Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le Sage donne tous ses soins à la racine. La piété filiale et lе rеsресt еnvеrs lеs suрériеurs sοnt lа rасinе dе lа vеrtu. » Confucius

Présidentielle algérienne : Bouteflika renonce, pour l’honneur

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • mardi 12 mars 2019 à 10h51min
Présidentielle algérienne :  Bouteflika  renonce, pour l’honneur

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a renoncé, ce lundi 11 mars 2019, à un 5e mandat, dans un message adressé à la nation. Ce rétropédalage fait suite aux marches de contestation observées un peu partout dans le pays et ailleurs. Il a, dans la foulée, nommé un nouveau Premier ministre et repoussé la date de l’élection présidentielle. La rue aura donc eu raison de lui.

La rue a finalement eu raison d’Abdelaziz Bouteflika. Privé de ses facultés physiques, le président algérien se déplaçait depuis un moment dans un fauteuil roulant. Il avait également élu domicile dans les centres de santé, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de son pays. Bien que malade, l’homme avait tout de même décidé de se présenter à l’élection présidentielle de son pays qui devrait avoir lieu le 18 avril prochain. Face à cette candidature du président malade, des milliers d’Algériens ont battu plusieurs fois le pavé pour dire non à sa candidature. Finalement, Bouteflika a renoncé à son 5e mandat.

L’annonce a été faite le lundi 11 mars 2019 dans la soirée. En renonçant à sa candidature, le président algérien a opté pour la voie de la raison plutôt que l’entêtement politique. C’est un choix qui lui permet de sortir par la grande porte. Il montre ainsi qu’il a toujours le sens de l’honneur. Il a choisi la voie de la paix et de la stabilité pour son pays. Et cela, il faut le saluer. C’est dire aussi donc qu’il a tiré leçon des expériences malheureuses de Blaise Compaoré au Burkina Faso, d’Hosni Moubarak en Egypte ou encore de Ben Ali en Tunisie. Ils ont tous été balayés par la rue. Le président algérien a enfin compris que son peuple a soif de changement. Le peuple a besoin d’un président capable de répondre à leurs attentes.

Dans la foulée, il a nommé un nouveau Premier ministre. Il s’agit de son ministre de l’Intérieur Noureddine Bedoui. Il aura sans doute la lourde tâche d’organiser l’élection présidentielle. L’Algérie s’apprête à tourner une page de 20 ans de règne d’Abdelaziz Bouteflika. Le peuple a encore démontré une fois de plus que c’est lui qui détient réellement le pouvoir. Vivement que la leçon soit retenue par d’autres dirigeants. Salut donc Abdelaziz Bouteflika.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise à Honk Kong : La Chine pointe du doigt les Occidentaux
Prix Nobel de la paix : Le premier ministre éthiopien lauréat 2019
Côte d’Ivoire : Plus de 1000 agents fictifs expurgés de la Fonction publique
Conférence internationale sur le constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie en Afrique : Les participants plaident pour le respect de limitation des mandats présidentiels
Attaque de Boulikessi et Mondoro : Le bilan s’alourdit pour l’armée malienne
Mali : Au moins 25 soldats tués et 15 terroristes abattus lors d’intenses combats à Boulkessi et Mondoro
Jacques Chirac : « Il était l’ héritier d’un système mis en place à l’époque de la présidence du général De Gaulle », Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina
Relations France-Afrique sous Chirac : « Une politique de dominés à dominants et ça a toujours été ainsi », Moussa Zerbo, député de l’UPC
France : L’ancien président Jacques Chirac est décédé ce jeudi 26 septembre 2019
Ghana : Une tentative de coup d’Etat déjouée
Violences en Afrique du Sud : Le réseau « AFRIKKI » exige des mesures immédiates pour stopper la vague de xénophobie
Tunisie : Décès de l’ex-président en exil Zine El Abidine Ben Ali
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés