Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Acceptez les défis, de sorte que vous puissiez ressentir l’euphorie de la victoire» George S. Patton Jr.

Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 5 mai 2019 à 23h23min
Accidents de poids lourds à Ouagadougou :  Les mesures urgentes de la mairie

Suite aux accidents mortels causés par des véhicules poids lourds à Ouagadougou, suscitant l’indignation des Ouagavillois, la mairie de Ouagadougou a réagi. C’est ce que l’on apprend dans ce communiqué de presse signé du maire Armand Béouindé « himself ».

En l’espace de deux (2) semaines, deux (2) élèves de la ville de Ouagadougou ont été victimes d’accidents mortels. Deux (2) faits dramatiques qui viennent allonger la liste des victimes d’accidents mortels pour les mêmes causes. C’est une tragédie qui interpelle toute la communauté urbaine de Ouagadougou. Nos pensées immédiates vont aux familles et à leurs proches, et nous voulons leur témoigner toute notre solidarité, notre compassion et partageons leur douleur et leur colère.

Ce fléau tragique pose, avec une extrême brutalité la question cruciale de la sécurité routière dans notre métropole naissance de plus de trois (3) millions d’habitants avec des infrastructures qui, malgré les efforts d’extension de modernisation, demeurent insuffisamment développées.

Ces deux (2) tragiques et regrettables derniers accidents interpellent tous les acteurs impliqués dans la gestion et la régulation de la mobilité urbaine dans une cité en pleine explosion démographique.

Ils nous exhortent à une mobilisation générale citoyenne et à tous nous impliquer dans l’accélération des réformes législatives, réglementaires et institutionnelles que nécessitent l’extension et le développement de la ville de Ouagadougou. Il est nécessaire que les règles élémentaires de sécurité et celles réglementant la circulation routière soient respectées. Nous devons travailler collectivement à cette prise de conscience.

Très tôt, la mairie de Ouagadougou, soucieuse de répondre à la légitime inquiétude des populations et pleinement consciente de la nécessité de trouver une solution durable à ce phénomène, s’est résolument engagée dans un vaste et rigoureux programme d’études, de réformes, d’investissements d’un nouveau système de gestion de la circulation routière et de la sécurisation des usagers.

Elle a ainsi suggéré dès 2017 et obtenu du gouvernement, la relecture du RAABO N° AN VI-77/FP/MAT/PKAD/HC du 13 mars 1989 portant réglementation et stationnement des véhicules poids lourds dans la ville de Ouagadougou, devenu obsolète et qui a été abrogé par un nouveau décret N°2018-1061/presse/PM/MTMUSR/MATD/MSECU/MINEFID/MCIA, adopté en conseil des ministres le 22 novembre 2018 portant réglementation de la circulation et du stationnement des véhicules poids lourds à l’intérieur des communes du Burkina Faso et disponibilisé en février2019. Cela montre les longues procédures que malheureusement nécessitent les réformes profondes.

L’arrêté d’application du nouveau décret est en cours de validation par tous les acteurs impliqués dans le domaine de la circulation et la sécurité routière (Gendarmerie, police nationale, police municipale, douanes, les ministères en charge des Transports, de l’Urbanisme, des Infrastructures, les organisations de transporteurs), car la résolution du problème n’est pas de la seule compétence de la mairie de Ouagadougou. Seule une approche inclusive et responsable sera gage d’efficacité.

C’est donc une question dont la résolution nécessite une action bien planifiée et coordonnée par la mairie et tous les acteurs cités plus haut.
Les solutions envisagées et conçues par la mairie sont de deux ordres :
- Les mesures urgentes

*La mise en œuvre de l’interdiction de la circulation et du stationnement des véhicules poids lourds dans la commune de Ouagadougou (juin 2019)

* La mise en œuvre du plan de circulation de l’hyper centre-ville qui va instaurer des jalonnements et des sens interdits (octobre 2019)
- Mesures inscrites dans la durabilité

* Projet de mobilité urbaine avec la redynamisation de la SOTRACO et la mise en circulation de 200 bus modernes, la construction de nouvelles infrastructures routières adaptées.

* Acquisitions foncières et construction d’aires de stationnement aux entrées de la ville de Ouagadougou

La mairie de Ouagadougou est mobilisée en lien avec les services de l’Etat, avec tous les partenaires et acteurs afin de remédier dans les meilleurs délais aux problèmes de circulation et de sécurité routière qui pénalisent très fortement notre ville.
Il faut agir rapidement afin que de telles tragédies soient évitées et cela ne pourra se faire qu’avec le concours et la bonne volonté de tous, car nous sommes tous concernés. Nous en sommes conscients et mesurons la gravité.

Armand Roland Pierre Béouindé
Maire de la commune de Ouagadougou
Officier de l’Ordre national

Vos commentaires

  • Le 5 mai à 09:44, par papa En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Que du bavardage inutile. Gouverner c´est prevoir et anticiper, vous ne reagissez qu´apres les morts, c´est vraiment regettable que la vie des jeunes soit arrachee´ a fleur d´age par l´incompetence de ceux qui sont censes´ preserver la vie des citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 10:12, par Très Intrigué En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    C’est vraiment triste ce qui c’est passé en l’espace de 2 semaines. TRISTE !!!
    Parlant de bitumage de voies, il semble que la voie qui quitte la N6, qui longe le mur du cimetière de Nagrin et qui est sensé déboucher sur le goudron de la transition qui passe devant le 75é anniversaire devait être bitumée. Des machines ont gratté la voie, des camions y ont déversé de la terre dès décembre 2018. Et puis plus rien. Plus rien. Il serait certainement plus intéressant de faire ce qu’on dit.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 10:20, par Guissou En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Oui. Je félicite les autorités communales pour ces mesures. Je contribue en disant que le plus urgent est d’abord résoudre l’occupation anarchique des voies .Le Bénin a régler ce problème en un temps record. Soyons courageux et prenons des décisions fortes. Même si ça doit faire mal après l’action, la population appréciera.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 11:03, par NEYA IBRAHIME En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Combien de fois la mairie a animer ces genres de communication. Le tigre bondit sur sa proie et la dévore trop de discours axphicient les actions.Même les bitumes entamées à l intérieur de la ville peinent à voir le jour. Vous êtes incapables de résilier les marchés hors délais ou de sanctionner les entrepreneurs retardataires. Pourquoi nos autorités adorent bien les discours au future. Ils diront jamais voici ce que nous avons fait mais plutôt voici ce que nous envisageons faire.On doit pas être presqu’en terme de mandat puis dire nous envisageons......

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 11:12, par broo En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    monsieur le maire les maquis et les maquisards obstruent les chaussés par leurs véhicules les soirs. rendent la circulation difficiles voir très risquée venez SVP a partir de 18h entre l’echangeur de l’EST et le grand round point de KOSSODO depuis les abords du terrain de NEWTON ; il ne faut pas seulement s’attaquer aux poids lourds il faut un plan d’urgence de réglementation de la circulation stationnement à waga. les contraventions et les taxes des stationnements interdits seront une source importante pour les recettes de l’état.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 11:24, par Aemed En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Non seulement les volets de la Sécurité Routière, il y a aussi l’état des véhicules qui circulent sur toutes les routes du territoire nationales. Il faudra aussi procéder à des contrôles avec rigueur de nos conductores. Je pense qu’il será bien venu un contrôl d’alhcolémie car beaucoup d’entre eux dépasse le taux d’alhcol permi pour pouvoir conduire, n’oublions pas les anfetamines qu’ils prennent avant de se mettre en route. L’Etat doit rester vigilant mais connaissant mon pays certains diront que le Gouvernement a pris des mesures draconiennes a l’encontre des citoyens honnêtes qui me vivent que du transport, surtout l’opposition qui à chaque fois s’acroche à des faits similaires pour attaquer le pouvoir en place oubliant les nombreuses victimes des accidents mortels. Qué chacun commence à penser que son bonheur ne doit pas causer le malheur d’autruit.
    C’est seulement en comprenant cela qu’on limitera le nombre des accidents.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 11:28, par Yam bila En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Ce ne sera pas avec ce maire que nos morts par accident vont s’arrêter. Pas de rêve. L’occ Anarchiq des voies par les étals est là pour le démontrer. Sa police qui contrôle les poids lourds aussi est là tout le temps mais négatif. Gérer une mairie n’est pas fait pour n’importe qui. A vos pleurs seulement en attendant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 11:44, par Le Nationaliste En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Je ne comprends pas les autorités de ce peuple intègre. Il ne faut pas attendre les conséquences de votre mal gouvernance pour tenir des propos qui frustrent davantage les parents des victimes. Imaginer une pauvre mère de 50 ans qui n’a eu qu’un seul enfant et que par malheur cet enfant meurt par un accident de la route du fait d’un manque d’anticipation de la part des autorités et que le lendemain de la mort de son fils elle apprend que des mesures sont envisagées pour éviter de tels malheurs. Autorité, mettez vous un instant à la place de cette dernière. Si le vaccin est mieux que le sérum, alors gouverner c’est anticiper.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 11:50, par Konkona En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    J ai eu honte après la
    lecture de ce long discours vide de sens. Quelques fois, il faut que certains aient la sagesse de se taire s ils veulent dire des choses pour signaler leur existance. C est choquant qu après de telles tragédies, vous vous permettez de dire au peuple, ce qu il connaît déjà. Le titre "Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie" nous a donné espoir au point que le développement est une provocation. De ce que vous avez dit, quelles sont les mesures urgentes ? Savez vous combien de politiciens ont dit la même chose dans ce pays ? N aviez vous pas entendu le cri de coeur de Feu Salif Diallo lorsqu’il disait haut et fort que le paysan au fin fond du Burkina n a rien à foutre avec vos chiffres de croissance ? Le peuple meurtri du Burkina à seulement besoin que vous faites votre travail correctement parceque vous avez été mis à cette place pour travailler ou tout simplement de démissionner et laisser la place à ceux qui peuvent. Avez vous besoin de quelle loi de trop pour sanctionner les camions poids lourds qui font la vitesse en ville ? Quelle loi de trop pour sanctionner les camions poids lourds qui passent au feu rouge ? De quelle loi de trop pour dire aux policiers d appliquer la loi ? Au lieu de passer votre temps à insulter l intelligence du peuple, dites plutôt aux policiers, gendarmes etc...de respecter la loi en appliquant la loi. Dites à vous même et à vos collaborateurs de respecter la loi en appliquant la loi. Vous avez déclaré sur les antennes que vous êtes "ami" au Président de la république depuis une trentaine d années, sachez que si vous ne faites pas appliquer la loi, vous n aidez pas votre ami. Avant de parler de construction d infrastructures, qu est-ce que vous faites pour entretenir ce que vos prédécesseurs ont construit. Comme vous roulez en 4×4 V8, vous ne le savez pas mais ayez le courage de vous faire conduire à moto ou conduisez vous même dans la ville de Ouaga, bobo, koudougou, pour ne citer que ces villes et vous comprendrez. Dieu seul sait quelle acrobatie font les Burkinabé y compris les Ambulances et les Corbillards. Si par contre, c est aller prendre un balai, protéger son nez contre les odeurs et la poussière, appeler les journalistes, vous savez le faire sans gêne. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple, disait Thomas SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 12:09, par TERMINATOR En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Les débits de boissons en face des voies occasionnant l’obstruction de la voie par des consommateurs doivent être fermés. A chaque fois que j’emprunte l’entrée de l’échangeur du nord au niveau de l’église de KOLOGH NAABA, c’est le même spectacle. Des véhicules sont garés sur la voie, gênant la circulation, et il en est de même sur la voie après le rond point de Tampouy, surtout le week end.On se demande ce que fait la commune devant ces faits et ça continue.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 12:22, par changeons En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    L’occupation anarchique des espaces publics à Ouaga est en partie responsable des accidents. Le Bénin a réglé ce problème en détruisant toute infrastructure non réglementaire. Ici, on construit sur les caniveaux, sur la voie publique, des agrégats sont déposés sur la voie publique, les travaux de bitumage n’avancent pas… et personne ne lève son petit doigt pour dire un mot. Le Burkina est champion en production de texte, mais on est dernier dans les applications des textes. Tout semble être politisé. Le pouvoir du MPP ne semble pas réussir là celui du CDP a échoué. Le scepticisme quant à mise en œuvre des décisions du conseil municipal est grand. la première mesure *La mise en œuvre de l’interdiction de la circulation et du stationnement des véhicules poids lourds dans la commune de Ouagadougou (juin 2019)" est d’ailleurs vague et floue. C’est mieux de leur donner une plage horaire. Vivement qu’arrive 2020 pour espérer un vrai changement qui prendra en compte les demandes sociales des insurgés.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 12:34, par changeons En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Message très touchant adressé au maire de Ouagadougou. Pour moi, elle s’adresse aussi à l’exécutif qui est imprévoyant, à ceux qui sont sensés faire respecter les lois réglementant la circulation et à la population devenue parfaitement incivique. Que Sylvie repose en paix auprès du Seigneur.

    Monsieur le Maire de la commune de Ouagadougou je voudrais vous souhaiter une bonne nuit avec ce post !!!

    Monsieur le maire ce visage ne vous ai pas familier mais depuis ce soir vous avez entendu parlé d’elle...
    Elle se prénomme MOYENGA SYLVIE elle a 16ans et est élève au LTO le lycée technique de Ouagadougou...
    Monsieur le maire elle est brillante comme pas possible elle mérite une bourse je vous assure... Pourquoi je dis ça Koro...!!!
    Sylvie a eu plus de 400 points au BEPC... l’une des meilleures moyennes nationale il y’a deux ans... Mais ce n’est pas tout elle est sûrement l’une des rares filles à faire la série E...
    Monsieur le maire la suite va vous épater... Sylvie est première de sa classe au lycée technique avec plus de 15 de moyenne au premier semestre... C’est pas donné à n’importe qui de faire cette prouesse monsieur le maire...
    Mais regardez comment Sylvie est belle... Les yeux innocent... La coiffure garçonnet...
    Ça pourrait être votre fille monsieur le maire mais également ma fille...
    Sylvie si elle fini sa formation en série E elle pourrait bosser pour nos industrie... Pour la SONABEL ou d’autre structures et on serait fier d’elle...
    Monsieur le maire son père est instituteur à Bogande ça doit être de lui qu’elle tire son assiduité et sa prestance...
    La mère de Sylvie aime sa fille d’un amour fou... Elle a porté une intelligence pendant neuf mois et comment ne pas aimer une fille aussi intelligente ...

    Monsieur le maire il y’a un "Mais" dans cette histoire...
    Le mais c’est pour vous dire que tous les espoir suscité par Sylvie sont anéanti ce soir...

    SYLVIE MOYENGA a été écrasé par un camion ce soir au niveau de l’échangeur de l’est...

    Monsieur le maire imaginez que vous et moi ou quelqu’un d’autre soit à la maison et qu’on vienne lui dire... " un camion a écrasé ton enfant" imaginez cela juste 5 seconds...

    Pourtant ce soir madame MOYENGA a enterré sa fille au cimetière de BORGO ...le père lui viendra voir juste une tombe ou repose sa petite Sylvie...!!!

    Tout ça par ce que nous n’avons pas le courage de mettre en application des décrets et des lois qui interdisent aux camions de rouler à des heures jugées dangereux pour les usagers...

    Monsieur le maire ce soir... Sylvie est morte... Un camion l’a tué...

    Sylvie on t’aime... Pardon pour notre irresponsabilité de t’avoir laissé mourir pendant qu’on pouvait empêcher cela...

    Pardon...
    Alino Faso

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 12:55, par Citoyen communal En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Y a aussi ces multiples maquis qui polluent la ville même jusque en zones d’habitation ! Generalement ces assassins chauffeurs viennent de ces lieux de beuverie. Quelle ville de merde ce Ouagadougou ! Même pas de maire pour régler ça. Tchrrr !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 13:01, par frankayew@gmail En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    je demande au maire central d’être courageux et de sévir nous le peuple pour ce qui concerne la mobilité et les installations anarchiques et bien d’autres actions ontn’est derrière toi et ont te soutient ...

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 13:51, par Adama tiemtore En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Mr le maire. Comme on le dit souvent, Il faut quitter dans le bavardage inutile. C’est parce que les enfants qui sont écrasés comme des mouches ne sont pas les siens ou les enfants des gourous du pouvoir. Une chose est simple. Si on veut, on peut. Il est très facile de dire de 6ha 9h on ne veut voir aucun camion de six à 50tonnes circuler en ville et de 11h à 13 heures aussi. De 17h à 19 heures aussi. Remarquez que les camions qui transportent les agrégat ne couvrent pas les agrégat avec des bâches.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 13:54, par sar En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Monsieur le Maire, comment comptez vous renforcer ce que vous souhaitez et surtout comment pensez-vous que les marchés et les magasins de la ville de Ouaga seront ravitaillés ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 14:34, par Aboubakar En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    A Ouaga même ça va. A bobo, je me demande si cette commune est dirigée. Tenez, j’ai vu sur la route de Ouaga en allant vers le secteur 25, un poteau électrique qui encombre la voie avec tous ses fils. La mairie au lieu d’interpeller la SONABEL, traîne les pieds depuis trois jours sans rien faire. Il va falloir qu’il y ait mort d’homme avant que les uns et les autres ne commencent à réagir. Pauvre Bobo..

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 14:55, par Kazi En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Le problème, c’est ce fameux "maire" ! Complètement incompétent ! Voyez cet autre phénomène extrêmement dangereux surtout pour notre jeunesse : les marquis !! Y en a partout. Y en a qui ouvrent, même sans autorisation. Et puis ces nuisances sonores qu’ils provoquent, dans l’indifférence totale de ces gars qui prétendent diriger la ville de Ouaga. Ca-tas-trophe !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 15:18, par Moulaye Rachid TEFFIAN En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Vivement que ca ne reste pas que de belles paroles, CETTE MESURE NE DOIT PAS VISÉE QUE OUAGADOUGOU, votez et appliquez une loi pour l’ettendu du TERRITOIRE. Autant les gosses meurent a OUAGADOUGOU autant il meurent a Bobo-Dioulasso.......

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 16:28, par Nanoukda En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    On demande du concret. Pas des leçons d’histoire. Quand on est incapable on libère le plancher. Merde.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 17:02, par choquant En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Nettoyez les abords des rues comme Cotonou ! y a t’il besoin de décret et autre pour le faire ? vous avez des camions et autres agents, faites le ! Vous allez attendre qu’une citerne racle un bas côté avec des vendeurs de carburant qui va exploser avec des morts pour le faire ou quoi ? Que dire des épaves de voiture des garagistes et autres vendeurs de véhicules d’occasion.
    Les lois existent, faites les respecter comme les horaires de circulation pour les camions. Que dire du transport mixte qui traverse la ville en toute impunité ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 18:53, par Cdy En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Il faut également interdire à toute personne ne possédant pas de permis de conduire moto de circuler dans la ville

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 21:36, par Un Burkinabê En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    1- Construisez les parkings avant d’actionner votre decrêt. Lors des lotissements les maires ne prévoient pas de parkings. Les politiciens aussi n’éduquent pas nos populations à investir dans la construction des parkings. Des citoyens doivent pouvoir utiliser leurs parcelles en parkings, surtout les parcelles nues. A défaut les mairies peuvent retirer ces parcelles nues et les utiliser comme parkings.
    2- Il faut nettoyer les véhicules qui garent sur la voie publique. L’Etat met beaucoup d’argent pour construire des routes à 2 voies lorsque les usagers utilisent une d’entre elles comme parking. Au finish seule une voie est praticable. Il faut être en Afrique pour voir ça (Rondpoint bataille du rail-Zagtouli ; Nouvelles voies bitumées de Wemtenga et de la ZAD, route de Ziniaré, etc...).
    3- Introduisez les voies à sens unique (voie de archevéché-Koulouba-Camp fonctionnaire-Bilbalogo ; Bataille du rail-Théatre populaire, voie longeant terrain du Moro Naba jusqu’à Watam Kaizer ; Voie passant devant Théatre JP Guingané jusqu’à Marcoussis, Rue 56 passant devant Sankaré yaaré-Club Sonabel-barrage de Tanghin, voie allant du rondpoint devant lycée Marien N’Gouabi- Echangeur du Nord, etc...)

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 22:21, par Justice En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Au Mali et au Ghana vous ne verrez jamais un Camion circuler en pleine ville aux heures normales de service. Les maliens ne sont pas plus riches que nous. C’est une question de volonté et d’amour du prochain. Au mali les véhicules poids lourds circulent entre 23h et 5h du matin. On doit penser à tout le monde, piétons, cyclistes, automobilistes. il y a 10 ans de cela, la maman d’une promotionnaire a été fauchée mortellement par un bus sur l’avenue Charles De gaule , il y a environ 1 mois, un camion a marché sur une femme arrêtée au Feu en Face de L’IAM Ouaga 2000 et un Camion a brûlé le feu et percuté une femme dans sa Rave 4 elle est décédée une semaine après ... Monsieur le maire trop de décès sur nos routes. Partir à l’école constitue aujourd’hui un risque pour nos enfants agissez vite s’il vous plait !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 22:47, par Saam En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Franchement le désordre à ouaga ! Des taxis motos transportant des kiosques, des camions avec des chargements incroyables et tout le temps en panne sur les routes. Tout cela à toute heure de la journée. Constatez les rallyes de nuit pdt les mariages musulmans généralement qd la mariée est accompagnée chez son époux !! Personne ne dit rien. On regarde slmt.
    Ce qui est énervant C est que nos autorités voyagent bcp et voient comment C est ailleurs. Qd on na pas d’amour pr son pays C est comme ça. On se fiche pas mal de tout. On pense qu à soi. Vraiment les burkinabe ne meritent pas cela !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 07:27, par Pathe Diallo En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Comme d’habitude, que des paroles, que des textes et lois produits, promulgués publiés mais hélas jamais appliqués simplement pour des raqisons politiques ! le régime en place, comme par le passé ne veut pas affronter la colère et le mécontentement de certains groupes. On préfère laisser le bas peuple en patir ! les rues sont anarchiquement occupées, au marché de cinquareyare toutes les rues sont occupées permanemment par des camions poids lourd et personne ne peut passer ! En plus de cela les camions poids lourd dans leur grande majorité sont obsolètes et sont un vrai dansger pour la population ! mais tout cela ni le maire ni le gouvernement n’y voit un problème ! on pribilégie l’intérêt politique d’abord ! pauvres burkinabe !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 08:32, par sidbala En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Monsieur le MAIRE. Pour une fois ne banalisez pas cette décision. Si on était véritablement en état de droit si un cas semblable advenait encore, vous et votre police municipale devrait répondre.
    Messieurs de la police municipale et nationale, pensez qu’un camion laissé peut emporter devant, votre épouse, votre enfant, votre parent...alors aussi, pour une fois ne marchandez pas sur cette décision

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 08:36, par sidbala En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Je demande aux citoyens de traquer et publier les véhicules qui braveront cette décision. Mieux si vous voyez une compromission quelconque n’hésitez pas. Si la commune ne peut pas agir, notre action citoyenne la forcera à sortir du bois

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 08:54, par Edwardson En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Vraiment triste tout ce qui s’est passé !! Condoléances aux familles éplorées. Paix aux âmes de ces innocentes jeunes gens !!!
    Monsieur le maire de la commune de Ouagadougou, Machiavel disait que le Prince pour pouvoir gouverner devra à la fois être doux et savoir sévir quand il faut !! Je crois donc qu’il est grand temps que vous quittiez le temps des mots pour vous pencher sur (et soigner) les MAUX. Pour être vrai, je crois que vous aurez du fil à retordre mais vous pouvez y parvenir si vous vous y donnez corps et âme. Pour preuve, Kongoussi ne vaut pas Ouaga, mais j’étais surpris que même dans ce "gros village" les habitants RESPECTENT les panneaux de STOP. C’est un bel exemple qui ma foi, devra être imité.
    Le "souverain" doit amener le "peuple" à RESPECTER les lois "qu’il (le peuple) s’est prescrites". Et on y arrive pas en regardant faire !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 10:06, par mazis En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Moi j’en veux pas au maire, y’a combien de policiers dans cette ville , pour une population qui n’a pas d’auto discipline il faut pratiquement mettre un policier à chaque carrefour pour sanctionner , avec quel moyens ? beaucoup ne se souvienne pas à quand remonte la dernière fois ils ont payé leur taxe de résidence pour permettre à la commune de fonctionner. je ne suis pas de la mairie mais Il faut aider la commune à vous aider. nous savons tous que y’a des commerçant que la police a déguerpi pour occupation anarchique du trottoir mais dès que celle ci a le dos tourné ils reviennent s’installer au vu et au su de tout le monde et personne ne réagit alors que nous savons que cela nous gène tous. , y’a des bandes cyclables qu’on ne peut pas utiliser tellement les commerçant ont envahi le domaine .Mais tant que nous ne ferons rien, tant que nous n’allons pas nous organiser dans les quartiers pour exiger le dégagement de nos routes, de nos espaces publics, la police à elle seule ne peut rien. Avant d’exiger faisons notre devoir à tous(respect des règles , payer les taxes) car il faut savoir donner pour recevoir. Quelque soit la volonté du maire , sans moyen conséquent à la taille d’une ville comme ouaga on aura l’impression qu’il ne fait rien

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 10:09, par lewang En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Ce maire là deçoit beaucoup. quel bilan vas tu défendre au soir du bilan ? et surtout quand tu viens après un maire comme Simon Compaoré que la population avait fini par comprendre et encourager !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 10:28, par Viwgou En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    tous les projets de la mairie sont louables, mais pour qu’ils soient efficaces, il manque une condition, les limites de la ville de Ouagadougou. Il faut le dire Ouagadougou n’est pas la seule ville du Burkina, tout le monde ne peut pas vivre à Ouagadougou, une lapalissade. Tant que Ouagadougou n’a pas de limite, vous ne pourrez pas faire une planification efficace de son développement. Quelqu’un me disait que les limites de New York date d’au moins 100 ans. Le maire qui arrive ne peut que améliorer. Imaginez que vous prévoyez de goudronner la ville en supposant qu’elle a une superficie de 100 000 metres carrés et lorsque vous finissez la recherche du financement, les limlites de la ville sont repoussées à 150 000 metres carrés, vous voyez que votre projet est dépassé. Il en de meme pour l’eau, l’électricité, le transport. Ouagadougou ne doit pas s’étendre indéfiniment. on peut construire à niveau....

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 11:29, par changeons En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Piqué sur FB. On a encore failli pleurer un de nos enfants à cause encore et encore des camions lourds. Ouagadougou n’a plus de maire ??????

    Ouagadougou. Boulevard des Tansoaba. Après un feu tricolore, les roues d’un gros camion déséquilibrent un citoyen. Il tombe. Contre le camion. Comme s’il y est adossé. Les gros pneus passent à côté de sa tête, raclant son dos. Il s’en sort avec des égratignures. Il pourra remercier Dieu. Deux élèves n’ont pas eu cette grâce divine.

    Car de la grâce divine, il en faut maintenant pour échapper aux grosses roues des camions qui roulent aux heures non conventionnelles en zone urbaine. En plus de perturber le trafic urbain, ces camions mettent en danger la vie de leur prochain.

    Le décès en fin de semaine de cette élève sous l’échangeur de l’Est a provoqué un grand choc. Il ne faut plus que cela se répète. Les autorités, le maire, le ministre des transports, celui des infrastructures, bref, tout l’arsenal dirigeant est prévenu. La colère des Ouagalais gronde et lorsque cette colère déborde, après l’insurrection populaire et tout ce que ce pays a connu, les conséquences sont connues.
    Rédaction de Burkina 24.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 11:33, par Ouagalais En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Le problème de cette ville, c’est l’insouciance voire l’inconscience et irresponsabilité notoires de ces maires ! Maire centrale wooh, maires d’Arrondissements wooh, personne ne fait correctement son travail. Les pires, parmi les maires d’arrondissements sont ceux des arrondissements 1 et 2. Des arrondissements dont les rues et ruelles sont transformées en garages à ciel ouvert ou en parking devant des bars et maquis-bordel qui s’ouvrent au hasard, partout, parfois sans autorisation, charriant des jeunes désœuvrés s’adonnant au tramadol et au frelaté. C’est très grave !!!! Pas de mots assez durs pour qualifier ces gars qui prétendent gérer la ville de Ouaga. C’est catastrophique. Que font ces Gugus à la tête de nos mairies (centrale et d’arrondissement) !!!!!!!!?????? Et puis, dans un tel climat d’insécurité ces milles maquis de Ouaga pourraient profiter à des groupes terroristes pour planifier de mauvaises choses.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 14:16, par Citoyen communal En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

      Mon frère Ougalais, c’est vraiment bien vu et bien dît. Le problème est que ces "maires" eux mêmes ou leurs proches ou copains de beuverie tiennent et gèrent des maquis ou des bordels, baptisés "Auberges" ! Alors, ils s’en fichent pas mal ! La solution : chasser toute cette racailles-sous-MPP et donner une nouvelle âme vertueuse a Ouaga et à l’ensemble du pays.

      Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 11:36, par skieter En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Je propose qu’on donne la possibilité de retirer la moto ou vehicule de toute personne qui fait excès de vitesse dans la ville.Souvent à 7 heures ou 12 ou même à 17 heures, on voit des gens qui font la vitesse devant des élèves médusés.On devrait pouvoir retirer les engins !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 11:38, par TIENFO En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Merci à l’internaute « changeons » et de tous les autres qui sont indignés par l’irresponsabilité de nos dirigeants. Au Burkina, il existe une pléthore de textes de lois et d’institutions pour le bien-être de la population et le développement du peuple. Mais ils sont inappliqués faute de bonne volonté, de courage et de personnes qu’il faut à la place qu’il faut. Dans ça, ce qui est frustrant c’est quand je vois de nouvelles routes bitumées dans nos villes (Ouaga, Bobo, …) avec des lampadaires dont les fils électriques sont sur les poteaux au lieu d’être souterrains. Il suffit qu’un poteau tombe suite à un accident pour que les fils électriques barrent la route tout en étant un danger pour la circulation. Si la voie a été bitumée à coup de milliards combien cela coûte à l’Etat en sécurisant la vie des usagers et de la circulation en enterrant les fils électriques. Du n’importe quoi dans ce pays. Tout le monde guette la moindre occasion pour se faire plein Les poches.
    Monsieur le maire ayez un peu de courage en appliquant rigoureusement les lois déjà existantes et tout ira pour le mieux dans votre belle cité. Des vies humaines seront sauvées. Cela n’a pas de prix.
    Un cri de cœur : on ne veut plus voir de fils électriques aériens sur les voies bitumées nouvellement éclairés. Ils doivent être souterrains. Il faut arrêter le bitumage et l’éclairage Mouta Mouta.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 11:40, par sidna En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    On ne peut pas ne pas être indigné par cette autre mort tragique d’un élève. Le mardi 30 avril, j’ai assisté à la chapelle du collège de la salle à une messe pour le repos de l’âme d’un de ses élèves, Rachid SAWADOGO écrasé par un camion remorque en se rendant à l’école.C’était sous une vive émotion que parents, amis, enseignants et surtout élèves du collège ont assisté à cette célébration. A la fin de la célébration, le père de l’élève est sorti de son émotion pour interpeler le maire présent dans la chapelle en ces termes : Monsieur le maire, merci d’être venu vous joindre à nous pour prier. Mais aller dire à ce qui doivent agir, d’agir vite avant que les jeunes que vous avez devant vous, ces jeunes qui sont l’avenir de demain , avant que ces jeunes ne finissent exterminé par des camions. prenez des dispositions pour qu’aux heures de rentrée et de sortie des élèves, il n’y ait pas de camions dans les rues."J’ai admiré la réaction du père. Nous pensions tous que la réaction du maire allait se faire sentir dès le lendemain. En lieu et place c’est un communiqué qui annonce le décès d’un autre élève écrasé par un camion le vendredi 3 mai. Il n’y a rien à attendre véritablement de ce maire. En 2016, j’ai perdu ma fille, une élève, exactement dans ces mêmes circonstances. Depuis, des mesures ont été annoncées. Mais hélas ! on est toujours au point de départ. Monsieur le maire, trop c’est trop. Prenez vos responsabilités sinon ce sera tard. L’heure n’est plus au discours, je pense.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 11:45, par Substance Grise En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Avec une administration publique affairiste il devient très difficile de prendre des mesures pour l’interet général .
    Les decrets et lois sont faits à dessein
    On n’est pas fonctionnaire par vocation mais juste pour avoir l’opportunité de se servir ;la politique autant.
    Allez y voir dans le secteur des transports combien de camions appartiennent à des agents de l’état
    C’est de la concurrence déloyale ;ça empeche les autres étant à 100% dans le domaine de travailler et innover.voila pourquoi aussi le transport en commun dans les grandes villes ne se developpe pas alors que c’est un grand risque pour les enfants sans aucune notion de conduite d’etre sur des motos et velos pour aller à l’école

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 12:04, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Moi président du faso, Monsieur le Présient du Faso, Moi maire, Monsieur le Maire, la solution est simple :
    ne sont autorisés à ouvrir sur les voies rapides ou à grande fréquentation que les tenants de café ou restaurant et hôtels. Tous autres établissements de divertissement comme bars-dancing, salle de jeux avec ou pas consommation d’alcool y sont interdits et devraient par conséquent se délocaliser sur les voies arrières. J’ai écrit et signé reste à mettre le cachet. point barre

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 14:54, par Modré Arouna En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Si vous prenez des mesures pour réglementer la circulation des camions, cela ne peut qu’être saluer. Mais pour plus d’efficacité il faut courageusement interdire le téléphone en circulation, interdire les engins de gros cylindrées aux enfants, instaurer l’alcoootest, interdire les stationnements devant les maquis situés aux abords des voies à grandes circulation, lutter contre le racket des forces de l’ordre pour un civisme digne, procéder au retrait des véhicules délabrés de notre circulation..... monsieur le maire ce n’est pas facile mais avez notre soutien

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 15:04, par Minnayi En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Je me demande vraiment si le maire a compris les différentes interpellations des internautes et autres citoyens de ces derniers jours suite aux drames qu’on a connus à Ouagadougou.

    On vous demande clairement d’agir pour mettre fin aux morts et vous annoncer des mesures, non il faut agir et annoncer des mesures. Rien que le stationnement anarchique dans la ville de Ouagadougou, cela traduit l’incurie des autorités communales. Comment comprendre que des gens transforment des chaussées à deux voies en une chaussée à une voie et la police municipale me pipe mot. C’est vraiment irresponsables de la part de nos autorités tant nationales que communales. J’ai l’impression que nos autorités disent faire de la jeunesse le fer de lance, c’est promouvoir l’alcoolisme afin de les rendre moins critiques. Pauvre de mon pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 15:50, par Zot En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Merci internaute 30 ( mazis) pour ton intervention. Tu as dis la vérité, le vrai problème c’est notre incivisme. Il sera impossible de mettre un policier devant chaque burkinabé pour le surveiller parce que nous ne faisons rien pour aider nos autorités. Les commerçants qui sont installés sur les artères c’est parce que nous préférons payer avec eux qu’ils sont là-bas sinon si nous décidons de les boycotter ils vont disparaître des lieux. Ceux qui garent les voitures sur les routes pour rentrer dans les maquis c’est encore nous, tant que nous ne décidons pas à faire partie de la solution, le maire ne pourra rien faire et nous allons continuer à pleurer nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 18:35, par jan jan En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Vraiment ces camions sont de vrais tombereaux, conduits par des personnes inexperimentes, ke le maire agisse vite en reglementant leurs heures de circulation la nuit tard et en conscientisant les jeunes usages des deux roues a etre tres prudents dans la circulation, en ne faisant pas d’exces de vitesse et en respectant le code de la route.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 18:49, par MIMI En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    D’accord avec Aboubakar. A Bobo les camions transportant du klinker circulent tout le temps en ville, pareil pour les camions transportant des agregats (ils ont des baches en ce moment). Quant aux nouveaux goudrons il faut chercher au microscope. Le pont n’est pas construit au niveau de la nationale route de Dédougou, vers la station SHELL et les blocages ont commencé avec les 1eres pluies. A quand ce chantier ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai à 06:40, par Ismo En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    AU lieu que la police manucipale controle les entrées dans la circulation urbaine, elle rackette les camion à l’entrée de Ouaga et les laisse continuer en ville tout en sachant l’interdiction de circuler dans la ville à certaines heures pour ces gros porteurs.

    C’est juste une question de volonté et d’organisation !

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai à 08:56, par INTEGRITE En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Chers internautes,
    la démission des autorités communales ce n’ est maintenant. la circulation des poids lourds en même temps que les citoyens, les stationnements anarchiques, route de gounghin, sur les avenues deux voies, les maquis à ciel ouverts, les nuisances des débits de boissons, qui sont crées à cotés d’ écoles primaires de collèges, des auberges servant de chambres closes en pleine zone d’ écoles, d’ habitations : paspanga,...........quelle honte dans la gestion de cette cité....

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 18:22, par BILGO Aimé En réponse à : Accidents de poids lourds à Ouagadougou : Les mesures urgentes de la mairie

    Moi aussi je n’attend rien de l’actuel Maire de Ouagadougou. Même si on n’aime pas Mr Simon Compaoré lui agissait, mais actuellement les abords des voies sont occupés par des kiosques et même par des immeubles et rien n’est fait. les constructions se font sur les caniveaux. Essayer d’informer les services techniques pour une mauvaise installation ou une mauvaise occupation et vous allez comprendre. J’en ai eu pour compte. je me demande ce que Ouagadougou serait dans 10 à 15 ans. Même avec des textes et lois rien ne va changer avec nos autorités actuelles.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
La Poste Burkina Faso : Le syndicat interpelle le président du Faso sur la gestion de la société
Promotion des produits locaux : Le Conseil régional du Centre se prépare à accueillir le forum international Burkina-Brésil-France
Santé : L’Institut national de santé publique examine les priorités de 2020
Bâtiment et travaux publics (BTP) : Une soirée pour célébrer l’excellence
Dori : L’association M’baala Sahel vole au secours des élèves démunis
Sécurité : Que faire en cas d’attaque terroriste ?
Attaque du convoi minier de Boungou : Le PDG de SEMAFO présente ses condoléances au peuple burkinabè
Diffusion de fausses informations : Le gouvernement met en garde
La Poste Burkina : Des lettres écrites par des élèves primées
Santé oculaire de l’enfant : L’ONG Light for the world veut jeter les bases d’une planification à long terme
Mouloud 2019 : Les fidèles musulmans de Gaoua ont prié pour la stabilité du Burkina
Formation : L’Ecole privée de santé Sainte Julie met sur le marché de l’emploi 217 agents
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés