Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Tournoi de la parenté à plaisanterie à Gaoua : Les Yadcé remportent la deuxième édition

Accueil > Actualités > Société • • mardi 2 avril 2019 à 11h00min
Tournoi de la parenté à plaisanterie à Gaoua : Les Yadcé remportent la deuxième édition

La 2e édition du tournoi maracana de la parenté à plaisanterie, organisé par le site d’information en ligne bafujiinfos.com, s’est jouée ce dimanche 30 mars 2019 sur le terrain de la conduite des auto-écoles de Gaoua. Au bout du temps règlementaire, ce sont les Yadcé qui s’adjugent le trophée en battant les Mossi par le score de 2 à 1. Cette compétition a été parrainée par Loukman Sawadogo et Evariste Dala dit Toé, directeur de la Maison d’arrêt et de correction de Gaoua.

Dix communautés ont pris part à ce tournoi : les Lobi, les Gouin, les Gourmantché, les Yadcé, les Bissa, les Gourounsi, les Peul, les Samo, les Mossi, les Bwaba/Bobo. Le format du tournoi a consisté à mettre en opposition, pendant les phases de poules, les communautés qui partagent un lien de parenté à plaisanterie, et à l’issue des différents matches, ce sont les Yadcé et les Mossi qui se sont retrouvés en finale.

Dans un temps de jeu de deux fois 25 minutes, les finalistes ont livré un match plaisant empreint de convivialité comme souhaité par les organisateurs. Après une dizaine de minutes d’observation et de domination par intermittence des deux équipes, les Yadcé se montrent plus entreprenants et à la 12e minute, ils ouvrent le score par l’entremise de Mohamed Ouédraogo.

Piqués dans leur amour-propre, les Mossi sonnent la réplique à la 15e minute par Moïse Tapsoba sur une frappe lointaine. Les Yadcé, plus techniques et présents dans les tous les compartiments, corsent l’addition par Mohamed Sawadogo sur une combinaison venue du flanc gauche. C’est sur ce score de 2 buts à 1 qu’intervient la pause. A la deuxième mi-temps, malgré les assauts répétés des deux camps, le score restera inchangé, au bonheur des Yadcé.

Evariste Dala Représentant des parrains.

Les communautés classées de 10e à 5e ont reçu chacune un ballon et un pot de fleurs. Le meilleur gardien, Elie Tondé, reçoit 5 000 F CFA, une casquette et un tee-shirt. Les Gourmantché, classés 10e, reçoivent le prix du fair-play d’une valeur de 20 000 F CFA, plus une calebasse de sable. Les Bwaba/Bobo, 4e, gagnent 15 000 F CFA, un ballon et une calebasse de chenilles. Les Lobi, classés 3e, reçoivent 20 000 F CFA, un ballon, un bidon de dolo. Les Mossi, finalistes malheureux, obtiennent 25 000 F CFA, un jeu de maillots, un ballon, une calebasse de haricot. Enfin, les Yadcé, vainqueurs de la compétition, reçoivent 30 000 F CFA, un jeu de maillots, un ballon et une calebasse de riz.

Da Dalou Mathieu Directeur de publication de bafujiinfos

Pour le directeur de publication de bafujiinfos.com, Dalou Mathieu Da, « la compétition s’est bien déroulée et au-delà des matches, c’était l’occasion pour de nombreuses personnes de retrouver leur communauté vivant à Gaoua. La parenté à plaisanterie est l’une des valeurs que nous devons à tout prix préserver ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar Tarnagda

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Assises régionales de l’éducation : Les acteurs des Hauts-Bassins ont fait le diagnostic du système éducatif régional
Universités publiques du Burkina : Une rentrée 2021-2022 placée sous le sceau des efforts pour la normalisation
Bobo-Dioulasso : Le guide spirituel, Djaffar Hema Ouattara, n’est plus
Marché central de Bobo-Dioulasso : Des commerçants dénoncent une mauvaise gestion
Manifeste des filles lors du dialogue entre les filles et les décideurs à l’occasion de la journée internationale de la fille, 11 Octobre 2021
Armée de l’air : Le colonel Souleymane Ouédraogo, nouveau chef d’état-major, veut miser sur la rigueur et professionnalisme
Agro-transformation : 150 entreprises bénéficient de l’accompagnement de Hub-IIT, un dispositif innovant d’appui technologique
Thierry Viry, expert en police judiciaire : « Il y a trop d’enquêtes qui n’aboutissent pas, parce que les auditions ne sont pas bonnes »
Yako : Une fille tente d’empoisonner la famille de sa rivale
Journée mondiale de la vue : L’ONG Light For The World vole au secours des populations déplacées internes de Kaya
Prévention des risques professionnels : La Caisse nationale de sécurité sociale outille ses partenaires à Koudougou
Traite des enfants : Plan International Burkina accompagne les acteurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés