Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Eau et assainissement : Un projet d’approvisionnement durable lancé à Pabré

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • vendredi 24 mai 2019 à 20h30min
Eau et assainissement : Un projet d’approvisionnement durable lancé à Pabré

La commune rurale de Pabré a abrité, le 24 mai 2019, le lancement du projet d’amélioration des capacités des collectivités locales à assurer l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement des populations. Ce projet, initié par la Croix-Rouge du Burkina Faso, entend pérenniser l’accès des populations à l’eau et à l’assainissement.

Après Dapélogo et Tanghin-Dassouri, c’est la commune rurale de Pabré qui accueille le projet d’amélioration des capacités des collectivités locales à assurer l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement des populations. L’objectif du projet est de diminuer les corvées d’eau chez les couches vulnérables au Burkina Faso. Son exécution est prévue de 2019 à 2023. À terme, il vise l’accès, de manière pérenne, à l’eau potable et à l’assainissement dans les villages de Pabré.

Dénis Bakyono, président de la Croix rouge burkinabè

En matière d’accès à l’eau potable, beaucoup d’efforts ont déjà été consentis, s’est réjoui le 1er adjoint au maire de la commune rurale de Pabré. À ce jour, Pabré a un taux de couverture en latrines envoisinant 60%, foi de l’autorité municipale. Le taux d’accès à l’eau est estimé à 95% en 2019.

Quelques participants présents au lancement du projet

Durant la phase d’exécution de ce nouveau projet, l’accent sera mis sur la préservation des acquis déjà engrangés en matière d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans la zone. En plus de la réalisation d’infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement, l’amélioration des connaissances des populations en matière de prévention des maladies hydriques devra être prise en compte. Et Sophie Caussanel, chef de mission de la Croix-Rouge luxembourgeoise, d’annoncer « un accompagnement pour l’amélioration des pratiques d’hygiène sur le terrain, en partenariat avec les volontaires et les majors des services de santé, en vue de réduire les infections de sources hydriques ».

Une vue des participants

Et pour y arriver, tout le monde (bénéficiaires, partenaires techniques et financiers) doit jouer sa partition, a interpellé Dénis Bakyono, président de la Croix-Rouge burkinabè.

Ce présent projet est la poursuite de projets qui sont à terme dans la commune. Pabré est une commune rurale de la province du Kadiogo, située à 22 kilomètres de la ville de Ouagadougou.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ministère de l’Environnement : Le programme budgétaire 088 passé en revue
Journée mondiale des toilettes 2019 : « Pour la santé et la dignité humaine, agissons ! »
Gestion durable des terres : Des cas d’école dans la région du Plateau Central
Eau et assainissement : EAA outille des acteurs du secteur de l’eau sur la thématique du marketing et de la mobilisation sociale
Dégâts causés par les animaux sauvages : Le Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) indemnise 160 victimes
Lutte contre le changement climatique : Des jeunes analysent leurs contributions
Grande muraille verte : Betta, un village écolo dans le Plateau central
Autorité du bassin de la Volta : Un nouveau projet pour lutter contre la dégradation des écosystèmes et des eaux
Construction des barrages de Ouessa, Bassiéri et Banwaly : Les rapports d’études d’avant-projet passés à la loupe
Aires protégées au Burkina : Les acteurs se concertent pour sauver la biodiversité
Environnement : « Weoog-Paani », un projet pour mieux protéger les forêts
Ceinture verte de Ouagadougou : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales met en terre 800 plants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés