Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Tournoi de lutte dans le Nayala : Eloi Zerbo sacré roi des arènes

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 16 avril 2019 à 12h00min
Tournoi de lutte dans le Nayala : Eloi Zerbo sacré roi des arènes

Le village de Pankélé, dans la province du Nayala, a accueilli, les 12 et 13 avril 2019, la 11e édition de la compétition de lutte traditionnelle. Au total, 179 lutteurs étaient en lice, dont des femmes. Chez les hommes, c’est Eloi Zerbo qui a terminé vainqueur en renversant Romaric Kawané. L’événement a connu la présence du haut-commissaire de la province du Nayala, Mariama Konaté/Gnanou.

Avant le début des hostilités, les lutteurs, venus de tous les villages de la province, esquissent, torse nu, des pas de danse autour de l’arène, sous les acclamations des spectateurs. La présence des lutteurs de renommée n’est pas passée inaperçue. On peut citer entre autres Romaric Kawané dit « le Buffle du Nayala », Eloi Zerbo dit « le Python », Drissa Zon dit « le Technicien », Blaise Débé alias « Le haut niveau », Bila Diapa dit « le bulldozer de l’Est ».

Dans les matches de poules, Drissa Zon a renversé Eloi Zerbo. Mais dans la catégorie open pour la conquête du tricycle représentant le grand prix, Eloi Zerbo, d’un geste technique, empoigna Romaric Kawané et le projeta dans le sable. Celui qui est surnommé « Le python » devient ainsi le roi des arènes du Nayala, pour l’année 2019.

Chez les dames, Brigitte Toé du village de Zouma a surclassé toutes les autres candidates.

Le représentant des habitants de Pankélé, Prosper So, a remercié les autorités, le Prince Akim et toutes les délégations qui ont effectué le déplacement de Pankélé.
Quant au président du comité d’organisation, Rufin Paré, il a exprimé sa satisfaction totale, au regard de la mobilisation et du nombre d’inscrits à cette 11e édition de la compétition de lutte traditionnelle.

Le parrain, Prince Akim, dans un ton de parenté à plaisanterie, a déclaré : « J’ai accepté de parrainer cette compétition de lutte traditionnelle car mes esclaves ne savent que soulever les autres ; et en tant que prince, ils ont du même coup confirmer ma royauté ». Il n’a pas manqué de féliciter et encourager les organisateurs de ce tournoi de lutte.

La présidente de la finale du tournoi, Mariama Konaté/Gnanou, haut-commissaire de la province du Nayala, a, dès l’entame de son propos, repris cette affirmation de l’un de ses prédécesseurs : « La lutte est au Nayala ce que le football est au Brésil ». Elle a remercié les organisateurs et tous les invités, ainsi que Florence Dala, directrice générale de Aimée Service, qui est la donatrice du prix féminin dénommé « Grand prix Aimée Services » doté d’une moto. Ce prix récompense la meilleure lutteuse.

Le vainqueur de la compétition chez les hommes, Eloi Zerbo, repart avec un tricycle, le trophée, une médaille et la somme de 125 000 F CFA. Le vice-champion, Romaric Kawané, gagne un bon de permis de conduire, une médaille et 115 000 F CFA.
La championne Brigitte Toé remporte la moto offerte par Aimée Service, un trophée, une médaille d’or et la somme de 75 000 F CFA. La championne reçoit également une tenue sportive.

La vice-championne, Bachériba Coulibaly de Gaoua, gagne un bon de permis de conduire d’une valeur de 150 000 F CFA, une médaille de bronze et 65 000 F CFA.
Drissa Zon, vainqueur de la phase de poules, reçoit une médaille, un bon de permis de conduire et la somme de 40 000 F CFA.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Gaston Toé
Lefaso.net
Toma

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés