Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La liberté d’expression s’arrête où commence la censure de sa propre pensée.» Marie-france Ochsenbein

Festival de flûtes san : La culture au service du développement

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 2 mai 2019 à 15h35min
  Festival de flûtes san :  La culture au service du  développement

L’Association pour la promotion de la culture san (APC San) a organisé la 2e édition du festival de flûtes san à Zouma, dans la commune de Toma, le dimanche 28 avril 2019. Cette édition, avec pour thème « Culture, levier sûr pour un développement endogène et durable », a été placée sous le patronage de Dieudonné Maurice Bonanet, ministre de l’Urbanisme et de l’habitat.

Cette deuxième édition a connu la participation de douze troupes venues de Zouma et des villages environnants. En plus des démonstrations des flûtistes, les masques se sont invités pour donner plus de coloration à ce festival.

Le parrain Tidiane Watané, dans son allocution, a souhaité la bienvenue aux participants. Il a ensuite loué l’initiative de l’Association pour la promotion de la culture san (APC San). Puis de justifier l’organisation du festival dans ce village : « Zouma a été l’un des villages samo qui se sont valorisés à travers l’expression des flûtes ».

Quant à la présidente de la cérémonie, le haut-commissaire de la province du Nayala, Mariama Konaté/Gnanou, elle a d’abord remercié les populations de Zouma et environnants, notamment la jeunesse, pour cette mobilisation. « Cette présence remarquable des jeunes est le témoignage de l’intérêt que vous accordez non seulement à la promotion de la culture de nos ancêtres, mais aussi et surtout à la cohésion sociale recherchée à travers cette manifestation », a poursuivi le haut-commissaire.

Le maire de la commune de Toma, Malik Garané, le directeur régional des infrastructures du Centre-Ouest, Yaya Garané et le député Noël Rossan Toé étaient également présents à cette cérémonie d’ouverture qui s’est achevée par des remises de cadeaux.

Gaston Toé
Lefaso.net
Toma

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Association Zembalaculture : Des projets pour un développement culturel durable du Burkina
Chorégraphie : « Tamacien Don », une danse exécutée par des sourds-muets
Will B Black, artiste musicien : « Il n’y a pas un vrai showbiz au Burkina »
Prix international de poésie Jacques Prosper Bazié : Le grand vainqueur est Dobi Parfait Maré
Cinéma burkinabè : « Si loin, si proche », un court métrage sur l’usage abusif du Smartphone
2eme édition de « Star kids » : Un concours de chants destinés aux enfants
BBDA : Le DG explique le projet de renforcement de la filière musique et ses nouveaux modèles économiques
Théâtre : De nouveaux comédiens aptes à monter sur les planchers
7e session de la conférence des parties à la Convention de 2005 : Abdoul Karim Sango élu président
Cinéma : MCZ présente « Lalé, le voisin de Rama » et « Wend Panga »
Sofiano, artiste musicien : « Avant, j’étais adolescent dans la tête, maintenant je cherche à faire décoller ma carrière »
« Graines d’espoir » : Du grand art pour des petits créateurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés