Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Attaque de Dablo : La FAIB condamne les assassinats de fidèles catholiques

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • DECLARATION • mardi 14 mai 2019 à 13h50min
Attaque de Dablo : La FAIB condamne les assassinats de fidèles catholiques

La Fédération des associations islamiques du Burkina a, dans une déclaration datée du 13 mai 2019, condamné les assassinats de fidèles catholiques à Dablo. Elle appelle tous les Burkinabè, sans distinction de confession religieuse, à l’union contre le terrorisme.

Vos commentaires

  • Le 14 mai à 15:30, par sanou paul En réponse à : Attaque de Dablo : La FAIB condamne les assassinats de fidèles catholiques

    Bonsoir,
    Que tout le monde comprenne qu’il y a pas de meilleur religion : La meilleure religion est celle-là qui te permet de vivre en harmonie avec tes collègues de service, avec tes voisins, manger avec tes amis et tes voisins. AIMEZ VOTRE PROCHAIN tel est le premier commandement de DIEU.
    Si une religion te dit aujourd’hui de ne pas saluer ton voisin, de ne pas manger avec un voisin ou un collègue, si une religion te dit de jetter l’argent qu’une autre personne t’apportera lors d’un baptème ou d’un mariage, IL EST TEMPS DE QUITTER CETTE RELIGION.
    Ceux-là qui se donne à une pratique de ce genre repondront un jour a l’enfer.
    Si dieu n’aime pas la diversité, la nature n’aurait pas existé.
    Comment quelqu’un peut se rebbeller et etre mauvais plus que les SELLES. Ils répondront un jour de leur acte, espèce de SATAN

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 18:42, par tengen-biiga En réponse à : Attaque de Dablo : La FAIB condamne les assassinats de fidèles catholiques

    Merci à la FAIB pour cette déclaration.
    Unissons-nous en effet pour faire face à cette barbarie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 21:39, par Panga En réponse à : Attaque de Dablo : La FAIB condamne les assassinats de fidèles catholiques

    Vivement que vos prières puisent apaiser les cœurs des hommes. Que le mal incarné par les terroristes soit éradiqué dans le monde. Qu’à travers vos prières la force de Dieu triomphe sur les terroristes ! MAIS POUR L’UNE DES RARE FOIS JE VIENS AVEC UNE PROPOSITION QUI POURRAIT PORTER FRUIT DANS LA LUTTE TERRORISTE EST QUE LE GOUVERNEMENT IMPLIQUE LES KOGLE-WEOGO EN INSTAURANT DANS CHAQUE VILLAGE UN GROUPE DE 30 KOGL-WEOGO EN METTENT A LEUR DISPOSITION 3 MILITAIRES QUI ASSURERONT LEUR FORMATION. CES MILITAIRES RESTENT AVEC EU DANS LE VILLAGE POUR D’ÉVENTUELLE ATTAQUANT. CETTE PROPOSITION EST A PRENDRE AU SÉRIEUX PARCE QUE SI ON N’IMPLIQUE PAS LA POPULATION DANS CETTE LUTTE NOUS N’AURIONS QUE NOS YEUX POUR PLEURER. CETTE PROPOSITION ME TIENT A CŒUR CAR ELLE EST DISSUASIVE ET PERMETTRA UNE RÉACTION PROMPTE. AU LIEU D’ATTENDRE LORS DES ATTAQUES NOS FDS QUI ARRIVE APRES QUE LES TERRORISTES AIENT FINI DE NOUS TUER. VRAIMENT QUE LES AUTORITÉS PRENNENT MA PROPOSITION AU SÉRIEUX ET ESSAIENT DE LE METTRE EN APPLICATION POUR VOIR.

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 15:08, par Moktar En réponse à : Attaque de Dablo : La FAIB condamne les assassinats de fidèles catholiques

      Internaute Panga, votre proposition allait être intéressante si vous parlez de groupe de défense et non de koglweogo. Avec les massacre de Yirgou les koglweogo sont perçus comme une milice ethnique. Donc il y a des villages où on en veut plus. Mais peut-être que dans ses villages où il n’est pas question d’accepter des koglweogo, les communautés créeront leur propre groupe de défense. Mais là aussi il y aura une multitude de milices et là c’est pas bon signe.
      LA SOLUTION : L’ARMÉE. IL FAUT RECRUTER EN CONSÉQUENCE, FORMER, ÉQUIPER ET DÉPLOYER.

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 21:41, par Panga En réponse à : Attaque de Dablo : La FAIB condamne les assassinats de fidèles catholiques

    MAIS POUR L’UNE DES RARE FOIS JE VIENS AVEC UNE PROPOSITION QUI POURRAIT PORTER FRUIT DANS LA LUTTE TERRORISTE EST QUE LE GOUVERNEMENT IMPLIQUE LES KOGLE-WEOGO EN INSTAURANT DANS CHAQUE VILLAGE UN GROUPE DE 30 KOGL-WEOGO EN METTENT A LEUR DISPOSITION 3 MILITAIRES QUI ASSURERONT LEUR FORMATION. CES MILITAIRES RESTENT AVEC EU DANS LE VILLAGE POUR D’ÉVENTUELLE ATTAQUANT. CETTE PROPOSITION EST A PRENDRE AU SÉRIEUX PARCE QUE SI ON N’IMPLIQUE PAS LA POPULATION DANS CETTE LUTTE NOUS N’AURIONS QUE NOS YEUX POUR PLEURER. CETTE PROPOSITION ME TIENT A CŒUR CAR ELLE EST DISSUASIVE ET PERMETTRA UNE RÉACTION PROMPTE. AU LIEU D’ATTENDRE LORS DES ATTAQUES NOS FDS QUI ARRIVE APRES QUE LES TERRORISTES AIENT FINI DE NOUS TUER. VRAIMENT QUE LES AUTORITÉS PRENNENT MA PROPOSITION AU SÉRIEUX ET ESSAIENT DE LE METTRE EN APPLICATION POUR VOIR.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Avis de recherche : Fin de l’alerte
Pô-Guiaro : Deux gendarmes meurent dans une attaque
Natiaboani : Un détachement militaire victime d’une attaque
Armée burkinabè : Le 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo a son unité anti-terroriste
Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises
Burkina Faso : L’état d’urgence prorogé jusqu’au 12 janvier 2020
Goenega (Centre-Nord) : Une école incendiée par des hommes armés
Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019
Burkina : 15 personnes tuées dans une attaque terroriste dans la commune de Barsalogho
Déplacés de Silgadji à Ouagadougou : « On nous a demandé de retourner d’où nous venons »
Situation des déplacés internes : ’’Ouagadougou n’a pas les commodités nécessaires pour les abriter", Laurence Ilboudo
Déplacés internes : "les actions qui consistent à mobiliser des véhicules pour envoyer les gens à Ouagadougou", Simon Compaoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés