Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Santé : L’ONATEL offre un groupe électrogène au service psychiatrique de l’hôpital Souro-Sanou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Haoua Touré • dimanche 17 mars 2019 à 15h20min
Santé : L’ONATEL offre un groupe électrogène au service psychiatrique de l’hôpital Souro-Sanou

L’Office national des télécommunications (ONATEL) a doté le service psychiatrique de l’hôpital Souro-Sanou de Bobo-Dioulasso d’un groupe électrogène de 100 KVA et d’une installation complète. La cérémonie de réception officielle du matériel, parrainée par Claudine Lougué, ministre de la Santé, a eu lieu le samedi 16 mars 2019 à l’hôpital psychiatrique de la ville de Sya.

Les périodes de délestages sont des moments pénibles pour les usagers de l’électricité, surtout dans le domaine de la santé. En effet, l’absence de courant électrique entraîne l’arrêt de certains appareils indispensables au maintien en vie de certains patients, sans oublier les risques de détérioration des produits dans les réfrigérateurs.

Claudine Lougué ministre de la santé

A compter de ce 16 mars 2019, les coupures d’électricité seront de vieux souvenirs pour les travailleurs et les patients du service psychiatrique du Centre hospitalier universitaire Souro-Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso. En effet, pour contribuer à sauver des vies, l’ONATEL a doté ce service d’un groupe électrogène de 100 KVA et d’une installation complète.

Grâce à ce groupe électrogène, l’hôpital psychiatrique pourra désormais faire face au déficit énergétique et offrir des soins médicaux de qualité aux patients de jour comme de nuit. Rénové en 1992, il compte trois bâtiments, une salle d’hospitalisation, 30 lits, deux apatams et une cuisine. Le personnel qui y officie est composé de quatre médecins psychiatres et dix attachés en santé mentale. Le service reçoit des consultations directes des patients de l’Ouest du Burkina et même de la sous-région (Mali, Niger, Nigéria…). Au cours de l’année 2018, 1 546 nouveaux patients ont été reçus et 7 908 consultations réalisées. Ces données montrent l’importance de la psychiatrie dans les activités hospitalières.

Gustave Bakary Sanou Directeur Général du CHUSS

Pour le directeur général du CHUSS, Gustave Bakary Sanou, le don de l’ONATEL tombe à pic, en cette période de délestages. Mais il a émis comme besoins urgents, deux tables d’anesthésie et six moniteurs de surveillance pour les blocs d’urologie et de spécialités chirurgicales présentement fermés.

Le directeur général de L’ONATEL, Sidi Mohamed Naïmi, pour sa part, a mentionné que la santé est une affaire de tous et les efforts déployés par le gouvernement du Burkina pour le bien-être des populations dans ce domaine sont énormes, d’où le devoir pour eux de l’accompagner dans la réalisation de ses objectifs assignés dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Tout en promettant d’analyser la requête du directeur général du CHUSS, il a interpellé d’autres acteurs à s’investir en faveur des structures sociales.

La ministre de la Santé, Claudine Lougué, n’a pas manqué de féliciter l’ONATEL qui, en répondant à la requête du CHUSS, a démontré une fois de plus qu’elle est une entreprise citoyenne, proche des populations et toujours prête à apporter sa contribution pour la cause sociale. Elle a souligné que ce n’est pas la première fois que l’ONATEL accompagne le ministère de la Santé. Du reste, le département compte doter toutes les structures socio-économiques et sanitaires d’installations solaires.

Sidi Mohamed Naïmi Directeur Général de L’ONATEL

Pour la coupure du ruban, l’honneur est revenu au ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatoumata Ouattara/Sanou, co-marraine de la cérémonie.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »
Mort de détenus à l’Unité anti-drogue : l’UNAPOL pointe du doigt les conditions de détention
Affaire CAMES : Première réaction du professeur Soma
41e session des travaux du Cames à Bangui : « L’absence des Burkinabè plonge un peu plus les candidats dans l’inquiétude », soutient le professeur Albert Ouédraogo
Bobo-Dioulasso : « La rue du Black a cessé de vivre »
Save the children : 100 ans de combat pour la préservation des droits des enfants
Boulevard des Tansoba de Ouagadougou : Le président Roch Kaboré lance officiellement les travaux de réhabilitation
Prise en charge sanitaire des enfants de moins de 5 ans : L’ONG Terre des hommes lance la seconde phase du projet IeDA
Monde du travail : Les journalistes s’imprègnent des dispositifs de protection sociale au Burkina
Megamonde, le leader des deux roues au Burkina s’invite à la SIO 2019
Prix de l’excellence Sadate Bikienga : Les bacheliers du Kouritenga informés sur l’orientation universitaire
Village de Moutti (Oubritenga) : Les meilleurs élèves au CEP récompensés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés