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Pr OUARO, félicitations pour cette rigueur qui est votre marque de fabrique. Mais , à mon avis, il faut rendre public le nom de ces établissements, le nombre d’élèves fictifs et surtout engagés des poursuites en justice. On ne peut continuer à fermer l’oeil sur des manquements de la sorte, à régler les affaires à l’amiable. Encore merci Pr mais il faut donner une suite judiciaire à cette affaire, à mon avis, afin d’imprimer dans la conscience collective que cette rigueur doit être la norme.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 22:13, par Taaangaa En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    La faute revient au ministère pas aux fondateurs. Que fait votre direction de la planification ? Recueillir les inspecteurs et autres et remplir les bureaux ? C’est pas son rôle de faire ça. Videz les gens et faites travailler votre planification beaucoup de choses pêchent par là-bas. Effectif des candidats aux examens, nombre de correcteurs et non maitrise aussi du nombre d’admis aux différents examens (résultats différents de ceux de la direction qui s’occupe des examens et concours ect)

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 23:49, par Bonjour En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Merci monsieur le ministre.
    Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.
    Le contrôle a été fait seulement cette année.
    Et plus de 200 millions de fonds détournés.
    Faites le calcul,, avec le nombre d’années du clan COMPAORE qui a instauré ce laxisme dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 09:30, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Dommage ! Il n’en sera rien. En début d’année le même OUARO a annoncé en grande pompe la fermeture d’Etablissements délinquants. Nous n’avons vu aucun fermer. L’avertissement sur ce cas-ci n’est rien d’autre que du pipo.. Ce sont les dignitaires et autres proches du pouvoir qui sont les fondateurs ou actionnaires de ces lycées et collège subventionnés. Qu’on nous livre la liste complète et le nom des propriétaires et vous verrez que le Duc sait ce qu’il dit. c’est encore plus grave d’autant qu’on parle de revalorisation dans un domaine truffé de délinquants.Il ne faut pas fermer illico ces écoles mais emprisonner directement les responsables fautifs. Nom d’un Duc, que ne verra-ton pas au Burkina ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 09:38, par Horizon En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Félicitations. Et les autres ministères ? Que cela ne soit pas un coup d’épée dans l’eau. Cette gangrène qui prend la forme de loi dans mon pays est à combattre ou en d’autres termes à neutraliser. A qui appartient la décision ? Quand je pense à des nantis qui utilisent leur intelligence pour opprimer, mieux voler le peuple, exploiter la misère des contribuables, ils trafiquent des lois pour brimer le peuple,c’est triste. Quelle cupidité ? Quelle voracité ? Ce n’est plus de l’égoïsme. Les mêmes gravissent les échelons, les grades à une vitesse exponentielle, reçoivent indéfiniment les décorations. Ils nous traitent avec le meilleur des vocabulaires de jaloux. Pitié, pitié pour nous.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 10:05, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    SIMPLE EFFET D’ANNONCE SANS AUCUNE IMPORTANCE : Trouver l’erreur comme dirait l’autre. Nous sommes habitués à ces déclarations d’intention sans queue ni tête. Effectivement, que valent quelques 200 MILLIONS par rapport à DES CENTAINES DE MILLIARDS FCFA qui disparaissent impunément des caisses de l’état burkinabè régulièrement ??!! Disons-nous la vérité sans faux fuyant, droit dans les yeux. DES PREUVES IRRÉFUTABLES, il en existe à la pelle sur le délit d’apparence qui établit des liens solides entre les revenus d’une personne et son train de vie. L’autorité de contrôle de l’état dépose chaque année des tonnes de rapport sur la corruption et le détournement des fonds qui demeurent pratiquement sans suite. La société civile de son côté dénonce aussi mais rien n’est fait. Y A FOÏ, les hommes avancent mais pas le pays. Et on te traite très méchamment de jaloux et d’aigris quand tu oses parler pour critiquer et dénoncer !

    LE MINISTRE EN CHARGE DE L’ÉDUCATION NATIONALE, LE PROFESSEUR STANISLAS OUARO est un homme de grande valeur intellectuelle indéniable qui malheureusement va se faire griller par la politique. Et, sincèrement, nous lui conseillons donc de quitter dans ça au plus vite avant qu’il ne soit trop tard pour lui. Car, il va lamentablement se faire utiliser et jeter plus tard comme un malpropre. LA FRAUDE SUR L’EFFECTIF est aussi valable à la fonction publique burkinabè malgré les opérations de billetage qui se font de temps en temps. Tous les moyens sont bons pour se remplir abondamment les poches loin des regards indiscrets et inquisiteurs.

    Nous savons tous que LE RÉGIME KABORÉ est une continuation parfaite en presque tout du RÉGIME COMPAORÉ dont il tire toute sa substance. C’est donc le même SYSTÈME POLICO-FINANCIER qui gère notre pays avec les mêmes ramifications que par le passé c’est à dire depuis 27 ans avec la ruse, la démagogie et le populisme comme mode de gouvernance attitrée constamment utilisée pour espérer brouiller les pistes. C’est pourquoi, nous attendons tous que LE MINISTRE OUARO nous dresse officiellement la liste complète des écoles fautives et surtout les sanctions encourues conformément à la loi.

    NON À LA MANIPULATION INTEMPESTIVE DES MASSES !

    QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

    PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !................L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 10:39, par Erasmus En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Pays intègre, tu dis ?! Les burkinabès sont devenus vraiment malhonnêtes, escobars jusqu’à la moelle. Et c’est ce qui est transmis également à nos rejetons. Dès lors, vous pouvez aisément entrevoir ce que sera ce pays demain. On voit des malheurs fondre sur des gens et on se pose des questions : lorsque l’on sème...on récolte ! On comprend pourquoi le ciel nous refuse tant de choses maintenant...

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 10:42, par M.S. En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Félicitations à monsieur le Ministre et à son équipe. J’imagine que l’Etat n’a pas encore effectué de versement à ces établissements. Autrement, c’est d’exiger le remboursement des sommes indûment perçue, sans préjudice d’autres actions qui pourraient être engagées, judiciaires par exemple.
    Il serait souhaitable que des initiatives de contrôle de cette nature s’étendent à d’autre domaines, notamment à la question de vente de places dans les établissements d’enseignement et de formation au Burkina Faso. C’est un triste spectacle auquel l’on assiste à chaque rentrée des classes. Ce ne sera pas de l’exagération de qualifier cette pratique de racket organisé, parce qu’elle implique plusieurs groupes d’acteurs, et non des moindres, de notre système éducatif. En effet, comment comprendre qu’à chaque rentrée des classes, et ce depuis belle lurette, les pauvres parents se voient obligés de verser des sommes importantes à des acteurs-clés dans nos écoles, avant d’obtenir une place pour leur(s) enfant(s). Des sommes versées sans aucun reçu en retour.
    Dans le jargon des « racketteurs » de l’éducation et de leurs complices, ça s’appelle le « Mercato » ou encore le « Calcio », termes utilisés dans le sport pour traduire les transactions entre clubs dans le cadre du transfert de joueurs lors des championnats européens. Selon les spécialistes du football, le Mercato est une « opportunité offerte aux clubs de recruter de nouveaux talents pour renforcer leurs effectifs ; talents qui se négocient à coup de centaines de millions » … Et ce sont nos pauvres parents (y compris nos sœurs et nos mères qui concassent le granit et qui vendent le sable entassé à coup de balai à longueur de journée) qui en sont les victimes résignées car, c’est après avoir garanti les places réservées aux « grands » qui, très souvent, n’en ont même pas besoin, que la spéculation commence. Ce qui est vraiment déplorable, c’est de constater que des places accordées gratuitement à des acteurs de l’éducation pour leurs enfants ou leurs protégés, sont transformées en objet de transaction, ces places revenant naturellement aux plus offrants. Peut-être est-il grand temps que les OSC dans l’éducation (syndicats, APE et AME) prennent aussi en compte cette problématique dans la formation et la conscientisation de leurs militants et de leurs membres que nous sommes.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 17:27, par Mm En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Professeur, je dirais premièrement bravo
    mais par la suite je dirai vous me laissez confus. Est-ce du populisme ? Vous ne publiez aucune information sur ces établissements , le nom des différents responsables . Il ne s’agit pas de 200millions ? C’est plus que ça. Combien d année sont t ils dans cette pratique. Vous attrapez des voleurs qui opéraient sur plusieurs années et vous décidez de les verbaliser simplement. Je dirais que c’est du populisme monsieur. Ce gouvernement de rock continue de me surprendre

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 18:03, par Manuel En réponse à : Éducation : 4059 élèves fictifs détectés suite à un contrôle du ministère

    Bonjour,
    Bon courage aux autorités du Mena . Pour ce qui est de la suite , prenons le temps de vérifier minutieusement les documents recueillis car la loi ne donne droit à personne de publier les noms des gens qui ne sont pas encore reconnus coupables par la justice. Imaginez si on publie votre nom et il s’avère qu’il y’a des erreurs, on fait comment ?
    Chacun d’entre nous est heureux de vivre dans un état de droit, faisons parfois confiance à ceux qui nous gouvernent sinon...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 13 novembre 2019
Conseil des ministres : Un travail législatif et réglementaire en cours pour encadrer le recrutement des volontaires
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 06 novembre 2019
Guinée : 31 Burkinabè arrêtés pour des activités QNET ou pour "atteinte à la sécurité de l’Etat"
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 30 octobre 2019
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 23 octobre 2019
Conseil des ministres : La journée du 28 octobre 2019 dédiée au drapeau et aux symboles de l’Etat
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 16 octobre 2019
Conseil des ministres : Bientôt le bitumage de la route nationale n°17 (Guiba-Garango) pour un délai d’exécution de 24 mois
Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 11 octobre 2019
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 02 octobre 2019
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 18 septembre 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés