Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Promotion du Tourisme au Burkina : La 2e édition de la VITHRO se tiendra du 29 mars au 5 avril 2019

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo (Stagiaire) • mardi 26 mars 2019 à 21h00min
Promotion du Tourisme au Burkina : La 2e édition de la VITHRO se tiendra du 29 mars au 5 avril 2019

Les acteurs du tourisme, réunis au sein de la Fédération des organisations patronales du tourisme et de l’hôtellerie du Burkina (FOPATH-B), ont annoncé à la presse, ce 26 mars 2019, les grandes articulations de la deuxième édition de la Vitrine internationale du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration de Ouagadougou (VITHRO). Prévu du 29 mars au 5 avril 2019, ce rendez de promotion de la destination Burkina Faso se tiendra autour du thème : « Quelles stratégies de promotion du tourisme au sein de l’espace UEMOA ? ».

Les agences d’hôtellerie et de tourisme au Burkina Faso essaient de survivre face aux difficultés qui plombent le secteur depuis 2011, selon Pierre Célestin Zoungrana. Parmi les initiatives, cette deuxième édition de la Vitrine internationale du tourisme de l’hôtellerie et de la restauration de Ouagadougou (VITHRO) qui se tiendra à la ZAD, contrairement à la première édition qui s’était déroulée sur l’avenue Kwamé-Nkrumah.

Un carnaval marqué par un défilé de troupes traditionnelles, d’agences de voyage, de concessionnaires de zones de chasse ; des excursions touristiques à Laongo, Manega, chez le Moogho Naaba ; une présentation de la ville de Ouagadougou. Telles sont les activités qui seront au menu de cette édition qui se tiendra du 29 mars au 5 avril 2019. Ce sera aussi l’occasion pour les participants de déguster des mets locaux. L’objectif étant d’améliorer la visibilité de la destination Burkina Faso. Au-delà des réjouissances, l’occasion sera mise à profit pour des échanges entre professionnels du secteur et aussi entre touristes.

En effet, le tourisme est aussi un facteur de rapprochement des peuples et participe à une meilleure connaissance et compréhension entre les individus, foi de Pierre Célestin Zoungrana, président de la Fédération des organisations patronales du tourisme et de l’hôtellerie du Burkina (FOPATH-B). En 2017, les recettes générées par le secteur s’élevaient à 67 milliards de F CFA.

Les journalistes présents à la présentation

Environ 500 000 touristes ont été accueillis. Même si le contexte sécuritaire ne semble pas arranger les affaires, Pierre Célestin Zoungrana dit attendre le concours de toutes les forces pour la réussite de l’événement. « Nous allons prier Dieu, nous allons implorer les ancêtres, en plus des forces de défense et de sécurité qui nous accompagneront », a-t-il déclaré.

Des pays de l’UEMOA et d’autres « pays amis du Burkina » sont attendus à cette manifestation. La République populaire de Chine est le pays invité d’honneur.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festival international de danse de Ouagadougou (FIDO) : La 8e édition aura lieu du 25 janvier au 1er février 2020
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres de la Culture du G5 Sahel prennent des conseils auprès du Moogho Naaba
Musique : Mamadou Diabaté présente son 15e album ’’Nakan’’
Culture : L’association des danseurs et chorégraphes du Burkina Faso et de la diaspora est née
The U.S. Mission in Ouagadougou, Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Consular Assistant in the Consular Section.
Bobo-Dioulasso : La salle de cinéma de l’Institut français baptisée du nom du réalisateur burkinabé Kollo Daniel Sanou
Diversité des expressions culturelles : Le Burkina Faso prépare l’élaboration du périodique quadriennal de la convention de l’UNESCO
Médias : « La musique burkinabè est à la traîne tout simplement parce qu’on ne promeut pas les artistes qu’il faut », dixit Hervé Honla, journaliste culturel
Culture : Le Burkina fait le bilan de la mise en œuvre de la Convention 2005 de l’UNESCO
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres de la Culture du G5 Sahel en concertation à Ouagadougou du 15 au 17 janvier 2020
Ouistiti d’or 2020 : Wel.vy la référence remporte le trophée de l’humoriste émergeant génération 2000
1ère édition du Festival « Badya » : Coup d’essai, coup de maître !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés