Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans l’amour des hommes pour les bêtes tout l’amour des hommes pour lеur sеmblаblеs. Lеs bêtеs lе рrеssеntеnt, lеs hοmmеs lе рlus sοuvеnt l’ignοrent. » Fernando Barral

Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 8 mai 2019 à 16h15min
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou

Les femmes du Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR) de l’arrondissement N°7 de Ouagadougou ont organisé, le dimanche 5 mai 2019, une journée de solidarité et de communion avec des personnes vulnérables de l’arrondissement.

En cette soirée dominicale et veille du début du ramadan, ce sont plusieurs sacs de céréales qui ont été remis à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7, essentiellement des femmes. La journée était placée sous la présidence du président du parti, Aly Badra Ouédraogo, et le co-parrainage de Céline Toguiyéni et Hermann Nikiéma, tous deux natifs de l’arrondissement et messagers des valeurs de solidarité.

Pour le porte-parole des femmes RPR de l’arrondissement, Fati Kombemsigri, cette initiative se veut également un cadre d’échanges entre les femmes, de partage d’expériences entre elles et pour aiguiser l’esprit d’émancipation.

Ce qu’a magnifié le président du parti du RPR, Aly Badra Ouédraogo, pour qui cette initiative répond aussi au slogan du parti qui est de fédérer les énergies avec l’ensemble des couches de la population pour œuvrer à ce que l’édification d’un Burkina meilleur soit possible.

C’est pourquoi il a profité de l’instant pour appeler et galvaniser les militants de l’arrondissement à resserrer les rangs pour les défis à venir et à défendre les valeurs du parti.

S’adressant spécifiquement aux femmes, M. Ouédraogo les a invitées à s’impliquer conséquemment dans la vie politique. Pour lui, les préoccupations de la gent féminine sont nombreuses, si fait qu’elles se doivent de se battre pour entrer dans les sphères politiques et décisionnelles. « C’est vrai, on a beaucoup voté des quotas pour leur permettre d’être prises en compte, les hommes ont beau travaillé à ce que la femme soit prise en compte, je crois qu’au finish, il appartient à la femme de se battre pour pouvoir s’insérer utilement et faire avancer sa cause », exhorte-t-il.

Pour lui, cela est d’autant nécessaire qu’au Burkina, ce sont les femmes qui constituent le plus gros lot (en nombre) d’électeurs. « Pour nous, elles ne peuvent pas être mobilisées pour élire des hommes uniquement, pourtant elles peuvent aussi se faire élire et exercer des postes politiques », soutient le premier responsable du RPR.

Pour la marraine, Céline Toguiyéni, cette occasion est belle pour resserrer les rangs entre femmes militantes du RPR pour faire face aux préoccupations communes. Une cause qui justifie son accompagnement, confie-t-elle.

Le parrain, Hermann Nikiéma, lui, a d’abord salué le niveau de mobilisation des populations qui, selon lui, justifie bien la pertinence de cette activité. « Au-delà de tout, c’est l’œuvre caritative inscrite dans cette activité que j’ai beaucoup appréciée et qui m’a motivé à apporter mon soutien. Les femmes sont des mamans avant tout », soutient M. Nikiéma. Pour lui, toute initiative de solidarité entre populations mérite d’être promue et soutenue.

« Nous, autant que nous sommes, devons penser à l’autre. Il faut toujours se retourner derrière soi, regarder ceux qui sont à côté et les accompagner. Je serai toujours là, à chaque fois qu’il sera question de solidarité, de soulager un tant soit peu la souffrance d’autrui. C’est la solidarité qui va aussi créer la cohésion entre nous », dit-il avant d’encourager tous les Burkinabè à l’entraide.

« C’est ensemble que nous allons vivre épanouis. J’ai donc apprécié cet acte du RPR, parce qu’il permet aux populations de communier ensemble, de partager des sourires, des encouragements et je pense que c’est dans un tel esprit que la jeunesse doit s’investir. À chaque fois que possible, il ne faut pas hésiter à apporter son soutien, à partager…, c’est capital. On ne donne pas parce qu’on en a suffisamment, on donne parce qu’on peut soulager autrui », s’est appesanti le parrain, Hermann Nikiéma.

Pour lui, peu importe donc le montant des vivres remis en cette soirée dominicale ; ce qui compte, c’est l’acte et le message qu’il véhicule.
« La solidarité est une valeur essentielle dans notre société que nous devons entretenir et promouvoir à tous les coups », a exhorté le déclarant en douane, parrain de la journée, Hermann Nikiéma.

OHL
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Le NTD accueille de nouveaux militants
Meeting du CDP à Manga : « Eddie Komboïgo sera le candidat du CDP », proclame Mélégué Traoré
Session du BPN de l’UPC : Le nouveau code pénal préoccupe !
Crise au CDP : Une matinée mouvementée
CDP/ Sanmatenga : Une motion de soutien au député Rasmané Daniel Sawadogo
Burkina Faso : Un week-end « des trois baobabs politiques » !
Assemblée nationale : Le nouveau code pénal adopté
Crise au CDP : Des militants exigent la démission du président du parti Eddie Komboïgo
Crise au CDP : Des militants exigent la démission de Eddie Komboigo
Commune de Koubri : Une motion de défiance à l’encontre du maire Marcel Zoungrana
Lutte contre l’insécurité : « Grosse discorde » entre le président du Faso et son ministre de la Défense, relève l’opposition
Scandale "charbon fin" : Le ministre des mines doit rendre sa démission, selon l’opposition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés