Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a pas de loi historique inéluctаblе.» Henri Bergson

Protection des données personnelles : La CIL sensibilise les associations féminines du Burkina

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 7 mars 2019 à 13h00min
Protection des données personnelles : La CIL sensibilise les associations féminines du Burkina

« La protection par la femme des données personnelles et de sa vie privée à l’ère du numérique ». C’est le thème retenu par la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) pour sensibiliser les associations féminines, au cours d’un séminaire le jeudi 7 mars 2019, à Ouagadougou. La formation s’inscrit dans la dynamique de la commémoration de la journée internationale de la femme.

Sensibiliser les femmes à la veille de la commémoration de leur journée internationale, telle est l’option choisie par la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) pour montrer sa solidarité avec la seconde moitié du ciel. C’est ce qu’a affirmé sa présidente, Marguerite Ouédraogo/Bonané, à l’ouverture du séminaire de sensibilisation des associations féminines ce jeudi 7 mars 2019 à Ouagadougou sur la protection des données personnelles et de la vie privée à l’ère du numérique. « C’est notre partition dans la célébration de la journée internationale de la femme. Et comme la CIL a pour mission de protéger les données personnelles, nous avons voulu passer par ce canal pour leur montrer que nous sommes avec elles à l’occasion de cette journée », a-t-elle martelé.

Ce séminaire s’inscrit également dans le cadre de la sensibilisation des femmes à une meilleure protection de leurs données personnelles et de leur vie privée, a indiqué Marguerite Ouédraogo/Bonané. « Vous savez que ces temps-ci, nous avons vu beaucoup d’images compromettantes des femmes divulguées sur les réseaux sociaux et lorsque ces images personnelles sont divulguées, c’est la vie privée qui est en jeu. Et nous avons mené cette action pour les sensibiliser à une meilleure protection de leur image et de leur vie privée ».

Mme Marguerite Ouédraogo/Bonané, présidente de la CIL

Près de 200 femmes de différentes associations du Burkina seront formées à l’utilisation sans risques de leurs téléphones et données personnelles à travers les réseaux sociaux, a expliqué la présidente de la CIL. A cela s’ajoutent, selon elle, les mesures personnelles à prendre pour se protéger, c’est-à-dire, comment coder son téléphone et les comportements à éviter pour ne pas exposer sa vie privée sur les réseaux.

Ce séminaire a été bien accueilli par la plupart des participantes. Car pour Amélie Traoré, représentante de l’Association des femmes juristes du Burkina, les femmes sont souvent victimes d’une certaine naïveté qui porte préjudice à leur image et à leur vie personnelle notamment à travers des photos ou vidéos compromettantes.

Amélie Traoré, représentante des femmes juristes du Burkina

Elles prennent ces images avec le sexe opposé sans penser à leur portée dans l’avenir. « C’est pourquoi ce séminaire est bénéfique pour nous, parce qu’il nous permettra d’approfondir nos connaissances sur l’utilisation des données personnelles et de mieux comprendre leurs enjeux afin de sensibiliser à notre tour les femmes qui ne comprennent pas la nécessité de protéger ces données », a noté la représentante des femmes juristes du Burkina.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prix de lutte anti-corruption : Les journalistes Aimé Nabaloum et Boniface Zagré sacrés
Institut supérieur de technologies (IST) : L’ONATEL offre 3 250 cartes SIM 4G aux étudiants
Filière karité : Le digital peut améliorer les rendements, selon une étude du Fonds d’équipement des Nations unies
Lutte contre le Covid-19 : Des journalistes outillés pour mieux faire passer l’information sur la maladie
Réseaux Facebook : La sécurité renforcée contre les profils malveillants sur Messenger
Burkina : Journalistes et communicateurs musulmans à l’école des finalités de la loi islamique
« Résomètre » : Une nouvelle application pour évaluer la performance des réseaux de téléphonie mobile
Ministère du Développement de l’économie numérique : Une plateforme unifiée pour appuyer la lutte contre le Covid-19
Godefroy Bazié, journaliste à la retraite : « Un journaliste, c’est la reconnaissance du public, et non celle de l’autorité ou des politiciens »
Région du Centre-Nord : Une radio relais à Barsalogho pour promouvoir les messages humanitaires
Médias publics : Le SYNATIC et l’AJB dénonce des velléités de remise en cause des acquis
Appui aux médias face au Covid-19 : Le Luxembourg donne l’exemple avec 5000 euros à chaque journaliste professionnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés