Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La Constitution ne garantit pas le bonheur, seulement la poursuite de celui-ci. Vous devez le rattraper vous-même» Benjamin Franklin

Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

Accueil > Actualités > Environnement • • vendredi 24 mai 2019 à 23h30min
Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

La polémique sur le déclassement de la forêt de Kua ne finit pas d’enfler. Surtout après deux épisodes palpitants dans la journée du 23 mai 2019 : dans la matinée, les forestiers ont déterré, sans autre procédure, les bornes implantées la veille ; et dans la soirée, on a pu suivre au journal de la RTB le ministre des Affaires étrangères qui a fait un tour sur le site et qui affirme que la forêt n’existe plus que de nom. La réaction d’une citoyenne.


Aux puissants d’aujourd’hui.

Ceux qui vous demandent de trouver un autre site que la forêt de Kua pour construire un hôpital futuriste vous saluent.

Entre personnes douées d’intelligence pratique et de raison, on se comprend.

Le monde entier nous regarde et se délecte de notre division sur une question où le bon sens impose la raison et un minimum de considération pour la nature ; et les engagements que le Burkina a pris tout récemment à la COP21.

La forêt est un bien national et public, et donc nous sommes tous fondés à dire notre mot quand elle est menacée.

Je m’adresse aux ministres de l’environnement et de la santé.

Etes-vous certains que l’hôpital, don de la Chine, ne peut être érigé sur un autre site ?

Ce n’est qu’un don, on n’est pas obligé de l’accepter s’il pose autant de problèmes.

Je sais que notre pays a besoin de tout, mais savez-vous que tous les jours des citoyens burkinabè refusent des dons qu’ils jugent indignes d’eux-mêmes et de leur pays ? Restons mesurés dans nos actions et surtout dans nos paroles.

Et au ministre Alpha Barry,

Je sais que ce n’est pas un diplomate, mais sa sortie ne rend pas service à ceux qui iront à la prochaine COP où je vous garantis que vous entendrez parler de Kua, si jamais...

Ressaisissez-vous et soyez raisonnables. Je vous en prie. Ne brûlez pas Kua pour un hôpital qui peut être construit rapidement sur un autre site.

Réfléchissez bien. La destruction partielle de cette forêt est-elle la meilleure solution ? Selon vous, c’est la bonne option, mais est-ce la meilleure ?

Messieurs, madame, souvenez-vous, souvenez-vous. L’hôpital ne sera pas construit en un jour . Le chantier du tronçon Yalgado-échangeur de l’Est, le pire cauchemar des Ouagalais, long de moins de trois pauvres kilomètres est dans sa cinquième année et il est loin d’être achevé.Trois premiers ministres y sont passés, mais le chantier ne fait que s’enfoncer dans l’absurdité totale. On vous a jamais entendu parler de ça, pourtant les Burkinabè vont payer chaque CFA perdu dans ce chantier.

S’il vous plait, trouvez un autre site pour ce don d’hôpital déjà privatisé.

Alpha Barry, les chinois ne t’ont pas dit que dans leur culture, ils font mieux que de remuer leur langue sept fois avant de parler ? Ils disent qu’il faut avoir sept langues dans sa bouche et se taire.

Vous n’étiez pas obligé d’insulter ceux qui demandent qu’on préserve l’intégrité de cette forêt. Mais c’est Ramadan, on vous pardonne. Ivresse du pouvoir !! Le vertige passera et le meilleur endroit pour décompresser pourrait être cette clairière que vous avez vue dans la forêt de Kua, même si vous dites qu’il n’y a aucune forêt là-bas.

Nous savons que tout est devenu urgent mais quand même !!!

Au fait c’es quoi un pays qui vit de dons ?

Continuez à endormir les gens au lieu de les mettre au travail….

Sally Nébié Conombo

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 13:17, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    - Ma fille, tout ce brouhaha c’est de la diversion ! Les gens du pouvoir MPP sont aujourd’hui aux abois et tout ce qu’ils trouvent est bon à prendre pour divertir les citoyens et les détourner des choses essentielles. C’est comme quelqu’un qui se noie et qui s’accroche à un serpent qui passe par là avec l’espoir qu’il va s’en sortir. Ces gens du pouvoir MPP & Accolytes sont aux abois et sont entrain de nous divertir en créant ce débat inutile sur la forêt de Kua. C’est juste une mi-temps pour eux dans de nombreux problèmes qu’ils n’arrivent pas à gérer sans compter les fausses promesses qu’ils ont faites et qu’ils sont incapables d’honorer. J’ai toujours dit que la méthode de divertissement sous Blaise Compaoré dont ils étaient les acteurs, est obsolète. Aujourd’hui le peuple a mûrit et ‘’Tond nii naa pukamè’’, et puis ‘’Gaam gaam ka toin gaam ton yé’’. Pitié les MPPisses !

    Par Kôrô Ymayélé

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:39, par ciceron IIeme du nom sur cette toile En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Je valide totalement. Tu es une digne fille d’Homme. Merci pour cette lecon.
    Aimablement ciceron IIEME

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:57, par sidwaya Gomis En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Belle réplique à un ministre des affaires étrangères qui ignore tout de ce qu’est une forêt classée.

    Une forêt classée ce n’est pas un ensemble d’arbres touffus et denses. Non, c’est avant tout une aire délimitée et protégée ; peu importe le nombre d’arbustes que vous dénombrez sur cette aire. L’aire est protégée et tout ce qui s’y trouve avec : faune et flore vivante ou morte, etc. même le bois mort qui s’y trouve est protégé y compris les souches d’arbres coupés que vous y avez vu.

    Ensuite Monsieur le Ministre vous devez savoir que :

    1- la construction d’un hôpital de 500 lits sur n’importe quel site que ce soit, doit faire l’objet d’une étude d’impact environnemental et social (EIES) ;

    2- le déclassement même partiel d’une forêt classée doit également faire l’objet d’une EIES parce que le déclassement d’une forêt, même partielle, a forcément des impacts environnementaux et sociaux et parce que le déclassement même partiel d’une forêt classée relève d’une politique majeure de gestion du pays et en tant que telle devrait également faire l’objet d’une EIES ; il faut savoir qu’il n y a pas que les constructions d’ouvrages qui fassent l’objet d’EIES. Les politiques et stratégie de développement sont également soumises aux EIES. ça c’est la loi qui le dit, une loi votée en 2015 en remplacement d’une précédente loi qui date de 2001.

    A ce que je sache aucune de ces deux EIES n’a encore été effectuée et déjà vous vous empressez de décider de déclasser 16 ha de la forêt.

    Ainsi donc, vous et votre gouvernement ainsi que le conseil municipal de Bobo, vous violer allègrement la loi et c’est pourquoi les forestiers des Cascades et des Hts Bassins ont eu le courage de faire ce qu’ils ont faits, c’est à dire vous rappeler que dans ce pays, il existe des lois en matière de gestion de l’environnement, qui s’imposent à tous et aux gouvernants. Eux les forestiers doivent veiller à l’application de ces lois.

    Monsieur le Ministre un petit conseil : prenez toujours la peine de vous faire briffer sur les sujets que vous ignorez avant de parler. Si dans votre sortie à Kua vous vous étiez fait accompagné par les forestiers de la Direction Régionale des Hts Bassins en charge de l’environnement, non seulement vous n’auriez pas étalé votre ignorance au grand jour,mais vous seriez édifié une fois pour toute sur cette question de forêt classée.

    Je vous invite à lire dans le secret de votre bureau, l’écrit du colonel ZOURE Léonard (ancien DG des Eaux et Forêts aujourd’hui à la retraite) sur Burkina 24. Vous ne le regretterez pas.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 14:20, par gohoga En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Les burkinabé d’aujourd’hui sont de très mauvaise foi, pour moi, utiliser seulement 16 ha pour construire un Hôpital moderne est plus bénéfique pour la population que 16 ha de maïs, non-loti, champs de sachets ou zone de défécation des riverains. Tous ceux qui s’oppose à la construction cet Hôpital sont des ennemies de Bobo, Qui sont près à saboter tout projet développement au profit de la ville. On se rappel de l’affaire la Cimenterie, qui serait plus polluant que la Citec, SAP, Shaphito et surtout les cocultures qui déversent dans la nature des milliers de M3 d’insecticide. Depuis plusieurs années une grande partie de la forêt est transformé en non-loti et des champs de cultures vivrière. Personne n’a dit mot. Aussi les forestiers que les politiciens. Combien d’ha de forêt sont défrisés chaque année au Burkina, sans reaction de Sally Nébié Conombo ? Le gouvernement construisez-nous notre Hôpital. Ceux qui ne veulent pas se soigner à cet Hôpital sa les regarde.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 08:45, par ign En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

      Internaute Gohoga tu es d’une naïveté de routante.
      Aujourd’hui on demande 16 Ha, demain on ajoute des parkings, apres demain des logement pour les internes et une cantine, ensuite comme il ’ya breacoup d’etudiants on ajoute des Amphiteatres. Et si le cousin du ministe veut 300 metres carrés on lui donne. Apres tout c’est quoi 300 metres carrés. En un temps recors la foret est parti.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 14:52, par saam En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Heeeyyyy les puissants d’aujourd’hui là !!! La dame a parlé dèèèèhhh !!! Et toutes les femmes du Burkina lancent le même cri du cœur sans doute !!! Laissez la forêt là tranquille hein !!! Y’ plus d’espace à Bobo ?
    Honnêtement, asseyons-nous et projetons-nous dans 20, 30, 40 ans pour voir quel Burkina on laisse à nos enfants si nous continuons à gérer le pays avec autant de légèreté, d’égoïsme et d’irresponsabilité ? A ceux qui pensent s’exiler chez les autres, qui dort sur la natte de son voisin, dort par terre !! Donc ayons de l’amour pour notre seul Burkina et travaillons à léguer une terre où il fera bon vivre à notre descendance ! Nous leur devons cela !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:38, par Kpièrou En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Je suis de l’avis de cet internaute qui pense que ce dossier a été créé de toute pièce pour divertir les gens vu les nombreux problèmes auxquels les dirigeants ne peuvent trouver de solution.
    Le dossier "déclassement de forêt de Kua" ne suit pas la législation et les autorités s’entêtent à poursuivre et ensuite elles s’étonnent que les gens ne respectent pas les lois. Si l’autorité donne l’exemple de non respect de la loi ne soyons pas étonnés de la suite.
    "Se tromper est humain mais persévérer est diabolique" dit un proverbe latin.
    Dans une situation de crise d’insécurité, il me semble que les premiers responsables se plaisent à créer et à entretenir le remous social.
    Tirez toujours et ne faites pas les étonnés quand ça va casser.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 16:12, par KARIM En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Bonsoir

    Tous ceux qui sont contre la construction de l’hôpital à la soi disant foret de KUA ne sont-ils pas contre le développement de la ville de Bobo. Dites vous que le site de la foret fait le sixième emplacement que les ennemis de Bobo contestent. Chers bobo lais et bobolaises l’arbre est bon pour l’homme mais la vie est meilleure !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 16:36, par Jo Bleck En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Gohoga,arrête de croire que tout ce que tout tes arguments sont exacts, c’est toi qui est de très mauvaise foi.Tu dis qu’une grande partie de la forêt est transformé en non-loti et des champs de cultures vivrières, comme toi tu dors dans R+ tu insulte les nous autres qui n’avions pas les moyens d’acheter des parcelles de tes amis promoteurs immobiliers. Personne n’a dit que construire un hôpital pour la ville de Bobo est mauvais, à part la forêt de KUA il n’y pas de possibilité de dégager 16ha pour hôpital ?
    Une citation de Lao-Tseu« Lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt... » (proverbe chinois)

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 16:39, par MKouka En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Il me semble que le drame que traverse notre pays est que de la période CDP à la période actuelle MPP, on est passé tout d’un coup de l’état d’ignorance dans la peur à l’état où on se tout le monde découvre et s’exprime en savant spécialiste de tout...confisquant ainsi la parole à ceux qui savent et qui en sont professionnels. Et le pays prendre l’allure d’un gros chantier en construction mais par un groupe de singes : pendant que certains avancent vers la toiture, d’autres détruisent les fondations. En réalité il me semble que la question de la démocratie soit mal intégrée par bien de gens. Si cela est vrai alors est-ce les esprits sont assez mûrs pour ces concepts ? L’agression, la violence, la menace, le mépris...physique et verbale ne peuvent etre dominants dnas une société qui pretend au bien-être commun, à la justice, la paix, la solidarité.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:53, par gohoga En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    J’invite les Bobolais à se mobiliser pour que l’Hôpital soit construit au lieu indiqué. Si non les bailleurs de fonds vont avoir peur de Bobo. Tous ceux qui agitent sont soit politiciens anti-développement comme tous les politiciens du BF ou ennemies de Bobo, depuis 40 ans on cherche le moyens pour construire un Hôpital de référence à Bobo ? Gagner 30 milliards et passé son temps tergiverser. Dans les années 70, on avez prévu construire un aéroport international à Bobo. Cette manière de tergiverser avait conduit le bailleur à délocaliser le projet à Bamako au Mali. Si sa continue les Chinois peuvent annuler purement et simplement le projet. On vous fait cadeau, vous faites le malin. Surtout qu’ils ont prévu créer une autre forêt 2 fois plus grand dans la commune ce nous donne 15 ha de plus. Bobolaises et Bobolais ne laissez pas vos ennemies vous faire perdre cet Hôpital. La majorité de ceux qui s’oppose ne sont pas Bobolais. Ils n’ont aucun intérêt que cet Hôpital soit construit à Bobo. Sont-ils déjà venu planter un seul d’arbre à Bobo ? Si les Bobolais ne veulent pas de cet Hôpital, l’Etat doit le transférer à Banfora.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 08:49, par ign En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

      internaute gohoga, c’est tout simplement faux ce que tu avance comme argument. Le finacement est acquis. Retourne voir l’interview de l’ambassadeur chinois. De plus ils sont pret a accepter un autre site.

      Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 11:07, par Cequejenpense En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

      Pouvez vous nous dire comment on crée une Forêt de 30 ha en si peu de temps pour remplacer 16 ha (même défriché) mais qui est plus ou moins centenaire ? Nous sommes dans un Etat dirigé par des incapables depuis un certain temps. Sinon 30 milliards c’est quoi pour un pays qui a 14 mines d’or industrielles ?
      Un pays où les ministres ont 2 voitures de fonction qui coupent pas moins de 90 millions/ministre ?
      Un pays qui chaque année injecte plusieurs milliards dans des folklores inutiles : fête du 11 décembre, Journée des paysans en leur servant du riz importé, des cérémonies de lancement d’activité, etc.
      Un pays qui ne cesse de créer ou maintenir des institutions budgetivores mais soit inutiles soit avec très peu de résultats : Conseil Économique et Social, Médiateur du Faso, Haut Conseil du Dialogue Social, Haut Conseil pour la Réconciliation Nationale, etc.
      Un pays où les autorités reçoivent des pots de vin sur des marchés publiques attribués à leur copain qui peine par la suite à terminer les chantiers.
      Avec une meilleure gouvernance, Bobo n’aurait pas eu besoin de ce don pour son hôpital de référence. Et le responsable chinois du projet a dit (puisque c’est dans une logique de "les chinois ont dit") que si le Burkina le souhaite l’hôpital sera construit sur un autre site. Pourquoi s’entêter ?

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 19:41, par Toto En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Une forêt, c’est le meilleur endroit pour un hôpital, si l’on se place du point de vue des malades et de ceux qui y travaillent. Pourquoi sommes nous si attachés tous à cette forêt, parce qu’elle procure un environnement idéal à tout point de vue.
    Alors pourquoi vouloir opposer forêt et hôpital ?
    Ce qu’il faut ici, c’est respecter nos lois. Si nous avons prévu dans la loi qu’une forêt puisse être déclassée, il y a des raisons. Appuyons nous sur ces raisons dans la loi pour déclasser l’espace nécessaire, ensuite réalisons les études environnementales indispensables avant de procéder à la réalisation de l’hôpital.
    Dans certains pays, les hôpitaux de convalescence de grands malades sont dans des forêts. ( faites une recherche sur Google avec hôpital dans une forêt et vous verrez).
    Nous n’avons nul besoin d’opposer hôpital et forêt, car les deux peuvent être compatibles. Un hôpital peut également, dans l’aménagement de son site, contribuer aux d’objectifs d’une forêt.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 01:04, par Lool En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    A voir de près, tous les arguments se valent. A voir la photo où se promène le ministre des affaires étrangères, la forêt s’est vraiment dégarnie. Mais les forestiers disent que l’état n’a pas respecter la voie pour déclassée une forêt. Je conseille aux autorités de suivre la loi pour ne pas donner l’impression d’un état voyou sans règle de conduite. Autrement dit l’hôpital peut bien s’intégrer harmonieusement à cette forêt comme Yalgado. J’étais un partisan du non catégorique du déclassement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 08:39, par triste En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Quelle est cette manière de complotite que les gens sont contre le développement de Bobo si on ne fait pas l’hôpital dans la forêt de Kua ? Que du bla bla ! Le développement doit être durable et, se demander si à chaque fois que nous menons une activité ne va pas nuire à nos enfants et petits enfants. Aujourd’hui, les prévisions parlent d’un réchauffement de +5° C d’ici 2050. Je vous laisse imaginer la catastrophe si le Burkina ne protège pas son environnement et le peu qui reste !
    Détruire une forêt est criminel. C’est un crime d’écocide. La 2ème session ordinaire du conseil de l’arrondissement N° 3 se réunit le 28 et 29 mai. Et parmi les points à l’ordre du jour : examen et adoption d’un projet de délibération portant accord de principe pour l’aménagement d’un site de 300 ha à Léguéma par la société IMAZ. Et, on ose dire que l’on peut pas trouver 16 ha si ce n’est pas la forêt de Kua. Soyons sérieux et évitons d’être de plus en plus ridicule dans cette histoire. Les conventions sur la biodiversité, etc. ont été ratifiés par le Burkina et, un minimum, est de les respecter.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 08:54, par Mama En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Arrêtez de comparer le site de Yalgado à un autre. En face de Yagado, il y a une forêt, celle du CNRST, bien clôturée. Bangr weogo est aussi cloturé. S’il n’y avait pas les clôtures, il n’y aurait pas existé de forêts à Ouaga aujourd’hui.. que les autorités posent une clôture pour protéger le reste de la forêt de Kua et c’est gagnant gagnant.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 09:46, par Zemosse En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Félicitations pour l’article. Je profite de ta tribune pour réagir aux propos de ce ministre que je qualifierait de sinistre, qui a dit :"je n’ai pas vu de forêts". Un bon ministre de la République, imprégné de la situation climatique de la planète, aurait proposé la restauration de cette partie de la forêt de Kua. En réalité, la partie visitée par le ministre n’est plus effectivement une forêt, mais une savane arbustive du fait de l’action humaine. Il faut donc la reboiser, comme l’à fait notre prix nobel arternatif, au Yatenga, pour que dans 50 ans ,elle redevienne une vraie forêt au bonheur de nos enfants et petits enfants. Monsieur le ministre, soyez visionnaire, ne recherchez pas la facilité. Un hôpital ne se construit pas au détriment d’une oeuvre de Dieu, la forêt. Tous ceux qui l’ont fait n’ont eu que leurs yeux pour pleurer leur morts suite aux calamités ,malgré l’existence....... des hôpitaux. A bon entendeur.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 10:27, par Sambiga En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Avant d’en arriver au débat sur le déclassement de la forêt de Kua, je m’arrête sur le mode de financement et cela me semble important et me permet de juger de la mentalité de mes frères.
    Est-ce que le Burkina Faso n’est pas à mesure de trouver de par ses propres fonds environ 45 milliards de FCFA pour la construction d’un hôpital de référence ?
    Qu’est-ce qui nous manque pour que nous vivons des dons ? Pourquoi devrons-nous nous tourner vers la Chine pour la construction de cet hôpital ?
    Pauvre de nous ! A quand le réveil ?

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 12:07, par Lool En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

      Mon cher Sambiga, vous faites comme si vous êtes étranger du burkinabé. Si vous remettez aujourd’hui 45 milliards à des burkinabé pour vous construire un hôpital, il faut s’attendre premièrement à un retard énorme dans le délai, deuxièmement au finish la valeur de l’hôpital ne vaudra même pas 30 milliards, le reste parti dans des salamalecs et troisièmement tu te retrouveras avec des bâtiments inadaptés en crevasses et des équipements obsolètes au bout quelque temps. Allez y voir à Tenkodogo et à Ouahigouya.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 11:29, par sougri En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    InternoteToto à tous dis kouma bana ! Point bar au travail maintenant sinon ngaw !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 18:05, par gohogo En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Ce qui est sur et indiscutable, tous ceux qui pretend défendre la forêt de Kua n’on jamais planté un seul arbre dans cette forêt. Beaucoup ne connaissent même pas le lieu. Ce sont des démagogues et de mauvaise foi. Depuis ta naissance, tu n’a rien fait pour cette forêt et subitement tu devient son défenseur. Internautes ayez peur de Dieu, même si vous vous qualifiez de (MMMMI) Menteur, Méchant, Médisant, Médiocre et Inconscient. Le Chefs coutumiers et religieux de Bobo ne s’opposent pas à la construction de l’Hôpital à ce lieu. Vous, vous êtes qui pour vous opposez à toute la population de Bobo. Dieu vous voit.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:00, par Patinda En réponse à : Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour

    Mama. Tu sais combien d’hectares le CNRST occupe dans l forêt en face de yalgado ? Et l’autre forêt classée de la Zone du bois, tu sais combien de services y sont implantés et combien d’hectares ils occupent ? Mais cela n’empêche pas la foret d’exister. Il faut que les bobolais se démarquent de ces internautes qui pensent environnement sans pensez à l’intégration de la forêt à d’autres activités pour la rendre plus utile. Confiez la fôret au futur hopital et vous serez agréablement étonné dans 5 à 10 ans. Mais laissez là en l’état et on se donne rendez vous dans 5 ans maxi pour évaluer.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ceinture verte de Ouagadougou : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales met en terre 800 plants
Eau et assainissement : Les parlementaires outillés sur l’Approche fondée sur les droits humains
Lutte contre le changement climatique : Le Fonds vert pour le climat outille les acteurs des Hauts-Bassins sur le mécanisme de financement
Promotion des droits humains à l’eau et à l’assainissement : 26 communicateurs à l’école de Fas’eau
Gestion des déchets ménagers à Ouagadougou : Les riverains du canal du Mogho Naaba appellent au secours !
Eau, hygiène et assainissement : La radio Buayaba enseigne les bonnes pratiques à Fada N’Gourma
Utilisation des pesticides : « Le légume qu’un insecte n’a pas touché n’est pas non plus bon pour un humain », dixit Manoé René Sanou
Sauvegarde environnementale et sociale : Les responsables d’universités publiques et privées outillées sur la question
Programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement : Le comité de revue passe les activités à la loupe
Agence de l’eau du Nakanbé : Les membres du conseil d’administration s’informent sur leurs rôles et responsabilités
Dori : une journée de salubrité pour un rapprochement des FDS et population
Programme d’urgence pour le Sahel : Eau Vive fait un diagnostic de la communication
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés