Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

5e édition Génie-Tic : À vos ordis, c’est parti !

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • vendredi 24 mai 2019 à 22h00min
5e édition Génie-Tic : À vos ordis, c’est parti !

La 5e édition du concours Génie-Tic et des concours Génie logiciels et meilleurs sites web, pour le compte de la 15e édition de la Semaine du numérique, a été officiellement lancée ce vendredi 24 mai 2019 à Ouagadougou, par Hadja Ouattara/Sanon, ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes. Des innovations ont été apportées cette année, selon le directeur général du développement de l’industrie numérique.

C’est parti pour le Génie-Tic, le concours qui vise à détecter les jeunes talents porteurs de projets innovants, utilisant le numérique, pour résoudre une problématique dans l’un des secteurs de développement prioritaires du Burkina Faso. Son lancement, ainsi que celui de deux autres concours (Génie logiciel et sites web) est intervenu ce vendredi après-midi à Ouagadougou, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes.

Une vue des invités

Fin des inscriptions le 14 juillet

Dans la présentation faite par Maïmouna Sawadogo, directrice de l’industrie numérique, il ressort que le concours est ouvert à tout Burkinabè ou non-Burkinabè résident. Les candidats peuvent se présenter seul ou par groupe de quatre au maximum. Le concours comportera neuf étapes. La campagne de communication débutera du 27 mai au 14 juillet 2019, date de fin des inscriptions.

À l’issue des travaux des jurys, la liste des présélectionnés sera publiée le 17 juillet. S’en suivra entre autres un atelier de maturation des différents projets, les dépôts des dossiers mûrs, l’audition des finalistes jusqu’à la proclamation des résultats en novembre 2019, lors de la cérémonie de clôture de la Semaine du numérique. Toutes les informations sont disponibles à l’adresse www.concours-innovations.bf/ .

Rodrigue Guiguemdé, directeur général du développement de l’économie numérique et des postes

Quelques innovations

Des innovations ont été apportées cette année. Selon le directeur du développement de l’industrie numérique, Rodrigue Guiguemdé, l’âge limite a été revu à la hausse. Il passe ainsi de 30 à 40 ans. Mais pour les concours Génie logiciel et sites web, il n’y a pas de limite d’âge. Plusieurs catégories sont concernées pour cette édition : santé, sécurité (routière et territoriale), secteur rural (agriculture et élevage), éducation, énergie, promotion civique et protection de l’environnement, transport (transport urbain et interurbain).

Pour le concours des sites web, il a été décidé de réduire le nombre de catégories à six : site vitrine, organe de presse, e-commerce ou site marchand, site institutionnel, blog, administration publique. La date limite d’inscription est fixée au 15 octobre 2019. Le concours logiciel, lui, comporte trois catégories dont l’application mobile, l’application web et l’application de bureau.

Photos de famille

« Quand on se couche sur la natte du voisin, l’on dort par terre »

Dans son allocution, le ministre Hadja Ouattara/Sanon a rappelé que les trois concours cadrent avec la volonté du gouvernement de faire du tout numérique, une réalité au Burkina Faso en privilégiant les initiatives et innovations locales. Marquant un arrêt sur l’actualité marquée par cette guerre technologique entre les États-Unis et la Chine, avec Google qui a décidé de couper les ponts avec Huawei, Hadja Ouattara a interpellé les jeunes.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]


Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 mai à 08:05, par commencement En réponse à : 5e édition Génie-Tic : À vos ordis, c’est parti !

    Vous n’avez meme pas mis de bons ordinateurs dans les ecoles, lycées et universités et vous parlez de comme si nos etudiants on tout ce qu’il faut pour créer. Il faut commencer par les équiper d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 15:40, par samory En réponse à : 5e édition Génie-Tic : À vos ordis, c’est parti !

    L’un des sérieux problèmes de ce pays, c’est la fanfaronnade qui est érigée en mode de gouvernance. Tout est pipo, rien que du pipo. Dommage pour notre pays, qui n’est jamais tombé aussi bas que depuis l’arrivée du pouvoir Roch Marc Christian Kaboré. Aucun ministre (mis à part Rosine Coulibaly, Professeur Filiga Michel, Pr Alkassoum Maïga…, aucun ne ressemble et n’a la carrure d’un ministre). Pauvre Burkina !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Economie numérique : Bientôt une cinquantaine d’entreprises pour booster l’écosystème d’innovation du Burkina
Astuce TIC : Pourquoi il faut se méfier de FaceApp
Communiqué de presse sur la déclaration d’existence des entreprises de publicité
Visite de l’ambassadeur de France à Lefaso.net : « Il a eu l’idée de sortir du cadre institutionnel diplomatique normal… », Dr Cyriaque Paré
Hackathon Sira Labs Bobo : L’équipe Dream remporte le 1er prix avec son idée de projet Green Data
L’ARCEP lance une enquête nationale de satisfaction des clients par rapport aux services de communications électroniques et postaux
4e édition de la Semaine d’information et d’orientation (SIO) : L’ISCOM, l’école supérieure qui forme des professionnels du numérique, était au rendez-vous
Diocèse de Ouahigouya : La CIL outille des membres du clergé sur les données personnelles
Régulation des médias audiovisuels : Le CSC signe une convention avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc pour l’acquisition d’un système de monitoring
Modification de la loi sur le code pénal : Les associations professionnelles des médias suspendent leur campagne de sensibilisation
Fibre optique dans les Hauts-Bassins et les Cascades : La ministre Hadja Ouattara s’assure du bon déroulement des travaux
Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés