Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Microcrédits : Le FAARF passe au mobile banking avec Orange money

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé (stagiaire) • jeudi 9 mai 2019 à 19h00min
Microcrédits : Le FAARF passe au mobile banking avec  Orange money

Le Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) et Orange money Burkina ont matérialisé un partenariat par la signature d’une convention, le jeudi 9 mai 2019. Désormais, le FAARF utilisera la plateforme Orange money pour l’octroi et le remboursement des crédits des bénéficiaires.

Suite aux difficultés à gérer dans les délais et les conditions confortables les crédits octroyés à ses bénéficiaires, le Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) passe du cash transfert au mobile banking pour le transfert et le remboursement des créances. C’est ainsi qu’il a procédé à la signature d’une convention avec le leader burkinabè du transfert d’argent et du paiement mobile : Orange money. La signature de ce partenariat est intervenue ce jeudi 9 mai 2019, entre la directrice générale du FAARF, Dr Dorcas Tiendrébeogo, et le directeur marketing de Orange Burkina, Abdramane Diallo. Désormais, c’est la plateforme Orange money qui sera utilisée par le FAARF pour les transactions avec les bénéficiaires.

C’est une convention qui permettra au FAARF de sécuriser et de rendre plus rapides les décaissements et encaissements des prêts aux bénéficiaires, selon la directrice générale du FAARF. Le directeur marketing de Orange Burkina explique que « la plateforme permettra l’octroi et le remboursement des crédits FAARF en instantané ». Avec Orange, la sécurité, la rapidité et l’effectivité du règlement sont assurées, ajoute-t-il. Le FAARF fournit un certain nombre d’informations à Orange money Burkina contre l’envoi ou le retour des crédits des bénéficiaires.

Le FAARF, qui est un fonds de financement de l’État spécifiquement dédié aux femmes du Burkina, a pour mission l’octroi de microcrédits aux femmes et la dispensation de diverses formations à ses bénéficiaires. Il a, depuis sa création, participé à l’autonomisation financière de nombreuses femmes et c’est au regard de son expertise dans le domaine de l’inclusion financière que le FAARF a été choisi comme partenaire dans l’exécution du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL).

Dans le cadre de ce programme, les activités du FAARF seront étendues aux femmes tout comme aux hommes. « Le FAARF, à travers ce programme, avait octroyé, au 31 décembre 2018, 77 040 000 F CFA de crédit à 617 promoteurs dans la région du Sahel. Les campagnes de recouvrement des créances donnent, au 31 décembre 2018, un montant global de 69 333 839 F CFA, soit un taux de recouvrement de 82.20 % », a déclaré Dr Dorcas Tiendrébeogo, directrice du FAARF et responsable de la composante 4 du PADEL.

C’est pourquoi le mode de paiement (le cash transfert), bien qu’opérationnel sur le terrain, a besoin d’être modernisé et sécurisé, d’où le besoin du concours de Orange money pour le mobile banking. L’expérience du mobile banking par le FAARF débute alors avec les bénéficiaires du PADEL et s’étendra petit à petit à tous les bénéficiaires du FAARF. « Avant cette cérémonie, 242 promoteurs et promotrices des six communes rurales de la région du Centre ont bénéficié de puces Orange et sont en attente de recevoir les financements d’un montant total de 117 025 000 F CFA », a informé la directrice générale du FAARF.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation sécuritaire : Les acteurs de l’économie informelle soucieux du climat des affaires
Foncier au Burkina : La Banque mondiale apporte son expertise
Financement du PNDES : Le Burkina lance un emprunt obligataire de 75 milliards de F CFA
Autorité de régulation de la commande publique : 1 021 actes rendus sur 1 165 requêtes examinées en 2018
Renouvellement des titres de transport et de ré-immatriculation : « Certains pensent que c’est tout de suite qu’il faut changer ses titres de transport », rassure Mamadou Boukma, DGTTM
Bagrépôle : La Direction générale des impôts mettra en œuvre le projet de sécurisation foncière
Taxe sur les véhicules à moteur : « Nous invitons tout le monde à faire l’effort de payer pour éviter tous ces désagréments », avertit Abou Siri des Impôts
Taxe sur les véhicules à moteur : La date limite de paiement prolongée jusqu’au 30 septembre 2019 sans pénalités
EBOMAF : L’entreprise souffle ses trente (30) bougies
Opérationnalisation du PNDES : Le Programme d’appui au développement des économies locales lancé à Kaya
Compétition de plans d’affaires : 38 lauréats de la région du Centre-Ouest primés
ENAREF : Le nouveau Directeur général Adama Badolo officiellement installé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés