Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Grève des syndicats de la santé : Les « profondes inquiétudes » de la Ligue des consommateurs

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 23 mai 2019 à 12h25min
Grève des syndicats de la santé : Les  « profondes inquiétudes » de la Ligue des consommateurs

Dans la déclaration ci-après, la Ligue des consommateurs du Burkina exprime ses préoccupations à propos de la grève dans le secteur de la santé.

Par voie de presse, la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) a été informée d’une série de grèves dans le secteur de la Santé. En effet, les syndicats de la santé humaine et animale [le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA), le Syndicat des médecins du Burkina (SYMEB), le Syndicat des sages-femmes et maïeuticiens d’Etat du Burkina (SYSFMAB), le Syndicat national des travailleurs de l’administration hospitalière et des services de santé (SYNTAHSS) et le Syndicat autonome des infirmiers du Burkina (SAIB)], ont prévu observer une grève sans service minimum dans la semaine du mardi 21 mai au samedi 25 sur toute l’étendue du territoire, suivie d’un boycott des permanences et gardes pour compter du samedi 25 mai au 3 juin 2019.

La Ligue des consommateurs du Burkina par la présente prend acte de l’annonce en relation avec les dispositions de la Constitution burkinabè et des textes réglementaires y relatifs.

Toutefois, au regard du caractère très sensible du secteur de la santé et conformément à sa mission de préservation et de défense des droits des consommateurs, la LCB exprime ses profondes inquiétudes sur les privations que cette grève pourrait imposer aux consommateurs des services de santé avec leurs lots de conséquences dramatiques.

C’est pourquoi, dans le cas échéant, la LCB interpelle le gouvernement et les acteurs sociaux de la santé à prendre toutes les dispositions nécessaires pour :
garantir le strict respect de l’obligation d’assurer un service minimum au bénéfice des populations ;

engager des discussions afin de trouver des solutions concertées et durables à même d’assurer une reprise des services de qualité aux populations.
LCB : Consommons toujours mieux !

Ouagadougou, le 22 mai 2019
Dasmané TRAORE
Chevalier de l’Ordre du Mérite

Vos commentaires

  • Le 23 mai à 15:02, par HUG En réponse à : Grève des syndicats de la santé : Les « profondes inquiétudes » de la Ligue des consommateurs

    Le service minimum devrait être appliqué ? S’il n’est pas appliqué il y a forcement quelqu’un qui n’a fait son travail. Surement le coupable c’est l’Etat même si certains se cachent pour ne pas recevoir les réquisitions. Dans un Etat de droit on ne pas priver les honnêtes citoyens de soins comme quoi on veut l’application d’une fonction publique hospitalière. je défends les syndicalistes mais pas ceux qui font de la surenchère. Ce n’est pas bon. Quand on va jusqu’à fermer des maternités cela peut paraître banal mais pour des gens qui analysent bien les choses le message véhiculé n’est pas bon. ON NE PEUT PRÊTER UN SERMENT ET FOULER AUX PIEDS CET SERMENT ; Dans les états démocratiques normaux la justice devrait être mis en application

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:15, par wendtouin En réponse à : Grève des syndicats de la santé : Les « profondes inquiétudes » de la Ligue des consommateurs

    A qui la faute ! On se cache derrière le caractère sensible de la santé pour marginaliser ceux qui y travaillent. l’Etat a montré qu’il a suffisamment les moyens pour distribuer aux agents des finances où même un chauffeur ou gardien perçoit mieux qu’un agent de santé de catégorie A. Que voulez-vous ? Quand on a un Etat injuste, il faut s’attendre à tout ! On sait que l’homo economicus et la règle de vie et non l’homo sociologicus.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Formation militaire des énarques du Burkina : « Désormais, nous n’aurons plus des fonctionnaires retardataires », déclare Dr Awalou Ouédraogo (DG de l’ENAM)
Royaume de Boussouma : Le nouveau Dima sort officiellement de son palais
Marche-meeting du 16 septembre 2019 : Les organisateurs « dénoncent la répression de la manifestation pacifique de Ouagadougou »
Forum national des jeunes : « Tant que les jeunes ne seront pas libérés du carcan du chômage, point d’avenir pour une nation », Alassane Bala Sakandé
Filière sésame : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun veulent un meilleur cadre politique et réglementaire
Offre de bourses : Devant l’excellence, ESUP-Jeunesse reconnaissante
Crise au ministère de la Santé : Des syndicats demandent l’application diligente de la Fonction publique hospitalière
AG des transporteurs de la gare routière de Tampouy : Installation du bureau de l’UNATRAF sous haute tension
Journée internationale de la paix : « La promotion de la paix passe également par la lutte contre le changement climatique », selon les Nations unies
Association Leadership jeune pour la paix et le développement : Un panel pour sensibiliser les jeunes à la culture de la paix
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés