Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Secteur des transports : Les acteurs s’arment contre l’inscurité

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 25 avril 2019 à 14h00min
Secteur des transports : Les acteurs s’arment contre l’inscurité

Le top de départ du séminaire de formation au profit des acteurs des transports et des forces de défense et de sécurité a eu lieu ce jeudi 25 avril 2019 à Ouagadougou. Il porte sur le thème : « Situation d’insécurité et responsabilité des acteurs du monde des transports ». Il devra permettre d’outiller ces acteurs impliqués dans la lutte contre le terrorisme à une vigilance porteuse de sécurité et de développement.

Ce séminaire de formation de trois jours à l’endroit des acteurs du secteur des transports et des forces de défense et de sécurité répond à un objectif de conjugaison des efforts dans la lutte contre l’insécurité. Cela parce que le monde a changé, du fait de la montée du grand banditisme et du terrorisme. Et il est clair « qu’on ne peut pas construire un développement sans la sécurité et la paix, et aussi sans les transports », selon Vincent Dabilgou, ministre en charge des Transports.

Ce séminaire qui vient de s’ouvrir est la première phase d’une série de formations entrant dans le cadre de la lutte contre l’insécurité et partant le terrorisme. Des cadres du ministère des Transports, des représentants des taximen, des gérants de gares et des FDS y sont réunis. Une dizaine de communications portant sur la prévention et la conduite à tenir en cas de détresse leur sera donnée.

Un accent sur la synergie d’actions

« La paix et la sécurité sont un bien public sur lequel il faut s’investir », a commenté Vincent Dabilgou. En effet, les répercussions humanitaires, juridiques, économiques de l’insécurité sont déjà énormes, a-t-il poursuivi, avant d’inviter chacun à s’y investir. Au cours de cette formation, l’accent sera mis sur la nécessité d’une synergie d’actions. « Nous allons leur montrer la méthode de synergie d’actions et de communication », a expliqué le formateur Paul Sondo. Cela signifie, a-t-il indiqué, que « pendant ces trois jours, nous allons avoir des séances qui vont amener tout le monde du plus bas au plus haut niveau à jouer son rôle sans pour autant vouloir être du plus haut ou du plus bas. Les différentes structures qui vont participer auront la charge de restituer cette formation même s’il nous faudra approfondir leurs connaissances selon la demande des structures ».

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Province du Séno : Le représentant pays du PNUD visite des infrastructures
Dr Awalou Ouédraogo, Directeur général de l’ENAM : « Aucun énarque ne sera remis à la Fonction publique pour intégration sans avoir validé le stage militaire »
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou : Le Premier ministre appelle au calme et à la sérénité
Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua : Les travaux de finition et de correction toujours attendus
Les fermetures d’écoles en Afrique de l’Ouest et centrale ont triplé depuis 2017 alors que l’éducation est prise pour cible dans toute la région
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo : Retour au calme et à la sérénité, selon le gouvernement
Attaques terroristes au Burkina : La coalition d’OSC CED et M21 demande le « renforcement des capacités opérationnelles de l’armée "
Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés organise un panel de Haut niveau sur les maux de la justice dans le contexte d’extrémisme violent
Protection des données à caractère personnel : La CIL demande l’accompagnement du Mogho Naba
Dori : Les syndicats préparent les manifestations à venir
Projet « Femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté » : 50 entrepreneurs développent leur esprit d’équipe et leur leadership
Région du Nord : Le FPDCT fait le bilan de ses interventions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés