Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Opération « Otapuanu » : L’adjudant Franc Drabo inhumé à Fada N’Gourma

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 7 avril 2019 à 15h15min
Opération « Otapuanu » : L’adjudant Franc Drabo inhumé à Fada N’Gourma

Le commandant adjoint de la brigade territoriale de gendarmerie de Foutouri (province de la Komandjaori), l’adjudant Franc Drabo, tombé le dimanche 31 mars dernier lors d’une mission de ratissage dans le cadre de l’opération de sécurisation de l’Est « Otapuanu », a été inhumé le jeudi 4 avril 2019 au cimetière route de Pama à Fada N’Gourma.

Tombé le dimanche 31 mars dernier lors d’une mission de ratissage terrestre, après des raids aériens sur des positions terroristes à la frontière Burkina -Niger, sur l’axe Yéritaga-Boulmantiagou dans le cadre de l’opération de sécurisation de la région de l’Est dénommée « Otapuanou », Franc Drabo a été conduit à sa dernière demeure au cimetière route de Pama , le jeudi 4 avril 2019 à Fada N’Gourma devant la hiérarchie, ses frères d’armes, ses parents et amis, inconsolables, venus tous l’accompagner à sa dernière demeure.

A la levée du corps au Centre hospitalier régional de Fada après une cérémonie funèbre, l’ex-CBA de Foutouri a été décoré à titre posthume de la médaille militaire. Et cap a été mis sur le cimetière pour l’inhumation. Après l’hymne aux morts, l’oraison funèbre a été lue par le lieutenant Ahmed Sékou Sanou, commandant de la Brigade mobile de gendarmerie de Fada. Il a retracé le parcours du regretté au sein des forces armées qui lui a valu les félicitations de la hiérarchie et des autorités administratives dans les zones où il a servi.

Outre ses diplômes militaires engrangés dans son parcours, Franc Drabo était titulaire d’une maitrise en droit des affaires, grâce à des cours parallèles suivis à l’université de Ouagadougou avec une autorisation de sa hiérarchie. Après 16 ans 5 mois et 4 jours de service, l’ex-CBA Franc Drabo laisse derrière lui une veuve et deux orphelins.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU
Pô-Guiaro : Deux gendarmes meurent dans une attaque
Natiaboani : Un détachement militaire victime d’une attaque
Armée burkinabè : Le 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo a son unité anti-terroriste
Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises
Burkina Faso : L’état d’urgence prorogé jusqu’au 12 janvier 2020
Goenega (Centre-Nord) : Une école incendiée par des hommes armés
Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019
Burkina : 15 personnes tuées dans une attaque terroriste dans la commune de Barsalogho
Déplacés de Silgadji à Ouagadougou : « On nous a demandé de retourner d’où nous venons »
Situation des déplacés internes : ’’Ouagadougou n’a pas les commodités nécessaires pour les abriter", Laurence Ilboudo
Déplacés internes : "les actions qui consistent à mobiliser des véhicules pour envoyer les gens à Ouagadougou", Simon Compaoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés