Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Enregistrement des naissances : BRAVO ! en action dans 15 communes du Centre-ouest

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 25 avril 2019 à 23h24min
Enregistrement des naissances : BRAVO ! en action dans 15 communes du Centre-ouest

La commune de Kokologho, dans la province du Boulkiemdé, a abrité le lancement officiel du programme BRAVO ! (Birth Registration for All Versus Oblivon) dans la région du Centre-ouest ce jeudi 25 avril 2019. Une activité couplée avec une remise symbolique de matériels de bureau.

Chaque personne qui nait à droit à une identité. Cette identité débute juridiquement par l’établissement d’un acte de naissance sur lequel figurent le nom et le(s) prénom(s) de la personne. Ayant fait de l’enregistrement universel et gratuit des naissances son combat de tous les jours, le programme BRAVO ! implanté par la communauté de Sant’Egidio au pays des Hommes intègres s’enracine au fur et à mesure. Pour la représentante nationale du programme BRAVO ! , Colette Guiébré, les activités étaient menées depuis des années dans la province du Sanguié.

« Les centres de santé et de promotion sociale, comme celles de Godyr, ont été érigés en centre secondaire d’état civil fonctionnel, c’est-à-dire équipement bureau et ressources humaines », a-t-elle confié. Pour s’assurer de l’impact du programme, une étude a été faite et il ressort que 90% des enfants nés dans les structures de santé où sont placés les centres secondaires sont enregistrés à l’état civil. Ce qui justifie l’élargissement du programme, depuis août 2018, à 15 communes de la région du Centre-Ouest avec l’ouverture de 97 centres secondaires d’état civil.

C’est par un satisfecit que le maire de la commune de Kokologho Pascal Sampébré, accueille l’ouverture de huit centres secondaires par BRAVO ! dans son ressort territorial. Toute chose qui facilitera la tâche à sa population qui n’a plus besoin de parcourir de longues distances pour se voir établir un acte de naissance. Ce qui du coup réduira le fort recours aux jugements supplétifs.

Ce même sentiment anime le Secrétaire général de la région du Centre-ouest, Daouda Traoré, représentant la gouverneur. Pour lui, plus de prétexte de l’éloignement du centre d’état civil pour ne pas enregistrer la naissance de son enfant. « Nous remercions le programme pour ce geste d’appui en faveur des centres secondaires. Cela permet aux enfants qui viennent de naitre d’être enregistrés dans les délais », a-t-il laissé entendre.

Cette cérémonie de lancement officiel a servi de cadre pour la remise symbolique de matériels de bureau aux différents centres secondaires d’enregistrement gratuit des naissances.

Notons que depuis 2010, la communauté de Sant’Egidio à travers le programme BRAVO !, soutient entre autres le volet formation et renforcement des capacités du personnel public local. A cet effet, cinq ateliers nationaux ont eu lieu à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso en 2010, 2011, 2012, 2014 et 2016 en collaboration avec les responsables du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Toutes ces actions ont pu se mener grâce à l’appui de la Coopération italienne et de la province autonome de Trento (Italie).

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Décès du Pr Yembila Toguyeni, premier recteur de l’Université de Ouagadougou
Région du Sud-Ouest : Le FPDCT s’ouvre aux journalistes
Alliance police nationale : Le mandatement de salaire de 14 militants suspendu
Bobo-Dioulasso : Le chef de bataillon Wilfried Ouédraogo à la tête du 25e Régiment parachutiste commando
DGTTM : Vincent Dabilgou promet une déconcentration des services
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9
Burkina Faso : Des titres de transport désormais plus modernes et sécurisés !
Crise humanitaire : Le Burkina a besoin de 187 millions de dollars
Entrepreneuriat : Le ProFeJeC outille 50 jeunes et femmes
Syndicat national des secrétaires du Burkina : Une grève de 96 heures pour exiger la reprise des négociations avec le gouvernement
Bobo-Dioulasso : Le ProFeJec renforce les capacités des jeunes en entrepreneuriat
Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés