Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Communiqué de presse • vendredi 22 mars 2019 à 11h54min
Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

(Dakar, le 22 mars 2019) — Les atrocités commises par les groupes armés dans la région du Sahel, située dans le nord du Burkina Faso, et par les forces de sécurité lors de leurs opérations antiterroristes, ont coûté la vie à plusieurs dizaines de personnes et entraîné de nombreux déplacements dans un climat généralisé de peur, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Depuis le début de l’année 2019, la violence force des dizaines de milliers de villageois à s’enfuir.

Le rapport de 65 pages, intitulé « Nous avons retrouvé leurs corps plus tard ce jour-là : Atrocités commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité dans la région du Sahel au Burkina Faso », analyse plus de 40 meurtres commis par des groupes armés islamistes et ciblant surtout des personnes suspectées de collaborer avec le gouvernement, mais aussi l’exécution par les forces de sécurité burkinabè de plus de 115 hommes accusés de soutenir ou d’héberger les islamistes armés. Le gouvernement burkinabè a promis d’enquêter sur ces allégations. Les acteurs internationaux clés, comme le Conseil de sécurité des Nations Unies, qui doit se rendre au Burkina Faso fin mars, devraient presser le gouvernement d’aller jusqu’au bout de cet engagement.

« Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dans le cadre de ce qui constitue une brutale détérioration de la situation des droits humains dans le nord du Burkina Faso », a déclaré Corinne Dufka, directrice pour le Sahel à Human Rights Watch. « Les villageois vivent dans la peur alors que les forces du gouvernement, tout autant que les islamistes armés, ont démontré leur mépris total à l’égard de la vie humaine. »

Human Rights Watch a interrogé 92 victimes et témoins des abus, ainsi que des leaders communautaires, des responsables du gouvernement et des analyses en matière de sécurité, entre autres. Les abus décrits se sont produits dans 32 villages de la région du Sahel, entre le milieu de l’année 2018 et février 2019. Ce travail s’appuie sur de précédentes recherches menées par Human Rights Watch au Burkina Faso en 2018.

Depuis 2016, des groupes islamistes armés liés à la fois à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et à l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) ont attaqué au Burkina Faso des bases de l’armée, de la police et de la gendarmerie, ainsi que des cibles purement civiles. Même si la violence et l’insécurité se sont propagées à travers tout le pays, l’épicentre demeure la région du Sahel, au nord, frontalière du Mali et du Niger.

Les témoins ont décrit le meurtre présumé de 42 civils par des islamistes armés, apparemment en raison de leurs liens, véritables ou supposés, avec le gouvernement, ou parce qu’ils avaient appuyé la formation d’un groupe d’autodéfense. La plupart des victimes appartenaient aux communautés ethniques foulsé ou bella. Les témoins ont déclaré que les islamistes avaient enlevé et intimidé les chefs locaux, dérobé du bétail et réquisitionné des ambulances. Ils ont également rapporté que les islamistes interdisaient aux villageois de célébrer les mariages et les baptêmes, et parfois aux femmes d’avoir une vie sociale ou de vendre au marché.

Un villageois a déclaré que les islamistes armés avaient ouvert le feu à l’intérieur de sa maison, tuant trois membres de sa famille et en blessant deux autres, lors de l’attaque du village de Gasseliki qui a coûté la vie à 12 personnes en janvier.

« Ils ont enfoncé la porte, sont allés d’une pièce à l’autre et nous ont trouvés en train de nous cacher », a déclaré cet homme. « Puis ils ont fait feu, dans un déluge de balles qui a tué trois hommes. » Un autre témoin a décrit que les islamistes avaient tué neuf hommes, dont deux frères, lorsqu’ils ont attaqué le village de Sikiré le 27 janvier.

« Les gens sont envahis par la peur », a déclaré un agriculteur du village. « Aucun homme de plus de 18 ans n’ose plus dormir chez lui, de peur d’être enlevé, ou pire. » De nombreux villageois ont décrit des vols de bétail à grande échelle qui mettent en péril les moyens de subsistance de villages entiers.

Les témoins ont également décrit 19 incidents au cours desquels les forces de sécurité du Burkina Faso ont sommairement exécuté un total de 116 hommes. D’après leurs récits, presque tous ces incidents impliquaient un détachement d’une centaine de gendarmes posté depuis fin août dans la ville d’Arbinda.

Toutes les victimes, lorsqu’on les a aperçues pour la dernière fois, étaient détenues par les forces de sécurité gouvernementales. Quand on a retrouvé leurs corps par la suite, on notait que la majorité avait reçu des balles dans la tête ou dans la poitrine. La plupart appartenait au groupe ethnique peul.

Les témoins ont décrit de vastes opérations impliquant des dizaines de membres des forces de sécurité qui se déplaçaient sur des motos et des véhicules et qui, dans plusieurs cas, faisaient voler de petits drones. Les témoins ont fourni des listes de victimes et des cartes indiquant l’endroit où les corps des hommes tués avaient été trouvés et celui où ils sont enterrés.

« Nous avons trouvé Hamadoun, 72 ans... sous un arbre, les deux genoux et le front à terre », a rapporté un homme qui, en février, est parti à la recherche de neuf hommes détenus par les forces de sécurité et qui par la suite a enterré leurs corps. « On aurait dit qu’il avait demandé à prier avant d’être abattu. »

Un témoin de l’arrestation par les forces de sécurité, en octobre, de 14 hommes qui plus tard ont été retrouvés morts, a déclaré : « Ils ont déchiré leurs turbans pour leur bander les yeux et leur ligoter les mains, puis leur ont ordonné de monter dans le camion. Quelques minutes après leur départ, nous avons entendu les coups de feu et crié : ‘Oh mon Dieu, les nôtres sont morts.’ »

Les villageois ont systématiquement dénoncé le fait qu’ils sont pris en étau entre d’un côté les islamistes armés, qui menacent d’exécuter ceux qui collaborent avec le gouvernement, et de l’autre les forces de sécurité, qui attendaient d’eux des renseignements sur la présence de groupes armés et leur ont infligé une punition collective parce qu’ils n’en avaient pas fourni.

« Ces meurtres sont en train de pousser les gens dans les bras des djihadistes et feront en sorte que ce problème dure des années et des années », a résumé un responsable de la société civile.

Le 8 mars, Human Rights Watch a adressé au gouvernement burkinabé une lettre détaillant ses conclusions et recommandations principales. Le 18 mars, le ministre de la Défense a répondu au nom du gouvernement en promettant d’enquêter sur les abus présumés.

Le gouvernement devrait effectuer une enquête minutieuse sur ces violations supposées des droits humains, a déclaré Human Rights Watch. Les groupes islamistes armés devraient cesser toute exécution extrajudiciaire, tout enlèvement et s’abstenir de toute atteinte aux droits humains. Les partenaires internationaux du Burkina Faso devraient, en privé et en public, presser le gouvernement de mettre fin aux abus des forces de sécurité et d’ouvrir des enquêtes crédibles.

« Faire face à l’expansion de l’islamisme armé au Burkina Faso en exécutant des suspects ne pourra qu’alimenter le cycle de violence et d’abus », a conclu Corinne Dufka. « Le gouvernement devrait y mettre fin et s’engager dans une stratégie de lutte contre le terrorisme qui respecte la loi et les droits des personnes. »

Pour lire d’autres communiqués de Human Rights Watch sur le Burkina Faso, veuillez suivre le lien :
http://www.hrw.org/fr/africa/burkina-faso

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
À Washington, Corinne Dufka (anglais, français) : +1-301-852-9972 ; ou dufkac@hrw.org ; Twitter : @CorinneDufka
À Paris, Bénédicte Jeannerod (français, anglais) : +33-6-74-32-88-94 ; ou jeanneb@hrw.org ; Twitter : @BenJeannerod

Vos commentaires

  • Le 22 mars à 12:32, par lejuste En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Un sénateur américain a affirmé que les attaques par drones de la CIA au Pakistan et ailleurs avaient tué 4.700 personnes, un chiffre encore jamais confirmé par le gouvernement, rapporte la presse américaine aujourd’hui.

    Le bilan des centaines d’attaques de drones contre des membres présumés d’al-Qaida au Pakistan, au Yémen et dans d’autres pays est un secret d’Etat bien gardé, le gouvernement américain refusant d’évoquer publiquement les détails de ce programme.
    Mais le sénateur républicain Lindsey Graham, ardent défenseur de ce type d’actions militaires, a publiquement -et peut-être involontairement - donné un chiffre mardi, lors d’une réunion publique dans son Etat. "Nous en avons tué 4.700", a-t-il dit, selon le site local Easley Patch, en Caroline du Sud (sud-est). "Parfois on frappe des personnes innocentes, ce que je déteste, mais nous sommes en guerre, et nous avons tué plusieurs hauts responsables d’al-Qaida", a-t-il ajouté.

    Des appels à la création d’une cour secrète

    Contactés, les collaborateurs du sénateur n’avaient pas répondu dans l’immédiat sur la source du chiffre avancé par Lindsey Graham. Plusieurs ONG indépendantes tentent depuis des années de comptabiliser, sur la base d’articles de presse et d’autres sources, le nombre de membres d’al-Qaida et de civils tués dans les frappes américaines.

    La New America Foundation, à Washington, estime à 350 le nombre de frappes effectuées par des drones depuis 2004, la majorité sous le mandat de Barack Obama, qui les a intensifiées. Le bilan se situerait selon ce centre de réflexion entre 1.963 et 3.293 morts, dont 261 à 305 civils. Une organisation britannique, le Bureau of Investigative Journalism, avance un chiffre plus élevé : entre 2.627 et 3.457 morts, dont 475 à 900 civils.

    L’exécutif américain a mis du temps à reconnaître officiellement l’existence des frappes. La Maison-Blanche assure qu’elles ne sont déclenchées qu’en dernier recours contre des suspects qui ne peuvent pas être capturés et menacent les Etats-Unis. Mais pour la première fois en février, Barack Obama a reconnu que les Américains avaient besoin de plus de garanties que sa seule parole pour s’assurer de la légalité du programme. Et des sénateurs ont demandé la création d’une cour secrète pour valider chaque frappe.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 12:46, par FILSDUPAYS En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Une question me reste quand même à travers la gorge. Quel est le degré de crédibilité de ces témoignages ? Rien ne peut justifier que des burkinabe acceptent de pactiser avec le diable contre leur nation. Islamistes et complices burkinabé soient-ils, méritent le même sort. Nous allons assainir le pays en extirpant ces apatrides. Si c’est le prix à payer pour rendre notre pays vivable pour la génération future, je suis partant et pour toujours.
    Merci à toutes les organisations internationales qui ont accepté rester à nos côté pour se battre malgré la terreur que ces hommes sans foi ni lois nous ont imposée. Vous êtes les vrais amis du Burkina Faso et le vrai peuple vous admire.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 12:49, par Corinne Dufka En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    si tu n as rien a dire faut dire ta maman dort et laisse nos FDS en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 12:57, par Mafoi En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Depuis Dakar et dans leurs salons climatisés,les responsables de Human Rights Watch osent mettre sur le même pied d’égalité nos FDS qui ont la loi avec elles avec ces criminels encagoulés armés qui agissent sans foi,ni loi.Du grand n’importe quoi.Mon soutien total à nos FDS que j’encourage à massacrer tous ces criminels quand l’occasion se présente et s’il le faut,bousiller aussi leurs complices s’ils ne veulent pas coopérer car tout Etat qui se respecte ne doit même pas faire attention à ces "anges" qui vivent sur une autre planète.D’ailleurs vous remarquerez que c’est dans les pays pauvres et surtout africains que cette ONG prospère sinon dans les grandes puissances,les dirigeants s’en foutent de leurs sorties médiatiques.Aux USA où se trouve son siège social,personne ne les écoute sinon par exemple,le camp de Guantánamo ouvert depuis 2001 était déjà fermé

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 13:10, par Burkinabé En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    115 au lieu des 60 cas d’exécutions sommaires relevés par le MBDHP. Le MBDHP aurait donc par "patriotisme", minimisé les dérives de nos fds !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 13:14, par caca En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Cette ONG de HRW est à bannir dans notre pays, mais le mal est déjà fait. Comment une ONG des droits humains puisse taquiner une force gouvernementale contre des groupes armée islamistes ?
    Dans un sens ils ont raisons parce que qui tue par l’épée péri par l’épée. Ce gouvernement est autant terroriste que les groupes armés terroristes. Ils sont arrivés aux affaires par les actes terroristes les 30 et 31 octobre 2014. Il y a eu des exécutions sommaires des membres du CDP et leurs maisons et biens détruites par les insurgés.
    Malgré tout l’état demeure le monopole de la violence, les exécutions que vous qualifiez de sommaires est ce que était délibéré ? C’est dommage que les populations n’ont rien compris que l’état est légitime. Si eux connaissent les islamistes et ne veut pas dénoncer à qui la faute. Il est certain que l’insécurité pénalise les actions du gouvernement sur le développement économique et social. Mais s’ils n’ont pas compris que les islamistes sont des ennemis à combattre et qu’on ne connait pas assez son enfant ou un proche de famille qui se livre aux terroristes, je ne crois pas que les erreurs de l’armée doit faire des débats.
    Voilà une épine dans les pieds du MPP au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 13:21, par tiibo En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Montrez au Burkina la minière la plus chirurgicale possible pour mener cette lutte ou mieux encore envoyez nous une armée capable de le faire, à défaut de tout cela foutez nous purement et simplement la paix avec vos soit disant droit de l’homme, si droits de l’homme il y’a, les morts en avaient également, pourquoi ne vous prononcez vous quand depuis la on tuait les gens dans leurs droits, n’y’a t’il pas eu accalmie après ces soit disant exécutions, de plus une liste de présumés terroristes circule actuellement regardez vous même quelle ethnie prédomine.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 13:27, par fis du pauvre mais toujours heureux En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Corinne Dufka je pense que tu devrais garder tes recommandations car on n’a en que faire. ces vous autres qui financer ces foutus djihadiste. vous êtes ennemi public du peuple burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 13:51, par fis du pauvre mais toujours heureux En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Corinne Dufka je pense que tu devrais garder tes recommandations car on n’a en que faire. ces vous autres qui financer ces foutus djihadiste. vous êtes ennemi public du peuple burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 13:53, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    - Je vous avais bel et bien prévenu que :

    1/- Le rouleau-compresseur des Nations-Unies a commencé et rien ne va l’a l’arrêter. Un jour ou l’autre les aureurs d’exactions devront répondre de leurs actes (Laurent GBAGBO avait dit : ’’Si on t’envoi, il faut savoir t’envoyer toi-même’’),
    2/- Ces exécutions sommaires du peul tout-venant va grossir les rangs des djihadistes car les effectifs restants des populations fulbes vont les rejoindre et bientôt le Sahel sera embrasé,
    3/- Ces exécutions sommaires vont donner du grain à moudre aux djihadistes pour justifier leur guerre généralisée (Burkina, Mali) et inscrire durablement les combats et les harcèlements dans ces deux pays. Désormais il va falloir compter avec cette guerre de harcèlement, juqu’à quand, Dieu seul sait ! Et n’oubliez pas que tous les orphelins que les exécutions sommaires ont ’’fabriqué’’ et tous ces nombreux jeunes ayant connu la violence sont désormais des potentiels djihadistes

    Conclusion : A bon entendeur, salut ! On a cherché, on a trouvé. Les USA, la France, la Syrie, la Turquie, etc. n’ont pas pu les terminer, je ne crois pas que le Burkina et le Mali les termineront si facilement. Il faut négocier qu’on le veuille ou non !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 22 mars à 19:19, par Mafoi En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

      @Kôrô Yamyélé,c’est pas à toi que je vais apprendre que sur une table de négociation,il faut au moins 2 protagonistes en face.Connais-tu les leaders de ces bandits et leurs revendications ?

      Répondre à ce message

    • Le 22 mars à 19:51, par Realiste En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

      Vous vous trompez ! On est plus nombreux que les teroristes. On est peut-etre plus dangereux qu’eux. On connait peut-etre plus de misère qu’eux. Il ne faut pas flatter les terroristes. On faudra qu’ils fassent bien attention. Nous disowns non a une colonisation. Non a un nouveau esclavage. Nous sommes libres de choisir la religion que nous voulons. Nous sommes libres d’etudier dans la langue que nous voulons. S’ils ne cessent pas c’est eux qui auront peur.

      Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 09:38, par Marie En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

      @#Koro Yam
      Négocier” !

      Vous voulez ouvrir cette boîte de Pandore sur le Faso ? Considerez ce qui se passe au Mali. Depuis quoi ? 7 ans ? Est ce que les négociations avec le MNLA et d’autres groupes armés ont fait avancer les choses d’un minuscule iota ? Bien au contraire, plus ça négocie plus il en pousse de groupes armés et plus les revendications deviennent pléthoriques et impossibles. Concernant le MNLA, au moins au début ils avaient des objectifs plus lisibles : la creation de l’Azawad. A leur suite sont apparus des psychopathes comme Lyad Ghaly qui veut éradiquer le Mali laic et démocratique et instaurer un état islamique enraciné dans la sharia. Ensuite les Koufa qui réclament un empire peul du Macina et d’autres plaisantins du même acabit. Qu’avez-vous à offrir à Dicko au Burkina Faso ? Fermer l’école du Blanc et la remplacer par des madersah ou on enseigne l’Arabe et le coran ? Vider la loi et la remplacer par la sharia ? Couper le Nord du Faso et en faire un duche de l’empire peul du Macina ? Imposer la sharia à tout le Burkina Faso ? Et nous au Sud-Ouest, on fait quoi sans notre djoro ? Le lobi de Sanwara et de Gongonbil fait quoi lui qui ne se courbe pas dans une mosquée ? Il prend lui aussi les armes et révendique son droit à l’autodermination, à la liberté de pratiquer son djoro ?
      Il faut comprendre que ces groupes terrorisés islamistes ne sont pas du même type que les groupes terroristes politiques comme l’Ira en Irlande,, l’ETA en Pays Basque ou encore le Fatah en Palestine. Et il faut bien distinguer le Fatah du Hamas. On peut négocier avec le Fatah qui est plus ou moins une organisation politique réclamant la création d’un État palestinien. Cependant on ne peut négocier avec le Hamas qui est une organisation terroriste religieuse.
      Si si Koro Yam, votre avis intéresserait, sur quels points devrait-on négocier avec Dicko et sa bande de sanguinaires ?
      J’ai une question toute simple pour vous ? Êtes-vous okay ? Vos récurrentes errances, quel que soit le sujet du jour, laissent craindre que l’ampoule a sans doute grillé et que vous avez perdu le Nord ? Si désabusé de l’humanité, désormais détaché et sans empathie que vous voulez ouvrir la boîte de Pandore sur un pays qui a déjà les deux pieds dans la fange. Celui qui vit par l’epee ne compremd et respecte qu’une seule parole : celle de l’epee. On ne négocie pas avec des psychopathes sanguinaires. On les oblitère. Autant que vient d’etre oblitéré ce soir même l’etat islamique a Baghouz. Si on avait engagé les négociations avec ces malades quand ils ont envahi Mosul ou croyez vous que nous serions à ce jour ?

      Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 10:15, par Koulgoulé En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

      Cher Kôrô, avec tout le respect que j’ai pour vous, dire que la Syrie n’a pas pu vaincre le terrorisme, c’est être déconnecté de l’actualité.Grâce à la Russie et l’axe de la résistance (Hezbollah, Iran, Chine...) le projet d’état islamique avec Daech a été un gros échec.

      La stratégie en Syrie a été efficace, car elle a consister en amont à cibler toutes les sources de financement en détruisant plusieurs citernes qui servaient à transporter le pétrole de la Syrie vers la Turquie, qui était la porte d’entrée des terroristes en Syrie.

      Je ne parle même pas de la société Lafarge qui collaborait avec les Djihadistes pourcontinuer leur activités, pendant que les Syriens se battaient contre eux. A part la dernière poche de résistance d’idlib le terroriste en Syrie est vaincu, et la crainte de retour de tous les terroristes qui on été endoctrinés se fait de plus en plus sentir des pays d’où ils sont partis. D’autres sont déportés sur d’autres fronts et ils n’est pas étonnant que certains viennent renforcer ceux que nous combattons.

      La guerre en Lybie est l’élément déclencheur du terrorisme en Afrique de l’Ouest, et nous devons encore remercier la France pour la Démocratie qu’elle a apporté aux Libyens.

      Répondre à ce message

    • Le 24 mars à 09:53, par SOUNDJATA En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

      merci koro yamyelé tu as tout dit. je suis tes interventions depuis un bout de temps. de réflexions justes et constructives. le contraire de ces sirènes pseudo nationalistes du plateau central. voyez ces ignorants comparent le BF aux USA , à ISRAËL ou à la RUSSIE et pense que le BF peut défier toutes les lois internationales comme ces pays et exister. ils seront malheureusement très très surpris et leur réveil sera douloureux. nous soutenons nos FDS avec toute la rigueur mais dans la légalité et les droits humains.

      Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:00, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    - Mon ami lejuste, ils en ont tué 4.700 mais est-ce pour autant qu’il les ont vaincu ? Est-ce pour autant qu’ils les ont éradiqué pour toujours ?

    Moi Kôrô Yamyélé je ne sais pas qui nous a flatté pour aller dans ce sens , mais ce que je sais c’est que la personne, les personnes ou l’instiotution nous a flatté pour qu’on rentre dans un guêpier, et difficile de s’en sortir désormais.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:00, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Sous la fureur des internautes, cette organisation a au moins eut le mérite de changer son canevas de reporting. Avant elle ne parlait que des bavures des fds. Cette fois la barbarie des terroristes a été aussi évoquée. Chers fds restez sereins et combatifs. On est ensemble . Depuis que vous ne reculez plus on a noté un réveil curieux de mouvements dits des droits de l’homme .En réalité c’est des instruments mis en place subtilement depuis les indépendances par les occidentaux pour continuer à nous dominer et à nous surveiller.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:01, par Yobi En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Il n’y a qu’au Burkina et au Mali qu’on enregistre de telles atrocités de la part des fds ,( très mal formées). Avez vous déjà entendu que l’armée nigérienne ou tchadienne a massacré, comme ça, des nigériens ou des tchadiens innocents ? Et quand on parle y a des inconscients qui trouvent ça normal. Tchrrr.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:09, par Sans fout la mort En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Ecoutez vous là c’est comme sa vous faites pour mettre votre bouche là ou on ne vous a pas appelé. Aller d’abord fermer Guatanamo et autre avant de revenir nous faire la morale. Quoi ? on doit sous prétexte de droits humains caresser les terroristes et leur dire leur droits ? Tchrrrrrrrrrrr. Vous faites comme sa mettre les pays des gens dans des bourbiers et après vous revenez en donneurs de leçons.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:09, par Alpha Yaya En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Ce que vivent les populations dans ces zones est vraiment terrible. Ils sont pris entre le feu des fds qui les accusent d’être complices des terroristes et le feu des terroristes qui les accusent d’être des complices des fds ! Et avec ça on encourage les exécutions sommaires. Burkinabé devient de plus en plus taré, ne prenant même plus la peine de réfléchir. Vraiment dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:16, par Mo’a En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Le 1er groupe terroriste du Burkina est humain right Watch et se alliés ...bande dimperialistes.mobilistion générale contre ces voyous d grand chemin

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:19, par Le Sage En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Kouma baana ! On attend toujours la réaction du gouvernement, suite à ces révélations successives, concordantes et récurrentes. Comment toutes ces organisations peuvent mentir sur les fds et à quelle fin ? Que dit le gouvernement !? Même ceux qui nous soutiennent dans cette lutte contre le terrorisme ne cautionnement pas les exécutions sommaires et extrajudiciaires. C’est ce qu’il faut nos "responsables" comprennent. Je ne parle pas des illettrés qui ne comprennent rien du tout !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:23, par Le Patriote En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Le gouvernement doit réagir, impérativement ! Sinon, qui ne dit mot consent ! Y a t il eu exécutions sommaires oui on non !? Répondez. Ça n’a que trop duré !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:31, par Juste En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Après la publication de ce rapport et a la suite de celui rendu public par le MBDHP, faisant état d’atrocités commises par nos fds, il faut que le gouvernement démente !! Parce que, tout ce disent ces organisations, C’EST FAUX ! N’est ce pas !!?

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:41, par Milan En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    On s’en fout que les américains ou les mongoles violent aussi les droits de l’homme. En attendant, c’est du BURKINA qu’il s’agit. Alors, accusé, levez vous ! Inutile de produire des kilomètres de lignes de post.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:46, par Burkinabé En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Le plus grave, c’est l’intitulé de rapport, qui compare nos fds aux islamistes armés. La, c’est pas juste.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:47, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Que nous propose Human Right Watch ? Amnesty Intenrational ? J’epargne le MBDHB. Je pense qu’au lieu chaque fois de critiquer, de denoncer, il faut nous proposer des solutions Cher Human Right, et autre Amnesty International : Que faire ? LE probleme est vrai. Mais que faire ? Les populations sont pris entre le marteau et l’enclume. Faut-il preconiser un exode systematique quelque part en Sydney, à Honolulu ou en Alaska ? Autrement, il ne peut pas ne pas y avoir des victimes innocentes coupables : des gens obligés de collaborer d’un coté ou d’un autre pour esperer se sauver la vie. Mais que faire ? Sinon, Human Right, vous restez aussi coupable que les ratés des FDS. Human Right ne doit-il pas être poursuivi pour pour non-assistance à population en danger. Au moins, tentez une "sorte de journalisme embarqué" : comme quoi, les braves journalistes sont très louables que ces coqs programmé pour crier à la moinde lueur même des ampoules neons.
    A bas Dieu et vive le respect de la vie d’autrui sur la route !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:47, par Jojo En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    J’ai l’impression que c’est au moment ou le Burkina Faso à travers ses FDS commence à faire des percées contre se phénomène, que les grands donneurs de leçon en terme de droits humains se mettent à jacasser, et même à menacer le gouvernement : « Le gouvernement devrait y mettre fin et s’engager dans une stratégie de lutte contre le terrorisme qui respecte la loi et les droits des personnes. ». En plus HRW suggère que « Les partenaires internationaux du Burkina Faso devraient, en privé et en public, presser le gouvernement de mettre fin aux abus des forces de sécurité et d’ouvrir des enquêtes crédibles. » On est où là ? A croire que cette situation d’insécurité au BF sert leurs intérêts. Que HRW remette directement leur rapport à l’EIGS et à AQMI et laisse le gouvernement faire ce qu’il faut pour que la sécurité revienne.
    Aux FDS, ne vous laissez pas distraire par ces organismes nationaux et internationaux qui ne connaissent rien à la guerre. Continuez votre job ! Nos prières et bénédictions vous suivent !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:49, par Sougri En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Ça c’est "guénd guénd warba" tu denses ton père meurt, tu ne dense pas ta mère meurt. Nous autres nous pouvons djafoulent HWR et MBDHB comme on veut mais si Roch s’amuse point de 18 milles milliards pour le PENDES et là tous ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voler détourner corrompre ou invités à la table du D depuis 3 ans risquent de devenir terroristes par misérabilisation, la vraie. I n’y qu’à lire ceux qui pillent mais trouvent leur butin insuffisant. Suivez mon regard du coté de Samoland

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:50, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Non, ceux qui défendent aveuglement les forces de l’ordre doivent comprendre une chose. Ceux même qui défendent les forces de l’ordre peuvent un jour être victime si toute fois l’armée n’explique pas clairement ses méthodes d’investigation leur permettant de tuer les complices des terroristes. Même si cette méthode est plausible, ce qui est recommandé dans un état de droit c’est de conduire ces gens devant la justice et non les tuer. Je pense qu’il n y aurait jamais cette explication. Cependant, nous encourageons les forces de l’ordre qui au prix de leur vie essaient de nous protéger.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:55, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    ’’’’Les partenaires internationaux du Burkina Faso devraient, en privé et en public, presser le gouvernement de mettre fin aux abus des forces de sécurité et d’ouvrir des enquêtes crédibles.’’’’
    Ce que je voudrai posé une question aux manipulés de Human Rights Watch, même si vous êtes a la place des FDS du Burkina qui étaient en face des malades qui tuent leur propre famille au nom de leur Dieu, comment agirez-vous face a leurs armes qui frappent là où on les attend pas ? Même ils piègent des cadavres pour tuer massivement nos forces de l’ordre. Faire fuir nos investissais en demandant nos partenaires internationaux de sanctionner un gouvernement et son peuple qui se cherchent à s’en sortir d’une situation qui ronge le monde entier, est criminel de votre part : Car le terrorisme de nos jours est un fléau planétaire, et chaque pays se débrouille a sa façon pour éradiquer ces punaises dans son territoire. Pourquoi les responsables de Human Rights Watch ne s’acharnent pas a la Syrie et son président qui éradique les terroristes et les supposés terroristes mêmes avec les enfants par des armes de destruction massive ? Qu’on laisse nos FDS faire leur travail.

    Je profite de ma critique, dire à mes lectrices et lecteurs qu’un imposteur a utiliser mon pseudo Ka : a l’analyse Procès du putsch du CND : Le parquet militaire qualifie de « coup d’État dans un coup d’État » les écoutes de Bassolé No 14 qui n’est pas de moi. Je voudrai dire a celle ou celui qui utilise mon pseudo croyant me mettre en colère, qu’il se trompe : Pour moi, il te faut plus. Etre Ka est d’avoir une dignité de suivre sans détour son idéal. Ce que tu fais chère sœur ou cher frère, s’appelle du vol ! Que penseront tes enfants et de ton entourage, que tu voles un pseudo d’une autre personne pour se faire lire ? Même si ton acte n’est pourra pas être puni par moi que tu vole, il y a une justice divine dont tu n’échapperas pas. Si vraiment tu m’aimes a ce point jusqu’à vouloir être Ka, tu devais venir sur le forum avec un autre pseudo et des critiques et autos critiques qui vont pour le peuple comme je fais depuis les créations des sites des réseaux sociaux d’information de notre pays. Merci d’avance. Je remercie aussi a notre honorable Webmaster de sa compréhension.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:00, par Raïons En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Les défenseurs des droits de l’homme, viennent de jeter un nouvel os à des chiens-loups. L’os s’appelle : HRW ! Et ça aboie, et ça aboie !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:03, par @@gog En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Si le gouvernement a le temps d’écouter ces Messieurs qu’il les écoute.Nous, nous encourageons nos FDS à poursuivre le nettoyage.N’a-t-on pas dit qu’on ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs.Que cette ONG aille sur le terrain ,face le trie de nos criminels ,les extirpe et nous les rende pour qu’on les canarde,en ce moment il n’y aura pas de victimes collatérales.
    Quand on a faire à des burkinabè renégats, complices, incrustés dans la population ,qui s’attaquent par surprise et lâchement à des êtres sans défense ,qui ne vont jamais dire qu’ils sont complices ,comment fait-on ? Je demande à un Monsieur du MENA de répondre , lui qui est parti très loin dès les premières heures dans sa déclaration comme si les FDS ont intérêt à éliminer nos frères du Sahel.N’est-ce pas que Les djihadistes tuent, rien que des burkinabè innocents tous les jours ? Nul doute que nos FDS continueront de faire le nettoyage en respectant les droits de l’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:22, par Konkona En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Il faut bien écrire quelque chose pour avoir à manger. Voulez vous dire que ce qui se passe au Burkina est une guerre conventionnelle ? Le Canadien enlevé et décapité, le medecin Militaire Burkinabé tué par un cadavre miné sont des actes de guerre conventionnelle, ? Les agents de douanes pour ne citer que ces cas, tués sont des actes de guerre conventionnelle ? Je doute fort bien du comment vous êtes venus au monde. Vos parents sont où ? Dites moi svp. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:28, par ragnague En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    @caca,@mafoi,@FILSDUPAYS, et qui sais-je encore ? Vous voyez, priez Dieu pour ne pas être au mauvais endroit et au mauvais moment. Les exécutions sommaires et extrajudiciaires dans le cadre la lutte contre le terrorisme peuvent arriver à tout le monde, je dis bien « Tout le monde ». N’oubliez pas que les terroristes pour la plupart sont nos frères, qui vivent avec nous sans que nous le sachions. Et vous conviendrez avec moi que tous ceux qui ont découvert (même par hasard) que leur fils ou leur frère est terroriste ont payé de leurs vies. Ces mécréants sont sans foi ni loi, sans pitié. Si par hasard, toi caca, tu te retrouves avec ton frère, ton ami un jour, ignorant totalement qu’il est embarqué dans ce foutu projet de terrorisme et que dans leurs renseignements, les FDS le retrouvent avec toi et vous tuent tous les deux et même avec d’autres personnes innocentes. Que dira ta famille et tous ceux qui te connaissent, et savent que tu n’es pas terroriste ? Tes parents pourrons apporter mille preuves que tu es innocent, mais est-ce que ces preuves peuvent te ramener à la vie. Il est bien vrai que l’on ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs, mais doit-on dans cette lutte contre le terrorisme, tuer aussi nos frères innocents ? Mettons de côté nos passions et laissons chacun faire son travail au mieux.
    Dans les « Opérations coup de poing » des années 2000, initiées par le tout premier ministre de la sécurité du régime COMPAORE, Djibril BASSOLE, un de nos ainés du quartier avait été pris avec des bandits qui étaient dans le même car de transport en commun que lui, alors qu’il allait voir ses parents au village. Son seul péché, il était l’homonyme parfait d’un des bandits recherchés, qui n’était pas ce jour là avec les autres. Puisque la patrouille avait une liste avec noms et prénoms, ils ont embarqués ceux qu’ils ont trouvé dans le car et qui avaient leurs noms sur ladite liste. Ces bandits ont été emmenés dans une localité où on a commencé à les fusiller un à un. Heureusement pour ce frère, la hiérarchie a appelé la patrouille pour ordonner de libérer le frère en question car c’était une erreur. Donc il a été sauvé de justesse, mais il a été tellement traumatisé par l’exécution des autres, que jusqu’aujourd’hui, il ne jouit de ses facultés mentales. A bon entendeur SALUT ! ça n’arrive pas qu’aux autres. Vive le MBHDP, courage à nos FDS !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:40, par suspect En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    C’est quant-même suspect que ces défenseurs de droit de l’homme arrivent à parcourir ces zones à risque sans aucun risque !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:42, par Siébou En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Djibril était prêt à aller à Kossiam en créant l’enfer su Faso, d’autres apatrides sont prêt à monnayer le pays pour plus de blé. Si vous toujours laver le linge sale chez les autres jamais vous ne grandirez comme Nation. Demandez ah Rwandais. Demandez aux anglophones.

    Dommage. Et certain jubilent comme des étrangers. Si vous aviez suivi les manipulations des Djihafistes maliens comme comprendriez que nous sommes entrain de tomber dans leur piège. Les gars rusent avec le droit international pour affaiblir les rispostes

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:52, par Pegda En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Mon voisin, la quarantaine bien sonnée travaillait dans une société d’Etat. Il était presque présent dans toutes les céremonies du voisinage. Il était respecté et admiré de tous. Un matin, on entendit dire que des bandits avaient été tués dans l’operation orchestrée par les FDS la nuit dernière pour reduire le taux de criminalité dans notre belle cité. Nous etions tous contents de cette opération salvatrice. Hélas mon voisin a été aussi enlevé la nuit dernière. Parent, amis et connaissances se sont rendus chez #nab ramb zakin# pour porter plainte. Au environ de 10hr du matin, une équipe de la police est venue dans notre quartier. Nous étions tous la. Elle est rentrée chez un voisin, est sortie avec un sac. Puis trois 6 mètres plus loin, du coté du soleil levant, est rentrée chez mon voisin. Sa maisonnette a été saccagée, ses habits eparpillés, son plafond detruit, ah excusez moi sa maison a été fouillée tout simplement et l’équipe avait un bout de papier autorisant cela. La moisson a été bonne et l’équipe est ressortie avec une valise contenant du numeraire et un autre sac. Nous étions deboussolés. Les uns disaient que c’était l’oeuvre de ses ennemis car mon voisin qui travaillait dans une grande société d’Etat et qui était sociable ne pouvait être melé de près ni de loin à de telles basseses. Les autres soutenaient sa culpabilité car un personnage angelique à l’image de celle de mon voisin cachait toujours quelque chose.
    Dignes filles et fils du Burkina, nous pensons toujours bien connaître nos plus proches.
    NB : l’erreure est humaine, le pardon est divin quelqu’en soit la situation.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 16:15, par Mo’a En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Le juste tu es vraiment juste soutien total !le kôrô est malade.il a besoin de soin intensif !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 16:48, par warzat En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Très bien, venons en aux faits. Des spécialistes sont sortis dans notre presse pour dire qu’il y a un vide (absence d’état, d’infrastructures, de points d’eau etc...) dans le Nord et le Sahel, donc les terroristes profitent de la situation pour s’implanter. Répondons leur alors : dans un passé récent, le Burkina a eu un président qui a vaincu la faim en 4 ans, vacciner l’ensemble des enfants sur tout le territoire, amorcer le développement par le rail qui s’il avait eu plus de temps aurait atteint le Sahel. Alphabétiser le monde rural.... Il parlait du développement de la Gnagna profonde. Vous avez été complice de son assassinat parce que son approche, vous excluait. Il a amené son peuple en toute humilité à compter sur lui même et en toute intégrité. On ne pouvait pas impunément voler nos maigres sous. Nous avions le respect des hommes honnêtes en ce bas monde. Donc si le pays bascule aujourd’hui, vous en êtes coresponsable avec l’appui que vous aviez apporté à ses assassins. Chères ONGs, laissez nous résoudre notre problème. Nous savons bien que la force et les tueries ne résoudront pas le problème.Mais jusqu’à présent aucune négociation ne peut marcher avec les forces de la terreur. Nous savions bien que ni le français, ni l’arabe ou l’anglais et autres langues colonisatrices ne sont des langues de nos aïeuls.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 16:53, par Badisak En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Avec quel moyen et par qui HRW a pu se rendre sur le terrain pour mener cette enquête ? Pourquoi elle n’a pas eu la même initiative lorsque nos FDS tombaient sous les balles assassines des terroristes ? Pourquoi elle ne fait pas état du nombre de nos FDS tombés faces à la lâche barbarie des terroristes ?
    Quelle solution propose-t’elle pour endiguer le terrorisme de notre espace sans faire de victimes collatérales ?
    On a l’impression qu’il y a des ONG qui ont intérêt à ce que le terrorisme prospère dans notre pays et dans la sous région ; pour s’en convaincre, il convient de faire le constat que, lorsque nos FDS étaient tués en grand nombres par les terroristes, il n’y avait rien à dire ; mais depuis que nos FDS ont commencé à enregistrer des victoires sur les ennemis de notre peuple, il se trouve des organisations pour crier au respect des droits de l’homme. Allez-y comprendre quelque chose ?
    Nous sommes de tous cœur avec notre Armée et nous la soutenons de toutes nos forces contre les ennemis de notre peuple où qu’ils se cachent.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 16:58, par Djognin En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Le pire pour l’Afrique reste l’ignorance ; beaucoup sont allés à l’école mais très peu sont réellement instruits, aucune capacité de raisonner. L’avenir semble toujours sombre pour l’Afrique avec un tel peuple. Ce qui donne à cet adage tout son sens : « chaque peuple mérite ses dirigeants ». Parce qu’un président élu par un tel peuple n’est qu’un piètre président.
    Personne ne pleure la mort des terroristes, on parle des innocents.
    Hormis les terroristes eux-mêmes, y a-t-il un seul Burkinabé qui cautionne ces barbares ?
    Devons-nous, au nom de la lutte contre le terrorisme cautionner que des innocents soient exécutés ?
    Je dirai non, on peut comprendre des erreurs et les pardonner mais pas cautionner.
    Si je vous pose la question de savoir si votre femme ou votre mère est terroriste ? Je suis presque sûr que vous allez tous dire astafourlaye. Comment vous sentirai-vous si l’une d’entre elles venait à être abattue par erreur dans un raid anti-terroriste. Imaginez ! ! !
    Vous pourriez peut être comprendre voire pardonner si une délégation gouvernementale venait vous expliquer qu’une erreur a été commise pendant le raid, vous présenter ses condoléances et implorer votre pardon.
    Dans quel état serai vous si en plus de la douleur créée par la perte de votre femme ou votre mère vous entendez ceci partout « elle a été abattue, c’est une terroriste » « tous ceux qui demandent des explications quant à sa mort sont des terroristes » ?
    Je prie Dieu qu’il arrive à tout un chacun ce qu’il souhaite pour son frère.
    Ayons un sens de discernement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 18:03, par Marie En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Chaque lecteur a pu relever les contacts e-mail et telephoniques de ces dames Corinne Dufka, Bénédicte Jeannerod & Co. qui bien grassement payes aux frais de la princesse, et confortablement planquees dans leurs bunkers luxueux et climatises de New York, de Paris et de je-ne-sais-ou encore, se plaisent a faire la lecon de morale au monde.
    Que chaque burkinabe qui a acces a internet leur envoie un e-mail (a defaut, un sms) pour leur poser une question tres simple : "que pensent ces chevaliers blancs des droits de l’homme de la situation qui prevaut aux frontieres Sud des Etats Unis, ou encore celle des Noirs Americains de plus en plus assassines a bout portant par les policiers americains qui n’encourent presque jamais de sanction mais bien au contraire sont felicites par la plupart des pouvoirs publics ?"
    Que Corinne Machin & Co. repondent a cette simple question avant de s’emouvoir de la situation au Burkina Faso. Parce qu’a ce jour on attend toujours d’entendre un leger pip de la part des ces chevaliers sans peur.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 18:29, par Kain En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Des FDS en mission commandée ans le cadre de la lutte anti terroriste arrivent dans un village "suspect", à la recherche d’un individu "suspect". A l’entrée du village, ils tombent sur un jeune homme, conduisant son troupeau. A sa hauteur, ils lui demandent, calmement : " connaîtrais-tu BARRY Hassan ?". Le jeune homme, tout fier de cette considération à lui faite par ces beaux hommes de tenue, répondit avec un large sourire : " BARRY Hassan, c’est moi !". A peine avait-il terminé sa courte et franche réponse, qu’une rafale de Kalachnikov le refroidit, à jamais. Il tomba..., le sourire aux lèvres. C’est un beuglement des bœufs, orphelins, qui annonça la nouvelle au village. Comme tant d’autres de son village et des villages voisins, il s’appelait ...BARRY Hassan.
    A méditer.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 18:55, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    A toutes et tous les internautes de bonne foi : Avec cette sortie du Human Rights Watch qui ressemble à celle de notre MBDHB, me rappelle le discours du valeureux Thomas Sankara quand les organismes internationaux et les ONG soutenus a l’époque par les valets des impérialistes, attaquaient gratuitement la révolution. Thomas Sankara disait aux ONG et Organismes, comme aujourd’hui avec HWR MBDHB : "Nos ennemis à l’intérieur et à l’extérieur doivent savoir que tant qu’ils vont continuer les intrigues et les complots contre notre Révolution, nous aussi nous allons continuer à nous défendre légitimement. Il est trop facile de financer et d’armer des contre-révolutionnaires pour nous attaquer et se mettre à brandir les droits de l’homme, ameuter les journaux, et agences de presse et des organisations humanitaires pour nous tâcher les mains de sang par avance, sans aucune preuve.’’’ Et moi j’ajoute en disant aux responsables du HWR-MBDHB que Lorsqu’on fait exploser nos forces de l’ordre a travers le pays, ou lorsqu’on tire sauvagement sur tout le monde, ou piéger les cadavres pour tuer au maximum des forces de l’ordre, enlever des innocents et les tuer sans raison comme nos enseignants, personne ne s’en émeut et personne n’en parle. Mais dès que nos forces de l’ordre répliquent pour sauver notre peuple, il se trouve partout des voix pour sonner l’alerte et déclencher le chœur des pleureuses. Non ! Nos FDS doivent continuer à les anéantir pour que la paix revienne au Burkina.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars à 09:30, par Militant En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

      Le nommé "Ka" est vraiment un cas malheureux. Voilà quelqu’un qui suggère que nos FDS se comportent exactement comme des terroristes ! Tuer au hasard des populations, sans même s’assurer que se sont des terroristes. Quelle incurie !! On nous dit que y a accalmie parce qu’on a "neutralisé" des centaines de terroristes (146 en 1 heure de "combat" à Kain). Et malgré tout, ça continue. Pour toute personne intelligente, cela veut simplement dire que les centaines de personnes neutralisées ne sont pas des terroristes, mais des personnes innocentes. Tuons les terroristes, pas des innocents.

      Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 20:24, par Sidbala En réponse à : Burkina Faso : Des atrocit\xe9s ont \xe9t\xe9 commises par les islamistes arm\xe9s et par les forces de s\xe9curit\xe9 selon Human Rights Watch

    Je voulais juste poser une question à ceux comme Koro yamyélé qui suggèrent de nogocier avec les terroristes : Que fait-on si au cours des nogociations, ils finissent par demander le SAHEL pour fonder leur État ? Lorsque un chef d’état et un leader terroriste signent un deal, leurs successeurs respectifs sont-ils tenus de respecter le deal ? C’est très important à mon humble avis d’élucider ces questions avant de proner les négociations.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 23:08, par ILBOUDO En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Voiçi,on commence à connaitre ceux qui financent le térrorisme.Je demandes à l’Etat Burkinabé de ne pas se laisser tombé dans le piège.Que l’on trouve des prétextes pour empécher ses experts de l’ONU de pas descendre au FASO.En faites ses des espions ; Ces ONG ont excités le MBDHP à parler pour profité de la situation,venir nous envahir et décourager nos FDS.Donc je fais un appel à tout les Burkinabé:PAS UN PAS SANS NOS FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 23:28, par Le Sage En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Dans toutes les Nations modernes et civilisées, les exécutions sommaires et extrajudiciaires sont interdites. Si on les constate, on les dénonce. Merci donc aux Organisations de droits de l’homme pour leur œuvre civilisatrice.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 23:33, par Professeur En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Pour ceux et celles qui ont été à l’école et qui savent toujours lire, allez chez Google et tapez "exécutions sommaires". Ça vous évitera de vous epoumonner pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 18:13, par Un frère de RDC En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    Mes frères burkinabé, permettez que je dise un mot en guise de contribution dans ce débat passionné mais très, très utile. Surtout, ne commettez pas la même erreur (on pourrait même dire, la même bêtise) que nous, au Congo (RD)). Ii faut tirer la sonnette d’alarme et surtout, discipliner l’armée, pendant qu’il est temps. Chez nous dans les zones de conflits avec les rebelles (nord et sud Kivu, Ituri, Maniema), l’armée fait pire que les groupes rebelles. Ils tuent les hommes dans les villages, violent les femmes, pillent les biens des populations. Exactement, comme les rebelles ! J’aime le BURKINA. Disciplines votre armée. L’armée est la seule institution de l’État à bénéficier du monopole de l’utilisation légale des armes. Alors attention ! Au lieu de s’en prendre aux ONG de droits de l’homme, il faut plutôt les féliciter de veiller au grain. Chez moi au Congo, c’est trop tard pour ces OSC, qui n’arrivent même plus à se faire entendre. Ce n’est pas une prise de position. C’est un simple avis. Merci. Un frère de RDC.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 10:27, par SOUNDJATA En réponse à : Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch

    merci à notre frère du RDC. Vous avez tout dit. on sent parfaitement que vous aimez le BURKINA et l’ Afrique. merci pour votre contribution franche. nous souhaitons qu’un jour il y ait la paix dans votre grand, riche & beau pays qu’est la RDC. Quand aux Burkinabè pseudo nationalistes, qui ne voit pas plus loin que le bout de leur nez et aveuglés par la haine et le désir de verser le sang des innocents, votre réveil sera très douloureux tôt ou tard. les Peul sont environ 50 millions en Afrique. leur sacrifice actuel renforcera cette nation de pasteurs. des millions de juifs avaient été massacrés par des nationalistes de tout bord, mais aujourdhui ISRAEL est puissant et craint. Au BF, nous soutenons les FDS de toute notre force et notre chair, mais dans la légalité et dans le respect des droits humains. vive le MBDHP et le HRW..

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés