Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Festival de flûtes san : La culture au service du développement

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 2 mai 2019 à 15h35min
  Festival de flûtes san :  La culture au service du  développement

L’Association pour la promotion de la culture san (APC San) a organisé la 2e édition du festival de flûtes san à Zouma, dans la commune de Toma, le dimanche 28 avril 2019. Cette édition, avec pour thème « Culture, levier sûr pour un développement endogène et durable », a été placée sous le patronage de Dieudonné Maurice Bonanet, ministre de l’Urbanisme et de l’habitat.

Cette deuxième édition a connu la participation de douze troupes venues de Zouma et des villages environnants. En plus des démonstrations des flûtistes, les masques se sont invités pour donner plus de coloration à ce festival.

Le parrain Tidiane Watané, dans son allocution, a souhaité la bienvenue aux participants. Il a ensuite loué l’initiative de l’Association pour la promotion de la culture san (APC San). Puis de justifier l’organisation du festival dans ce village : « Zouma a été l’un des villages samo qui se sont valorisés à travers l’expression des flûtes ».

Quant à la présidente de la cérémonie, le haut-commissaire de la province du Nayala, Mariama Konaté/Gnanou, elle a d’abord remercié les populations de Zouma et environnants, notamment la jeunesse, pour cette mobilisation. « Cette présence remarquable des jeunes est le témoignage de l’intérêt que vous accordez non seulement à la promotion de la culture de nos ancêtres, mais aussi et surtout à la cohésion sociale recherchée à travers cette manifestation », a poursuivi le haut-commissaire.

Le maire de la commune de Toma, Malik Garané, le directeur régional des infrastructures du Centre-Ouest, Yaya Garané et le député Noël Rossan Toé étaient également présents à cette cérémonie d’ouverture qui s’est achevée par des remises de cadeaux.

Gaston Toé
Lefaso.net
Toma

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Recette du week-end : Le « Gnon »
Diversité des expressions culturelles : Le Burkina restitue son 3e rapport périodique quadriennal
Promotion des biens et services culturels : Le ministère de la Culture veut pousser les acteurs à l’excellence hors du Burkina
Recette du week-end : Le Benga ou le haricot
« Ma parcelle ou la mort » : Le tout dernier long métrage du réalisateur Sidnaba Zida
Musique : La consécration pour l’artiste Ode avec son premier album ‘’Tilgré’’
Sotigui Awards : La 5e édition se penche sur la contribution des femmes cinéastes à la culture de la paix
Musique : « Laafi » ou la paix, le 3e album du groupe Wendaabo
D. Mireille Baguian, promotrice d’Ellieme Glow : « Le maquillage doit servir à ajouter une touche et non à transformer en une autre personne »
Recette du week-end : Le dèguè
Cinéma : Alizeta Guiré, l’espoir du septième art burkinabè
Gastronomie et divertissement : La 7e édition de la soirée des « MADIGO » aura lieu le 18 décembre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés