Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures .Je ne suis pas d’accord .Les blessures demeurent intactes .Mais avec le temps , notre esprit ,afin de mieux se protéger ,recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue , mais elle ne disparait jamais.» Rose Kennedy

Education numérique : Les jeunes filles du collège de Loumbila sensibilisées à la protection des données personnelles

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • jeudi 14 mars 2019 à 21h00min
Education numérique : Les jeunes filles du collège de Loumbila sensibilisées à la protection des données personnelles

Dans la poursuite de ses activités du 8 Mars, Journée internationale de la femme, la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) a organisé, ce jeudi 14 mars 2019, une campagne d’éducation numérique au profit des élèves du collège des jeunes filles de la commune rurale de Loumbila. Une campagne qui a porté sur le thème « Les élèves, Internet, les réseaux sociaux et les téléphones portables : avantages et inconvénients, conseils pratiques pour une utilisation saine et responsable des TIC ».

C’est le collège des jeunes filles de Loumbila qui a accueilli, ce jeudi 14 mars 2019, la campagne d’éducation numérique organisée par la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) pour sensibiliser les élèves sur la protection des données personnelles. Au total, près de 600 jeunes filles du second cycle du collège de Loumbila ont été sensibilisées à la protection des données personnelles à cette occasion.

Et pour la présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané, cette campagne est organisée à la faveur de la journée internationale de la femme en vue de sensibiliser les jeunes filles du collège de Loumbila sur l’usage des nouvelles technologies, de l’Internet et des téléphones portables pour une meilleure protection de leur vie privée. « La jeunesse est aujourd’hui très avide de ces outils et s’expose trop souvent sans prendre de précautions lors de leur usage. Ce qui est visible à travers la divulgation d’éléments ou informations sur leur vie privée, leurs données personnelles, notamment des images compromettantes, etc. ».

C’est pourquoi, dit-elle, la CIL les accompagne dans leur éducation en leur inculquant quelques conseils pour un bon usage de ces réseaux, a-t-elle souligné. De plus, il s’agit de leur montrer aussi que tout n’est pas aussi mauvais sur Internet parce qu’il peut être utilisé pour s’informer, faire des recherches, partager des informations non compromettantes, etc.

Au cours de cette campagne, il a été aussi question de la loi n°001 du 20 avril 2004 portant protection des données à caractère personnel. Et selon Marguerite Ouédraogo/Bonané, au-delà de la sensibilisation, la CIL a également une mission de contrôle de la conformité des traitements des données personnelles à la loi.

Salamata Kabore, DG du collège des jeunes filles de Loumbila

Et à cet effet, lorsque les responsables ne traitent pas ces données en fonction de la disposition de la loi, ils font face à des sanctions qui vont de 5 mois à 5 ans d’emprisonnement ou de 200.000 à 200 millions de FCFA d’amende.

Pour Salamata Kaboré, Directrice générale du collège des jeunes filles de Loumbila, cette approche éducative est à saluer, parce que visant à sensibiliser les élèves sur l’usage sain et responsable des outils de connexion.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Utilisation des TIC par les jeunes : Dr Cyriaque Paré suggère l’introduction de l’éducation aux médias à l’école
Région du Centre-Ouest : Laboratoire Citoyennetés forme 150 jeunes au bon usage des médias
Economie numérique : Bientôt une cinquantaine d’entreprises pour booster l’écosystème d’innovation du Burkina
Astuce TIC : Pourquoi il faut se méfier de FaceApp
Communiqué de presse sur la déclaration d’existence des entreprises de publicité
Visite de l’ambassadeur de France à Lefaso.net : « Il a eu l’idée de sortir du cadre institutionnel diplomatique normal… », Dr Cyriaque Paré
Hackathon Sira Labs Bobo : L’équipe Dream remporte le 1er prix avec son idée de projet Green Data
L’ARCEP lance une enquête nationale de satisfaction des clients par rapport aux services de communications électroniques et postaux
4e édition de la Semaine d’information et d’orientation (SIO) : L’ISCOM, l’école supérieure qui forme des professionnels du numérique, était au rendez-vous
Diocèse de Ouahigouya : La CIL outille des membres du clergé sur les données personnelles
Régulation des médias audiovisuels : Le CSC signe une convention avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc pour l’acquisition d’un système de monitoring
Modification de la loi sur le code pénal : Les associations professionnelles des médias suspendent leur campagne de sensibilisation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés