Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Donne au monde le meilleur de toi-même, et le meilleur viendra»  Madeline Bridge

Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mardi 28 mai 2019 à 12h30min
Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

Du charbon fin de IAMGOLD Essakane SA, on en reparle. Cette fois, c’est le Réseau national de lutte anti-corruption qui donne de la voix à travers une conférence de presse animée ce 27 mai 2019 à Ouagadougou. Il y a bel et bien eu fraude à la commercialisation de l’or, exportation sans déclaration, détournement de marchandises soumises à autorisation spéciale de leur destination. C’est donc une quantité importante d’or qui quitte illégalement le territoire national, sous le regard attentiste et coupable des autorités.

Rappel. La brigade nationale anti-fraude de l’or a saisi et mis sous scellés, au cours du weekend du 29 au 30 décembre 2018, une trentaine de conteneurs de charbon fin contenant de l’or, de l’argent, sur le point d’être exporté vers le Canada. La presse révélait par la suite qu’il s’agissait d’une tentative d’exportation frauduleuse d’or, maquillée en exportation de déchets de charbon.

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) note que le ministère des Mines et des carrières qui devrait en pareille circonstance diligenter une enquête pour ‘’voir clair’’ dans cette affaire, s’est simplement contenté de réfuter les allégations, tout en défendant la société incriminée.

Et pourtant, a soutenu la structure de lutte contre la corruption, « de sources sûres et concordantes, il y a bel et bien eu tentative d’exportation frauduleuse d’or de la part de IAMGOLD Essakane SA ». Le secrétaire exécutif, Sagado Nacanabo et son équipe notent que :

-  Les conteneurs saisis contenaient des sacs avec du minerai
-  les teneurs déclarées ont été sous- estimées, elles sont anormalement élevées par rapport à celles rencontrées dans le charbon fin des autres mines et par rapport au minerai,
-  la pesée des sacs a montré que les masses humides des sacs ont été bien souvent sous-estimées, induisant une forte minoration des quantités de matière précieuse. Le différentiel de poids sec déclaré est ainsi de 67, 4 tonnes. En prenant en compte les teneurs déclarées par IAMGOLD Essakane SA pour l’or et l’argent, on aboutit à 59,048 kg d’or et 24,11 kg d’argent non déclarés.

En plus, le REN-LAC ajoute qu’une expertise douanière portant sur les exportations litigieuses de charbon fin et autres substances minérales effectuées par la société IAMGOLD Essakane au cours des années 2015, 2016 et 2018 confirme également les soupçons de fraude dans cette opération d’exportation.

De tout cela, plusieurs délits ont été commis :

-  le détournement de marchandises soumises à autorisation spéciale de leur destination privilégiée
-  l’exportation sans déclaration
-  la fraude à la commercialisation de l’or
-  l’infraction à la règlementation des changes

Malgré tout, « le ministère des Mines et des carrières s’est permis d’accorder à IAMGOLD Essakane SA l’autorisation , en 2015, d’exporter au Canada 447, 288 tonnes de charbon fin qui contiendraient 514,439 kg de métaux précieux (or et argent) en vue d’un traitement métallurgique, en violation des textes en vigueur. Il a répété cette même forfaiture en 2016 et 2018 », clame le secrétaire exécutif, Sagado Nacanabo. Ce qui est choquant, ont regretté les conférenciers, c’est que tout cela se fait avec « la bénédiction voire la complicité de l’autorité ».

Et Bruno Kéré, chargé de plaidoyer et lobbying, d’ajouter que les acteurs du domaine de l’exploitation minière s’accordent pour dire que l’exportation du charbon fin n’est pas économiquement rentable. Alors, il se demande bien pourquoi IAMGOLD Essakane SA se donne tant de peines. Il y a manifestement anguille sous roche.

En tout état de cause, le REN-LAC qui exige que toute la lumière soit faite sur cette affaire, et que ceux qui se sont compromis rendent compte, dit envisager toutes les possibilités. Une action en justice n’est pas exclue.

La CNSS et son recrutement frauduleux

L’autre point abordé par les conférenciers, c’est le recrutement frauduleux constaté à la Caisse nationale de sécurité sociale et dénoncé par le comité CGT-B de ladite structure. L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) et le parquet, à travers la gendarmerie, ont mené des investigations qui ont confirmé la fraude dans le recrutement, selon Sagado Nacanabo.

Ainsi, deux personnes ont été appréhendées et elles séjournent à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), en attendant de passer devant le juge. Mais le dossier est en souffrance, et pour cause. La paralysie de la justice depuis octobre 2018. Ce fut ainsi l’occasion pour le REN-LAC d’inviter le gouvernement à se pencher sur les préoccupations des acteurs de la justice pour lever les goulots d’étranglement au risque d’encourager la justice privée.

Au regard des différentes affaires pendantes et d’autres qui ne cessent d’être révélées, le REN-LAC a estimé que l’état actuel de la gouvernance n’est point satisfaisant. Ce qui fait dire à Sagado Nacanabo et à ses limiers que les promesses de « tolérance zéro » et de « gouvernance vertueuse » promises par Roch Kaboré au lendemain de son élection, sont trop lourdes à porter pour lui et pour ses différents gouvernements.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 mai à 22:26, par Hamed En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Nous savons tous qu’il y’a eu fraude de l’or mais vous verez qu’il y’aura aucune suite parce-que Roch lui même était au courant. Sinon c’est clair que des sanctions devaient tomber. Mais bon toujours le mouta mouta de ce régime Mpp. Ils ne savent que poursuivre les innocents.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mai à 08:39, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

      - Hamed, peut-être que c’est pour accumuler l’argent et financer les élections à venir puisque le MPP est aux abois, alors il faut se préparer à corrompre en masse les moutons électeurs du Faso. Comme le dit la fable de JEAN DE LA FONTAINE, Le lion devenu vieux, Livre III, Fable 14 et qui colle bien au cas actuel de RMCK : ’’Le Lion, terreur des forêts, chargé d’ans, et pleurant son antique prouesse, fut enfin attaqué par ses propres sujets devenus forts par sa faiblesse. Le Cheval s’approchant lui donne un coup de pied, le Loup, un coup de dent ; le Bœuf, un coup de corne. Le malheureux Lion, languissant, triste, et morne, peut à peine rugir, par l’âge estropié. Il attend son destin, sans faire aucunes plaintes. Quand, voyant l’Âne même à son antre accourir : Ah ! C’est trop, lui dit-il, je voulais bien mourir ; mais c’est mourir deux fois que souffrir tes atteintes’’.

      Conclusion : RMCK ne s’est pas suffisamment occupé des affaires de l’État et c’est au dernier moment qu’il l’a compris, mais trop tard même en accumulant de l’argent pour corrompre en masse. Ensuite il s’est fait entourer d’incapables qui ne pensaient qu’a vivre. Et aussi il a eu tort en écoutant et responsabilisant Simon Compaoré qui est fini. Il n’a plus de force ni d’idées et est dépassé, sauf que de parler mal alors que celà frustre les gens et déconstruit. Simon Compaoré est aujourd’hui plus destructeur que constructeur et RMCK a intérêt à l’éloigner de tout. En plus il n’a aucun électorat car devenu ridicule par les propos injurieux qu’il tient et dont il ne peut plus s’en passer. Un homme fini est un homme fini et Simon Compaoré doit avoir l’honnêteté de le reconnaitre et de l’admettre, de s’y conformer.

      Par Kôrô Yayélé

      Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 22:44, par discret En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Eh seigneur !!!! Dirigeants du moment, vous voyez que vous etes votre propre problème. Quel gachi !!! Plus d’une demi tonne de minerais composés d’argent et d’or perdue avec la complicité la plus totale des autorités. Eh Dieu !!! Avec ces comportements, des individus seront riches mais le pays lui il sera pauvre. Des grands richards dans un pays pauvre. Quel paradoxe !!! Avec un tel comportement comment vous pouvez convaincre le plus idiot des travailleurs qu’il doit etre patriote en ne réclamant aucune meilleure condition de vie et de travail ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 06:58, par Le petit tranquilos En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Vraiment c’est dommage. Je me demande est qu’au temps de Blaise si les crimes économiques n’étaient pas causées par le groupe de ceux qui gouvernent actuellement et les crimes de sang par Blaise. Dans la logique soit le président limogé le ministre soit le ministre des Mines démissionne. Informez nous svp si cette pratique se déroulait depuis longtemps avant que ce ministre malchanceux ne soit a cette place.
    Dieu a vraiment béni le Burkina. Lentement mais sûrement tout va se savoir. Le ministre des Mines est-il du mpp ou de la mouvance ? Le président a été claire, chacun doit assumer et le ministre et ses acolytes doivent assumer.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 07:49, par HUG En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Si nous devons classer les différents pouvoir je ne sais pas quel rang le pouvoir du MPP et acolytes allaient occuper. Je me rappelle que l"Homme de la solution avait promis 0 corruption au Burkina Faso dès sa prise de fonction. C’est bien car chaque peuple mérite ses dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 08:15, par Mathieu En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    J’ai posé juste une simple question au ministre des affaires étrangères : « Est ce que le gouvernement Burkinabé peut nous dire quelle quantité d’or sort du pays ? » Comme il fallait s’y attendre la réponse a été la plus banale. Oh ne croyez pas que l’or est embarqué dans des avions qui atterrissent et partent comme çà !!!! Voyez vous ce n’etait une priorité d’avoir l’œil sur une ressource qui ne se reproduit pas.
    Question pour tout le public : Combien de nationaux savent comment le lingot d’or est obtenu ? A la phase finale nous sommes hors de la procédure. Peut être je suis un aigri qui parle

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 08:51, par A qui la faute ? En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Et les pseudo-intellectuels passent leur temps à incriminer les pays occidentaux parce qu’ils ne nous aideraient pas assez. Alors que l’argent coule à flot depuis nos brousses jusqu’au Canada.
    Attention, ce n’est pas du vol de IAMGOLD Essakane. Ce sont nos autorités qui font leurs placements personnels pour leurs familles. Ne dites surtout pas de mal des canadiens.
    C’est fou ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 09:31, par Zangoté En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Si la fraude est avérée il faut bien qu’il y ait des sanctions et je crois savoir qu’il y a des textes pour ça. 57 kg d’or c’est pas moins de 1.7 milliards et en principe la sanction devrait prévoir au moins une pénalité équivalent à 10 fois la valeur non déclarée ce qui aurait permis à l’Etat d’empocher la coquette somme de 17 milliards FCFA sans compter l’argent ! Il faudra vite une action en justice et que le REN-LAC et le procureur du Faso s’entourent d’avocats vertueux et patriotes afin de permettre à l’Etat d’entrer dans ses droits.
    A quand l’avènement de vrais patriotes au sommet de l’Etat ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 09:48, par LA VOIE LACTEE En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Merci chers HUG, royalement d’avis avec vous. SI pour des tee-shirts ou deux mille les gens ont choisit, qu’il assument point barre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 11:09, par ça fait rire En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Dommage, c’est mon pauvre pays qui est gouverné comme ça. nous avons fait le pire des choix en mettant notre destin entre les mains du MPP. C’est le règne des médiocres, des menteurs professionnels, des incompétents notoires sur tous les plans. Ils ont échoué sur tous les plans. Le pays est au bord du gouffre. C’est le désespoir généralisé. Qu’avons-nous fait pour mériter un tel sort. Réveillons-nous pendant qu’il est temps, pour récupérer le peu de dignité qui nous reste. Sinon, à cette allure notre beau pays risque de disparaître un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 11:26, par El_monstro En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Les gens font semblant d’être surpris. Entre nous qu’elle idéologie ou programme sous tend l’existence du CDP/MPP ? On gravitait tous autour de Blaise par intérêt et non par conviction. Ne soyez pas étonné si du MPP y a rien dedans. C’est juste du Blaise sans Compaoré ou vice versa. Le reste, pillez et enrichissez vous sans vous faire prendre… On gère.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 11:43, par Lamourdja En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Pourquoi cet acharnement sur la plus grosse compagnie minière du pays qui a experte l’an dernier près de 14T d’or soit 14.000 Kg d’or ? Pourquoi va t’elle frauder sur 56kg ? Est ce une cabale pour tuer le secteur minier du Burkina, en arrêtant les investissements ? Si le secteur minier meurt, à qui cela profitera ? Nous ramener dans notre misère et la quémande auprès des pays européens ?
    Soyons perspicaces et évitons de condamner avant de connaître tous les faits ! Avons nous oublié la présomption d’innocence ?
    Je suis très inquiet de la direction que prends notre pays et de la propension à condamner sur la place publique avant que la procédure judiciaire soit complète !
    je suis un employé de la mine dont nous sommes fiers ainsi que des valeurs qu’elle défend, ce qui est décrit dans la presse et les réseaux sociaux ne représente pas les 2400 employés de cette belle mine
    Ayons peur de Dieu et ne jetons pas la pierre à nos prochains avant qu’ils ne soit établi qu’ils sont coupables. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 12:07, par Alexio En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Ce ne serait pas la derniere fois que les societes europpeenes en Afrique vont nous plumer de nos ressources minieres. Ils sont en avancent sur nous sur tous les plans.

    Ces vautours crient que l Afrique est infestee de corruption et des pots de vins.

    En desinformant l opinion internationale par le Canal de l ONU. Alors les corrupteurs dans leurs rangs.

    Avant qu un projet voit le jour en Afrique ils calculent tous les profits legaux et illegaux( optimalisation fiscale, l evasion fiscale dans les paradis fiscaux et autres criminalite comme celle -la qui a ete decouvert aujourdhui.

    Ce n est que le sommet de l Iceberg. La corruption de nos dirigeants.

    Le meme scandale est devenu le sport prefere des compagnies internationales aux deux Congos. Alors que la population est entrain de crever de fin, des maladies equatoriales.

    Alors que sans le Coltan pas de cellephone(mobile telephonique). Voyez- vous ce dilemme africain ?

    L epillage organise de nos matieres premieres ne daten pas aaujourdhui. Un rappel. Quand le site d Or de Poura etait sous l exploitation de la SOREMI sous la premiere repuplique.

    il fut fermer par le Defunt president Maurice Yameogo. qui par lasuite renvoya la societe qui nous escroquait par les memes methodes.

    La fraude. Avant de quitter ce site, la societe sabota toutes les infrastructures.

    Ils sont pour leurs interets egoistes et geopolitiques. Les courronnes des rois et des reines europpeens viennent d Afrique.

    Quelle premiere femme en Afrique a une courronne sur sa tete ? Seule la femem de l Empereur Jean Bedel Bokassa, en son temps.

    Mais la mauvaise publicite autour de son intronisation par les europeens avaient atteint le zenith solaire.

    Ces hypocrites devraient se regarder au mirroir. Le President Francais Valery Giscard etait mele aux affaires de diamant en Centrafrique de Bedel Bokassa.

    Nous sommes victimes de notre naivite.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 12:20, par la patrie ou la mort nous vaincrons En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    donc on attend les sanctions qui vont tomber car au ministère des mines y a des responsables qui on démenti cette affaire de fraude dans les medias

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 12:28, par MIRES En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Très bien et félicitation au REN LAC et à la presse

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 13:33, par sidbénéré En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    C’est des agents frustrés du ministère des mines qui ont vendu la mèche.C’est de la pure vérité.Il y a eu fraude.Bon travaille les gars.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 14:08, par Salou En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Bravo au REN-LAC. Dirigeants de MERDE, le BF est entrain de devenir un pays de MERDE. C’est le voleur de poulet qui croupit en prison alors q Ns sommes governés par des "grands coupeurs de routes"

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 14:25, par pataamleukré En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    A quoi sert l’usine implantée au Burkina,si l’on doit envoyer le minerais ailleurs pour être traité ?
    Si les déchets sont sans valeur pourquoi se donner toute cette peine à les transporter sur une si grande distance ?
    Rien ne nous garantit d’ailleurs que la cargaison ne contient pas des lingots d’or soigneusement dissimulés.
    Avec un peu de bon sens nos autorités auraient pu comprendre que cette opération est une arnaque,a moins que comme ne l’insinue un des internautes elles ne soient également bénéficiaires de celle-ci.
    Bravo aux agents des douanes !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 16:15, par Un Burkinabê En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Je reste sceptique sur cette histoire car les chiffres du journaliste sont très loin différents de ceux du Ren-Lac. Aussi on ne peux pas connaitre la valeur de l’or brute comme le Ren-Lac le dit avec des calculs qui ne reflètent pas la réalité des choses. Il ya des marges d’erreurs (moisissure, teneur moyenne, taux de récupération, représentativité des échantillons prélevés pour l’analyse) qui appliquées à la quantité du minerais peuvent dépasser les 57 kg d’or. Il faut attendre les résultats du Procureur avant de faire des déclarations qui nuiront à notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 17:21, par la vérité En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Si ce que le REN -LAC dit est vrai alors c’est grave pour notre pays. Nos ressources s’en vont sans que celui qui peut arrêter ce trafic ne bronche. Il faut donc voter tout sauf le MPP en 2020 parce qu’il ne se montre pas là la hauteur des attentes du peuple.

    Un citoyen sans parti politique.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 17:22, par saam En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Prési, s’il te reste un peu d’amour pour la patrie qui t’a vu naître, quitte le pouvoir ! C’est la dégringolade depuis 2015, rien ne va, Le pays sombre sous ta gestion ! Pour l’amour de tes ancêtres qui se retournent dans leurs tombes depuis que nous n’arrêtons pas de compter nos morts sans parler de la gestion chaotique, légère et amateuriste de l’état, quitte le pouvoir pour sauver notre patrie !
    2020 arrive chers frères et soeurs burkinabé, le pays est en pilotage automatique depuis longtemps. Il est temps d’agir pour sauver les meubles. Notre destin est dans notre main !!

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 17:50, par L’ESPOIR EST PERMIS En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Je n’écris pas pour défendre la société Iamagold Esskane mais je trouve très BIZARRE cet acharnement médiatique sur cette histoire de charbon fin. Le problème actuel au BF est que tout le monde même ce qui ne sont pas allés à l,école se prend pour des experts dans tous les domaines de la vie.
    Ecoutez chers compatriotes qui mordez à tout os qui vous est jeté par des personnes mal intentionnées tapis dans l’ombre, cherchez toujours à comprendre avant de critiquer ou commenter.
    Même les koro du RENLAC ne comprenant rien dans le processus d’exportation de l’or se mettent à faire des incriminations de facon injustifiée.
    Comprenez une chose, lorsque le RENLAC lance que 59048 kg n’ont pas été déclarés, cela ne veut pas dire que l’équivalent monétaire de cette quantité constitue un manque à gagner pour l’Etat. En réalité, s’il y a eu déclaration insuffisante de cette quantité, le manque à gagner pour l’Etat serait juste les royautés et la taxe de développement qui serait respectivement 5% au maximum de la valeur des 59048kg et 1%. Ce qui signifie 115 780 392 FCFA de royautés en moins pour l’Etat et 23 156 078 de FCFA e taxe de développement soit un totat de manque à gagner pour l’Etat de 138 936 470 CFA. Ces estimations sont faites avec un prix trop optmiste de l’or à 1300 USD/once, or on sait qu’en décembre le cours de l’or etait dans les 1200 USD/once. A noter qu’une once = 33.15 g ; un taux de change USD/FCFA de 580 est pris comme hypotése dans l’estimation de ce manque a gagner.
    Pour ceux qui s’excitent au hasard, pensez-vous qu’a cause 138.9 millions FCFA de royautés et taxe à payer, Essakane prendrait un risque à sous-declarer la quantité de son charbon fin ? Soyez au moins un peu réaliste et raisonnable. Regardez ce que cette mine fait pour le pays, en dehors des plus de 2000 employés directs (certaines mines preferent sous-traiter leur main d’oeuvre), cette entreprise fait beaucoup pour la région du sahel et le Burkina tout entier (je me rappelle qu’elle a offert 400 millions FCFA pour soutenir la nouvelle universtité de Dori. le DG précédent qui est un canadien partait donner gratuitement des cours de génie minier à l’université de Fada et c’est la compagnie qui prenait en charge le cout du deplacement par hélicoptere. Chaque année elle prend en charge la totalité des couts des etudes et sejour au Canada de 2 meilleurs bacheliers ; et j’en passe).
    Continuez seulement de décourager les investisseurs en leur payant leur bienfaits pour le pays en monnaie de singe, en plus du terrorisme qui nous frappe....
    Continuez a etre inconscient de la situation que traverse notre pays, Ouvrons l’oeil ches compatriotes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 18:14, par lambda En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    JE DEMANDE LE DÉPART DES SINISTRES :
    - DES xxx : Fraude de l’or et autres métaux précieux par les orpailleurs, les mines industrielles ; bradage des ressources minières ; code minier instable inéquitable injuste...
    - DE LA xxx : Remous sociaux interminables...
    - DE LA xxx : Insécurité chronique non prise au sérieux à l’est et au nord et peut être partout dans le reste du pays...
    - DE LA xxx : Blocage de l’appareil judiciaire, interruption du procès du putsch...
    - DE xxx : Économie en berne ! Manipulation de l’arrêté portant prime de motivation des agents des finances...

    QUAND A TOI xxx TIRE TOI MEME LA CONCLUSION

    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 19:11, par sidbala En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Dans cette affaire, les plus hautes autorités de ce pays sont forcément impliques, le ministre ne peut pas de son propre chef signer des papiers pour faire sortir de l’or du pays tout en foulant aux pieds les textes existants en la matière.
    Ce gouvernement doit respecter l’intelligence des burkinabé.
    Si la société n’a pas les moyens pour créer de la plus value en traitant les déchets sur le sol national qu’elle laisse et faire ce qu’elle peut faire.
    Il faut que tous les burkinabé qui sont encore digne de l’être se dressent comme un seul homme et arrêter les dérivés mafieux, autocratiques et égocentriques de ce régime dénudé de bon sens, si ce n’est la cupidité , en quatre de pouvoir, rien que des balivernes le pays est descendue dans tous indices de développement. C’est la décadence sans précédant à tous les niveaux.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 20:58, par Made En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Le Sinistre nas pas dit que cest faux non ? Un regime de voleurs en coalition. Le regime de Blaise valait mieux que ces gens. Quand je regarde un dirigeant de mon pays, il fait vomir.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 14:25, par Windkit En réponse à : Charbon fin de IAMGOLD Essakane SA : Il y a bel et bien eu fraude de l’or, enfonce le REN-LAC

    Acharnement médiatique à qui profite le crime ??? ce n’est pas la première fois qu’une société est accusée et jetée en pâture à la vindicte populaire. Les accusations de pseudo expert qui n’ont rien pu construire ni crée comme richesse dans ce pas et qui ne comprennent même pas même pas comment on extrait l’or. Avec comme dernier argument quand on démonte leur argumentaire (pourquoi voler 54 kg quand on produit et vend 12 tonnes/an) qu’il n’y a pas de fumé sans feu.
    Je défi qui que se soit de me donner le nom d’une société qui n’a jamais été redressé après un contrôle fiscal ??? cela peut arriver qu’il y a eu des erreurs mais de là à parler de vol et d’accuser tout le secteur ...
    Et le lien est vite fait dans les posts que je lie et la question que je me pose est, qu’il y a des personnes qui ont intérêt à discréditer le pouvoir en place par tous les moyens y compris en passant par le cas Essakane.
    En fait c’est la campagne qui a déjà commencé et vous verrez que ça ne fait que commencer... mais n’oublier jamais que la vérité fini toujours par triomper ...
    Affaire à suivre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
SEMAFO Boungou : Des chiffres au-delà des attentes après une année d’exploitation
Exploitation minière : Le cas de Bomboré en débat à Ouagadougou
Activités minières en Afrique de l’Ouest : L’industrialisation de l’Afrique en réflexion à Ouagadougou
SAMAO 2019 : Le charbon actif au cœur des échanges
Extraction de l’or : Le Burkina lance un projet pour l’élimination du mercure
Village de Sangoulanti (Sud-Ouest) : Un site d’orpaillage ouvert en face d’une école primaire
Province du Boulgou : Des violences sur le site de la mine de Youga
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : L’audience renvoyée en octobre à la demande de la défense
Affaire charbon fin : L’UPC exige la démission « sans délai » du ministre des Mines
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : Douze personnes physiques poursuivies pour des faits de fraude de commercialisation de l’or
Mine de Karma au Nord : Des kits d’embouche ovine pour les jeunes de Namissiguima
Société minière de Sanbrado (Somisa SA) : Une convention pour démarrer l’extraction de l’or
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés