Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

Catholic relief services : Le personnel solidaire des élèves et des malades

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • vendredi 17 mai 2019 à 22h00min
Catholic relief services : Le personnel  solidaire des  élèves et des malades

Chaque 16 mai, Catholic relief services (CRS) célèbre la Journée communautaire. Ce jeudi 16 mai 2019 à Ouagadougou, la tradition a été respectée à travers une série d’activités. Cette journée a été marquée par une remise de don composé de dix cartons de savon, trois sacs de détergent et une enveloppe financière à l’hôpital de Bogodogo. En plus, à l’école Sanyiri C sise au secteur 51 de la commune de Ouagadougou, le personnel du CRS a procédé au nettoyage de l’établissement, planté des arbres, avant de partager un repas communautaire avec les élèves.

Le personnel du CRS en nettoyage à l’école de San Yiri C

Le personnel de Catholic relief service (CRS) a mené, ce jeudi 16 mai 2019, une série d’activités dans le cadre de la célébration de la Journée communautaire. Ainsi, au cours de cette journée, les travailleurs de l’ONG ont organisé une activité de salubrité à l’école Sanyiri C et apporté un soutien à l’hôpital de Bogodogo.
À l’école Sanyiri C, le personnel a procédé au nettoyage des lieux et à l’installation de kits de lavage de mains. Cela vise à aider les élèves à adopter des comportements d’hygiène.

CRS a également planté des arbres dans l’établissement pour marquer d’une pierre blanche cette Journée communautaire. Pour finir, un repas communautaire a été servi.

Adama Ilboudo Chef de circonscription de Base de Ouaga 10

Toutes ces activités ont réjoui Adama Ilboudo, chef de la Circonscription d’éducation de base de Ouaga 10. « Je tiens d’abord à remercier l’ONG CRS pour le choix de l’école Sanyiri. J’encourage l’ONG à pérenniser de tels actes sur le terrain car, à travers ses activités, elle donne de bonnes leçons aux enfants à savoir l’hygiène scolaire et le reboisement », a-t-il déclaré. De leur côté, les élèves ont promis de prendre soin des arbres pour leur bonheur dans les années à venir.

Après l’établissement scolaire, le personnel de CRS a mis le cap sur le Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B) pour encore manifester sa solidarité et apporter son soutien à l’équipe médicale.

La directrice générale du CHU-B Diane Kaboré

Ainsi, un don a été remis pour « soutenir l’hôpital dans sa noble tâche d’administration des soins de qualité aux malades ». Ce don a été accompagné d’une enveloppe financière pour la prise en charge de quelques malades. Après les échanges avec la première responsable de l’hôpital, le personnel de CRS a visité certains services du centre hospitalier. Il s’agit de la pédiatrie et de la chambre mortuaire. Dans les deux services, le personnel a pu constater le travail abattu par les agents pour offrir des services de qualité aux usagers de l’hôpital.

La directrice générale du CHU-B, Diane Kaboré, a salué la solidarité du personnel du CRS envers les travailleurs de l’hôpital et a exprimé toute sa reconnaissance à l’ONG pour ce soutien.

Le directeur des opérations de CRS Burkina Faso Denis Tienbreogo en casquette avec deux collaborateurs

La commémoration de cette Journée communautaire traduit l’attachement du personnel du CRS à la solidarité. « Nous avons décidé, à travers CRS mondiale, qui est représentée dans plus de 100 pays dans le monde, de consacrer cette journée du 16 mai à des actions communautaires à travers le personnel qui travaille tous les jours dans les efforts de développement », a expliqué Denis Tiendrébéogo, directeur des opérations de CRS Burkina Faso.

Photo de famille à l’école San Yiri C

En rappel, Catholic relief services intervient dans divers domaines au Burkina pour accompagner les autorités à relever les défis du développement.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso
Pr Domba Jean-Marc Palm, président du Haut Conseil du Dialogue social : « Même au niveau du gouvernement, les gens n’ont pas une bonne compréhension de la trêve sociale, ni du dialogue social »
Lycée scientifique national de Ouagadougou : Le ministre de l’Éducation nationale sur le chantier des travaux
Décès de 11 personnes gardées à vue : La section MBDHP du Kadiogo appelle les FDS à une « réelle considération des droits humains »
Académie de police de Pabré: : la promotion « Résilience » prête à servir la Nation
Six mois d’allaitement exclusif : Le Burkina veut porter le taux à 80% d’ici 2025
Filière karité au Burkina : Le PACFIK pour améliorer la compétitivité des produits
Filière riz en Afrique de l’Ouest : Les acteurs se concertent pour mieux structurer le secteur
Insécurité au Burkina : Plus de 19 000 déplacés internes à Kaya
Région du Centre : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales fait le point de ses investissements
Situation sécuritaire au Burkina : ONG et associations cherchent des solutions pour poursuivre leurs interventions
Affaire 11 décédés en garde à vue : La directrice de la police judiciaire relevée de ses fonctions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés