Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La chose la plus commune, dès qu’on nous la cасhе, dеviеnt un déliсе.» Oscar Wilde

Galian 2019 : Les lauréats seront connus le 11 mai

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • lundi 29 avril 2019 à 16h00min
Galian 2019 : Les lauréats seront connus le 11 mai

En prélude à la « Nuit du Galian », la présidente du comité d’organisation, Hortense Zida, a tenu une conférence de presse le lundi 29 avril 2019 à Ouagadougou, dans l’optique de faire le point des préparatifs du concours qui est à sa 22e édition cette année. À cette même occasion, le comité d’organisation, composé d’une vingtaine de membres, a été officiellement installé.

Le « concours Prix Galian » a été institué en 1997 par le ministère en charge de la l’Information et de la Communication. L’activité consiste à récompenser, au cours d’une cérémonie, les femmes et hommes de médias qui se seront distingués au cours de l’année. Il faut rappeler que depuis l’année dernière, des innovations ont été introduites pour répondre à certaines attentes. Parmi ces innovations, on peut citer la disposition qui impose que tout candidat dépose deux productions journalistiques au lieu d’une seule comme par le passé.

L’objectif étant de pouvoir mettre en évidence la constance dans la production des candidats. Pour cette 22e édition, les équipes de la Direction générale des médias ont réceptionné 23 candidatures soit 42 œuvres dans la catégorie langues nationales, neuf candidatures soit 18 œuvres dans la catégorie presse en ligne, 79 candidatures soit 158 œuvres dans la catégorie radiodiffusion sonore et télévisuelle en langue française et 58 candidatures soit 118 œuvres en presse écrite langue française.

Au total, 168 candidatures, soit 336 œuvres, ont été enregistrées. C’est du moins ce qu’a confié la Présidente du comité d’organisation (PCO), Hortense Zida, tout en notant qu’il y a une baisse du nombre de candidatures par rapport à l’édition 2018 où 221 candidatures, soit 442 œuvres, avaient été réceptionnées. « Pour nous, ce n’est pas un élément tout à fait négatif. Nous pensons que ça traduit une amélioration de la compétition en elle-même, parce qu’il s’agit d’évaluer, de façon constante sur la durée, la qualité de la production des journalistes, des techniciens et de tous les acteurs des médias (…) », a-t-elle poursuivi.

Et de préciser que 34 prix Galian dont le super Galian sont en compétition dans le palmarès officiel. En ce qui concerne les prix spéciaux, 15 sont en jeu. Pour l’ensemble des prix, plus de 53 millions de F CFA viendront récompenser l’excellence des femmes et des hommes de médias cette année. « Le super Galian gagne le prix que lui confère sa désignation par le jury. Ensuite, il a les trois millions du président du Faso. Et puis viendra la surprise », a ainsi clarifié la PCO.

La bonne nouvelle issue de cette conférence, c’est la mise à disposition d’une charte de la presse en ligne élaborée avec le concours des professionnels du domaine. L’élaboration a été suivie de formations. « Concernant les journalistes en langues nationales, ils bénéficieront, les jours à venir, de renforcements de capacités aussi bien du point de vue des pratiques journalistiques que des éléments de maîtrise dans leur langue de travail », a renchéri la PCO.

Le comité d’organisation, qui travaille d’arrache-pied depuis plusieurs mois déjà pour que la « nuit des Galian » soit à la hauteur des attentes, a été installé officiellement, en marge de ce face-à-face avec les journalistes. Ce comité est fort d’une vingtaine de membres. À quelques semaines de l’évènement, Mme Zida a rassuré que tout se déroule normalement, avant d’adresser ses vifs remerciements aux partenaires comme Orange-Burkina, la LONAB, Iamgold, Coris Bank, Nestlé, Wendkuni Bank, Air Burkina, Mégamonde…

Il y a lieu de souligner que plusieurs questions ont été enregistrées au cours de la conférence de presse, permettant ainsi d’enrichir les échanges. À la question de savoir si le lieu choisi pour abriter l’évènement sera disponible le 11 mai, Mme Zida répond : « Le ministre en charge de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, n’a pas fait les choses au hasard. Nous avons pris le temps d’interroger les gérants de la salle qui nous ont assuré de sa disponibilité le 11 mai prochain. Rappelons que chaque année, le ministère fait en sorte que la nuit se tienne le vendredi. Et si nous avons décalé l’événement au samedi, c’est en relation avec cette disponibilité de la salle ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Soutenances à l’ISTIC : La communication digitale du MINEFID passée à la loupe d’un impétrant
Régulation des médias : Le CSC établit sa feuille de route à Fada N’Gourma
Médias et lutte contre le terrorisme : La liberté d’expression donne-t-elle le droit de tout dire ?
Médias et lutte contre le terrorisme : Vers l’instauration d’un climat de confiance entre les acteurs
Projet de révision du code pénal au Burkina : Une atteinte à la liberté de la presse, selon les organisations professionnelles des médias
Médias et lutte contre le terrorisme : Les journalistes ont « une importante partition à jouer », rappelle Roch Kaboré
Médias et sécurité : « Nous nous intéressons à la lutte contre le terrorisme par devoir professionnel », dixit Mahamadi Tiégna (SG du GEPPAO)
Salon de l’innovation digitale et de la sécurité numérique : La deuxième édition a tenu toutes ses promesses
Africa Digital Space : Zoom sur les stands d’exposition de Lefaso.net, de l’ISCOM et de la police
Africa Digital Space : La 2e édition se penche sur la protection des données personnelles
Médias publics burkinabè : 3 heures d’arrêt de travail pour réclamer le passage à l’EPE
Carte de presse et laissez-passer : Le processus d’établissement expliqué aux journalistes à Dori
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés