Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le chagrin est comme le riz dans le grenier : chaquе jοur il diminuе un реu.» Proverbe malgache

Syndicat national des artistes musiciens : Une nouvelle équipe pour de nouvelles batailles

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • mercredi 3 avril 2019 à 15h30min
Syndicat national des artistes musiciens : Une nouvelle équipe pour de nouvelles batailles

Ouvert le mardi 2 avril 2019 à Ouagadougou, le 1er congrès ordinaire du Syndicat national des artistes musiciens du Burkina (SYNAMUB) s’est achevé dans l’après-midi par la présentation et l’installation du nouveau bureau. Cette rencontre fut l’occasion pour le syndicat de formuler des recommandations pour la promotion de la culture burkinabè.

« Rôle et importance du syndicat dans la défense ferme des intérêts matériels et moraux des artistes musiciens du Burkina ». C’est sous ce thème que s’est tenu le 1er congrès ordinaire du Syndicat national des artistes musiciens du Burkina (SYNAMUB). Au terme de ce congrès, le bureau du syndicat a été renouvelé et installé. Elu pour un mandat de trois ans, ce nouveau bureau de quinze membres sera dirigé par le secrétaire national Abdoul-Kader Ouattara dit Almany KJ. La nouvelle équipe, à en croire son premier responsable, va entamer de nouvelles batailles, notamment la défense ferme des intérêts matériels et moraux des artistes et la représentativité du syndicat sur toute l’étendue du territoire.

Abdoul Kader Ouattara, Secrétaire national du SYNAMUB

Ce congrès fut aussi l’occasion pour les artistes musiciens de formuler des recommandations pour promouvoir la culture burkinabè. Ces recommandations sont entre autres la participation du SYNAMUB aux luttes du peuple, sa solidarité envers les autres organisations syndicales du Burkina Faso, la mobilisation de la gent féminine.

les participants

Les membres du syndicat affirment aussi qu’ils restent mobilisés dans le combat contre « la clochardisation des artistes musiciens » afin de leur permettre de vivre de leur art et de faire la promotion de la culture. « Le SYNAMUB s’engage à rester auprès des artistes pour mener des combats pour que tout ce qu’ils engrangent comme argent au niveau des droits d’auteur et des copies privées soit reparti de façon équitable », a ajouté Almany KJ.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Musique : « Couleur de vie », le tout premier album de Heney
Cinéma : « Maman, oublie-moi », un film sur la vie de famille
Humour : El Presidente fait pleurer de rire le CENASA
Association Zembalaculture : Des projets pour un développement culturel durable du Burkina
Chorégraphie : « Tamacien Don », une danse exécutée par des sourds-muets
Will B Black, artiste musicien : « Il n’y a pas un vrai showbiz au Burkina »
Prix international de poésie Jacques Prosper Bazié : Le grand vainqueur est Dobi Parfait Maré
Cinéma burkinabè : « Si loin, si proche », un court métrage sur l’usage abusif du Smartphone
2eme édition de « Star kids » : Un concours de chants destinés aux enfants
BBDA : Le DG explique le projet de renforcement de la filière musique et ses nouveaux modèles économiques
Théâtre : De nouveaux comédiens aptes à monter sur les planchers
7e session de la conférence des parties à la Convention de 2005 : Abdoul Karim Sango élu président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés