Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Concours de « promotion de la langue française et des langues nationales » : Les lauréats de la 20e édition reçoivent leurs prix

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • vendredi 19 avril 2019 à 16h30min
Concours de « promotion de la langue française et des langues nationales » : Les lauréats de la 20e édition reçoivent leurs prix

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a abrité, le 19 avril 2019 à Ouagadougou, la cérémonie de remise des prix de la 20e édition du concours « Promotion de la langue française et des Langues nationales (PROLAF-LAN) ». Vingt-quatre candidats issus du Burkina Faso, du Bénin et du Togo ont pris part à cette compétition. Une initiative de l’Organisation internationale de la francophonie au profit des élèves des pays francophones, afin d’accroître l’excellence, le brassage culturel et l’intérêt pour les langues nationales et la langue française.

La 20e édition du concours « Promotion de la langue française et des Langues nationales (PROLAF-LAN) » a eu lieu au Burkina Faso. Vingt-quatre candidats issus du pays des hommes intègres, du Bénin et du Togo ont pris part à la compétition. Outre le français, les élèves venus de toutes les régions du Burkina Faso ont fait leurs preuves dans les langues nationales telles que le mooré, le dioula, le fulfuldé et le gulmacéma. Les candidats sont tous des élèves de 6e à la Terminale. Ils ont été soumis à un test en français oral et écrit. Après la délibération, chaque candidat est reparti avec un prix en fonction de ses mérites.

Au décompte final, le Burkina et le Bénin ont totalisé chacun sept prix d’excellence. Le Togo n’en compte que quatre. Mais en dehors des prix d’excellence, des prix de consolation ont aussi été octroyés. Les récompenses étaient composées de matériel didactique, de gadgets TV5 Monde, d’attestations de participation et de tablettes.

Initié en 1999, le concours « Promotion de la langue française et des Langues nationales (PROLAF-LAN) » voit s’affronter chaque année, des élèves des classes de 6e à la Terminale issus des pays francophones. Mais cette année, seulement trois pays ont pris part à la compétition. L’objectif est d’accroître l’intérêt pour les langues nationales et la langue française.

Cette cérémonie de récompense a été l’occasion pour Aline Koala, chargée de missions au ministère des Affaires étrangères, représentant le ministre, de plaider pour le retour aux langues nationales « qui sont sources de philosophies et de scènes ».

L’ancien ministre de la Culture et directeur de l’Institut des métiers de la communication, du journalisme, de l’audiovisuel et du cinéma à l’Université Aube nouvelle, Mahamoudou Ouédraogo, parrain de la cérémonie, a salué l’initiative qui « promeut le brassage et l’excellence ».
La date de la prochaine édition sera annoncée à l’issue de la rencontre des promoteurs et de l’appel à candidatures. Les organisateurs espèrent la participation des autres pays francophones lors des prochaines éditions.

E.K.S
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Décès du roi du Gulmu : Le président du Faso salue la mémoire d’un « souverain écouté et respecté »
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer
FIIJA 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
Burkina : « Les exécutions sommaires sont des germes d’une guerre civile », avertit le président du MBDHP, Chrysogone Zougmoré
Aicha Farida Ouédraogo, meilleure au Bac 2019 « Le secret de la réussite, c’est la rigueur et la discipline »
3e édition du FIIJA à Nanoro : Les jeunes à l’école du dialogue interreligieux et interculturel
Musique : Rama la Slameuse sort de prison
Santé : S.O.S pour le petit Abdoul Fatao qui a besoin urgemment d’une intervention chirurgicale
Coiffure : Les adeptes de la mode nappy se retrouvent
Burkina Faso : Une marche silencieuse ce samedi 17 août pour dénoncer la lenteur des procédures judiciaires
Assomption de Marie : Les fidèles catholiques font une quête pour les déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés