Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 18 mai 2019 à 21h40min
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

Une patrouille de l’armée burkinabè est tombée dans une embuscade ce samedi 18 mai 2019 aux environs de Arbinda. On déplore un gendarme tué.

Vos commentaires

  • Le 18 mai à 22:19, par RV En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Paix à son âme !
    Que le Seigneur nous guérisse de cette litanie macabre !
    Inutile d’interpeller le régime puisqu’il ne se sent pas concerné.
    UDP

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 22:25, par Aol En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Je me pose des questions mais je ne pense pas être le seul à me demander ça.
    Avion nous une armée ?
    Ou ce sont des hommes et femmes en tenue armés que nous avions ?
    Le Burkina Faso n’est pas aussi vaste que des malfrats puissent se déplacer librement commettre leurs forfaits se retirer dans leurs cachettes sans que nous n’ayons jamais pu les empêcher.
    Une fois, deux fois ont pouvait comprendre, mais pas chaque jour que dieu nous donne. Aucun moyen d’anticipation. Faire la guerre c’est avoir des points d’avance sur l’ennemi mais pas subir à chaque fois ces assauts.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 09:26, par Ka En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

      Cher internaute Aol, je confirme qu’il y a une armée forte au Burkina : Et depuis que ces mécréants nous tuent comme des lapins, cette armée montre de jours en jours ses capacités, même si pour vous autres qui ne voient pas les efforts de cette armée courageuse, c’est trop facile pour vous de dire cela une fois que l’événement s’est produit. On ne peut pas jeter la suspicion sur tout le monde et quadriller le moindre mètre carré de terrain avec des forces de l’ordre en armes, car ceux qui nous tuent vivent dans nos foyers. Et leur propre d’agir est de frapper n’importe où n’importe quoi n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend.

      Répondre à ce message

      • Le 19 mai à 11:03, par Dedegueba SANON En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

        Bien repondu Ka, avant de sortir de telles réflexions superficielles, il faut savoir ce que c’est qu’une guérilla ou guerre asymétrique. Dans une guerre asymétrique l’ennemie se sachant inférieur opte par cette stratégie qui consiste à éviter un affrontement classique, qu’il sait ne pas pourvoir gagner. En français facile c’est se comporter en lache.
        Moi j’ai juste remarqué que nos FDS, depuis un certain temps ne parlent plus de terroristes " neutralisés ", ou c’est fait exprès pour éviter le " bruit" du "MDH machin", et je leur tire mon chapeau, dans le cas contraire je serai inquiet.
        Pour revenir à la "pique" de Aol, je dirai que dans une guerre asymétrique il n’y a pas de règles, même ton ami peut te tirer dessus. Nos FDS ont une tenue officielle, mais l’adversaire non, et leur stratégie c’est justement de pourrir le moral des gens comme lui, afin qu’ils doutent. Personnellement j’avais pronostiqué que plus on va, plus nos FDS sauront faire face. Ce qui me chagrine c’est que pendant que l’avenir de l’existence du pays est en jeu certains sont déjà en campagne pour 2020. Je me demande comment se deroulera même cette élection si le pays n’est pas sécurisé ? Politiciens même, on dirait que lorsqu’ils veulent le pouvoir ils ne réfléchissent plus.

        Répondre à ce message

        • Le 19 mai à 18:35, par Ka En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

          Merci mon cher internaute Dedegueba SANON de me lire : Tu l’as bien vu et bien dit, ‘’nous sommes en face d’une guerre asymétrique dont les responsables tuent sans raisons. Quand a caca : Comme je le dis très souvent, la lutte de classes dans notre pays a toujours été la force motrice pour dire à la minorité gouvernante qu’elle doit gouverner avec le peuple qui est la nation, ou laisser la place à d’autres personnes qui comprennent que le pouvoir c’est le peuple.’’ Depuis la nuit des temps, notre pays a été cité en exemple dans le continent pour sa vitalité de lutte contre l’injustice et l’impunité et aussi des abus des présidents qui se prenaient pour des dieux en oubliant son peuple. Et les soulèvements populaires sont légitimes, et sont les racines de l’alternance politique. Non caca, le pouvoir de Blaise Compaoré a été retiré par le peuple et non des individus. Ici en te lisant j’ai compris que ceux qui soutiennent un individu et non les actions d’un parti politique ou un régime qui vont pour l’émergence et le peuple, ne comprennent pas la signification d’une lutte de classe ou un soulèvement populaire pour les intérêts pour toutes et tous. Je te plains mon jeune caca. Pourtant avec ton potentiel d’un intellectuel averti, tu pouvais faire partie de la jeunesse Burkinabé assoiffée d’une alternance politique d’un Burkina sans des crimes gratuits, l’injustice, l’impunité, et la corruption à ciel ouvert. Grand Bassam, Port Bouêt, Vridi et ses plages sont le berceau de mon enfance ou des oncles et aujourd’hui des cousins et familles y vivent en paix, ou je n’hésite pas avec MAMI d’y rendre dans la famille et aussi revoir mes amis Ivoiriens, surtout des internautes de bonne foi de Lebanco.net.

          Répondre à ce message

      • Le 19 mai à 12:23, par caca En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

        Internaute Ka, j’espère que votre séjour en Côte d’Ivoire vous a bien profité au bord des plages du Grand Bassam. Voyez vous qu’au Faso certains burkinabé pleurent toujours à cause de ces mécréants qui tuent le jour comme la nuit. Quel gâchis que des innocents paient à la place des vrais couples qui n’aient d’autres que les membres du balai citoyen et du MPP avec ses alliés de l’insurrection.
        Internaute Ka, je me pose toujours la question comment comprendre le burkinabé dans sa soif du développement ? Qu’est-ce que les soulèvements de 1966 contre le président Yameogo Maurice a pu servi ? Est-ce que le sous développement du pays n’est pas lié à ces Révolutions névrotiques mal préparées ? La Révolution sankariste, n’est ce pas la perversité du péché originel ?
        Aujourd’hui avec tout ce qui nous arrive seul l’imbécile refuse de regarder les choses en face. L’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 est une vertige de honte et de monomaniaque contre quelqu’un qui avait bien une vision de sécuriser les burkinabé.
        Vous dites vous même que les burkinabé sont dorénavant tués comme des lapins et ses mécréants sont logés dans vos maisons. Cela veut dire que les mécréants sont bien des burkinabé de la génération des révolutions mal organisée, et d’ailleurs aucune révolution est bonne car il s’agit d’une rébellion contre un système.
        Internaute Ka c’est pour vous dire qu’il est encore temps de répondre objectivement la main tendue de l’ancien président du Faso. Il faudrait que vous remettez le pouvoir chez qui vous l’avez volé. Voyez vous que toutes vos actions pour le développement s’opposent les burkinabé. Ainsi sera votre sort si vous ne revenez à vous même et de demander pardon pour la guérison de votre amour blessé.

        Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 10:18, par PAK En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

      Du courage à nos braves FDS ! Paix à l’âme du Combattant de la liberté !
      Internaute Aol : Il n’y a pas de risque zéro dans la lutte contre le terrorisme quel que soient les stratégies et les années d’expérience. On travaille à minimiser le risque. Et ce ne sont pas nos professionnels qui côtoient au quotidien le sacrifice suprême pour nous protéger qui manquent de sagesse et de stratégie. Autant les FDS peaufinent leurs stratégies, les terroristes malgré les pertes qu’ils subissent multiplient les contre initiatiatives et vis versa.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 10:19, par PAK En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

      Du courage à nos braves FDS ! Paix à l’âme du Combattant de la liberté !
      Internaute Aol : Il n’y a pas de risque zéro dans la lutte contre le terrorisme quel que soient les stratégies et les années d’expérience. On travaille à minimiser le risque. Et ce ne sont pas nos professionnels qui côtoient au quotidien le sacrifice suprême pour nous protéger qui manquent de sagesse et de stratégie. Autant les FDS peaufinent leurs stratégies, les terroristes malgré les pertes qu’ils subissent multiplient les contre initiatiatives et vis versa.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 12:02, par Jean-Paul En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

      Nos braves soldats font l’effort de ne pas être à la mauvaise place et au mauvais moment. Qui est fou pour oser se frotter à un jihadiste. C’est plus lucratif d’être en rang devant un kiosque de pmub que dans une tranchée au sahel en attente d’un méchant jihadiste.

      Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 23:34, par Sheikhy En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Manque de tactique tout simplement. Dans une zone rouge, le principe de couverture terrestre ou aérienne est obligatoire avec des tireurs d’élite également en appui. En outre, à quoi servent également les blindés légers. Je pensais que la pub faite Sur les derniers dons avait pour objectif de rassurer sur le désastre des mines. On a foi, mais il faut avouer qu’on ne sait plus à quel saint se vouer. Avec ces débâcles, le citoyen lambda devient stratège à la place des stratéges. On doit décréter une guerre populaire. Un coup d’oeil à un jeune lieutenant ministre sous la révolution qui est passé dans l’anonymat depuis le 15 octobre. Mais c’est sérieux. On ne veut plus d’enterrer nos frères chaque jour. Il faut que ça s’arrête...

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 23:51, par La vérité En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Toutes mes condoléances à la famille du disparu. Les fils du diable que sont les terroristes seront vaincus grâce à Dieu. Tous nos soutiens à nos FDS. Que Dieu vous protège et vous donne de neutraliser ses fils du diable.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 01:54, par gendarme fakie En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Il est mort pour notre liberté de culte. Chef Gourma, Repose en paix !
    Ni faso baara yi fa, ima djoufa !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 03:09, par Jp En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Courage à ces braves soldats qui au prix de leurs vies, défendent leur mère Patrie. Que la terre soit légère au défunt.
    Il n est pas mort. Il est dans nos coeurs pour toujours.
    😪💞

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 06:40, par Hungaw En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Paix à l’âme du disparu, que la tèrre du burkina lui soit legère. Il faut mèttre à la disposition les blindés obtenus à nos FDS. Ce ne sont pas des véhiculs de fonction. Que Dieu nous protège

    Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 08:04, par A qui la faute ? En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

      Vous rêvez ? Les blindés ça sert à protéger Roch avant tout. Pourquoi autant de camps militaires à Ouaga qui n’a aucune frontière pourtant. Pourvu que les terroristes ne veuillent pas prendre Ouaga ou les sites miniers. On envoie toujours quelques jeunes dans des voitures quelconques se faire tuer et les camps militaires sont pleins à Ouaga. L’exemple des autres pays nous prouvent que les terroristes aiment les pays faibles. Une fois qu’ils s’installent ça sera très très difficile.

      Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 07:20, par Konkona En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    J avoue ne pas comprendre la stratégie de nos gendarmes. Nous sommes à aujourd’hui plus de 20 embuscades contre nos forces de l ordre. Que l on nous parle d embuscade à Ouagadougou, bobo encore moins on peut comprendre mais que nos hommes se fasse surprendre en ZONE ROUGE, j avoue ne plus comprendre. Le principe en zone rouge est d abord d être très très prudent, mettre un dispositif d éclaireurs pour les alertes et ensuite neutraliser systématiquement tout ce qui est suspect. J ai l impression que ces sans foi ni loi maîtrise mieux les stratégies de zone rouge que nos hommes. Toute action d embuscade est précédée d une action d éclairage. Nos FDS sont ceux de la loi alors, ils ont le droit pour toute action de sauvegarde de la paix. Bref.... Bon courage à vous mais revoyer votre copie SVP. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 07:36, par caca En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Toutes mes condoléance à la famille du disparus. J’aurais aimé éviter chaque semaine de pleurer sur la mort d’un innocent. Mais hélas, car 2019 est pour notre pays la terre des enterrements.
    Là où je ne comprends pas, certains burkinabé c’étaient mobilisés comme un seul homme les 30 et 31 octobre 2014 afin de chasser le président Blaise Compaoré avec une fierté. Le 16 septembre 2015 l’armée loyalistes c’étaient déployer à Ouagadougou voulant déloger le RSP. Le balai citoyen se disait intraitable avec les putschistes. Mais je ne comprends rien aujourd’hui car depuis que le pays est agressé par des terroristes ce sont des burkinabé tous bord confondus qu’on enterrent chaque jour. Même chez nos loyalistes, il y a des pertes énormes.
    Je me demande où se trouve cet élan d’antan pour chasser Blaise Compaoré ou en finir avec le RSP. Comment comprendre cette humiliation en pleine journée ?
    J’espère qu’après cette séquence les burkinabé reviendront en eux-mêmes par le jeûne d’humiliation devant Dieu et chercheront le vrai face de Dieu. Car pour l’instant l’orgueil des insurgés est bien brisé.
    Voyez vous que les révolutions éternelles ne servent pas grande chose. Le Soulèvement populaire de 1966 en passant par la révolution sankariste aux événements des 30 et 31 octobre 2014. Il faudrait à un moment arrêter ces conneries infantiles. La masse populaire n’a jamais eu raison sur la vision d’un homme crédible. Combien sont des burkinabé qui regrette la période de Compaoré ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 07:42, par Indjaba En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Que l’opération Doofu du sahel lance rapidement une action qu’elle nommera ’’purification d’arbinda’’. Une nuit, 3000 FDS donc 3000 calaches, 200 blindés, 6h de combats(23h30 à 5h30), fouilles et combats dans arbinda ville et sur un rayon de 10km, le lendement à 7h, paiement de 50000fcfa de prime speciale par combattant pour le boulot de la veille. Assurer la maintenance de la zone purifiée. Courage.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 14:41, par Peuple Insurgé En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

      Je pense que nous n’avons pas besoin d’une telle armada à Arbinda. Des équipes mobiles, et une stratégie bien pensée pour rassuré toutes les communautés, avoir leur adhésion à la lutte. Nous ne pouvons pas éviter les pertes, mais nous pouvons éviter de faire en sorte que une communauté ne se sente visée. Sans ça nous risquons de perdre gros.

      Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 08:06, par Manuel En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Bonjour,
    Dors en paix brave fils du Burkina.
    Quant à ceux qui continent toujours à s’en prendre à Rock , sachez qu’il y’a eu le 11septembre aux USA, novembre 2013 en plein Paris où parmi les victimes il y’avait un Burkinabé.
    Dans tous les cas on vous connaît : pauvres nostalgiques d’un régime assassin avec à la tête de la bonde le capitaine Blaise compaore alias koffi kouadio Ado.
    Victoire au peuple burkinabé et honte aux traitres.
    Restons mobilisés pour bouter le terrorisme et ses valets loyaux.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 09:48, par Pingwende En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Que Dieu protégé notre chère patrie et que son âme se repose en paix. Franchement, il y a beaucoup de question qu’on puisse se poser au sujet de notre armée mais prions Dieu afin que sa crainte ramène tout un chacun a revoir ses considérations et met l’intérêt de la nation au devant de toutes choses.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 10:47, par barry En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    paix à son âme
    tout comme mes maliens se la pose ,cette question à savoir ( quel est le rôle de la France)
    dans tout ce qui nous arrive. cherchons activement ces réponses .
    si le lien entre la France et notre pays est sincère, cette France ne serait pas présente pour seulement arbitrer les combats entre nos FDS et ces malfrats

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 11:53, par Jean-Paul En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Ne serait-il pas judicieux d’appeler en renfort les réservistes et les CDR ?
    Si on veut attendre le G5 sahel, on sera tous trucidés par les barbares.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 12:31, par Jean-Paul En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Moi je ne suis pas un stratège militaire, mais le bon sens me dit que la stratégie adoptée actuellement par l’armée est défaillante. Je pense qu’un bon investissement en surveillance par drones peut beaucoup contribuer à limiter les dégâts. Comment expliquez-vous que la France a pu localiser les terroristes et libérer les otages. La France a des moyens de surveillance mais ne nous viendra pas en aide tant que ce ne sont pas des ressortissants français qui sont en danger.
    En passant, je doute fort que la passivité de la France devant nos déboires face aux jihadistes ne vise pas à nous faire des remontrances en disant : "voyez-vous, vous ne faites pas la part belle à la France dans l’exploitation de vos ressources minières, il n’y a que des canadiens qui en bénéficient". Dans cette optique alors, la France, bien que disposant les meilleurs moyens de surveillance, laissera les jihadistes nous harceler au sahel jusqu’à ce que les mines se ferment.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 12:51, par Saw En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Encore un combattant qui est mort pour que nous nous puissions vivre en paix. RIP.
    Moi personnellement je pense qu’il faut que le gouvernement explore la piste du silence. C’est à dire ne plus communiquer sur les morts des FDS. C’est une stratégie de guerre aussi. Ne pas communiqué sur les réussites de l’ennemie. Ils veulent la publicité. Donc on ne doit pas faire leur pub. Nous sommes en guerre donc tout est bon pour la victoire finale.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 13:11, par Vérité En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    RIP et courage aux FDS. Vivement que cette petite zone de Arbinda, Tongomayel, etc. soit pacifiée par tout les moyens. Bander encore beaucoup plus les muscles.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 13:31, par TOERE En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Bonnes gens pourquoi ce sont les terroristes qui arrivent tout le temps à tendre des embuscades à nos FDS et nous nos FDS ne peuvent jamais tendre des embuscades aux terroristes ? Quelqu’un peut-il m’expliquer cela ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 14:32, par Peuple Insurgé En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

    Il faut que nous méritons le sacrifice de nos FDS. Ils donnent leur vie pour nous protéger et tout ce que nous faisons c’est de caresser notre bedaine en sirotant une bière dans un maquis du coin. Il faut travailler à unir la nation face aux ennemis qui nous attaquent. Ça c’est le travail de nos dirigeants. Il faut que peuple et armée fassent un. Sinon c’est pas bon.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 20:35, par Nobga En réponse à : Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade

      Ah bon ? Vous vous caressez votre bedaine en sirotant votre bière ? Alors, ne le faites pas savoir à des affligés qui pleurent la perte d’un de leurs braves et vaillants combattants !
      Que Dieu nous appui dans notre noble combat contre un ennemi commun sans coeur !

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
Collaboration entre FDS dans la lutte contre le terrorisme : Laurent Kibora propose le rouleau compresseur russe
Attaques terroristes au Burkina : L’Algérie condamne « avec force »
29 décès dans des attaques au Centre-Nord du Burkina : « Ces actes ne resteront pas impunis », déclare le président Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés