Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 19 mai 2019 à 22h19min
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse

C’est Bonaventure Koeta qui est appelé, désormais, à veiller à l’harmonie des activités des jeunes au sein des structures de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) et ce, en tant que coordonnateur national de la jeunesse du parti. Le responsable a été installé le samedi, 18 mai 2019 à Ouagadougou, au cours d’une cérémonie.

L’activité, qui s’est déroulée autour du thème « La jeunesse sankariste face aux défis de l’avènement d’une société vertueuse au Burkina », a mobilisé de nombreux militants dans la salle du Conseil burkinabè des chargeurs.

Selon les dirigeants du « parti de l’œuf », le coordonnateur national à la jeunesse a pour missions essentielles de veiller à l’harmonie des activités des jeunes au sein des structures du parti, travailler à élargir la base sociale du parti au sein de la frange jeune.

À cet effet, il fait également au secrétariat national chargé de la jeunesse et aux autres présidents de coordination nationale, toutes propositions et suggestions susceptibles de favoriser une bonne organisation de la jeunesse. Il est, en outre, attendu de ce responsable, des propositions pour la formation politique des jeunes militants du parti et leur insertion sociale.

Le nouveau promu, Bonaventure Koeta, qui dit mesurer toute la dimension de la responsabilité qui lui incombe désormais, note que l’un des défis majeurs, c’est de « travailler à rassurer les devanciers que la machine est en marche ».

M. Koeta remplace ainsi Sawadogo Mahamadi qui avait, par lettre en date du 8 mai 2017, adressé sa démission du parti et ce, quelques mois après le dernier congrès ordinaire du parti.

« La jeunesse a toujours joué sa partition, et dans le cadre de la démocratie que nous avons, elle doit œuvrer à lutter contre la corruption, l’incivisme, et se mobiliser pour une société vertueuse », pense le président de l’UNIR/PS, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, pour qui la jeunesse mérite également d’être formée et responsabilisée.

Bonventure Koeta (extrême gauche), recevant sa feuille de route des mains du président du parti

De ses explications, on retient qu’il s’agit, pour le parti, par cette organisation, de faire un bon maillage de ses potentialités, en usant utilement des atouts de la jeunesse et de l’expérience des aînés.

« On n’a plus la même tonicité, mais on a l’expérience. C’est de les (jeunes, ndlr) encadrer, leur donner les conseils qu’il faut et leur demander, en leur transmettant le flambeau, d’assumer leurs propres responsabilités », souligne Me Sankara.

Bonaventure Koeta

Pour mémoire, l’UNIR/PS fait partie, depuis l’arrivée au pouvoir du MPP, et avec une quarantaine d’autres partis politiques, de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP). Son président, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, occupe depuis lors, le poste de vice-président l’Assemblée nationale. Le parti est également présent dans le gouvernement à travers notamment le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Nestor Batio Bassière (vice-président du parti), et celui en charge des Ressources animales et halieutiques, Sommanogo Koutou (secrétaire national aux affaires étrangères du parti).

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Stabilité nationale : « C’est ensemble que nous allons arriver à bon port », exalte Simon Compaoré
Dialogue politique national : Le Code électoral sera "révisé à minima" avant les élections de 2020
Etat de santé du Général Djibrill Bassolé : L’opposition requiert la diligence des plus hautes autorités
Politique : Le MPP /Gourcy se dit prêt pour 2020
Groupe parlementaire CDP : « L’Assemblée nationale a de sérieuses difficultés ».
Burkina Faso : « Dr Salifou Diallo, Le Prophète redoutable », le devoir de mémoire du journaliste Dieudonné Soubéaga
Mort de 11 personnes en garde à vue : Le CFOP exige des « sanctions exemplaires »
Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue
Affaire 11 décédés en garde à vue : L’UPC exige lumière et justice
Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé
Burkina : Décès de Béatrice Bara, maire de la commune de Béguédo
Burkina Faso : La classe politique à la quête d’un « Burkina de paix et de prospérité »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés