Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Donne au monde le meilleur de toi-même, et le meilleur viendra»  Madeline Bridge

Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • jeudi 23 mai 2019 à 23h18min
Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

Les forestiers de la région des Hauts-Bassins en collaboration avec ceux des Cascades ont tenu, le jeudi 23 mai 2019, sur le site de la forêt classée de Kua, un sit-in. Une manière pour eux, d’exprimer leur mécontentement face à « l’entêtement » des autorités à vouloir déclasser 16 hectares de cette forêt, pour y construire un centre hospitalier universitaire. Ils promettent de passer à la vitesse supérieure si rien n’est fait.

Cette manifestation fait suite au passage d’une équipe de techniciens chinois sur le site de la forêt classée de Kua dans la matinée du mercredi 22 mai 2019 pour un certain nombre de travaux. Selon l’inspecteur des eaux et forêts Cheick Sidi Mohamed Traoré, la présence des techniciens chinois dans la forêt sans autorisation des forestiers, est un acte condamnable et va du payement d’une amende de 10 000 à 300 000 FCFA. « Les Chinois n’ont pas le droit de venir mener des travaux scientifiques dans la forêt sans l’autorisation des forestiers. Hier, lorsque nous les avons interpellés, ils n’ont pas pu nous montrer un document légal sauf un programme signé par le gouverneur de la région. Nous disons que le gouverneur n’est pas une autorité compétente pour autoriser l’accès à une forêt classée. Seul le ministère en charge des forêts peut donner une autorisation d’accès à une forêt et non une autorité administrative », a-t-il indiqué.

Traoré Cheick Sidi Mohamed, inspecteur des eaux et forets

C’est face à « l’entêtement » des autorités à vouloir autoriser le déclassement de 16 hectares de la forêt classée de Kua pour y construire un CHU que les forestiers ont sonné la mobilisation sur le site de ladite forêt pour exprimer leur mécontentement et inviter les autorités à trouver des actions concrètes pour sauver cette forêt. « Nous sommes passés par tous les moyens pour donner de la voix afin de montrer les dangers, les méfaits liés au déclassement de cette forêt. Nous avons l’impression de ne pas être entendus, de ne pas être compris. C’est pourquoi, nous marquons notre détermination à lutter contre tout acte qui va à l’encontre de la protection de nos ressources forestières », a signifié Cheick Sidi Mohamed Traoré.

A cet effet, les manifestants ont déterré toutes les bornes qui délimitaient l’espace réservé à la construction de l’hôpital. Toutefois, M. Traoré a expliqué que la lutte contre le déclassement de la forêt ne veut pas dire « qu’on est contre la construction de l’hôpital ou le développement de notre ville ». « La gestion des ressources forestières nous a été confiée par la loi. Et tout le monde doit travailler à préserver les ressources forestières », a-t-il dit. Pour cela, il invite les populations à lutter pour que cette forêt ne soit pas déclassée.

« Cette lutte va en droite ligne de ce que le gouvernement a arrêté. On nous dit halte à l’incivisme et que force reste à la loi. Les forestiers sont venus pour faire respecter cette loi. La première personne qui doit respecter cette loi, c’est l’État. L’État ayant défini dans le code de l’environnement, le code forestier, la préservation des ressources forestières », a laissé entendre Koffi Emmanuel Dabiré, inspecteur des eaux et forêts. Les forestiers ont une fois de plus affiché leur détermination à s’opposer à la construction de cet hôpital sur le site de la forêt classée de Kua.

Omar Traoré, président du conseil régional de la jeunesse

Le conseil régional de la jeunesse des Hauts-Bassins apporte son soutien aux forestiers

Les forestiers peuvent désormais compter sur la détermination du conseil régional de la jeunesse des Hauts-Bassins dans leur lutte. En effet, son président Omar Traoré s’est rendu sur le site pour toucher du doigt les réalités du terrain et apporter son soutien aux manifestants. « Je suis contre le déclassement d’une partie de cette forêt. Parce que si on permet le déclassement des 16 hectares, ce sera la destruction totale de cette forêt. Nous sommes pour la construction de l’hôpital mais pas dans cette forêt », a-t-il fait savoir.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 00:15, par Sad En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Bravo !!
    Le faso.net a supprimer tous les anciens commentaires de supporters de la defense de la foret Kua. Rock cette foret c’est ton article 37. Touche pas a ma foret. Null n’a le droit ni le pouvoir de tuer cette foret car morceau par morceau nos politiciens finirons par la vendre.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 00:15, par Kua En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Bravoooooo !!!!!
    voila finalement des gens qui agissent dans le bon sens des choses.

    C’est bien d’aller vers le developpement d’un hopital mais pas n’importe ou....

    si les autorités s’entetent c’est nous la population qui allons ajouter notre grain de sel

    d’ailleurs on va s’y organiser

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 01:17, par Ouedraogo hasmy En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Nous sommes de cœur avec vous. Courage à vous. A quel jeu joue l’État en voulant construire ce hôpital précisément à cet endroit ? Que font t’il du réchauffement climatique ? Pauvre Afrique ; nous ne comprendront jamais les agissements de nos gouvernants.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 02:18, par Zimm En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Dommage que les Chinois soient impliqués dans un projet de déforestation au Burkina avec des conséquences dévastatrices potentielles sur le plan de la santé et sur l’environnement.
    Le paradoxe ici est qu’en Chine elle-même ils ont un des programmes les plus ambitieux au monde de plantations d’arbres et de verdissement !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 03:09, par Peuple Insurgé En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    La où je ne comprends pas c’est pourquoi même laisser des gens défricher et cultiver dans la forêt. C’est du laxisme qui va à lui seul faire disparaître la forêt.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 09:34, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

      - Mon ami, même si tu es insurgé j’ai l’impression que tu ne comprends pas grand-chose dans ce domaine. Sache que dans une forêt, on peut autoriser de cultiver pour une raison majeure : on ouvre ce qu’on appelle des couloirs dans la forêt et on autorise de cultiver dans ces ouloirs pour que s’il y a feu de brousse, la propagation est limitée par ces couloirs mis en culture du fait qu’ils se présentent comme une barrière pour le feu. On peut même autoriser parfois aux animaux de paître dans une forêt mais à condition de ne pas y passer la nuit pour deux raisons : 1/- Les animaux broutent les herbes la journée et rentrent dans les villages le soir et y dépose la nuit le fumier. Donc ils ont importé le fumier pour les champs et 2/- Les animaux ne passent pas la nuit dans la forêt parce que leurs piétinement entraîne le tassement du sol, ce qui l’imperméabilise et empêche la bonne infiltration de l’eau pour les racines des arbres.

      Conclusion : Mon ami Peuple Insurgé, il faut me remercier moi Kôrô Yamyélé. Parce qu’il y a un proverbe qui dit : ’’Si le masque sort et que personne ne dit rien ni ne manifeste, que le masque lui-même crit au peuple : Je suis sorti ! Venez me regarder !’’, et c’est ce que je fais ici.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 07:53, par content En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    merci messieurs les forestiers, le combat c’est vous qui devez le commencer et nous allons vous accompagner

    encore merci

    dieu a planté les arbres avant la création de l’homme
    le meilleur hôpital c’est la foret qui donne O2

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:05, par Le Vigilent En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Messieurs les forestiers, où étiez-vous quand des individus défrichaient cette même forêt pour en faire leurs champs de culture ? Ce n’est que maintenant que vous vous rappelez que la loi vous donne des prérogatives en matière de gestion des forêts !? Ou bien vous considérez que les champs de maïs, de mil, de coton et que sais-je encore font partie intégrante des foret. Si c’est le cas allez dire aux autorités ivoiriennes de laisser les cultivateurs burkinabé du fameux mont Peco de continuer tranquillement leurs activités. Chacun se dit que le pouvoir actuel étant faible, il peut le narguer à propos de tout et de rien. Depuis 1936 que la forêt de Kua existe quelles actions d’envergure avez-vous entreprises pour en empêcher la dégradation ou le renouvellement/restauration des espèces rares qui s »y trouvaient ? Depuis 1936, combien de nouvelles forêts avez-vous créées ? Ou bien vous pensez que votre rôle devrait se limiter à la contemplation de l’existant.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:32, par un gondwanais En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Peuple Insurgé, c’est un moindre mal que de contrôler la culture dans la forêt, l’Etat ne disponibilisant pas suffisamment les moyens pour la protection et la surveillance. Aussi cette combine permet aux exploitant de ne pas tout dévaster, parce que tirant profit de cette exploitation. Mais elle doit se faire sur la base de contrats, assortis de cahier de charges, avec le service forestier

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:49, par yeux rouges En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Proposition concrete :
    Construire l’hopital chinois sur le vaste domaine de l’armée qui est carrement en ville et encourager celle ci a aller un peu plus loin

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:56, par sidbala En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Cette question me rappel les évènements sur l’article 37. Non suivi d’affrontement-reculade mais trop tard. J’espère que chacun tirera leçon

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 10:25, par Le Vigilent En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

      Chacun croit son heure ou celle de ses dieux-sur-terre venue. Ceux qui comparent facilement n’importe quel saute d’humeur de quelques politiciens et activistes en parte de vitesse à la lutte du peuple contre la modification de l’article 37 peuvent toujours rêver.
      En attendant, @Sidbala et autres simples d’esprits, allez mobiliser vos partisans et admirateurs pour aller déloger Roch de Kossyam comme les insurgés d’octobre 2014 l’ont fait avec Blaise pour l’histoire de l’article 37. Même les revanchards que vous croyez soutenir ne vous suivront pas dans une telle initiative insensée et sans lendemain.

      Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 10:27, par Le Vigilent En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

      Chacun croit son heure ou celle de ses dieux-sur-terre venue. Ceux qui comparent facilement n’importe quel saute d’humeur de quelques politiciens et activistes en parte de vitesse à la lutte du peuple contre la modification de l’article 37 peuvent toujours rêver.
      En attendant, @Sidbala et autres simples d’esprits, allez mobiliser vos partisans et admirateurs pour aller déloger Roch de Kossyam comme les insurgés d’octobre 2014 l’ont fait avec Blaise pour l’histoire de l’article 37. Même les revanchards que vous croyez soutenir ne vous suivront pas dans une telle initiative insensée et sans lendemain.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:18, par TRAORÉ En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Il m’arrive à me demander pourquoi ils perdent tous la raison une fois nommés ministre ou je ne sais quoi. Car même un élève de CM2 peut donner conseil a ceux qui veulent ce déclassement. On vous fait mettre sous terre des milliers de plantes par an et a l’opposé ils veulent détruire ce qu’on a comme acquis. Si c’est les chinois qui ont fait leur choix c’est que il y a anguilles sous roche.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:34, par Sarko En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Mes chers forestiers , il n’ est tard pour bien faire . Cette foret n’ a que de nom foret . Depuis sa création dites quelles actions avez vous entreprises pour sa sauvegarde. Rien . Si vous voulez le soutien du peuple , commencez par mettre en valeur cette fameuse foret . Vous êtes les premiers fautifs . Je vous apporte mon soutien ; mais je suis contre l’ incivisme et les CRS ne sont pas loin pour le faire respecter .

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:34, par Yamsoba En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Bonjour, j’ai cru voir des champs à perte de vue dans ladite forêt classée de KUA au journal de la RTB. Je voudrais savoir si c’est autorisé par la loi de cultiver dans une forêt classée ou bien il y a des dérogations dans ce cas. des arbres ont été coupés et les souches sont toujours visibles, peut être que nos amis forestiers ne sont pas là quand les gens cultivent dedans et coupent les arbres de cette forêt classée de KUA. Faisons attention aux intentions inavouées et inavouables des uns et des autres. Sans toute fois croire aux allégations qui circulent déjà, je souhaiterai être édifié sur les probables versements de sommes d’argent pour pouvoir cultiver dans la forêt, si Oui cet argent va où ? Toute la lumière au peuple. Sinon il faut aussi mettre fin immédiatement à cette activité louche. je propose également que partout au Faso on saisisse l’occasion pour déguerpir tous les occupants illégaux des espaces verts. Au secteur 25 de Bobo ici (zone de la station TOTAL) c’est un cas illustratif , la bande verte en pleine ville est entrain d’être dévastée pour laisser place à des lieux de commerce. Un poumon de la ville que l’on charcute sous les regards passifs des vaillants forestiers. Une opération de salubrité généralisée et complète se doit pour le bien de tous. un adage Africain dit que si tu n’as pas pu terrasser la sœur ni promet pas de vaincre le frère. Ma contribution du jour. Fraternellement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:46, par Le republicain En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Rien que de l incivisme.
    En tant republican, je prone et pronera toujours les voies legales.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:47, par Djèpaah En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Non au déclassement de la forêt, d’accord, mais d’abord non à l’incivisme. Manifester son mécontentent d’accord, mais dans le respect. Enlever les bornes n’est pas affirmer que vous êtes mécontents mais que vous sabotez l’autorité. Les bornes y sont parce qu’un arrêté de déclassement les y autorise. Ensemble, nous luttons pour l’annulation de cet arrêté et ceux qui ont mis ces bornes là-bas iront les enlever.
    Arrêtons ces comportements de "je ne suis pas d’accord, je casse".

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:48, par Huawei En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Ah ! bon ? ainsi vous avez interdit aux chinois l’accès du site !? Héi ! pays-là est gâté-dei ! comme dirait quelqu’un. Toi Check Sidi, Inspecteur des eaux et forêts sois-tu, penses-tu que c’est ton rôle de mener une telle action ? et en plus tu contestes l’autorité du Gouverneur ! Héi !! où va-t-on ? Imagine un peu si un jour une OSC vient vous chasser de la forêt bien que tu sois inspecteur des eaux et forêts en charge de protéger la forêt sous prétexte que vous êtes des" vendus", tu vois qu’ils auront bafoué ton autorité. Vous avez même déterré les bornes qui délimitaient l’espace réservé au futur hôpital ; vous avez cherché à savoir qui les avait implantées ? Vous êtes-vous référé à votre ministre (puisque tu ne vois d’autorité que le ministre) avant de le faire ? Chacun veut profiter de la situation délétère du pays pour se montrer-quoi ? okay, allons seulement.
    J’ai lu quelques part que la forêt dont il est question a une superficie de plusieurs centaines d’hectares. On veut déclasser 16 hectares qui, selon le ministre des affaires étrangères est constitué de champs de culture, mais vous dans votre mauvaise foi, vous dites qu’on veut déclasser une forêt pour y construire un hôpital. Bien ! en tout cas moi je vais m’arrêter là mais je pense que toi qui te montres en photo à l’image de Django ou Zoro qui vient en sauveur, ça va être compliqué pour toi pour la suite de ta carrière et même ailleurs à cause de ta mauvaise foi. A bon entendeur...salut.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:57, par Vieux Expatrié En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Vos Ancêtres se soignaient dans les forêts car la forêt est un lieu apaisant. Renseignez-vous bien sur ce sujet !!!!

    Ce modèle est entrain d’être copier en Europe. C’est déjà le cas en Norvège où la foret est plébiscitée pour les chambre d’hôpitaux. Avec Google vous aurez plus d’information.

    La présence humaine en pleine forêt n’est pas un danger, c’est le comportement qui peut-être dangereux pour la forêt. Un Hôpital en plein foret est la meilleure chose qui soit. Durant les périodes de convalescence les malades peuvent descendre accompagnés de leurs visiteurs pour faire une petite balade bienfaisante.

    En Europe et aux USA, il faut être très très riche pour fréquenter ce type d’hôpitaux.

    Ne copier surtout pas le modèle Français qui consiste à dire non à tout, à grever pour un OUI ou un Non. Les Français ont les moyens de leurs contestation, en plus ils ont déjà presque tout bâti, ils peuvent se permettre de refuser des autoroutes au profit de la nature.

    L’hôpital de Bobo est une catastrophe et vous le savez bien. Ne vous tirez donc pas une balle dans le pied. Un hôpital en pleine ville n’est pas une bonne chose.
    Cet hôpital peu bien être construit tout en respectant l’environnement. Un peu comme BangreWeogo, vous pouvez faire en sorte que les visiteurs de l’hôpital respectent l’environnement.

    Si vous êtes vraiment soucieux de l’environnement, allez plutôt fermer toutes ses mines d’or qui polluent DANGEREUSEMENT votre écosystème.
    Je me souvient lors de l’implantation d’une mine d’or, vous êtes venu avec la même ténue militaire compter le nombre d’arbre à abattre, la mine a débloquée les fonds et à massacré l’environnement sans état d’âme. Ils sont même allé jusqu’à dénoyer la nappe souterraine sous vos yeux.

    Si vous avez soif d’héroïsme, alors allez faire en sorte que toutes les mines d’or respectent leurs cahiers de charge environnementaux. Là, vous serez de vrais héros.

    S’auto-saisir de ce sujet pour poser ce type d’actes n’a rien d’héroïques. Vous aurez plutôt du poser des conditions. Conditions qui peuvent même conduire à faire de Kua, une véritable foret dense et non une clairière comme c’est le cas en ce moment.

    Comme le disait quelqu’un l’anarcho-syndicalisme : à-bas !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:58, par Alph@2010 En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    À priori, on pourrait penser que toutes ces actions pour le non déclassement de la portion de forêt classée querellee est un caprice. En fait, ce pourrait être le début d’une nouvelle ère, ou :

    Avant toute décision, les services compétents de l’état dans chaque domaine sont mis à contribution, donnent leur point de vue dans l’intérêt du pays, et ce point de vue est pris en compte.

    Les zones dégradées des espaces classés sont restaurées et l’œuvre prédatrice des personnes inciviques est stoppée. Les contrevenants à la loi sont sanctionnés.

    Quand c’est possible et nécessaire, que les espaces classés soient déclassés pour des projets au profit des population, après études, enquêtes, etc....

    La partie requise pour ce projet ne représente que 5% de la superficie de la forêt. Ce n’est qu’une fraction de la superficie initiale de la forêt classée. On pourrait accepter le déclassement de cette fraction sous conditions.

    Il faut que l’état s’engage désormais à accorder la plus grande importance à l’environnement dans toutes ses actio s :urbanisation, industrialisation, etc...

    Il faut que tout le monde soit animé d’un esprit de dialogue, et que nous ayons le sens du compromis, et évitons les position s jusqu’au boutistes.

    Ayons à tout moment présent à l’esprit, l’intérêt supérieur de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 10:10, par Mogo En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Ça sent le roussi cette affaire là. MPP et affidés, il faut écouter la voix du peuple. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. On vous a dit qu’on n’est pas d’accord avec ce projet. Et vous vous entêtez. Y’a t’il un problème à écouter son peuple ou voulez-vous que ce peuple se lève pour que vous comprenez ? En tout cas a Bobo, nous sommes mobilisés pour barrer la route à ce projet fantoche. On n’est pas contre la construction d’un CHU de référence. Pas d’amalgame à faire. Mais nous disons qu’il faut revoir le site. Ce n’est pas les sites qui manquent à Bobo. Si c’est clair comme projet, acceptez ce que nous disons. Le pays a suffisamment de problèmes qu’il ne faut pas en rajouter. Forestiers conscients, nous sommes avec vous. La lutte continue et elle va continuer (tout est sur la table)

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 10:41, par cris cris En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Il faut arrêter le dégât, l’opinion publique est contre le site d’implantation, il faut chercher un site et passer à autre chose. Il faut éviter la même bêtise de l’hôpital pédiatrique de ouaga qui sabote visiblement le plan d’urbanisation de Ouaga. ON PEUT ETRE PAUVRE MAIS PAS BETE. J’invite par la même occasion le PM à mettre rapidement de l’ordre dans son gouvernement. Le MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES EST UNE CATASTROPHE qui doit apprendre à se taire ou changer de portefeuille pour etre porte parole du gouvernement. Hier à la télé il "démontrait" que le site de kua est bon en faisant des comparaisons erronées avec Yalgado (comparaison n’est pas raison) et en montrant des champs qui y sont implémenter (comme quoi l’état donne raison à ces paysans qui ont enfreint à la loi). Il ferait mieux de laisser la place au ministre de l’environnement et au ministre de santé de s’exprimer sur le sujet d’un point de vue purement technique. Il fait exactement la même bêtise lorsqu’il s’agit de la lutte contre le terrorisme où il parle toujours sur RFI pour ne rien dire en lieu et place du ministre de la défense, du ministre de sécurité et du ministre de la communication porte parole du gouvernement à qui je tire au passage le chapeau pour son professionnalisme.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 11:04, par Gwandba En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Ce qu’on ne nous dit pas c’est que le sous sol de cette forêt regorge d’énormément de ressources que veulent les chinois. En proposant de construire un hôpital, ils ont tout le temps dont ils ont besoin pour extraire tout ce dont ils convoite sans que ça ne se sache. Pendant que la construction qui nécessite de creuser. Les complices de cette éventuelle arnaque doivent rendre aux chinois ce qu’ils ont bénéficié pour sacrifier la forêt. c’est ce que dit SANKARA ils ont joué, il ont perdu. la vie continue.
    Bravo aux forestiers. Nous vous remercions pour la clairvoyance dont vous avez fait preuve. Nous veillerons et suivrons de très près vos carrières professionnelles au cas où, ces magouilleurs veulent vous faire payer votre honnête. Si vous subissez une seule menace, faites nous savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 11:17, par missirri En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Et que dites vous de la ceinture verte de OUAGA , ravagée et investie sous le regard de nos amis forestiers

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 11:32, par Youl En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Bonjour à tous,

    Ravis de savoir qu’il y a des défenseurs de l’environnement au BF
    Simples propositions :
    1. laisser la foret de Kua comme telle ;
    2. négocier avec les religieux une partie des terres qu’ils se sont accaparés illicitement pour la construction de l’hôpital ;
    3. ou tout simplement retirer les terres illicitement acquis par les agrobisnesses pour construire notre hôpital.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 12:49, par salou En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    C’est capital de conserver les forêts, mais chers forestiers reconnaissons que cette forêt n’existe que de nom car très dégradée. Une banque sans capital

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:02, par Dalay Lama En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    J’étais resté silencieux jusqu’à l’intervention hier soir à la TNB du Ministre des Affaires Etrangères, Grand Spécialiste de l’Environnement, lors d’une visite sur le site de la Forêt classée de Kua. Cette intervention m’a convaincu que nous avons malheureusement à faire à un gouvernement d’amateurs, en tout cas pour certains des membres. Si le Ministre des Affaires Etrangères ignore la réglementation forestière, il pouvait au moins interroger son collègue de en charge de l’environnement. Faut-il rappeler que le Code de l’Environnement et le Code Forestier sont régit par des lois votées par les députés de l’Assemblée Nationale et promulguées par le Président du Faso ? Chacune des Lois dit clairement qu’il y a une procédure bien établie pour le déclassement d’une forêt et que ce déclassement ne peut se prononcer que sur la base d’une étude d’impact environnementale et sociale. Alors M. le Ministre, comment pouvez-vous décider tout de go que le nouvel hôpital de Bobo sera construite dans cette partie de la forêt classée sans aucune étude ? N’est-ce pas de l’incivisme, de l’ignorance et même de la suffisance de votre part ? Et si l’étude concluait que ce n’était possible ? C’est ce comportement de hors-la-loi que les forestiers et les citoyens vous reprochent et de ce fait s’opposent à ce déclassement. En tous les cas, en voulant gagner du temps vous en perdrez certainement beaucoup et il n’est plus sûr que vous puissiez parvenir à vos fins car désormais, tous les citoyens ont les yeux rivés sur Kua et ne vous laisseront pas faire surtout qu’ils savent maintenant que d’autres sites avaient été proposés pour cet hopital. Je soutien totalement la réaction patriotique des forestiers car il y vas du respect de la législation forestière par les premières autorités de ce pays. Soit dit en passant, le déclassement des 16 ha (quelque soit l’état physiologique de la végétation) de cette partie de la forêt ouvrira certainement la voie à la concrétisation d’un possible projet funeste de déclassement du reste car avec cette classe politique qui nous dirige depuis une trentaine d’années, que sont devenues la plupart des réserves administratives et autres espaces verts des grandes villes du pays dont Ouagadougou ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:23, par Mkouka En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Vraiment triste de savoir que la violence fait toujours son chemin malgre les nombreux appels au dialogue. Et ils sont fiers de se faire photographier avec leur butin, les bornes qu’ils ont deterrees. Signe d’acte de conflit plutot que de dialogue. A quand la fin de cette indiscipline surtout par ceux-la memes senses etre disciplines ? Triste !!! Et puis, s’agit-il d’une foret ? d’un espace simplement arbore ? de champs cutives par qui ?...y’en a qui ne savent meme pas de quoi il s’agit mais qui sagittent parce que c’est dans l’air du temps. Parce qu’ au nom de la protection de l’environment et peut-etre pour leur interet personnel. Bon reflexe sur pour l’environement ! Mais faut-il que ce soit de facon aveugle ? Et puis, je ne pense pas que nos autorites soient aussi ignorantes et inconsiderees sur ce type de questions...mais pourquoi toute ce tapage dans l’indiscipline ? Abus de liberte d’expression, manque de sanction a l’egard de ces abus ? surement, oui. Puis apres on va crier au nom respect des droits de liberte et d’expression. Comment peut-on avancer dans un tel contexte ou chaque semaine c’est un/deux cas de mouvements d’indiscipline contraire au mot d’ordre de dialogue ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:18, par Yamsoba En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Dan cette lutte pour la conservation de la forêt de KUA, je déplore sincèrement l’acte posé par les agents des forêts qui n’est autre que de l’incivisme grave et éhonté. C’est pas la bonne manière pour contester la décision d’une autorité du rang du Gouverneur même s’il y a eu erreur de décision. Nous condamnons nos enfants souvent et voilà que c’est des parents qui viennent de montrer qu’ils sont pires que leurs enfants. Il faudrait redresser la barre tôt sinon personne ne plaindra votre sort si vous êtes contesté à l’avenir par des inciviques dans le cadre de vos missions régaliennes. je vous exhorte à libérer tous les espaces verts de la ville de Bobo pour prouver votre souci réel pour l’environnement. Recevez mes condoléances sincères pour la mort du vaillant collègue fauché à l’Est. Que son âme repose en paix. Fraternellement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:49, par gohoga En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Mogo, Dalay lama et autre Koro, vous ne représentez pas le peuple. D’ailleurs tous les internautes réunit ne sont pas capable d’élire un conseiller municipal d’un village. Qui vous a dit qu’il n’y a pas eu d’étude d’impact. Vous êtes soit de politiciens comme ZERBO Moussa qui sait que si cet Hôpital est construit, il risque de ne plus être élut comme député à Bobo (cas légitime), ou bien vous êtes contre la ville de Bobo par simple méchanceté unitiles. Mais vous autres, que gagnez-vous en lutant contre le développement de Bobo.
    Pour les fonctionnaires qui ont déterré les bornes, ils doivent être sanctionnés à la hauteur de leur faute. Ils doivent aussi payer le coût de re bornage du terrain. L’incivisme doit s’arrêter si non, nous périssons tous. A bas les ennemies de Bobo-Dioulasso.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:20, par Calmos En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Je suis maintenant convaincu que le pouvoir aveugle. J’avais beaucoup de l’estime pour le Ministre des affaires étrangères, M. BARRY. Je le croyais plus intelligent sur les questions qui divisent et qui fâchent. Qu’on arrête alors les reboisements sauvages du mois d’août. Le maire de Bobo doit faire de bilan de sa gestion en matière de la protection de l’environnement. Des gens qui n’ont jamais planté et entretenu un arbre et qui sont prêts à détruire ce que nos devanciers ont construit. Dommage, je pleure mon cher pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 00:50, par  ???? En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Pourquoi le ministre des affaires étrangères tient-il vaille que vaille a déclasser la foret de Kua ?
    Pourquoi ca n’est pas le ministre de l’environement qui est en charge du dossier et Mr Barry qui tient mordicus de dossier sensible ?
    Ces questions méritent d’etre posées et c’est la que se trouve l’anguille sous la roche.
    Qu’est ce que Barry a vendu aux Chinois et que recoit-il en contrepartie par rapport de la mise a disposition spécifique de la foret classée ? Il ne veut enttendre parler d’un autre site alors que les chinois disent qu’ils sont d’accord avec n’importe quel cite.
    Pourquoi tant d’acharnement et d’entetement a declasser ?
    Cla depasse l’enttedement

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 08:00, par lossa En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

    Vous avez tous suivi a la télé, le sinistre Barry est allé s’arreter au bord de la foret Kua avec tous les arbres autour de lui pour dire qu’il n’y pas de foret. Quelle mauvaise foie. Ensuite il demande au cameraman de montrer un vieux tronc d’arbre mort qui a été coupé malheureusement pour eux il n’ont pas pu cacher le reste de la foret quand ils repartaient vers leurs voitures et on a pu voir tout de meme une belle foret avec de beaux arbres. Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut voir. Meme les arbres sont devenu invisibles pour certains. et meme si la foret est en piteux etat comme ils le pretendent c’est une honte le ministre car c’est precisement les gouvernement qui devraient veiller a sa bonne maintenance de ce qu’on nous a legué depuis 1936. Non seulement le gouvernement ne met pas les moyen pour maintenir la foret et mantenant il veulent utiliser leur carence comme argument pour la detruire ce qu’il en reste.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dégâts causés par les animaux sauvages : Le Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) indemnise 160 victimes
Lutte contre le changement climatique : Des jeunes analysent leurs contributions
Grande muraille verte : Betta, un village écolo dans le Plateau central
Autorité du bassin de la Volta : Un nouveau projet pour lutter contre la dégradation des écosystèmes et des eaux
Construction des barrages de Ouessa, Bassiéri et Banwaly : Les rapports d’études d’avant-projet passés à la loupe
Aires protégées au Burkina : Les acteurs se concertent pour sauver la biodiversité
Environnement : « Weoog-Paani », un projet pour mieux protéger les forêts
Ceinture verte de Ouagadougou : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales met en terre 800 plants
Eau et assainissement : Les parlementaires outillés sur l’Approche fondée sur les droits humains
Lutte contre le changement climatique : Le Fonds vert pour le climat outille les acteurs des Hauts-Bassins sur le mécanisme de financement
Promotion des droits humains à l’eau et à l’assainissement : 26 communicateurs à l’école de Fas’eau
Gestion des déchets ménagers à Ouagadougou : Les riverains du canal du Mogho Naaba appellent au secours !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés