Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui épouse facilement la foule connaît des jouissances fiévreuses.» Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)

Burkina Faso - Pakistan : Le Président Arif Alvi reçoit les lettres de créance de l’ambassadeur Souleymane Koné

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • lundi 1er avril 2019 à 07h30min
Burkina Faso - Pakistan : Le Président Arif Alvi reçoit les lettres de créance de l’ambassadeur Souleymane Koné

Son Excellence Souleymane Koné, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République islamique du Pakistan avec résidence à Koweït City a présenté ses lettres de créance à son Excellence Dr Arif Alvi, Président de la République islamique du Pakistan le vendredi 29 mars 2019.

A l’issue de cette cérémonie très solennelle et protocolaire de remise de lettres de créance qui s’est déroulée au Palais de Aiwan-e-Sadr, le palais présidentiel à Islamabad, le Président Alvi a accordé à Monsieur l’Ambassadeur, un entretien au cours duquel il a salué le début d’une excellence relation de coopération entre le Burkina Faso et la République islamique du Pakistan. Avant de conclure son propos, il n’a pas manqué de féliciter Son excellence Koné pour sa nomination en qualité d’ambassadeur et d’adresser ses salutations au Président du Faso et au peuple burkinabè.

En retour, Son Excellence Koné lui a transmis les salutations cordiales du Président du Faso, avant d’exprimer la disponibilité du Burkina Faso à travailler à la consolidation des relations entre les deux pays. Il n’a pas manqué de lui réitérer les félicitations du Président du Faso pour son élection à la Présidence de la République islamique du Pakistan en septembre 2018 et ses vœux de plein succès. Le souhait du Burkina Faso, a-t-il rappelé, est de voir les relations bilatérales se développer entre les deux pays à travers la conclusion d’accords de coopération dans les domaines de la culture, du commerce, de l’agriculture, de la santé, des mines, de l’éducation et de la sécurité, entre autres.

Réagissant à l’intervention de l’Ambassadeur Koné, le Président Arif Alvi a indiqué que la volonté de son pays, c’est de travailler à affermir les relations bilatérales entre les deux pays. Le Pakistan, a-t-il souligné, offre aujourd’hui beaucoup d’opportunités d’investissements et d’affaires qui l’engagent à renforcer ses relations commerciales avec le Burkina Faso, de même que sa coopération dans le domaine des mines et de la transformation du coton. La République Islamique du Pakistan, faut-il le rappeler, est quatrième producteur mondial de coton et dispose d’une grande expertise dans le domaine du textile. Le secteur coton emploie plus de 30% de la population active pour un pays qui comptait environ 207 millions d’habitants en 2017.

Dans le domaine de la défense et de la sécurité, le Président Alvi fera remarquer que nos pays restent confrontés aux mêmes défis de la lutte contre le terrorisme et toutes formes d’extrémismes. Le Pakistan, quoique puissance militaire détentrice de l’arme atomique, connait la menace terroriste depuis 2000. Aussi, conclura-t-il, son pays, en raison de son expérience dans la lutte contre ce fléau, soutiendra toute initiative allant dans le sens de la promotion de la paix et du vivre ensemble. Le Pakistan s’investit du reste dans les Opérations de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en fournissant l’un des plus gros contingents.

Il convient de signaler que la cérémonie solennelle de présentation des lettres de créances a été précédée de la remise des copies figurées desdites lettres de créance au Directeur Général du Protocole d’Etat pour transmission au ministre des Affaires étrangères de la République islamique du Pakistan.

Ambassade du Burkina Faso à Islamabad
avec résidence à Koweït City

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation sécuritaire en Afrique : Les propositions du Réseau libéral africain
Pourquoi des policiers en ambassade ? : Alpha BARRY s’explique
Situation sécuritaire : Les libéraux d’Afrique solidaires du peuple burkinabè
Programme alimentaire mondial (PAM) : La Russie offre des vivres et de l’huile pour assister 45 000 personnes déplacées
Réseau Libéral Africain : Me Gilbert Noël Ouédraogo du Burkina nouveau président
Affaires étrangères : Les agents s’insurgent contre la mise à disposition du Ministère de 30 policiers
Situation en Libye et au Sahel : Roch Kaboré appelle l’Union africaine à plus d’action
Bobo-Dioulasso : Le Projet ProCIV dote le Centre agricole polyvalent de Matourkou, d’une unité de transformation agro-alimentaire
Hydrocarbures et environnement : Des ministres de la CEDEAO réunis à Ouagadougou pour plus d’harmonisation
Coopération : « Les Africains doivent résoudre leurs propres problèmes », Habib El Malki, président de la Chambre des représentants du Maroc
Transports dans les pays enclavés : Des experts de l’Afrique de l’Ouest et du Centre peaufinent leurs textes à Ouagadougou
Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes : Les Emirats arabes unis accordent un prêt de 6 milliards au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés