Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Mouvement d’humeur des transporteurs : Vers le réaménagement de certains points de l’arrêté municipal

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 23 mai 2019 à 17h40min
Mouvement d’humeur des transporteurs : Vers le réaménagement de certains points de l’arrêté municipal

En signe de protestation contre l’arrêté N°2019-079 signé le 7 mai réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds dans la ville de Ouagadougou, l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) avait cessé tout trafic en stationnant ses camions aux différentes entrées de la ville, obstruant ainsi les routes nationales qui y donnent accès.

Le conseil municipal regrette les nombreux désagréments aux usagers que ce mouvement « d’humeur » a causés.

Le conseil municipal regrette également que les chauffeurs routiers et les transporteurs aient choisi de manifester leur mécontentement de cette mauvaise manière alors que les concertations se poursuivaient avec des propositions en arbitrage.

Le 22 mai 2019 dans l’après-midi, grâce à l’implication du gouvernement par l’entremise des ministres de la Sécurité et celui Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, une réunion de sortie de crise a été convoquée.

A l’issue de cette rencontre, il a été unanimement convenu que la situation actuelle de blocage des accès de la ville par les camionneurs ne saurait être acceptée au regard du contexte sécuritaire que traverse notre pays et la sous-région.

C’est sur cette note que les participants ont arrêté les mesures suivantes :
1- La levée immédiate et sans conditions des blocages des accès de la ville.
2- La mobilisation des forces de sécurité urbaine pour faciliter la fluidité et le décongestionnement du trafic
3- Le réaménagement de certains points de l’arrêté municipal pour tenir compte des contraintes objectives des transporteurs et des chauffeurs routiers sans remettre en cause le fondement de cette décision.

Le conseil municipal de la vile de Ouaga remercie vivement le gouvernement pour son soutien et son implication côtés et salue la mobilisation des forces de sécurité urbaine (police nationale, police municipale et gendarmerie nationale) à ses côtés.
Il salue également l’esprit de collaboration et de citoyenneté des chauffeurs et des transporteurs.

Le conseil municipal tient spécialement à remercier la population de Ouagadougou à travers ses diverses associations pour son soutien indéfectible de cet arrêté qui marque le début d’un souffle nouveau pour sa sécurité.

Il était temps d’agir et nous l’avons fait.

Que la mort tragique de toutes les victimes d’accidents sonne comme un éveil de nos consciences afin que nous puissions cultiver le mieux vivre ensemble.

Armand Roland Pierre Béouindé
Président du Conseil municipal
Maire de la ville

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
Filière sésame : Les acteurs de l’Est plaident pour une amélioration du cadre politique et règlementaire de la filière
Entreprenariat : L’OIM et l’Union européenne soutiennent les jeunes et les migrants de retour
UNICEF : Conflits prolongés, crise climatique, progression des troubles de la santé mentale et désinformation en ligne parmi les principales nouvelles menaces pour les enfants
Concours directs session 2019 : 5 892 postes pour 1 247 751 candidats
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés