Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Santé : La clinique les Genêts célèbre son 15e anniversaire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • samedi 16 mars 2019 à 12h19min
Santé : La clinique les Genêts célèbre son 15e anniversaire

La clinique les Genêts a célébré son 15e anniversaire ce vendredi 15 mars 2019. Une occasion pour le promoteur de la clinique, Dr Paul Stanislas Zoungrana, de procéder à la pose de la première pierre du centre d’exploration et hôpital de jour qui ouvrira ses portes officiellement au 20e anniversaire de la clinique.

Le 11 mars 2004, la clinique les Genêts ouvrait officiellement ses portes. Ce vendredi 15 mars 2019, après 15 ans d’existence, elle marque un arrêt pour célébrer son jubilé de cristal au cours d’une cérémonie sobre qui a réuni les invités en son sein à Ouaga 2000. Pour le promoteur, Dr Paul Stanislas Zoungrana, la clinique les Genêts est maintenant « en pleine adolescence, donc à une période charnière de son développement où ses choix détermineront sa carrière future. »

Et en terme de choix, celui de la clinique est déjà fait et clair, celui de devenir un établissement sanitaire de référence au Burkina Faso et apporter sa pierre à l’édification du pays. C’est d’ailleurs cette ambition qui s’est matérialisée par la pose de la première pierre du centre d’exploration et hôpital de jour qui devrait être inauguré au 20e anniversaire de la clinique. Avec cet hôpital de jour, l’objectif est de permettre la prise en charge quasi intégrale de toutes les pathologies que l’on peut prendre en charge au Burkina Faso, mais qui font encore l’objet d’évacuations sanitaires à l’étranger.

« Il faut qu’on arrête de manière définitive cette évasion financière, parce que tous ceux qui vont en Tunisie peuvent voir ce qui s’y passe. Ce sont les mêmes plateaux qu’on peut faire ici. On peut trouver les mêmes hommes aussi pour travailler ici. Donc je ne comprends pas comment on peut continuer cette dynamique d’évacuer et encore si peu de gens. Il y a combien de Burkinabè qui peuvent se faire évacuer ? Il est grand temps que nous aussi on songe à avoir une politique claire pour que les choses puissent avancer. », martèle Dr Zoungrana.

Hall d’accueil rénové pour plus de confort

Il ne manque pas non plus de plaider pour un assainissement du secteur de la santé au Burkina par l’application stricte des textes, appelant de ce fait à l’arrêt de la « concurrence déloyale », qui se caractérise par le fait que des médecins du public exercent aussi dans le privé.

Les Genêts, une clinique à la pointe de l’innovation

A l’occasion de la célébration du 15e anniversaire, le hall d’accueil de la clinique a été rénové en vue de répondre aux attentes des clients, notamment limiter le temps d’attente avec le ¼ d’heure de satisfaction. Les patients seront donc désormais accueillis par une hôtesse et par un personnel soignant et cela à partir du 8 avril 2019. A partir de cette date également, il sera possible de faire ses examens sans se déplacer ; il suffira de les commander en ligne et le technicien se déplacera pour faire l’examen où vous vous trouvez. Les résultats sont également digitalisés, ce qui permet de tout archiver et permettre un meilleur suivi du patient.

Pose de la première pierre du centre d’exporation et de l’hôpital de jour

Prestations de la clinique

Dans sa présentation de la clinique, la surveillante, Régine Habiyaremié, a souligné que la clinique les Genêts a débuté avec un personnel sanitaire et administratif composé de 11 personnes. A ce jour, la clinique compte 48 permanents et 76 prestataires toutes spécialités confondues et comprend 44 lits d’hospitalisation. Le plateau technique de la clinique est composé d’une maternité, de deux blocs opératoires modernes, d’un laboratoire d’analyses médicales, d’une pharmacie hospitalière, d’un centre international de vaccination ouvert 24h/24 pour tout type de vaccins y compris ceux du programme élargi de vaccination, d’un service d’aide médicale à la procréation et d’un service de télémédecine qualifié d’unique à Ouagadougou. Et depuis 2017, la clinique les Genêts est passée en e-clinique, devenant la première du genre au Burkina Faso.

Le futur centre d’exploration et hôpital de jour de la cliniuqe les Genêts

La clinique les Genêts, c’est aussi divers services en médecine générale, gynéco-obstétrique, neurologie, neurochirurgie, cardiologie, oncologie médicale, dermatologie, gastroentérologie, pédiatrie, urologie, ORL, pneumologie, endocrinologie, diabétologie, kinésithérapie, radiographie, échographie avec option 4D, etc. Une large gamme de prestations donc pour répondre aux besoins de santé de la population.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 mars à 13:14, par Boukare Zoungrana En réponse à : Santé : La clinique les Genêts célèbre son 15e anniversaire

    Bonne change a cette clinique qui non seulement ne manque pas d’ambitions mais excelle par la qualité de ses services.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars à 15:30, par Mon chemin de croix En réponse à : Santé : La clinique les Genêts célèbre son 15e anniversaire

    J’ai cru comprendre que cette clinique était en voie de liquidation et que ses locaux étaient même en vente pour éponger des crédits bancaires. Aidez-moi à comprendre. Sinon les responsables ont une ambition sérieuse que j’admire.
    Toutefois ce que je regrette pour nos médecins c’est leur mégotage. Chacun veut avoir sa clinique à lui et finalement on se retrouve avec des micros trucs sans l’équipement qui est la base fondamentale de la médecine de nos jours. Un seul médecin ne peut même pas avoir un appareil de radiographie neuf. Chaque fois ça bricole avec des France au revoir et autres appareils bas de gamme pour tromper des patients. En Europe les examens médicaux sont remboursés à condition que l’appareil ayant réalisé l’examen soit conforme aux normes édictées. Si ce n’est pas le cas l’appareil est mis au rebut et ce sont ces appareils que nos fameux médecins vont acheter pour leur examen au Burkina Faso.
    A titre d’exemple, un mauvais échographe peut faire refléter la fréquence de la lampe starter sur une image échographique et vous allez penser à une maladie alors que c’est l’image du reflet d’une lampe de votre bureau. Voyez-vous ?
    En médecine, il faut anticiper la maladie, c’est-à-dire qu’il faut voir le germe de la maladie avant qu’il n’évolue pour constituer un stade de non-retour vers la mort pour le patient. Et c’est l’appareil le plus sophistiqué qui peut faire cela. Ces appareils coûtent de l’ordre des Milliards, ce qu’un seul individu ne peut avoir. Or si plusieurs sommités de médecine se coalisent, ils peuvent bien s’équiper convenablement pour lutter contre la maladie.
    L’autre problème c’est que nos médecins ne reçoivent pas de bonnes formations pour manipuler les appareils de dernières générations. Et c’est là que le bât blesse. En formation, ils n’ont généralement pas accès aux équipements de pointe. C’est tout le problème.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars à 16:45, par Konkona En réponse à : Santé : La clinique les Genêts célèbre son 15e anniversaire

    Bravo promoteur. Never give up. Tu es un véritable battant. Tu as eu plein de problèmes mais tu n as pas abandonné. C est des hommes comme toi que les autorités devaient décorer et accompagner au lieu de passer leur temps à nous pomper de l air pourri, à décorer des vauriens. Bref...courage on est avec toi. Que Dieu te bénisse. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »
Mort de détenus à l’Unité anti-drogue : l’UNAPOL pointe du doigt les conditions de détention
Affaire CAMES : Première réaction du professeur Soma
41e session des travaux du Cames à Bangui : « L’absence des Burkinabè plonge un peu plus les candidats dans l’inquiétude », soutient le professeur Albert Ouédraogo
Bobo-Dioulasso : « La rue du Black a cessé de vivre »
Save the children : 100 ans de combat pour la préservation des droits des enfants
Boulevard des Tansoba de Ouagadougou : Le président Roch Kaboré lance officiellement les travaux de réhabilitation
Prise en charge sanitaire des enfants de moins de 5 ans : L’ONG Terre des hommes lance la seconde phase du projet IeDA
Monde du travail : Les journalistes s’imprègnent des dispositifs de protection sociale au Burkina
Megamonde, le leader des deux roues au Burkina s’invite à la SIO 2019
Prix de l’excellence Sadate Bikienga : Les bacheliers du Kouritenga informés sur l’orientation universitaire
Village de Moutti (Oubritenga) : Les meilleurs élèves au CEP récompensés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés