Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

Accueil > Actualités > Opinions • Par Denis Tiegna • jeudi 14 mars 2019 à 23h00min
Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

Denis Tiegna, « autodidacte », réagit ici à la tribune sur la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo écrite par Mamadou Djibo, « philosophe », et parue dans la rubrique « Opinions » du faso.net du 12 mars 2019.

Dans la rubrique « opinion » du 12 mars de le faso.net, M. Mamadou Djibo Baanè-Badikiranè, philosophe, a publié une tribune sous forme de plaidoyer pour la candidature de M. Kadré Désiré Ouédraogo. Dans cette tribune notre « illustre » philosophe tient des propos qui méritent qu’en tant que citoyen et aussi militant du CDP, j’apporte quelques réflexions.

D’entrée de jeu, il déroule la candidature de M. Kadré Désiré Ouédraogo comme « celle de la décence, de l’honneur de notre pays et, assurément, de son ambition de relancer l’espoir, de concilier ses enfants avec les impératifs de réconciliation pour le rassemblement autour des vrais enjeux de développement ». Puis il ajoute : « Cette candidature soulève beaucoup d’enthousiasme au sein des troupes de son parti ».

Si à ce stade, il ne nomme pas le parti supposé être celui de Kadré Désiré Ouédraogo, plus loin il se libère : « Les partisans du CDP, attachés à la ligne légitimiste qu’incarnent l’honorable magistrat Boureima Badini, le banquier émérite Léonce Koné, le professeur Jean Koulidiati, le maire Salia Sanou et la masse compacte des militants et sympathisants, disposent désormais, d’un homme qui a l’étoffe de la haute charge au Faso ».

Il me semble que le principe élémentaire en philosophie, c’est la raison. Une raison détachée de toute chapelle se fondant uniquement sur les faits naturels. Visiblement, notre « éminent » philosophe ignore ce principe en quantifiant sans mesure l’enthousiasme soulevé par la candidature de Kadré Désiré.

Le comble, c’est lorsque notre philosophe que toute la planète entière nous envie certainement, qualifie de personnes qui « incarnent la ligne légitimiste du parti » des mauvais perdants d’un processus démocratique. A quoi sert donc la démocratie si les perdants d’un scrutin sont légitimés ? Où se trouve dès lors « la candidature de la décence, de l’honneur de notre pays » lorsque celle-ci est scellée par de vulgaires revanchards et haineux ? Et comment avec cela le candidat de Djibo Mamadou « saura s’entourer d’une équipe de vaillants étalons de volonté inoxydable, de compétents, de patriotes avisés et de sang neuf pour embrayer, de nouveau, les chemins du progrès social par un Etat fort, démocratique, efficace et juste. » ?

Notre cher Djibo vient de nous démontrer sans frais que le « besoin de changer le leadership national en 2020 » est un objectif lointain avec son candidat Kadré Désiré Ouédraogo et le peuple burkinabè lui sera reconnaissant de cet apport involontaire.

Mais comme les fleurs annoncent le printemps et attirent une multitude d’insectes, la scène politique qui est déjà en ébullition, accueille elle aussi tous les types de vendeurs d’illusions. Mais il est bon de retenir qu’en voulant faire sensation, le résultat obtenu peut finalement être le contraire de ce que l’on attendait et c’est visiblement le cas ici.

Denis TIEGNA
Autodidacte

Vos commentaires

  • Le 14 mars à 16:26, par Siébou En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Il a aussi souligné la nécessité d’un "étalon". Oubliant que le Burkina pluriel reconnaît l’étalon comme emblème mais pas besoin de dire qu’un Ouedraogo (signifiant étalon) est plus étalon qu’un Sankara ou tout autre Burkina. Nous avons une Nation à construire avec nos différences. Un pseudo sage devrait y penser avant de signer ses réflexions

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 17:03, par Le réaliste En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Toi ho, l’auteur de cet écrit ho, tous ceux qui s’excitent au tour du CDP ho, mêmes délinquants. Si non, vos candidatures étaient où lorsque vous vous en étiez rendu compte que personne ne voulais de la candidature de Blaise et in a décidé de forcer ? Le CDP devrait d’ailleurs être supprimé comme parti politique. Si vous étiez REALISTES, y compris Kadré bien sûr, quel parti pouvait encore remporter une élection au Burkina devant le CDP ? Si la honte tuait, vous n’aurez pas produit ces écrits.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 17:37, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Kadré ne sera pas Président du Faso parce qu’il ne peut pas et parce qu’il n’a pas le droit d’en être. Il doit savoir que le peuple l’a frappé d’indignité. C’est mieux de ranger cette partie du CDP, en attendant que l’autre partie qu’est le MPP disparaisse. On ne triche pas avec les lois régissant l’évolution scientifique des sociétés. Nom d’un Duc, CDP/Komboibo, CDP/ KADRE, CDP/SIMON, c’est fini.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 17:55, par Yako En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Heureusement que de temps a autre,le prof Djibo rehausse le niveau du debat politique autour des enjeux 2020 un tournant decisif dans la vie de notre pays.Il me semble que le professeur a une analyse plus objective dans la crise d’investiture dans ( la maison CDP ).En effet, la democratie interne aux vieux partis a cette tare de promouvoir tjrs les "petits arrangements d’appareil au detriment de l’efficacite et le talent" et rarement en harmonie avec les aspirations des masses populaires.Disons ici tout net.Le dernier congres du CDP post-insurrection a consacre le leadership de Mr Eddie certes mais a quel prix ? A mon avis le CDP risque gros et peut-etre n’a rien compris de la defaite de 2014.Une candidature de KDO non seulement est d’essence morale a l’heure actuelle a meme de gagner en 2020 vu l’etat de delabrement avance de notre pays depuis 4 ans.Comme Mr Denis Tiegna a su le resume involontairement en ce terme : Le printemps est synonyme de multitude d’insectes oubliant d’ajouter qu’une multitude d’insectes au printems est synonyme d’abondance car transporteurs de pollen pour le grand bonheur des populations.Bienvenue donc a la candidature de Mr KDO.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 19:17, par armel En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Avant de vous trouver un candidat,répondez a cette question.Est ce que vous financez les terroristes ?Sont ils sous vos ordres ? sinon comment expliquer le fait que votre président dise que pour que le terrorisme s arrête il faut votez cdp en 2020 ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 20:49, par Figo En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Encore celui là. En 2014 il s’est battu bec et ongle pour légitimer l’envie du président Compaoré de briguer un autre mandat après 27 ans de règne. Relisez ces écrits (de même) que ceux du mercenaire qui se trouve actuellement aux côtés de Soro et vous comprendrez à quel genre d’individus nous avons affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 22:36, par Maria de Ziniaré En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Sieur Denis TIEGNA je respecte votre opinion mais j’ai le sentiment que vous faites beaucoup d’amalgame , Mamadou DJIBO est certe philosophe de formation mais n’a jamais prétendu faire une analyse philosophique de la candidature de KDO qui est d’ordre politique. Alors considérez le simplement comme un citoyen de la république au lieu de s’attarder sur sa qualité de philosophe. Votre écrit manque d’argumentaires pour déconstruire les propos de DJIBO et vous confondez légalité et légitimité. KOMBOÏGO à certes gagné les élections dans un mouchoir de poche et dispose de la légalité mais l’histoire retiendra que le capitaine a fuit le navire au moment de la tempête pour se mettre au frais et ce sont de braves militants qui ont tenu la barque jusqu’à ce que le temps soit plus clément. A mon humble avis un capitaine qui abandonne son navire ne peut pas se prévaloir de légitimité sauf dans un pays où « la morale a foutu le camp ».

    Répondre à ce message

    • Le 15 mars à 10:09, par Denis En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

      Bonjour Maria de Ziniaré,
      Vous voyez nous avons un sérieux problème dans la continuité de nos faits et gestes dans ce pays. Il vous souviendra, que ce que vous reprochez "au capitaine" et qui remettrais en cause sa légitimité a fait l’objet d’un débat interne, et unanimement et de manière responsable, il a été convenu de faire table rase et d’avancer. Le BPN de février 2018 au CBC a entériné cette décision du BEN et à réinstaller le capitaine dans son rôle. Poursuivre la récrimination contre, c’est être soit malhonnête, soit revanchard, soit encore haineux. Des trois termes seulement celui de malhonnête n’a pas été utilisé dans ma réaction à l’article de Djibo Mamadou. Je serai heureux le jour où dans un débat sur la nutrition, un médecin vous dise qu’on peut cuire les aliments avec l’huile de vidange, et que vous dites qu’il s’exprime en citoyen et non en spécialiste de la santé. Pour les amabilités contenu dans votre réaction je vous en remercie. J’espère pouvoir très bientôt vous présenter mes hommages lors d’un séjour à Ziniaré.

      Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 02:21, par Bonjour En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    On voit qu’au CDP le linge sale ne se lave pas en famille, preuve que ce parti n’a jamais été une famille mais une bande de petites mains qui travaillait pour le clan COMPAORE. Kadre esr un pâle et terme fonctionnaire qu’on est allé sorti de son coin et le propulser. A part Ouagadougou et ses villages environnant personne ne le connaît.
    Et comme il n’a pas trouvé mieux pour se faire connaître à l’Ouest que cet analphabète sénile de tonton djamila....en compagnie de l’autre grand perdant... du congrès du parti, à l’esprit revanchard...part de la

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 08:33, par pakissneda En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Monsieur le Duc du Yatenga nouveau, même si vous avez une anti pâti pour Kadré sachez que selon notre constitution tout citoyen honnête peu prétendre à la magistrature suprême de notre pays et Kadré fait parti de ces citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 08:37, par pakissneda En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Monsieur le Duc du Yatenga nouveau, même si vous avez une anti pâti pour Kadré sachez que selon notre constitution tout citoyen honnête peu prétendre à la magistrature suprême de notre pays et Kadré fait parti de ces citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 09:31, par Bougoumbarga En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Continuez de vous battre en interne. Le pays avancera sans vous car avec vous, on en a vraiment soupé. Rappelez-vous de certaines choses, de certains de vos actes et surtout les conséquences de ceux-ci sur la vie de notre pays. Pensez-vous qu’il nous soit encore possible de vous redonner notre "Confiance" ? Au lieu de vous battre pour vous racheter et reconquérir la confiance, sinon le pardon du peuple, vous passez votre temps à vous chamailler. Bon vent à vous. Sachez seulement que l’Espoir est ce que Dieu a donné à tous êtres humains. Mais la confiance, elle n’est pas donnée à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 11:13, par Phi Louzof Aphame En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Denis Tiegna, je prefere votre titre plein d’ humilite d’ auto- didacte. Sinon les philosohpes universitaires sont des historiens des idees des philosophes, qui, etaient des autodidactes, c’ est-a dire, des gens qui reflechissaient par eux- memes. C’est pourquoi ils n’ avaient ni certificat en philosophie, ni brevet en philosophie, encore moins de licence ou autre doctorat en philosophie."Il me semble que le principe élémentaire en philosophie, c’est la raison. Une raison détachée de toute chapelle se fondant uniquement sur les faits naturels". Oui, ca, c’est pour ceux qui ont toujours pour souci de penser par eux- memes, de ne rien accepter sans l’ avoir passer sous le peigne fin de la raison, donc de la rigueur. Mais la plupart de nos historiens des idees des philosophes qui nous pompent l’ air aujourd’ hui ne sont pas des hommes libres. Ils veulent manger. Chaque fois qu’ un soit - disant philosophe ecrit quelque chose sur un homme politique, on sent la faim qui fait sortir le loup du bois.Mais si tu es un vrai auto- didacte, et non un autre mangeur, reconnais que le CDP a fait trop de mal a notre pays. Et tout ce qui lui arribe et tout ce qui est arrive a son chef didacteur assassin, c’est la main de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars à 09:02, par Vérité indiscutable En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Pendant que L’Afrique francophone cherche à sortir de la dépendance ignoble de la France voleuse depuis des siècles, je ne crois pas qu’un Désiré Kadré soit un candidat digne de nous défendre, lui qui est un pur produit de l’oligarchie silencieuse africaine c’est-à-dire des gens très intelligents qui ont vendu leur intelligence et leur dignité par le ventre.
    Bon, je reconnais que je suis un peu dur, mais chacun doit y réfléchir suffisamment.
    Ne vendez pas le Faso moins cher. Nous méritons mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars à 20:10, par le pays va mieux En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    Et pourtant, des deux candidats, Kadre OUEDRAOGO est le meilleur candidat. Eddie n’est charismatique.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars à 09:41, par LE SAGE En réponse à : Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?

    A mon avis KDO sera un bon dirigeant pour notre pays. Il a été très bien apprécié par tous les Présidents des pays membres de la CEDEAO durant son passage dans l’institution et il a fait ses preuves également au cours de son mandant comme Premier Ministre du Burkina Faso. Il est très regardant en ce qui concerne les fonds publics et la rigueur dans le travail.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : « Privilégier l’option des forces spéciales aux opérations d’envergure »
Lettre de Léonce Koné au président du CDP : « Une publicité faite à dessein malveillant », selon Mahamoudou Soulama
Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »
Téléphones portables : « Il est urgent de règlementer et d’encadrer leur usage dans les services publics »
Terrorisme au Burkina : « L’heure de la mobilisation générale a sonné. C’est maintenant ou jamais ! »
Crise au ministère de la Fonction publique : Vers « une déstructuration de notre Administration publique », prévient un cadre
Attaques terroristes : « Eviter la surenchère politicienne »
Héros méconnus, héros oubliés : Hommage aux milliers de tirailleurs burkinabè morts pour la France
Koutougou : Les racines du mal
Pour un retour définitif de la paix au Burkina : « Et si on osait un gouvernement d’union nationale ? »
Le Burkindlim : Une analyse comparative entre la Haute-Volta et le Burkina Faso
Burkina : « Négocier avec les terroristes ? Pas une si mauvaise idée… »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés