Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

52ème session du Groupe de travail B de l’OTICE : Le Burkina Faso invite à franchir le pas !

Accueil > Actualités > International • • mercredi 27 mars 2019 à 12h00min
52ème session du Groupe de travail B de l’OTICE : Le Burkina Faso invite à franchir le pas !

Il se tient, depuis le lundi 25 mars 2019 au Centre international de Vienne, la 52ème session du Groupe de travail B de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE). Ce Groupe est chargé spécifiquement du traitement des questions techniques, scientifiques et des programmes. La session qui a un agenda chargé se déroulera jusqu’au 5 avril 2019. Une délégation du Burkina Faso, qui prend part à l’activité, a fait une déclaration générale au début des travaux. Elle a lancé un appel aux Etats ne l’ayant pas encore fait à franchir le pas en vue de la ratification du Traité.

L’ouverture des travaux de cette 52ème session du Groupe de travail B a été marquée par des allocutions introductives suivies de la présentation des rapports du président du Groupe de travail, Dr. Joachim Schultze et du Secrétaire exécutif, Lassina Zerbo. Les participants, issus des 184 pays membres et d’observateurs, ont par la suite examiné ces rapports. Et dans le cadre des interventions générales des groupes régionaux et des Etats, le Burkina Faso a fait une déclaration le 25 mars dernier.

L’ambassadeur/représentant permanent adjoint Francis Hien, a, au nom du chef de mission, SEM Dieudonné Kéré, salué les efforts constants déployés par le Secrétariat technique provisoire dans l’organisation des sessions de renforcement des capacités des centres nationaux de données et des experts des pays africains, en particulier ceux du Burkina Faso.

A ce propos, il a indiqué que son pays se félicite de l’adoption du plan d’action pluriannuel pour le renforcement des capacités et la formation. Il a réitéré le soutien du Burkina Faso au Secrétaire exécutif pour son engagement et son leadership au service de l’OTICE et pour la dynamique qu’il a su impulser à ses activités.

En outre, il a lancé un appel, à la signature et/ou à la ratification du traité, en direction de toutes les parties qui n’ont pas encore franchi le pas. Car convaincu qu’une entrée en vigueur du traité donnera une nouvelle impulsion aux efforts de la communauté internationale dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération nucléaires.

L’ordre du jour de cette 52ème session prévoit aussi l’examen du rapport du Secrétariat technique provisoire sur la mise en œuvre des activités liées au régime de vérification du traité. Tout au long de la session, les participants mèneront également des discussions thématiques, se pencheront sur le projet du jour de la prochaine session du Groupe et examineront enfin des questions diverses.

Il faut rappeler que le Secrétariat technique provisoire de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) est chargé de préparer l’entrée en vigueur du traité par l’installation et la mise au point de techniques nécessaires à la surveillance et à la vérification de toute forme d’explosions nucléaires dans le monde. L’une de ses missions est aussi de construire et d’exploiter les composantes techniques du régime de vérification pour le compte des États, ainsi que d’exécuter les tâches administratives qui en découlent.

Les États signataires siègent au sein de la commission préparatoire et de deux organes subsidiaires : le groupe de travail A, chargé des questions administratives et financières, et le groupe de travail B, chargé des questions techniques, scientifiques et des programmes. L’organisation est établie à Vienne depuis 1997.

Simon Yaméogo
Attaché, Ambassade du Burkina Faso à Vienne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Violences en Afrique du Sud : Le réseau « AFRIKKI » exige des mesures immédiates pour stopper la vague de xénophobie
Tunisie : Décès de l’ex-président en exil Zine El Abidine Ben Ali
Attaques du 11 septembre 2001 aux USA : 18 ans après, le terrorisme est toujours d’actualité
Tribune : Robert Mugabe, « héros national » controversé d’un Zimbabwe mal décolonisé
Zimbabwe : Robert Mugabe a tiré sa révérence ce vendredi 6 septembre 2019
Désarmement nucléaire et sécurité internationale : Le Prix Nazarbayev décerné au Dr Lassina Zerbo
Incendie de la forêt amazonienne : Jair Bolsonaro sous le feu des critiques
Présidentielle en Guinée Bissau : Le premier parti d’opposition réclame un fichier électoral fiable
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés