Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Déclassement de la forêt de Kua : Trois OSC expriment leur « consternation »

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 16 mai 2019 à 16h30min
Déclassement de la forêt de Kua : Trois OSC expriment leur « consternation »

Dans cette déclaration, trois associations de défense de l’environnement expriment leur « consternation » à propos du projet de déclassement de la forêt classée de Kua.

C’est avec consternation que nous, OSC de défense de l’environnement, avons appris par la presse que le conseil municipal de Bobo-Dioulasso a pris une délibération autorisant le déclassement de la forêt classée de Kua dans la province du Houet, plus précisément dans la ville de Bobo-Dioulasso, en vue de construire un hôpital régional.

Vue la situation du Burkina Faso, pays sahélien enclavé, en proie aux effets des changements climatiques et confronté aux problèmes de la déforestation grandissante (plus de 10115ha/an de 1992 à 2002 (INSD, 2009a) ; le gouvernement, les collectivités territoriales, ainsi que les OSC doivent ensemble lutter pour la préservation des ressources naturelles, particulièrement les forêts.

Conformément aux normes nationales (code de l’environnement du Burkina Faso) et internationales (conventions ratifiées par le Burkina), la réalisation d’un tel projet devrait faire l’objet d’une évaluation environnementale soumise au ministère en charge de l’environnement pour son avis sur la faisabilité environnementale et sociale.

Au nom des générations présentes et futures, nous, OSC de préservation de l’environnement, nous veillerons par conséquent à tirer la sonnette d’alarme à chaque fois qu’un de nos patrimoines naturels serait en danger.

Nous joignons donc notre voix à celle de tous ceux qui sont sortis et invitons les acteurs du développement à intégrer les objectifs du développement durable pour l’atteinte desquels nous nous sommes tous engagés.
Ont signé :

Réseau National Pour la promotion des Women Environmental
Evaluations Environnementales Programme Burkina

Le Secrétaire Général
Action pour l’Eau
L’Assainissement et l’Environnement

Vos commentaires

  • Le 17 mai 2019 à 07:59, par Lamilou En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Trois OSC expriment leur « consternation »

    Ce n’est pas un simple constat et une simple consternation qui secoue notre région. C’est un acte de suicide pour cette ville qui était riche de son climat plus tempéré, de son ombrage, de ses ruisseaux, bref un certain bien être avait été préservé. Peu à peu c’est l’âme, le souffle de cette ville qui disparaît.
    C’est une malédiction, dans cette ville, qu’au passage de chaque Maire , un acte irresponsable accompagne sa gestion. Nous avons vu disparaître les manguiers de la route de Ouaga, les vieux caicedrats de la rue de la gare, les espaces verts du Centre ville ne sont pas entretenus....
    Nous sommes tous responsables , surtout de notre silence, et les autorités sont au premier rang.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2019 à 10:05, par Traoré Cheik LE Modérateur En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Trois OSC expriment leur « consternation »

    Je suis sans voix,puisse Dieu inspirer tous les burkinabè à une meilleure et bonne prise de décision sur le long terme qu’à continuer à ne regarder que le bout de leur nez. Je prie pour vous tous car vous ne savez pas ce que vous étes en train de faire. Entre un site de 80ha et un autre de 16 ha pour un hôpital on choisit sans hésiter.
    Évitez de tomber dans la poubelle de l’histoire

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2019 à 11:11, par PGES En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Trois OSC expriment leur « consternation »

    Donc on veut détruire ce bois ? Pardon pitié Monsieur le maire ton fiston en aura besoin pense à lui SVP

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2019 à 12:47, par Rh Moulaye En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Trois OSC expriment leur « consternation »

    Le CHU SOURO SANOU a plus que besoin d’entretien, de personnels qualifiés, d’équipements performants pour le besoin incessant de la population de SYA..... Vous voulez détruire une foret naturelle pour en construire une artificielle qui ne sera point entretenu et disparaitra 2 semaines après plantation. DE GRACE NE DETRUISEZ PAS NOTRE FORET.

    NB : DETRUIRE DES ARBRES QUI SONT NATURELLEMENT THERAPETIQUE POUR CONSTRUIRE UN MOUROIR EN PLACE.
    NOOOONNNNN

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2019 à 15:14, par TANGA En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Trois OSC expriment leur « consternation »

    Il faut combien d’années pour avoir une forêt de ce genre ?
    Quand on veut aider quelqu’un, on ne vient pas avec des aires de grand manitou. Non, on écoute la ou les personnes.
    Si il y avaient des kogle-wéogho à bobo,ils allaient envoyer un signal fort à ceux qui ont menti partout pour que l’hospital soit construit sur ce site. De la sorte, chacun allait revenir sur ces paroles.
    Ce n’est pas pour rien que j’aime la MAFIA Italienne, la vraie, celle des Hommes de bonnes familles. Labas quand u prends une décision à la con, ils te remettent sur les rails et ta famille même te rejette jusqu’à ce que tu reviennes à la raison ; si non, elle même va avoir chaud.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
« Il est dommage que souvent, l’agent de développement et le politicien n’aient pas le même langage sur le terrain », constate Ousséni Nyantudré, président de l’IDEBAK
Ouagadougou : Voici comment la Police a écourté le plan de Kiemtoré Lassina, auteur d’un détournement d’une escorte de fonds
Burkina : Les astuces des femmes pour se faire belles
Droits humains : Un forum national pour réfléchir sur la protection des acteurs dans un contexte d’insécurité
Burkina : Le ministère du commerce met en garde contre les pratiques de prix illicites sur le gaz butane
Gestion des réfugiés au Burkina Faso : Les acteurs se concertent en vue de l’élaboration d’une meilleure stratégie
Détournement d’une escorte de fonds de la SGBF : L’argent retrouvé dans le véhicule au quartier Larlé
Burkina Faso : L’IDEBAK, une véritable actrice de développement à la base dans le Koulpélogo
Montage et gestion de projets de recherche : Des enseignants- chercheurs des universités Nazi Boni, 2IE et de Fada N’Gourma renforcent leurs capacités
Monitoring du Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité : Le Burkina sous le poids des attaques terroristes au dernier trimestre de 2019
Politiques de santé au Burkina Faso : Vers une professionnalisation et une approche plus globale du suivi stratégique citoyen
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés