Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans l’amour des hommes pour les bêtes tout l’amour des hommes pour lеur sеmblаblеs. Lеs bêtеs lе рrеssеntеnt, lеs hοmmеs lе рlus sοuvеnt l’ignοrent. » Fernando Barral

Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 26 mai 2019 à 18h37min
Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

Réunie pour la prière dominicale, la communauté chrétienne de Toulfè, dans la paroisse de Notre Dame de Toute Joie de Titao, a été la cible d’une attaque terroriste, ce dimanche 26 mai 2019.

L’attaque a causé la mort de quatre fidèles, selon le communiqué du diocèse de Ouahigouya.

Vos commentaires

  • Le 26 mai à 18:46, par Fétiche des ancêtres En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    Ils commencent à étaler leur échec ces cons de pseudo djihadistes. Si vraiment vous faites cela pour l’islam (je doute fort) sachez que nous allons continuer à boire nos bières et manger nos porcs. Si vous êtes trop fâché aller en Arabie Saoudite ils sont entrain de manoeuvrer avec les USA pour tuer l’IRAN (pays musulman pourtant) vous mourrez esclaves !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 21:32, par nebie En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    Nous sommes au 21 siècle vous ne pouvez pas forcer quelqu’un a prier son dieu je dis bien son dieu parce qu’il prie pas pour vous dans un sens ou dans un autre .

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 21:47, par kaos weogo En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    ce sont des martyrs de la foi chretienne. que Dieu console les familles. honte aux bourreaux et à tous leurs complices. continuons à sortir pour nos prieres et nos messes. nous ne nous cacherons pas pour vivre notre foi. ce pays est aussi le nôtre.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 05:49, par @Lachété En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    C’est vraiment des lâches ces malheureux mécréants et hypocrites.

    Je suis musulman mais j’ai fêté la Nöel dans une église avec un ami, et ces ignorants, des enseignements coraniques ne pourront rien changer à cela, parce que c’est ce qui fait le Burkina Faso.

    Dois-je avoir honte d’être musulman ou dois-je penser que ces gens agissent au nom de projet diabolique dont peut-être les auteurs sont parmi nous ?

    Beaucoup de questionnements : comment choississent-ils les églises ? quel est la similarité entre les lieux choisis et attaqués, au-delà du fait que ces lieux sont situés dans des zones à haut risque ? quels sont les traits caractéristiques ou common de ces attaqueurs ?
    comment prémunir les fidèles catholiques dans ces lieux vulnérables, jusqu’au retour d’une situation sécuritaire acceptable ?

    Je reste convaincu que tout ce qui se passe c’est le bonheur/malheur de nos resources minières en boom d’exploitation ; c’est le projet diabolique de politiciens criminels et égoïstes. Sinon un lâche on ne peut penser islamiser le Burkina Faso par la force ; ce sera alors demander à chaque Burkinabè chrétien ou musulman de tuer son frère ou sa soeur de sang musulmane ou chrétienne parce que nos familles sont ainsi mixées ; cela ne va pas arriver donc leur projet est voué à l’echec par la grâce d’Allah ou de Dieu ce qui est le même Seigneur des mondes et des Hommes.

    Dieu apaise les coeurs meurtris des chrétiens et musulmans du Burkina et d’ailleurs ;
    c’est hors de nos émotions que nous pourrons vaincre ces mécréants et ennemis de notre développment.
    Pas seulement les FDS mais tous Nous les vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 07:59, par wendlassida En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    HEUREUX CEUX QUI SONT MORT A CAUSE DE LEUR FOI CHRÉTIENNE, ILS VERRONT DIEU.
    L’ÉGLISE CATHOLIQUE N’EST PAS UNE ÉGLISE QU’ON PEUT FAIRE TOMBER. BEAUCOUP ONT ESSAYE DEPUIS LE 1ER SIÈCLE JUSQU AUJOURD’HUI, C’EST DIEU LUI MÊME QUI A BÂTI LA CHRÉTIENTÉ.
    MALHEUR A MOI SI JE RENONCE A MA FOI CHRÉTIENNE MÊME DEVANT LA MORT.
    A TOUS LES CHRÉTIENS, GARDONS NOTRE FOI EN CHRIST ET NE REGARDER PAS LES FILS DU DIABLE.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 08:20, par Katenga En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    Felicitation aux catholiques pour leur sang froid meme dans l’agression. Nous avons maintenant la certitude et la preuve que l’enseignement de votre religion est vraiment pour la paix et le pardon.

    Les evenements de Charly ont fait que certaines de vos cathedrales ont été brûlées au Niger et ailleurs par vengeances....
    Mais vous, dans ces attaques dans vos Eglises, vous restez paisibles et priant pour la conversion des bourreaux : seul Dieu vous le revaudra. Courage à vous et ne vous laissez pas distraire. Votre témoignage est eloquent.....

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 09:39, par OUBZANGA En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    Face a cette situation ne serait il pas sage d’arrêter les messes du dimanche dans certaines zones en attendant que nous puissions neutraliser ces terroristes ? je pense qu’il faut arrêter les regroupements dans les lieux de cultes chrétiens pour un bout de temps. Dieu nous comprendra et nous donnera la force. il faut avoir le courage de prendre certaines décisions sécuritaires à des moments difficiles comme nous les vivons actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 11:38, par gohoga En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    Bonjour à tous, jusqu’est là c’était les mosquées qu’ils attaquaient. Comme il y a moins de publicité sur les mosquées attaquées et les fidèles tués, ils se sont retournés contre les églises et leurs fidèles. Là ils ont eu ce qu’ils veulent : la publicité. Il faut arrêter de faire leur publicité.

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 14:50, par Katenga En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

      Au fait, les mosquées qui sont attaquees jusque-la sont celles dont les leaders sont farouchement opposés aux dihadjistes.
      Il faut que certains guides de l’Islam contrôlent leur prêches qui incitent à la haine des pratiquants d’autres religions qu’ils traitent de "Kaffr".
      Certaines prêches dans nos mosquées et sur nos chaines islamiques sont tres violents à l’egard des autres religions.

      Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 11:42, par Meilleur En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    Pourquoi arrêter ? il y’a toujours des persécutions de l’église qui en sort grandie. C’est l’Etat qui doit assurer la sécurité de TOUS qui doit revoir sa stratégie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 12:38, par Ka En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

    Comme c’est bien confirmé ‘’que Dieu tout puissant reçois ses fidèles sacrifiés dans son royaume.’’ Avec ces punaises qui tuent au nom de l’Islam pour diviser le peuple Burkinabé soudé depuis la nuit des temps, je ne sais pas comment cela va se résoudre : Mais il s’avère impérative qu’un leadership ou même un comité dirigeant prenne forme pour mener/diriger les débats et être un point de contact pour une conversation/dialogue avec la communauté musulmane au sens large. Ces débats au sein de la communauté musulmane ont lieu mais ils sont hélas encore désordonnés. Et c’est ce désordre d’une part et l’existence de terrain fertile au radicalisme dans les pays pauvres comme le nôtre qui donne de la voie à ce phénomène a ce que je vois.
    Opposé au manque de coordination à travers un représentant musulman fort comme le pape, qui fait que la communauté musulmane a sens large ne fait pas le poids devant cette propension à la violence et en est la plus grande victime.
    Et comme je le dis souvent en constatant les faits, je dis en toute sincérité que les musulmans radicaux eux-mêmes jouent à l’Autruche, se disant ne pas être concernés, car les terroristes ne sont pas de vrais musulmans. Pourtant, ils utilisent le Livre saint de l’Islam pour endoctriner et commettre leurs abominations qui ne viennent pas de DIEU. Ainsi, chacun fuit sa responsabilité, laissant le champ libre aux Djihadistes trafiquants de drogue et d’êtres humains.

    Dans notre pays en particulier nous pouvons avouer que cette lutte asymétrique est loin de finir, et je pense qu’il faudra vivre avec, car le terrorisme est une hydre dont la tête repousse, chaque fois qu’un leader tombe. Pour moi, une concertation sérieuse entre les responsables musulmans de notre pays pour dire non à ces punaises qui ne représentent pas les musulmans du monde et encore moins ceux de notre pays qui ont des approches très variées du Coran peut aboutir a les dénoncer ces punaises, car ils vivent dans nos foyers et payer pour tuer et déstabiliser le pays.

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 15:07, par Mane En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

      Bonne analyse. C’est vrai, certains Imams n’ont pas l’éducation requise pour prêcher les vendredis. Leur regard sur les autres religions est tres pessimiste et peut entrainer leur auditoir à la violences si ces derniers ne sont pas équilibrés.
      Pour résoudre ce probleme, l’Assemblee doit voter une lois qui interdit les debats sur les religions. Certains pensent qu’ils doivent constament etre en guerre contre les adeptes d’autres religions.
      La religion doit unir aulieu de diviser.
      Nous sommes tous freres avant que ces Religions ne nous arrivent de l’Asie et de l’Europe. Il y a beaucoup plus de choses qui nous unit que ce qui nous divisent. Misons sur ce qui nous unis.

      Répondre à ce message

      • Le 28 mai à 10:07, par Ka En réponse à : Attaque à Toulfè : Quatre personnes tuées (officiel)

        Mane, merci de me lire : Je suis totalement d’accords avec toi, et je peux aller plus loin en disant que nous devons voté une loi qui permettra d’encadrer nos imams avec autorisation d’enseigner ou pas. Toutes ces punaises qui veulent qu’on les classe comme des Djihadistes, ne sont pas des djihadistes, mais plutôt des terroristes. Car, il faut le dire, l’Islam, sur lequel ces malfaiteurs des temps modernes disent fonder leurs actions, de Manille aux Philippines à Orodara au Burkina Faso, en passant par Médine en Arabie saoudite, n’enseigne jamais la haine ni la violence comme tentent de le faire croire les terroristes. Ces derniers, convaincus qu’ils n’ont pas l’adhésion des masses, font parfois dans l’amalgame et la confusion, allant parfois jusqu’à dire que le combat qu’ils mènent ne traduit ni plus ni moins qu’une guerre de civilisation. Certes, l’on reconnaît que les injustices sociales qui caractérisent notre monde peuvent souvent engendrer des frustrations, mais rien ne peut justifier cette manière de faire qui ôte la vie à des innocents. Le comportement de ces gens-là manque de lisibilité, si fait que dans bien des cas, ils sont assimilables à des crapules qui méritent d’être traitées comme telles. Au risque de voir s’effondrer les fondamentaux de notre société fondée sur la paix, la tolérance, l’amour du prochain et le respect de l’autre dans sa différence. Encore une fois merci de me lire.

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : 15 personnes tuées dans une attaque terroriste dans la commune de Barsalogho
Déplacés de Silgadji à Ouagadougou : « On nous a demandé de retourner d’où nous venons »
Situation des déplacés internes : ’’Ouagadougou n’a pas les commodités nécessaires pour les abriter", Laurence Ilboudo
Déplacés internes : "les actions qui consistent à mobiliser des véhicules pour envoyer les gens à Ouagadougou", Simon Compaoré
Village de Belehede, commune de Tongomayel : 17 morts dans une attaque attribuée à des terroristes
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques expriment leur « profonde consternation face aux actes de terrorisme »
Déplacés de Sirgadji : Rahouf, l’enfant de quatre ans qui a fui les terroristes
Situation sécuritaire : Le Conseil supérieur de la défense nationale tient une réunion
Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)
Mali : Une centaine de morts dans une attaque
Namentenga : Le village de Silmangué attaqué par des assaillants
Arbinda : Encore des morts suite à une attaque terroriste
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés