Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • samedi 30 mars 2019 à 00h30min
Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

Les 25 et 26 Septembre 2015, Dienderé perd le soutien de ses amis de la CEDEAO. Son épouse Fatou Diendéré l’appelle pour trouver la marche à suivre. Se sentant trahi, il demande à celle-ci de se mettre à l’abri.

Dans un coup de fil en pleine nuit,

Elle disait : Vu la situation, nous voulons recenser tous les villages de Bazega et Pô pour une mission de sensibilisation. Nous allons voir le chef de Pô pour harmoniser les contacts.

Gilbert Dienderé : Avez-vous la logistique ?

Fatou : Quelle logistique ?

Dienderé : la logistique pour en cas de ...!

Fatou : c’est une rébellion non ? J’ai peur de te parler, quand je parle , je deviens malade.

Dienderé : non, calme toi, ne t’affole pas.

Fatou : commencez à réfléchir avec les hommes fidèles pour voir les avantages et les inconvénients.

Dienderé : Je vais parler affaire, mais je ne suis pas sûr.

Fatou : Comme tu n’es pas sûr, on va se chercher ?

Dienderé : il faut y penser parce que je ne suis plus en mesure de maîtriser tout.

Fatou : Tu veux que je fasse quoi ?

Dienderé : Il faut être prudente.

Fatou : dois-je appeler nos amis français ou togolais pour nous exfiltrer ?

Dienderé : il faut les appeler

Fatou : j’ai appelé Roger, Guillaume et le général togolais.

Dienderé : ok

Fatou : nous nous rendons où ? A l’ambassade de France où les USA ?

Dienderé : à la résidence de l’ambassadeur de France. Il ne faut pas que tu sois avec Ismaël

Fatou : c’est mieux à l’ambassade de France ?

Dienderé : c’est mieux

Fatou : c’est toi qui as dit à Ismaël de ne pas me rejoindre ? Je suis à 5 minutes de l’Ambassade de France. Tu es où ?

Dienderé : au bureau.

Fatou : tu fais quoi au bureau ? Tu as quel bureau même ?

Dienderé : ne t’affole pas . Je discute avec les gens.

Fatou : ils viennent de dissoudre le RSP.

Dienderé : les jeunes sont toujours là.

Fatou : tu es sûr qu’au moment de partir, ce ne sera pas trop tard ?

Dienderé : non

Fatou : j’ai déjà appelé nos amis français, Soro et le général togolais

Pour le parquet, le général ne voulait pas se mettre à la disposition de la justice. Il cherchait à se soustraire à la justice. S’il voulait fuir, c’est parce qu’il se reprochait sa responsabilité dans le coup. Une position accueillie par la partie civile , qui a estimé que le général de par ses communications montrait qu’il est le cerveau du putsch.

Positions rejetées par la défense.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 mars à 14:50, par Salomon Coulidiati En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    HAA !!! bon DIEU !!je me damande ce que la justice veut de plus pour comdaner ce TYPE DE GD...........

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 14:55, par Peace En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Hé kaato ! Zulbéré yéla saamamin. Kos sougr yaa tid fan ya burkin bi. Diendéré me fait pitié. La vérité a éclatée au grand jour il n’y a pas d’échappatoire. Mon général reconnait ta responsabilité et demande pardon. Nous sommes entre burkinabés ont peux se pardonner

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 15:13, par Messoh En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Mais où sont tous ceux qui nous pompaient l’air à longueur de journée, en racontant des histoires à dormir début sur les soit disant montages faites dans des laboratoires pour nuire à leurs biens aimés généraux. Où sont-ils ? Quand on leur expliquait qu’Internet n’était pas un « djinamori » et ne pouvait pas tout fabriquer, ces ignares ignorants discutaient sans réfléchir… Plus de 2500 pièces à conviction ! Qui a ce temps pour s’assoir et inventer tout cela ??? Qu’ils ne nous disent pas encore que ce sont les agents des différentes compagnies téléphonie !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 16:57, par Vérité En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Mon frère Messoh, vous les lirez ou entendrez de moins en moins. Ils ont compris que les carottes sont cuites. Pour ceux qui les payaient pour raconter des inepties sur la toile. Le peu qu’ils ont pu avoir comme argent sera utiliser pour quelques sacs de riz. Ils n’ont donc plus d’unités à gaspiller. C’est l’agonie qui commence tout doucement pour ces généraux du mal. Ils avaient oublié qu’ils étaient passagers sur la terre des hommes !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 17:29, par salou En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    "The biggest they become, the hardest they fall" Message à tous ceux qui cherchent le pouvoir avec passion.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 18:10, par Nabiiga En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Où sont-ils bien passés Maria de Zinaire et de CACA. J’aimerais tout simplement m’enquérir de leurs nouvelles. Rien que la courtoisie Quoi de plus normal, si le domicile de ton voisin prend feu, la moindre de chose est de demander de ses nouvelles, d’où cette courtoisie

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 20:32, par caca En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

      @Nabiiga, pour des raison prof, j’ai pas pu suivre les deniers mouvements du putsch, mais il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Il me semble que c’est le parquet militaire et la partie civile qui sont devenus enfantins. Le Gal Diendéré avait déjà assumer la partie politique du coup, c’est à dire à partir du 17 sep 2015. Donc les écoutes téléphoniques c’est normales qu’il soit impliqué. Là où vous les amateurs de la justice oublies c’est ce côté. Le Gal Diendéré n’a jamais rejeté l’idée de son implication, il cherchait simplement les moyens pour négocier son édition si possible de retarder les choses. S’il y avait des renforts de l’extérieur c’est peut-être au moment le Gal Diendéré se voyait trahi. Sa réaction est naturelle face à sa mort imminent et le manque de cette réaction ferait le Gal Diendéré un malade psychiatrique et suicidaire. Le fait de craindre la mort montre bien qu’il s’agit un être du humain.

      Répondre à ce message

      • Le 30 mars à 04:12, par Le patient En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

        Devant une telle situation , il est indispensable de prendre un peu de hauteur de vue
        Et rationnellement , de ne pas oublier l impact dramatique , sur l image du Burkina, à l international , que ce putsch minable à engendré
        Il faut raison garder , parler de pardon aujourd hui , est un crachat , aux visages des victimes
        Ces généraux, sont une honte absolue !
        n oubliez jamais ,que si le rapport de force , ne s était pas inversé , ils seraient toujours là , à intimider tout le monde ,sans vergogne
        Il est très facile ,de revêtir un uniforme , mais représenter les valeurs intrinsèques, de la symbolique militaires et les valeurs qui lui incombent , c est une toute autre affaire
        Je regrette amèrement , que Ces sombres personnages , soient encore défendus ici , et que d autres ,commentent les Événements, comme un simple feuilleton ou une fiction
        Je ne veux en aucun cas, faire la morale à qui que se soit mais n oublions jamais ,que ces félons, ont dégradé l image du pays
        et qu’ ils ne représentent qu’ eux mêmes , leur folie du pouvoir ,et de leur envie pathologique d accaparer des biens ,aux yeux , d un peuple qui souffre majoritairement
        De procès n a que trop dure , finissons en
        En 2019 , comment peut on encore accepter et vouloir trouver des excuses , à des gens , qui ont salis un pays tout entier , en le reléguant , à des pratiques de putsch, d un autre âge
        Une bonne réputation est souvent longue à construire , mais elle peut être démolie , en quelques instants
        Qu’and on prend le pouvoir par le sang , on le perd par le sang , la loi du talion , oei pour oeil , dent pour dent
        Les jeunes qui sont morts fauchés , dans leur jeunesse , par les mercenaires privés de Blaise kouassi ,ne faisaient, que défendre, l essence même de la démocratie et pour nous tous !!!
        leur sacrifice , ne doit jamais être oublie ni le chagrin définitif de leurs proches
        Ces généraux en carton , serpents , renégats, doivent payer , le prix fort , la justice divine , elle sera là pour , soulager , leur conscience
        , malgré, que je doute fort , qu’ ils en possèdent une !
        Notre beau pays ,ne méritait pas tout cela , soyons soudés, ensemble , nous relèveront, les défis de demain ,
        pensons , à nos enfants , qui aspirent, à un meilleur avenir
        ,vive le Burkina de demain !!!!

        Répondre à ce message

      • Le 30 mars à 08:07, par Le Vigilent En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

        caca, tu as une profession autre que celui de jouer a l’avocat du diable ?
        Tu dis que Diendere craint la mort parce qu’il est humain !? Tu devrais plutot dire qu’il craint curueusement la mort parce qu’il est devenu subitament humain. Qu’etait-il donc quand il envoyait les autres a 2 metres sous terre ? Il etait donc un fauve ; c’est ce que tu veux nous faire comprendre ?
        Et puis tu nous racontes des contre verite qund tu dis que : « Le Gal Diendéré avait déjà assumer la partie politique du coup, c’est à dire à partir du 17 sep 2015. ». Pour toi, assumer c’est tenter de mettre la responsabilite sur les Nion, Nebie, Koussoube et autres elements "indisciplines" du RSP et vouloir noyer la hierarchie militaire et les honorable mediateurs ? caca, tu perts les pedales et tu prends les internautes pour des nez perces, des amnesiques...
        Honte a toi !!!

        Répondre à ce message

        • Le 30 mars à 14:04, par caca En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

          @Le vigilent, à vous lire vous êtes le seul intelligent au Faso avec une belle moralité de jugement. Si le Diable existe je serais content d’être son avocat. Mieux vaut pour moi d’être un avocat du Diable qu’un rancunier à mourir.
          Il me semble que vous coupez la partie du procès qui vous intéresse.

          Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 18:25, par Espoir En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Je ne sais pas si Mr Gilbert ou un de ses proches pourrait m’entendre mais la seule solution qui lui reste est Dieu. Dieu t’aime bien qu’il n’aime pas ce que tu as fait et lui seul peut te pardonner et te donner la paix du cœur si tu lui fais appel sincèrement. Même un des brigands sur sa croix a saisie l’ultime occasion pour parler au Seigneur Jésus, prendre la décision de se repentir et a été assuré d’être avec lui au paradis ce jour même (sauvé in extremis !!). Le Seigneur Jésus est venu pour les désespérés, les causes perdus, les pécheurs qui se reconnaissent tels quels. Ce n’est pas en vain qu’il dise qu’il est venu non pour appeler des justes mais des pécheurs. J’ai lu l’histoire de cet homme de Boko-Haram qui tuait de sang-froid, et était obligé de manger la chair humaine de ses victime ou de boire leur sang pour ne pas être tourmenté dans son sommeil. Aujourd’hui , il annonce l’Evangile qui est la Bonne Nouvelle qui libère. Seul Dieu est capable de transformer une vie. Ainsi, des assassins, voleurs, adultères, … sont transformés chaque jour s’ils acceptent l’œuvre accomplie à la croix par le Seigneur Jésus. Malheureusement très peu de gens comprennent cela et les hommes aiment mieux suivre la religion plus que Dieu. Ils préfèrent faire des prières bien médiatisées et faire montre de prouesses religieuses qui n’impressionnent pas Dieu puisqu’ils lui refusent l’essentiel qui permettrait à Dieu de les transformer : lui donner leur vies, leurs cœurs pour qu’il fasse d’eux de nouvelles créatures. C’est pour cela il est dit que les « publicains et prostituées devanceront certains religieux dans le royaume de Dieu ». Avec la religion l’Homme obéit à des préceptes et règles pour "calmer sa conscience" mais la transformation vient seulement de l’acceptation de l’œuvre de la croix en faisant de vous une nouvelle créature. Que celui qui a des oreilles entende. Gilbert, Dieu t’aime- vraiment !!
    En réalité la justice humaine n’est pas la plus à craindre car c’est juste pour un temps mais la justice de Dieu est de loin la plus à considérer car là c’est pour l’éternité. Etienne comme son maître priait pour ceux qui le tuaient en disant « Père pardonne leurs car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Courage Gilbert, personne ne peut t’aider en ce moment mais ton créateur le peut. Ne perd pas espoir. Tout est possible à celui qui croit.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 20:07, par Nabiiga En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Moi je suis un proche de Gilbert et je t’entends bien. Nous qui lui sommes proches, nous avons baissé les bras car Dieu même ne pourra pas lui pardonner. Nous avons pris compte de tout ce qu’il a fait par le passé notamment le rôe qu’il a joué dans l’exécution de Lingani sans compter ceux de l’assassinat de Norbert et de Sankara. Il nous a dit qu’il ne compte plus sur Dieu pour son salut. Nous prions autour de lui chaque soir afin, au moins, qu’il ait le courage d’appeler les familles qu’il a endeuillées et puisqu’il y en a beaucoup, nous sommes train de voir si certains d’entre nous ne pouvons pas l’épauler en faisant les appels de sa part. Il a trop fait de mal au Burkina. Pire, il a laissé sa femme le trimbaler dans cette affaire, elle qui voulait vaille que vaille etre la première dame. Voilà

    Répondre à ce message

    • Le 30 mars à 07:17, par Ka En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

      Nabiiga : Depuis ton arrivé sur ce forum après l’insurrection, nous avions eu nos différences qui ont aussi fait la richesse des débats. Je ne jamais douté que tu es un proche de Diendéré ou de sa famille. Mais croit moi, car Paul qui exécutait les chrétiens était devenu en découvrant la parole de Dieu un chasseur d’âme. Des personnages militaires comme S. Zerbo a découvert la puissance de Dieu en prison grâce a une bible offerte : Pourquoi pas le puissant Diendéré Gilbert ? Il est écrit que Jésus viendra juger toute l’humanité. Il est le seul chemin qui mène vers le Père DIEU et la vie éternelle. Qu’on soit un criminel de masse, la prière peut briser toutes les chaînes, il suffit d’y croire, et je soutiens vos prières dans ce sens. Sur ton analyse qui montre ta bonne foi, je m’incline sur tes intentions. Car, dénoncer les choses qui ne vont pas n’est ni une offense ni une atteinte à la sécurité nationale. Bien au contraire, c’est une aide vers la perfection qui, quoi qu’il en soit, n’est plus de ce monde. On dit que l’être humain doit connaitre une situation afin d’en extirper les avantages. Oui Nabiiga, tous ceux qui sont assoiffé de pouvoir comme Diendéré Gilbert, Blaise Compaoré, Djibril Bassolé, comme fut Bokassa, Mobutu, la violence et l’assassinat politique et la Barbarie est le socle de leurs Idiologie politique ! Avec eux, quand on joue au démocrate comme nous le faisons respectueusement dans des règles démocratiques, ils disent qu’on a peur d’eux.

      En ayant côtoyé ces personnes, Blaise Compaoré, Diendéré Gilbert, Djibril Bassolé, le seul langage qu’ils comprennent du moins est la force. Oui voir tuer un être humain pour le pouvoir fait mal, même à Fatou Diendéré, une de mes pionnières du CDR, une jeune policière comme son amie Nana Saly, des jeunes femmes dont la révolution du 4 Août 1983 a eu un sens. J’ai vu à BOBO pleurer ces deux femmes à l’assassinat de Thomas Sankara. Pour te dire Nabiiga, que Fatou Diendéré la femme libre de notre révolution qui est allé jusqu’à être la clé du secrétariat du CDR de notre révolution inachevée, a toujours su ce qu’elle veut quand tu parles la place de première dame qu’elle convoitait après Chantale Compaoré. Celle que j’ai connu a l’âge de 23 ans qui ne parlait pas de mariage, ni de Gilbert Diendéré était une personne libre et un symbole parmi la jeune génération de la femme Burkinabé comme Bernadette Palé, Joséphien Ouédraogo et autres. Oui de nos jours je la plains.

      Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 21:37, par Moi En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Je comprend pouquoi des gens insultaient et insultent Zida à longueur de journée, quoi qu’on dise il a été une bénédiction pour le Burkina Faso.
    Même l’opposition qui passait son temps à parler sans réfléchir et sans tenir compte qu’il fragilisaient le pays au profit des enemis du BF s’est maintenant tu. Par ce que tout est là devant nos yeux et ça fait peur ce dont les gens sont capables pour leur personne.
    Je ne peux cesser de remercier le Seigneur, vous imaginez le combat qu’il a fait pour nous depuis son trône ? Dire qu’il écoutait attentiveement ces types qui se préparaient à incendier le pays et ses fils et confondait au fur et à mesure leur plan.

    Comme j’ai toujours dit l’égoïsme le mal du Faso ! Franchement que tout ceux qui ont critiqué le président pour son discours en allemagne n’ont qu’à lui présenté maintenant leur excuses.
    Les Ablassés Ouedraogo martelait jour et nuit des bobars de reconciliation à nous pollué l’esprit. Même des OSC sortent dire qu’il faut arrêter le procès par ce que ces gars doivent nous aider dans la guerre.
    Je conseil au président de mettre les OSC sur écoute et de dissoudre un à un les OSC fantoche.
    Vérifier leur compte pour savoir d’ou vient leur argent les numéro mobile money il faut tout voir pour savoir d’ou vient leur argent. Ils ne parlent pas eu hasard pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 22:28, par Sheikhy En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    L’internaute "Espoir" me fait penser au Gl Sacré. C’est le même esprit même si je pense que ce n’est pas la personne. Enfin, une opinion personnelle en passant.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 01:22, par Evangile pour sauvez le GL En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Espoir, je te fais "C". no commente. Du propre. Fo qu’l fasse appel à son fabricant. Dieu. Sinon plus d’espoir sur cette terre. Seule sa conversion sans hypocrisie en Christ peut le valoriser et il gagnera bcp d’âmes. Là, une nouvelle vie va commencer en lui et étendre à tous ceux qui lui sont chers.
    Jésus ne ment pas. Inviter le sincèrement.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 03:51, par Likinninda En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    A se demander s’il lui reste une once de dignité à ce monsieur... Reduit à se cacher dans les couches du petit soir....pitoyable

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 10:02, par Bigbalè En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Dieu n’est jamais pressé, dit-on ! Où sont ceux à qui on donnait 5 000 FCFA par jour pour aller applaudir Gibert Diendéré au début du procès ? Est-ce parce que l’argent est fini ou est-ce parce qu’ils ont honte de leur attitude. Le drame c’est que c’est des jeunes qui ont opté de vendre leur âme et leur dignité pour faire cela et comme certains n’ont pas honte, ils se mettent à raconter comment on les convoyaient comme des troupeaux pour aller faire cette sale besogne. Pour le Général Diendéré et sa légendaire épouse Fatou, qu’ils sachent que "Dieu fait les choses belles en son temps (Ec, 3 : 11)". Pour les autres (Herman Yaméogo ; Léonce Koné, Zéphirin Diabré, etc.) l’heure viendra où le peuple saura ce qu’ils ont dit à Diendéré au téléphone durant ces deux semaines ! Ils ne paient rien pour attendre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 10:21, par Nongma En réponse à : Procès du Putsch : Dienderé trahi par la CEDEAO

    Le titre me fait un peu rire. Le GL trahi par la CEDEAO ?
    Qui sème la trahison récolte la trahison !
    Ils ont trahi leur peuple
    Ils ont trahi leurs compagnons d´armes
    Ils ont endeuillé des familles qui aimaient leurs parents assassinés
    Ils ne peuvent pas trahir Dieu
    Qu´ils disent la vérité, Dieu est Amour et Miséricorde pour leur pardonner.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch du CND : Condamner le général Djibrill Bassolé « relève d’une absurdité », lâche son avocat
Procès du putsch du CND : « Si j’étais au village, j’offrirais un coq à mon avocat », promet Abdoul Nafion Nébié
Procès du putsch du CND : « Je reste convaincu que vous allez m’acquitter », déclare Fayçal Nanéma
Procès du putsch du CND : La légalité du régime de la transition remise en cause par Me Alexandre Sandwidi (défense)
Procès du putsch du CND : Le capitaine Dao victime d’un acharnement, selon Me Barry
Défense du Gal Diendéré : Une prolongation devant la presse !
Procès du putsch : Les avocats de Diendéré dénoncent une violation des principes élémentaires de droit à une justice équitable
Procès du putsch du CND : « L’opinion ne fait pas le droit, elle ne fait pas la justice », recommande Me Jean Degli
Procès du putsch du CND : « Du fond de ma cellule, je reste disponible pour la défense de mon pays », Général Diendéré
Putsch de 2015 : « Il existe dans le pays, un manipulateur qui n’a toujours pas été débusqué », conclut Me Jean Degli
Procès du putsch : « Blaise Compaoré a voulu violer un seul article, ceux qui lui reprochaient cela ont violé toute la Constitution », soulève Me Degli
Procès du putsch : Pour Me Jean Dégli, le Gal Diendéré est jugé par désir de vengeance
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés