Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Bobo-Dioulasso : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés africaines

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 22 avril 2019 à 00h16min
Bobo-Dioulasso : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés africaines

Le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo, s’est entretenu, le samedi 20 avril 2019 à Bobo-Dioulasso, avec les responsables des communautés africaines résidant dans les Haut-Bassins. Cette rencontre avait pour objectif de renforcer la cohésion entre ces communautés et la population locale.

Le Burkina Faso, pays hospitalier, abrite plusieurs communautés africaines. Pour s’assurer de la bonne intégration de ces communautés, le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo, a rencontré celles résidant à Bobo-Dioulasso, ville réputée pour son hospitalité. Cette rencontre, première du genre, s’inscrit dans la volonté du ministère de continuer à renforcer la cohésion entre les différentes communautés.

À travers des échanges directs, les communautés ont pu exposer leurs préoccupations au ministre qui a promis d’y apporter des réponses. Toutefois, Paul Robert Tiendrébéogo a exhorté les communautés à continuer à participer à l’effort collectif de résistance et de prières face au terrorisme, pour que le Burkina et l’espace communautaire puissent se débarrasser de l’insécurité, obstacle majeur au développement et à l’épanouissement des peuples.

Le ministre a par ailleurs annoncé la tenue prochaine de la 3e édition du Forum national de l’intégration qui sera l’occasion de faire le bilan de la mise en œuvre des conclusions des éditions précédentes et d’approfondir les sillons déjà tracés du raffermissement de la cohésion entre les communautés. Il a mentionné qu’il est important de continuer la sensibilisation aux principes élémentaires de la libre circulation des biens et des personnes dans les espaces d’intégration, afin de renforcer la paix et la cohésion entre les différentes communautés vivant au Burkina.
Enfin, Paul Robert Tiendrébéogo a invité les communautés à la cohésion, à continuer à faire en sorte que la vie avec les populations des Hauts-Bassins soit la plus harmonieuse possible.

Les communautés étrangères vivant à Bobo-Dioulasso sont regroupées, depuis 2010, au sein de la Coordination des communautés vivant dans les Hauts-Bassins, qui regroupe quatorze communautés africaines. Par la voix de Moussa Kaba, le représentant de la coordinatrice Saran Haidara Cissoko, les membres de cette association se sont dit meurtris par « les attaques lâches des terroristes contre le Burkina ».

Selon Moussa Kaba, les communautés africaines contribuent activement à l’organisation d’activités comme la Semaine nationale de la culture (SNC), le Forum national de l’intégration (organisé en 2015 dans les Hauts-Bassins). Comme difficultés majeures, il a souligné le fait que les communautés ne soient pas toujours associées aux activités d’envergure nationale relevant de l’intégration.

Le porte-parole de la coordination s’est par ailleurs réjoui de la création du ministère en charge de l’Intégration africaine. À l’en croire, les expatriés sont très bien intégrés car ils vivent comme des Burkinabè et ne rencontrent aucun problème.
Cependant, les membres de la Coordination des communautés vivant dans les Hauts-Bassins ont sollicité plus de collaboration de travail, car ils veulent mettre toutes leurs compétences à la disposition de l’État burkinabè.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sommet du G7 : le président du Faso adhère au partenariat international G7- Afrique
Sommet de Biarritz : Le président du Faso expose la situation sécuritaire du Sahel - la situation en Libye, une gangrène qui se propage.
France : Arrivée du Président du Faso à Biarritz pour le Sommet du G7
Interconnexion des systèmes d’information douanière : Le Burkina, le Togo et le Niger signent un accord
Assemblée nationale : L’ambassadeur des Etats-Unis discute de sécurité avec le chef du parlement burkinabè
Ana Maria Chongo Torreblanca, ambassadrice de Cuba au Burkina : « L’héritage de Thomas Sankara est vif en Amérique latine, pas seulement à Cuba »
93e anniversaire de la naissance de Fidel Castro : « Le peuple cubain est fier de l’héritage laissé par le leader de la révolution cubaine »
Question de protocole : Pourquoi il ne faut pas appeler les députés burkinabè « Honorables » !
Coopération : Le président du Faso en Guinée Conakry les 8 et 9 août
Traités de l’Union africaine : Un projet pour aller vite dans la ratification et la domestication
Coopération : Quels sont les intérêts pour la Chine dans le rétablissement diplomatique avec le Burkina Faso ?
VIIIème Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) : « L’exploitation clandestine » des mines préoccupe les deux pays
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés