Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Politique : L’Alliance pour la démocratie et le développement prépare les élections de 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par JTB • lundi 4 mars 2019 à 19h01min
Politique : L’Alliance pour la démocratie et le développement prépare les élections de 2020

Les responsables et militants de l’Alliance pour la démocratie et le développement (ADD) veulent aller aux élections de 2020 avec une indépendance financière. Pour cela, ils se sont penchés, dans la soirée du samedi 2 février 2019, sur les stratégies de mobilisation des ressources financières. C’était lors de leur première assemblée générale de l’année.

« Qui veut aller loin, ménage sa monture ». Conscients du bien-fondé de cet adage, les responsables et militants de l’Alliance pour la démocratie et le développement ont entrepris, dès cette année, de préparer les élections de 2020. Pour cela, ils ont consacré les travaux de leur première assemblée générale de l’année au thème : « Quelle stratégie pour la mobilisation des ressources financières à l’orée des élections de 2020 ? ».

Pour le président du parti, Moussa Traoré, ce thème se justifie par la raréfaction progressive des ressources au plan national. « Les ressources financières se font de plus en plus rares et c’est la raison pour laquelle il faut explorer toutes les pistes. Nous avons échangé sur comment avoir des ressources pour aller de façon autonome et de façon indépendante », a-t-il indiqué.

En plus des ressources, d’autres sujets étaient au cœur de la rencontre. Il s’agit notamment de la feuille de route qui est dédiée aux coordonnateurs provinciaux et pays, du protocole sur le logiciel relatif au répertoire du nombre des partis au plan national, etc. « Ce sont des sujets pertinents sur lesquels nous nous sommes penchés », a ajouté Moussa Traoré.

Confiants pour la sécurité du territoire…

Le Burkina est actuellement confronté à un problème sécuritaire. Des individus armés, dans le Sahel et à l’Est, s’attaquent aux éléments des Forces de défense et de sécurité et à des civils. La situation pose la problématique de la tenue d’élections en 2020. Mais pour Moussa Traoré et ses camarades, il n’y a pas lieu s’alarmer. La situation est sous contrôle. « Nous n’avons pas d’inquiétude pour la sécurité. Vous aurez remarqué que depuis un certain temps, la situation au plan national se régularise progressivement et nous pensons que d’ici la fin de l’année, toutes les zones du Burkina seront sécurisées », a-t-il dit, confiant.

Mais serez-vous candidat à la présidentielle en 2020 ? « Non. Nous l’avons dit, nous sommes membre de la majorité présidentielle et nous soutenons la candidature du président Roch Marc Christian Kaboré. L’ADD sera pour lui un allié fort et crédible », a-t-il lancé tout net avant d’ajouter que l’objectif de son parti est « de chercher à avoir un maximum de députés et de conseillers municipaux ».

En rappel, l’ADD a été créée en avril 2016. Le parti a pour emblème le coq et est d’obédience social-démocrate. Il est membre de la majorité présidentielle et compte des militants dans 37 provinces. « D’ici la fin de l’année, nous couvrirons toutes les 45 provinces », a conclu le président du parti.

JTB
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 mars à 16:28, par ouedraogo patinema En réponse à : Politique : L’Alliance pour la démocratie et le développement prépare les élections de 2020

    Même pour voyager a côté ces gens là ne doivent plus rien ménager.
    Parce que disparu à jamais avec Blaise Compaoré

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars à 22:02, par MANDE Zakaria En réponse à : Politique : L’Alliance pour la démocratie et le développement prépare les élections de 2020

      Sauf votre respect monsieur Ouedraogo, je pense que vous devriez plutôt chercher à mieux comprendre le contenu de cet entretien avant de tirer des conclusions hâtives et belliqueuses dénuées de tous fondement, basées sur des pensées subjectives et hasardeuses. Pour votre gouverne et pour mieux éclairer votre lanterne qui semble bien obscure, ce parti est né en 2016 bien après le départ de Blaise et ses leaders sont loin d’êtres ceux que vous prétendez d’eux. Ce pays est une savane, ceux-là qui traînent les casseroles sont connus de tous alors qu’on se retiennent un peu plus dans nos propos serait plus sage...

      Répondre à ce message

    • Le 5 mars à 22:06, par MANDE Zakaria En réponse à : Politique : L’Alliance pour la démocratie et le développement prépare les élections de 2020

      Sauf votre respect monsieur Ouedraogo, je pense que vous devriez plutôt chercher à mieux comprendre le contenu de cet entretien avant de tirer des conclusions hâtives et belliqueuses dénuées de tous fondement, basées sur des pensées subjectives et hasardeuses. Pour votre gouverne et pour mieux éclairer votre lanterne qui semble bien obscure, ce parti est né en 2016 bien après le départ de Blaise et ses leaders sont loin d’êtres ceux que vous prétendez d’eux. Ce pays est une savane, ceux-là qui traînent les casseroles sont connus de tous alors qu’on se retiennent un peu plus dans nos propos serait plus sage...

      Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 12:58, par MANDE Zakaria En réponse à : Politique : L’Alliance pour la démocratie et le développement prépare les élections de 2020

      Sauf votre respect monsieur Ouedraogo, je pense que vous devriez plutôt chercher à mieux comprendre le contenu de cet entretien avant de tirer des conclusions hâtives et belliqueuses dénuées de tous fondement, basées sur des pensées subjectives et hasardeuses. Pour votre gouverne et pour mieux éclairer votre lanterne qui semble bien obscure, ce parti est né en 2016 bien après le départ de ton prétendu Blaise. Aussi les leaders du parti ne sont vraiment pas ce que tu prétends d’eux, quant bien même certains d’entre eux ont eu à servir sous Compaoré, d’abord c’est le pays qu’ils ont servi et non l’individu sachez -le pour dit, ensuite ils ont su apporter des innovations dans leur gestion dont le pays continue toujours d’en bénéficier y compris votre personne donc sachez bien que si "...ces gens ont disparus avec Blaise..." comme vous le dite si bien alors je comprends aisément l’état d’esprit qui vous animé en ce moment. Souffrez moins mon cher, enfin, je vous invite humblement à la retenue dans vos propos à l’avenir qui est aussi gage de maturité et de sagesse. Merci bien pour votre contribution...

      Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 17:27, par laplace En réponse à : Politique : L’Alliance pour la démocratie et le développement prépare les élections de 2020

    On en a marre des partis qui se créés pour soutenir un parti, un parti c’est d’abord la conquête du pouvoir d’état, si vous n’êtes pas capables devenez simplement militants du parti que vous soutenez. Soutenir un parti pour espérer une récompense en poste ministériel, voilà la stratégie que tout le monde connaît maintenant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance au Burkina : Le processus démocratique passé à la loupe au cours d’un panel initié par le CGD et le PNUD
Année scolaire 2019-2020 : La rentrée des incertitudes et des angoisses
Jacques Kaboré, maire de Zorgho : « Si vous avez des buildings et que vous n’avez pas d’eau potable pour votre population, vous ne faites pas le développement »
Me Paul Kéré à Léonce Koné du CDP : « D’où vous vient cette adversité personnelle à l’égard de Eddie Komboïgo ? »
Demande d’explication adressée par Eddie Komboigo à Léonce Koné : « Je trouve votre démarche incongrue et grotesque », répond Léonce Koné
Vie politique : Le CDP tient son congrès extraordinaire ce dimanche, 22 septembre 2019
Burkina Faso : « Le MPP, lui-même, mène quotidiennement des activités politiques, malgré l’insécurité », contre-attaque l’opposition politique
Interdictions des boissons frelatées : « Il faut se battre et non se réfugier derrière l’alcool », député Moussa Zerbo
Burkina : L’UPC « vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire »
Etat de santé de Djibrill Bassolé : La NAFA réitère son cri du cœur au président du Faso
Burkina Faso : L’UPC dénonce le « délitement silencieux du système de santé »
Insécurité au Centre-Nord : Les partis de la majorité présidentielle solidaires des déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés