Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.» Jim Morrison

Forêt de Kua : Le Balai citoyen prêt à descendre sur le terrain

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • jeudi 23 mai 2019 à 20h00min
Forêt de Kua : Le Balai citoyen prêt à descendre sur le terrain

C’est incontestablement l’un des sujets de débats les plus abordés du moment. Kua, ce village jusque-là inconnu de la plupart des Burkinabè, a été propulsé au-devant de l’actualité nationale, à cause de la volonté de déclassement partiel de sa forêt classée, pour la construction d’un hôpital par le gouvernement et ses nouveaux amis chinois. Malgré les appels et invites, les autorités semblent vouloir entrer sans l’enceinte avec des tronçonneuses. À l’occasion de sa conférence de presse animée ce 23 mai, le Balai citoyen s’est prononcé sur cette lancinante question.

Le Balai citoyen note que bien que d’autres sites aient été proposés, notamment à Borodougou non loin de Kua, « le gouvernement, comme hypnotisé par les partenaires chinois, persiste à vouloir attenter à l’intégrité d’une forêt classée depuis 1936 ».

Et le chef du gouvernement lui-même semble s’inscrire dans la logique de destruction partielle de la forêt. Puisque lors de son discours sur la situation de la nation à l’Assemblée nationale, Christophe Dabiré « ne s’est pas gêné de dire que ce sont les Chinois qui ont choisi le site de la forêt classée ».

Et l’organisation de la société civile de se demander « s’il s’agit bien d’un hôpital burkinabè qu’on veut construire pour le Burkina ».
Par la voix de Serge Bambara alias Smokey, le Balai citoyen note que la question de l’environnement est l’une des préoccupations majeures de notre temps. En avant-garde de la préservation de la faune et de la flore, devrait se trouver le gouvernement pour donner un signal fort. Peine perdue.

Dans tous les cas, Me Guy Hervé Kam, porte-parole du Balai citoyen, et ses camarades préviennent qu’ils s’opposeront « énergiquement aux côtés de toutes les forces déjà mobilisées à cette aventure sans avenir », pour éviter la destruction de la forêt classée. Ce, parce que porter atteinte à l’environnement constitue un crime et un parjure de notre Constitution qui sacralise l’environnement.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée internationale de l’environnement : Nestlé Burkina nettoie le marché de Dassasgho
Forêt communale de Fada N’Gourma : La Fondation Konrad Adenauer outille les comités de gestion et de surveillance
Forêt de Kua : Le ministre de l’Environnement devrait démissionner, estime Adama Séré (Parti des écologistes)
Controverse autour de la forêt de Kua : La honte nationale !
Lettre ouverte au président du Faso : « Il faut sécuriser la forêt de Kua et déplacer le chantier vers un autre site »
Forêt de Kua : L’interdiction de manifester jugée « arbitraire » par le député Moussa Zerbo
Forêt classée de Kua : La plateforme FasoKooz sonne la démobilisation pour la marche du 1er juin
Nouvel hôpital de Bobo : Il faut attendre les résultats de l’étude d’impact environnemental, plaide l’AD-HB
Forêt classée de Kua : Les raisons de la présence des champs
Forêt classée de Kua : La jeunesse de l’UPC dénonce une « légèreté » de la part du gouvernement
Nouvel hôpital de Bobo-Dioulasso : L’ADF-RDA invite le gouvernement à identifier un autre site
Déclassement de la forêt de Kua par le conseil municipal de Bobo : « Une illégalité manifeste », selon des juristes environnementalistes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés