Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu persistes à rester dans ta zone de confort ,tu n’iras pas très loin» Catalina Pulsifer

ONU : Hommage à cinq Casques bleus du Burkina Faso décédés au service de la paix

Accueil > Actualités > International • ONU • mercredi 22 mai 2019 à 11h44min
ONU : Hommage à cinq Casques bleus du Burkina Faso décédés au service de la paix

La Journée internationale des Casques bleus de l’ONU sera commémorée au siège des Nations Unies, à New-York, le 24 mai 2019. A cette occasion, 111 Casques Bleus dont cinq du Burkina Faso recevront à titre posthume la Médaille Dag Hammarskjold

Sur le thème « Protéger les civils, protéger la paix », la Journée internationale des Casques bleus sera commémorée au Siège des Nations Unies à New York, ce vendredi 24 mai. Le Secrétaire général de l’ONU déposera une gerbe de fleurs en hommage à tous les soldats de la paix qui ont perdu la vie depuis 1948. M. António Guterres présidera aussi la cérémonie de remise de la Médaille Dag Hammarskjöld à 119 soldats, policiers et civils morts dans les opérations de maintien de la paix, en 2018 et en 2019.

Cinq membres des opérations de maintien de la paix du Burkina Faso figurent parmi les 119 individus qui recevront à titre posthume la médaille Dag Hammarskjold : Sergent Noyam Jaques Kafando, Caporal Ibrahim Yameogo, Soldat Pouobepeor Some, Sergent-Chef Issa Yoni, et Soldat Ouetia Deplhin Limon qui ont tous perdu la vie en servant dans la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Dans son message publié à l’occasion de cette Journée, le Secrétaire général a déclaré :

« Nous exprimons notre plus profonde gratitude aux plus de 100 000 membres du personnel de maintien de la paix, civils, policiers et militaires, déployés aujourd’hui de par le monde, ainsi qu’aux pays qui fournissent ces femmes et hommes courageux et dévoués. »

Le Burkina Faso est le 14e plus gros contributeur de personnel en uniforme servant au sein des d’opérations de maintien de la paix des Nations Unies. Il déploie actuellement près de 2 100 militaires et policiers dans sept missions de maintien de la paix ayant pour mandat de protéger les civils : en Libye, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo, en Haïti, au Mali, au Soudan et au Sud-Soudan.

Au cours d’une cérémonie spéciale, le Secrétaire général remettra la « Médaille Capitaine Mbaye Diagne du courage exceptionnel » au soldat Chancy Chitete du Malawi. C’est la première fois que la Médaille est remise depuis 2016, année où la famille du capitaine Mbaye Diagne l’a reçue. Le capitaine sénégalais a été tué au Rwanda en 1994 après avoir sauvé un nombre incalculable de vies humaines.

Le lauréat de 2019 Chancy Chitete, qui travaillait à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), a été tué l’année dernière alors qu’il sauvait la vie d’un Casque bleu tanzanien grièvement blessé pendant une opération contre les Forces démocratiques alliées (ADF). L’héroïsme et le sacrifice du soldat ont permis aux Casques bleus de réaliser leur objectif de protéger les civils et de forcer les ADF à se retirer de la zone qu’elles voulaient attaquer, avec le risque de perturber la riposte contre l’Ebola. C’est la famille du soldat qui devrait recevoir la Médaille des mains du Secrétaire général.

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, a déclaré : « Les opérations de maintien de la paix des Nations Unies sont déployées dans des endroits parmi les plus complexes et les plus difficiles, protégeant certaines des populations les plus vulnérables dans le monde. Nous travaillons en partenariat avec les États Membres pour mettre en œuvre l’initiative « Action pour le maintien de la paix », mise en place par le Secrétaire général pour renforcer le maintien de la paix, notamment améliorer la protection des civils, qui est au cœur de notre action. Pour des centaines de millions de personnes, le maintien de la paix représente le dernier espoir. Il a besoin de tout notre soutien. »

Source : ONU

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaques du 11 septembre 2001 aux USA : 18 ans après, le terrorisme est toujours d’actualité
Tribune : Robert Mugabe, « héros national » controversé d’un Zimbabwe mal décolonisé
Zimbabwe : Robert Mugabe a tiré sa révérence ce vendredi 6 septembre 2019
Désarmement nucléaire et sécurité internationale : Le Prix Nazarbayev décerné au Dr Lassina Zerbo
Incendie de la forêt amazonienne : Jair Bolsonaro sous le feu des critiques
Présidentielle en Guinée Bissau : Le premier parti d’opposition réclame un fichier électoral fiable
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés