Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.» Jim Morrison

Projet UNDA 1819Q : Pour une mise en œuvre cohérente des ODD

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • vendredi 3 mai 2019 à 15h15min
Projet UNDA 1819Q : Pour une mise en œuvre cohérente des ODD

Renforcer les capacités des acteurs pour une intégration des priorités environnementales et des objectifs environnementaux mondiaux. Cela, dans une action intégrée pour atteindre les Objectifs du développement durable (ODD). C’est dans cette dynamique que s’inscrit le projet UNDA 1819Q intitulé « Vers une mise en œuvre cohérente de la dimension environnementale des objectifs du développement durable ». La phase pilote a été lancée ce vendredi 3 mai 2019, à Ouagadougou.

Cofinancé par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et le gouvernement burkinabè, ce projet, d’une durée de trois ans, entend renforcer les capacités des acteurs en vue d’intégrer une dimension environnementale au niveau des politiques publiques et des processus de planification nationale. Il s’agira également, selon le directeur des politiques de développement durable du Secrétariat permanent du Conseil national pour le développement durable ( SP/CNDD), Blaise Sawadogo, de renforcer les capacités des structures pour une amélioration de la production des statistiques en matière environnementale et une capitalisation des différentes leçons apprises.

Le but, dit-il, est d’aboutir à un programme d’envergure sur l’aspect environnemental du développement durable. Et ce, parce que le Burkina, à l’instar d’autres pays des Nations unies, a adopté en 2015, l’Agenda 2030 sur les objectifs du développement durable afin de réaliser des résultats ambitieux en matière de développement durable.

D’où le présent projet, selon le coordonnateur du développement régional du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) pour la région Afrique, Dr Jean Jacob Sahou. En effet, face à cette nouvelle forme de développement, Jean Jacob Sahou explique que le présent projet permettra d’appuyer les initiatives du gouvernement burkinabè en matière de mise en œuvre des ODD , de faciliter les travaux que le Burkina a entamés dans le cadre du Plan national de développement économique et social et de soutenir les efforts de priorisation initiés par le ministère en charge de l’économie et des finances.

« A court terme, nous souhaitons que l’environnement soit mieux intégré aux politiques stratégiques nationales et que la capacitation nationale soit accrue en matière de statistiques de l’environnement », a-t-il signifié, soulignant qu’en matière de statistiques environnementales, de nombreux efforts doivent être faits en Afrique.

A ce sujet, le Secrétaire permanent du CNDD, Justin Goungounga, a relevé que la contribution aux renforcements des statistiques environnementales que le projet propose est une nécessité.

En effet, dit-il, le poids accru des activités humaines sur l’environnement au cours des dix dernières années a montré que les coûts environnementaux de développement ne sont plus des facteurs négligeables et qu’il y a intérêt de recourir à des données statistiques fiables, capables de les mesurer pour des décisions efficaces afin de mieux gérer la richesse nationale.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée internationale de l’environnement : Nestlé Burkina nettoie le marché de Dassasgho
Forêt communale de Fada N’Gourma : La Fondation Konrad Adenauer outille les comités de gestion et de surveillance
Forêt de Kua : Le ministre de l’Environnement devrait démissionner, estime Adama Séré (Parti des écologistes)
Controverse autour de la forêt de Kua : La honte nationale !
Lettre ouverte au président du Faso : « Il faut sécuriser la forêt de Kua et déplacer le chantier vers un autre site »
Forêt de Kua : L’interdiction de manifester jugée « arbitraire » par le député Moussa Zerbo
Forêt classée de Kua : La plateforme FasoKooz sonne la démobilisation pour la marche du 1er juin
Nouvel hôpital de Bobo : Il faut attendre les résultats de l’étude d’impact environnemental, plaide l’AD-HB
Forêt classée de Kua : Les raisons de la présence des champs
Forêt classée de Kua : La jeunesse de l’UPC dénonce une « légèreté » de la part du gouvernement
Nouvel hôpital de Bobo-Dioulasso : L’ADF-RDA invite le gouvernement à identifier un autre site
Déclassement de la forêt de Kua par le conseil municipal de Bobo : « Une illégalité manifeste », selon des juristes environnementalistes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés