Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Elections de 2020 : La CENI se dit prête

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 27 mars 2019 à 09h18min
Elections de 2020 : La CENI se dit prête

Une délégation conduite par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a été reçue en audience, ce mardi 26 mars 2019 à Ouagadougou, par le Premier ministre, Christophe Dabiré. Lors de ces échanges, il a été question de présenter l’institution et d’évoquer avec le chef du gouvernement, les préparatifs des élections générales de 2020 pour lesquelles la CENI se dit prête.

Cette rencontre a permis au président de la CENI de revenir sur le processus d’enrôlement des Burkinabè de l’étranger, l’adoption de la nouvelle loi fondamentale et aussi de solliciter l’accompagnement du gouvernement dans le cadre de ses missions.

A sa sortie d’audience, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a dit avoir présenté son institution, évoqué les questions liées au processus d’enrôlement des Burkinabè de l’étranger et les élections générales de 2020 avec le Premier ministre.

Cette rencontre avec le chef du gouvernement a permis aussi de parler de la question du référendum et du vote des Burkinabè de l’étranger pour les élections de 2020. Actualité oblige, la question de l’adoption de la nouvelle loi fondamentale n’a pas été occultée avec le chef du gouvernement. Concernant ce dossier, des spéculations sur les options sont nombreuses. Si certains estiment qu’il faut passer par la voie référendaire et d’autres par voie parlementaire, le président de la CENI sur la question a été clair.

Pour lui, le choix de la démarche pour l’adoption de la nouvelle constitution ne relève pas des responsabilités de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Il poursuit en affirmant que la CENI n’attend que les politiques décident de ce qu’ils veulent faire. S’ils décident pour le referendum, la CENI est prête techniquement parce qu’elle a travaillé sur toutes les options possibles. Et sur ce point, le président Barry a affirmé avoir évoqué avec le Premier ministre que son institution a fait un travail formidable depuis deux ans.

Il estime que sur toutes ces questions, la CENI a préparé les chronogrammes nécessaires pour les faire aboutir. A la question concernant le processus de vote des Burkinabè de l’étranger, le président a confirmé que les commissaires y étaient en tournée dans différents pays pendant la moitié du mois de décembre. Ils sont rentrés et les rapports sont en train d’être compilés. Dans les jours à venir, l’institution s’adressera à l’ensemble des acteurs qui sont concernés par le processus et aux Burkinabè de façon générale pour leur expliquer les constatations faites et les dispositions que l’institution va prendre pour que les Burkinabè de l’étranger puissent voter en 2020.

Sur le calendrier du processus électoral de 2020, le président Barry confie que « l’élection est un processus multi-acteurs. Il y a des actions qui relèvent de la CENI et sur ces questions, l’institution n’a pas de soucis, elle est prête ».

La CENI dit mettre tout en œuvre pour garantir des élections transparentes et libres en 2020. Ce qui contribuera à renforcer le processus démocratique dans lequel le pays s’est inscrit. Profitant de cette aubaine, le président Barry a demandé l’accompagnement du gouvernement pour renforcer le processus démocratique au Burkina.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés