Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • dimanche 3 mars 2019 à 22h25min
Mémorial Thomas Sankara :   La statue géante dévoilée, la machine en marche

Pas après pas, le mémorial Thomas Sankara se concrétise. Un cap a été franchi dans la matinée du 2 mars 2019 avec la découverte de la statue géante du président révolutionnaire et des 12 bustes des compagnons martyrs assassinés le 15 octobre 1987, en présence du président Roch Kaboré et de l’ancien président ghanéen et ami du président défunt. D’une hauteur de 5 m montée sur un socle de 3 mètres de haut, la statut trône au conseil de l’entente, autrefois lieu de sang et de larmes, aujourd’hui lieu de recueillement et d’espoir.

Le 15 octobre 1987 dans l’après midi, crépitements d’armes et sang versé au conseil de l’entente de Ouagadougou. Le président Thomas Sankara et 12 de ses compagnons étaient froidement assassinés. “Au moment ou leurs bourreaux commettaient l’irréparable , c’est surtout un projet de société largement en avance sur son temps qu’ils enterraient pour faire place à ce qu’ils qualifieraient de rectification”, a douloureusement rappelé le président du Comité international du mémorial Thomas Sankara, le colonel à la retraite Bernard Sanou.

32 ans après, alors que l’on commémore le centenaire du Burkina Faso, la réhabilitation du président Thomas Sankara se poursuit et se matérialise avec la découverte de sa statue géante et des 12 bustes des compagnons tombés avec lui. Une statue de 5 mètres en ronde bosse symbolisant le Capitaine Thomas Sankara entièrement réalisée en bronze. L’oeuvre est montée sur un socle de 3 mètres de haut en forme de pyramide de quatre faces comportant chacune trois bustes des 12 camarades fauchés avec le capitaine président.

C’est là, une des étapes du vaste projet du mémorial porté par le Comité international. C’est donc en ce même lieu qu’il a choisi pour faire vivre de nouveau le président révolutionnaire. Le choix du site n’avait pas rencontré l’assentiment de certains acteurs. Mais pour le colonel à retraite et président du comité international, c’est un lieu retenu au regard de son caractère fortement symbolique.

Il apparaît comme l’endroit le plus parlant, le plus chargé d’histoire de la révolution d’aout 1983, foyer incandescent et épicentre de la Révolution démocratique et populaire. En plus, il est situé géographique au cœur du monde scolaire et universitaire et des quartiers populaires comme Paspanga, quartier natif du président Thomas Sankara. Le conseil de l’entente était donc le lieu pertinent pour accueillir le site du mémorial.

Ce à quoi ressemblera le mémorial une fois terminé

Par contre, Bernard Sanou reconnaitra ce site avait pris une coloration de terreur et hantait négativement les esprits. Le mémorial sera donc l’occasion de “laver les souillures” et faire revivre le conseil, le président Sankara et ses compagnons ,”au grand dam de ses bourreaux qui croyaient s’en être débarrassé”.

Pour le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango, la cérémonie de découverte de la statue revêt une charge historique et émotionnelle pour le Burkina Faso. “Le site deviendra le carrefour de nos espoirs et de nos grandes ambitions au regard des projets en cours”, a-t-il dit. Le ministre a ainsi souhaité que ces œuvres figuratives suscitent davantage nos pensées et actions pieuses à l’endroit des victimes du massacre du 15 octobre , tout en demeurant un symbole fort de nos espoirs ressuscité pour l’avenir radieux du Burkina et de l’Afrique.

Emotion et polémique

A l’issue de la cérémonie de découverte de la statue géante, le projet architectural du mémorial a été également été dévoilé au président Roch Kaboré et à l’ancien président ghanéen John Jerry Rawlings. Les travaux de construction du mémorial pourraient donc débuté très bientôt. “Aujourd’hui, nous devons être fiers que partout en Afrique, dans le monde, il y a des idées de Thomas Sankara. C’est un acquis fondamental”, s’est pour sa part réjoui le président du Faso pour qui, la révolution a permis de positionner le Burkina sur l’échiquier mondial. Il a aussi espéré que le dossier sera enfin jugé et que les responsables seront punis.

L’un des moments les émouvants de la journée a été la pose de la gerbe de fleurs devant le bâtiment ou Thomas Sankara et ses compagnons ont été tués. Le seul survivant de ce massacre , Alouna Traoré a conté cette triste soirée du 15 octobre 1987. Dans la foule, des larmes que certains n’ont pu retenir et de vives émotions.

Une fois la statue révélée une polémique a commencé à naitre. Surtout sur les réseaux sociaux, une certaine opinion regrette que les traits de Thomas Sankara n’apparaissent pas sur sa statue. L’artiste qui a coordonné sa réalisation, ouvert et humble, a expliqué que la statue géante est faite surtout pour être vue à une certaine distance.

Toutefois, Jean-Luc Bambara a confié avoir travaillé dans des conditions très difficiles. “D’abord les délais requis selon la réglementation des marchés publics de l’Etat. On donne un délai de 120 jours pour réaliser 4 monuments. Quand tu ne respectes pas les délais, tu ne rentres pas dans tes fonds. Bonjour les pénalités”, a regretté l’artiste avant d’ajouter qu’ en en temps normal, ce monument aurait nécessité au moins un an de travail.

Dans un communiqué, le Comité international du mémorial Thomas Sankara a rassuré qu’un processus de finition est prévu. “Il est prévu d’apporter les derniers recadrages après l’implantation de la statue en tenant compte des distances, volumes, et angles de visions. Les dernières corrections seront donc portées”, lit-on dans un communiqué.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 mars à 00:58, par Amdy En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Moi, je ne suis pas content de cette statue. Notre Président n’est pas comme ça.
    la statue doit lui ressembler exactement de sorte que lorsque tu te retrouves en face d’elle, tu aies du mal à la quitter.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 16:32, par Sidwaya En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      C’est vraiment dommage ! C’est avec des larmes aux yeux que j’ai regardé cette statue présentée qu’on dit que c’est SANKARA. En temps normal ceux qui ont accepté réceptionner ce monument et le sculpteur devraient être sanctionnés pour ce sabotage et cette escroquerie. Mais c’est le le Burkina où tout est comme avant sans Blaise : ce sont toujours les médiocres qui se mettent toujours devant pour conduire les bons. Des marchés par copinage. Je n’arrive pàs à comprendre comment on peut organiser une cérémonie pour présenter une telle statue devant un public, avec des autorités comme l’ex président Ghanéen et dire après qu’on va faire des retouches. Dommage ! La médiocrité n’est plus un problème pour les Burkinabé, même pour ceux qui se disent sankaristes ! ce sont en fait des gens pour qui le nom Sanakara est un gagne- pain. Pitié !

      Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 02:38, par Zach En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Lire cet artcile me fait chaud au coeur. Restons Africains dans ce que ce projet va produire. Bon vent !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 04:01, par AMADOU En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    C’est parti pour la revalorisation de ce que Thomas SANKARA à été . Que pense le CFOP ? Que va t’il dire le mardi prochain ? Et le CDP et autres Achille TAPSOBA dans tous ça ? Ah ! J’oubliais Ablassé et ses ablasseries. Le grand idéologue qui refait sa thèse de doctorat

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 07:24, par un observateur En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Foutaise, qui à fait cette statue ?, elle ne ressemble ni de prêt ni de loin à SANKARA. "La patrie ou à la mort, nous vaincrons" c’est avec la main droite
    L’artiste à a fait cette statue doit changer de metier

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 07:52, par Nabayouga En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Cest vrai que les traits sont encore a parfaire. N’empeche que cette realisayion est une victoire pour le peuple burkinabé et l’humanité en général. Le bourreau de ce grand homme, assis à Abidjan saura quon ne tue jamais les idées et que même mort Sankara est toujours vivant dans le coeur des hommes. Alors que kouassi blaise compaore, même vivant est rejeté dans les bas fonds de l’histoire. Sa déchéance se poursuivra jusqu’à son dernier souffle.
    Vive Sankara et a bas les vallets locaux de l’impérialisme que sont kouassi blaise compaore et sa bande incarnée aujourd’hui par les gêneraux felons et d’opérette que sont Diendere et bassole.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:15, par Ka En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Avec ce mémorial, le monde entier connaîtra que la démocratie et l’état de droit vont de pair au pays des hommes intègres. Donc l’impunité et la démocratie sont incompatibles. Tôt ou tard, les assassins du valeureux idéologue et visionnaire Thomas I. Sankara, qui se sont livrés à des exactions surtout a des mises en coupe réglée de leur pays et pensent s’en tirer à bon compte (par exemple par l’exil doré au bord de la Lagune d’un pays voisin) finiront par être rattrapés et payer pour leurs méfaits.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:55, par Hamane En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Les Burkinabè aiment Thomas Sankara à travers ses idées et non son comportement ou les comportements qu’il prônait. Au lieu de passer le temps à se dire Thom Sank nous disait ceci ou nous disait de faire cela, comportons nous comme il aura voulu. nous verrons qu’il n’est pas mort. Thom Sank est certes mort physiquement. Mais , si et seulement si les Burkinabè appliquaient ses conseils, il ne serait mort que physiquement mais serait encore vivant sur tous les autres plans. Ceux qui ont tué Thom Sank physiquement ne l’ont pas tué c’est ceux ui sont incapables de mettre en pratiques les ides de Sankara qui l’ont tué. c’est donc nous tous à des degrés différents. Si chacun de lui-même consommait d’abord Burkinabè, ensuite Ouest-africain, enfin Africain, Sankara serait encore plus vivant. Que chacun se comporte (pas dans al théorie mais dans la pratique, le comportement quotidien) en Thom Sank et le jeu est joué. Si non chacun d’entre nous est assassin de Thom Sanka

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 16:25, par Ka En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Merci Hamane pour ta critique subtile et patriote. Tu as complètement raison, même si tout peuple Burkinabé sait que Blaise Compaoré et son complice Gilbert Diendéré ont canardé le valeureux Thomas Sankara et ses douze compagnons pour le pouvoir. Mais après cet assassinat crapuleux, le silence du peuple à cause de la répression des deux sanguinaires, reste comptable de la bourde des assassins sans foi ni loi. Car il a fallu que tout le peuple se lève pour la justice pour Thomas Sankara et ses idées.

      Oui, Thomas Sankara a endossé sans aucun masque sa révolution inachevée, même si par derrière son ministre de justice l’introverti Blaise Compaoré profitait de la confiance de celui qu’il considérait comme son propre frère, pour tuait qui il veut, jugeait avec une justice a deux vitesses, fusillait à la sauvette, pour l’amour de sa révolution, Thomas Sankara a tout pris sur son dos jusque ce même frère d’arme qui faisait partie de sa famille le canarde sans pitié pour les beaux yeux des valets des impérialistes comme Houphouët Boigny le père de la nation Ivoirienne.

      Hamane, je peux te confirmer avec certitude que les révolutions qui surviennent de par le monde ne se ressemblent point : Chaque révolution apporte son originalité qui la distingue des autres. Et celle de l’idéologue Thomas Sankara n’a pas échappé a cette constatation. Tout ce qu’on peut dire, cette révolution a tenu compte des particularités de notre pays, de son degré de développement et l’ajustement du système capitaliste impérialiste mondial.

      Pour conclure avec ce que tu avances, les idées laissées par l’idéologue et visionnaire Thomas Sankara, montre que la révolution d’Août 1983 était une révolution qui présentait un double caractère, ‘’’elle était une révolution démocratique et populaire accepté par 80% d’un peuple opprimé par la minorité bourgeoise.’’’ C’est pourquoi cette révolution avait pour tâche primordiale la liquidation de la domination et l’exploitation impérialistes, l’épuration de la campagne de toutes les entraves sociales, économiques et culturelles qui le maintiennent dans un état d’arriération. Et ce sont tous ces éléments qu’a voulu développer l’idéologue Thomas Sankara et qui découle le caractère démocratique de sa révolution qui commençait à avaler toutes les pensées de la jeunesse Africaine de l’époque, et surtout devenu mondiale. Si aujourd’hui sous Roch Kaboré consommer Burkinabé revienne a la mode, c’est qu’ a son temps, le jeune Banquier qu’était Roch Kaboré, a compris que c’était le seul moyen de développer le pays pour une meilleure vie pour toutes et tous.

      Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 09:31, par Nongma En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Internaute Hamane, vous avez mon aval pour votre contribution.
      Disons que c´est la peur de la mort qui a permis à Blaise Compaoré de rester si longtemps au Pouvoir et de pervertir les moeurs.
      Il a eu le temps de vendre l´âme de beaucoup de Burkinabe à l´amour du gain facile. Ils se sont laisser flatter par les néocolonisateurs de tout bord. Quand BC était toujours au Pouvoir, on entendait souvent des gens dire que le Burkina est un paradis, qu´il y a l´argent. Ces nostaliques du paradis perdu sont ceux-là qui n´hésitent pas à sourir quand le Burkina est attaqué par les terroristes. Certains pensent que BC peut revenir encore au Pouvoir. Ils se trompent ! Que Dieu protège tous les Burkinabe

      Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 09:43, par FilsduPaysan En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Entièrement d’accord avec vous Hermann.
      Le burkinabè aime le sensationnel, nous n’aimons pas appliquer ce que THOM SANK nous demandait. Quel dommage ?
      Vivement un changement de mentalité

      Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 09:01, par zemosse En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Le projet est tes noble. Mais pourquoi se presser pour mal faire ? Le visage de Sankara ne reflète en rien celui de Sankara. Les bronziers burkinabe pèchent dans la finition de leurs oeuvres (les cinéastes sur l’avenue des cinéastes) on devine le personnage. C’est triste à dire mais ils sont nuls, excusez moi de le dire. Le visage de Sankara est à reprendre.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 14:49, par Peuple Insurgé En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Zemosse,
      Je suis d’accord avec vous. Je suis triste de voir une telle médiocrité. Je craignais de voir un visage qui n’a rien à voir avec celui de Sankara. Malheureusement.

      Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 17:08, par Lucide En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Expression tout à fait correcte : "Se presser pour mal faire".
      C’est devenu la marque de fabrique du Burkina d’aujourd’hui.
      Cela dénote de la médiocrité devenue un (presque en tout cas) synonyme de "Burkina Faso". Pourvu qu’il y ait une symbolique sur laquelle on peut se pencher pour ’célébrer’ un évènement, le reste importe peu. Malheureusement aucun sérieux n’a conduit la mise en œuvre de cette symbolique. Mieux, pour monument de cette envergure, les explications qu’on nous donne sont inqualifiables : "cela est fait pour être vu sur une certaine distance" ; "délai de réalisation sous peine d’être pénalisé", etc. J’ai bien envie de dire : il ne fallait tout simplement pas prendre le marché si tu est imcapable de respecter le cahier des charges. Mais peut être que c’est celui qui a rédigé le cahier des charges aussi qu’il faut blamer. Bref on ne sait même ce qu’il faut dire.

      C’est notre Président même qui réceptionne et qui inaugure une telle "médiocrité". Celui qui a fait la statue va se prendre pour un "grand artiste" et celui qui l’a commandé n’en fait pas un souci. Et ce sont eux qui sont sensés être des exemples pour nous tous.

      Aucune rigueur, aucun sérieux , aucune abnégation, aucun sens ni notion de la chose bien faite. Si encore ceux qui en profitent , en profitaient vraiment. J’en veux pour preuve : même notre ami qui tente de donner des explications sur ses ’ratés’, qu’il reconnait vu qu’il tente de s’expliquer, au lieu d’être adulé, applaudi, ne peut se vanter partout de son œuvre. Ce sera dans un milieu restreint (entre eux comme qui dirait) qu’il osera ’bomber sa poitrine". Je me demande quand il est seul avec lui mème , s’il a un rire cynique ou s’il se remet en cause.

      Mais peut être aussi que tout ce qui se passe est fait a dessein. Dans le but de nous nuire à tous les niveaux et nous ramener plus bas que nous n’étions. La question a du sens parce que sincèrement, c’est insupportable, c’est inimaginable que nos ’élites’ soient à ce niveau de délabrement intellectuelle et malsain. C’est suicidaire pour toute la nation.

      On n’est vraiment pas aidé.
      Je pense qu’il vaut, à la fin , mieux arrêter de rêver. L’issue n’est pas pour demain.

      Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 09:58, par biiga En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    bonjour a tous
    franchement le visage n’
    a aucune réssemblance a celui deThomas Sankara et aussi le prénom Thom au lieu de tom
    j’espere que ses artisans vont apporté la correction vite sinon c est une honte national

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 11:24, par MOREBALLA En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Que les mânes des ancêtres puissent apaiser au mieux le cœur de tout un chacun et surtout accordent un repos paisible aux exécutés. Toutes nos reconnaissances au comité pour le travail abattu en si peu de temps. Toutes fois, pour une prochaine commande liée à des monuments de fonte, adresser vous à la Corée du Nord. Quand aux parasites, sangsues de la moindre occasion pour se faire une fortune, abas ! Que les esprits des suppliés étreignent ces vautours ignobles de la pire des espèces. Tous ceux dont l’honnêteté habitent dans la fixation séculaire de l’esprit de SANKARA, que les esprits des devanciers les habitent autant qu’ils en auront besoin. SANKARA portait dans son fort intérieur la jeunesse blanche et noire en générale et en particulier celle sous régionale, pour la raison à la quelle, il avait un projet de formations multidimensionnelles des futures cadres de la Révolution sous régionale. Dieu et les mânes des ancêtres en aient choisi Blaise COMPAORE vainqueur de la guerre déclarée et exacerbée par les partisans des deux parties. Que les ancêtres nous assistent d’avantage à l’apaisement de nos cœurs, par les recherches du vrai, de la vérité et de la justice. Est il juste que les mains qui ont tiré sont les meurtriers ? est il vrai que les ordonnant sont les meurtriers ? est il vrai que les faiseurs des causes aux assassinats sont les meurtriers ? Ne disons nous pas : que les mêmes les coupables sont innocent et que les innocents sont coupables ? L’une des causes premières à l’assassinant de la révolution passe inaperçue pour beaucoup d’avertis, le terme ABATS : abats la féodalité ! Abats la monarchie ! abats....! La féodalité a répondu à la violence verbale et à d’autres agissement par l’acte : ABATS LA REVOLUTION ! SANKARA a été victime de son succès, de son charisme hors du commun, de sa grande jeunesse et naïve.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 11:33, par Tony En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Cette statue là, ne passe pas. C’est une grande catastrophe artistique commme on n’en verra nul part ailleurs si ce n’est au Burkina et une seconde mort pour Sankara. Rien mais absolument rien dans cette statue ne ressemble à Sankara, ni le visage, ni même la position et on se trompe même sur son nom. Pourquoi passer un contrat d’une telle importance sentimentale et émotionnelle à quelqu’un qui n’a peut-être pas connu Sankara, qui n’est pas un fan de Sankara ou qui est artistiquement nul ? Les porteurs du projet au niveau national en porteront l’entière Responsabilité devant l’histoire. Ils en porteront l’entiere Responsabilité parce qu’à supposer qu’on se soit trompé d’artiste, le comité avait l’obligation de s’assurer que la statue est présentable aux yeux du monde entier.
    Non, cette statue ne passe pas et pas les stèles aux noms des compagnons d’infortune de Sankara non plus, aucune ressemblance !!
    Visiblement, les uns et les autres n’ont pas eu les mêmes intentions sur ce projet. Certains n’ont pas compris que ce n’est le genre de projet que l’on passe à son cousin, non et non !!!
    Je comprends finalement les réticences de la famille Sankara, sentait-elle des desseins inavoués de certains des porteurs du Projet ?
    Enfin cette statue est une honte nationale. Organiser une telle cérémonie avec la présence du président du Faso et l’ancien président du Ghana pendant que le monde entier avait le regard braqué sur le Burkina Faso est simplement inacceptable et des excuses du genre on va corriger ça ne suffiront pas.
    Non, il n’est pas question de corriger quoi que ce soit, il faut déboulonné cette statue et la confier à quelqu’un de plus compétent, qui a connu et qui a aimé Thom Sank. Pas à quelqu’un qui se trompe même sur son nom, fut-il un Bambara.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 12:21, par caca En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    En psychanalyse, un lapsus est une erreur commise en parlant (lapsus linguae), en écrivant (lapsus calami), par la mémoire (lapsus memoriae) ou par les gestes (lapsus gestuel ou lapsus manus) et qui consiste pour une personne à exprimer autre chose que ce qu’elle avait prévu d’exprimer. C’est au point de vue linguistique de substituer une forme à une autre.
    Un autre terme similitude et qui exprime une réalité en psychanalyse est un acte manqué. En effet, un acte manqué est le résultat d’un acte qui a manqué son objectif consciemment visé et qui traduit par là l’expression d’un désir inconscient. L’acte manqué constitue une formation symptomatique, un compromis, signifiant une demi-réussite et un demi-échec apparaissant comme un raté et révélateur d’un conflit inconscient.
    En quoi le mémorial de Thomas Sankara mérite une psychanalyse succincte ? Dans le compte rendu de la presse, on peut remarquer un "lapsus" et un "acte manqué" de grande importance dans le rêve et l’idéal de la jeunesse africaine en recherche d’un repère panafricanisme. "Une fois la statue révélée une polémique a commencé à naitre. Surtout sur les réseaux sociaux, une certaine opinion regrette que les traits de Thomas Sankara n’apparaissent pas sur sa statue. L’artiste qui a coordonné sa réalisation, ouvert et humble, a expliqué que la statue géante est faite surtout pour être vue à une certaine distance". Ici, l’erreur de l’artiste montre bien un acte manqué et un lapsus sur l’image de Thomas Sankara. En se trompant les traits de Thomas Sankara, l’auteur exprime un désir inconscient censuré par le subconscient. Ce qui est présenté au public n’est pas un certain Thomas Sankara connu de tous, mais un autre homme voulant prendre l’image de Thomas Sankara d’ailleurs surnommé Thom Sank. Cet échec dans la conception dit beaucoup de chose dans une réalité concrète et l’erreur n’est pas anodine.
    Je résume ma remarque en disant simplement que Thomas Sankara ne représente pas un panafricanisme.Il a été simplement un homme d’État avec un certain idéalisme rêver de tous, mais lui-même n’est pas ce que les autres veulent le représenté. D’ailleurs, le mémorial dans son état actuel est ambivalent et une image de mélange qu’on pourrait ajouter l’image de Blaise Compaoré. Puisse qu’on ne sait pas qui est Thomas Sankara.
    Pour moi,le panafricanisme est plutôt une œuvre et non un individu. Le fespaco dans son objectif actuel montre bien une œuvre panafricaniste. Il a été conçu par la société civile africaine en 1969 pour promouvoir des films noirs en Afrique dont le Burkina Faso qui aujourd’hui est un succès reconnu dans le monde entier. Les parents spirituel du fespaco était de simples cinéastes, journalistes et le pouvoir politique de l’époque qui n’avait même pas de panafricaniste en eux. C’est pour vous dire que dans l’inconscient collectif africain les gens se trompent de combat. Si nous créons des œuvres africaines bien élaborées et bien faites, le monde reconnaitra notre panafricanisme. Laissez l’âme de Thomas Sankara se reposer en paix et arrêtez de prendre le reste en otage.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 17:14, par Lucide En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Grand merci cher frère. Je ne trouvais pas d’explication mais j’avoue que vous venez d’exprimer exactement ce que je n’arrivais pas à exprimer.
      C’est exactement ce que cela.
      Rien n’est anodin, tout s’expliquer que ce soit exprès ou pas.

      Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 17:45, par Exactly En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      la seule réflexion qui vaille dans cet océan d’ignorance.
      L’artiste n’a fait que révélé le vrai visage de Thomas, celui que ses ouailles censurent et refoulent dans leur inconscient

      Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 17:52, par FUSION En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      CE QUE JE NE COMPREND C’EST CECI “D’abord les délais requis selon la réglementation des marchés publics de l’Etat. On donne un délai de 120 jours pour réaliser 4 monuments. Quand tu ne respectes pas les délais, tu ne rentres pas dans tes fonds. Bonjour les pénalités”, a regretté l’artiste avant d’ajouter qu’ en en temps normal, ce monument aurait nécessité au moins un an de travail.

      Dans un communiqué, le Comité international du mémorial Thomas Sankara a rassuré qu’un processus de finition est prévu. “Il est prévu d’apporter les derniers recadrages après l’implantation de la statue en tenant compte des distances, volumes, et angles de visions. Les dernières corrections seront donc portées”, lit-on dans un communiqué . AU DEBUT DE LANCEMENT ON DEMMANDAIT AUX BONNES VOLONTés DE CONTRIBUER ET MOI-MEME JE FAIS PAR ORANGE MONEY. MAIS POURQUOI SA DEVIENT UN APPEL D’OFFRE VOIRE MARCHER PUBLIC

      Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 20:45, par malema En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Tu es serieux internaute Caca ? Thomas Sankara ne représente pas un panafricanisme ? On est ou la ?
      Blaise doit avoir sa statue a coté de celle de Thomas Sankara ?
      Mais il delire complement de gars !!!.

      Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 12:31, par Zapi En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Bonjour, Enfin une bonne chose à la mémoire de l’homme intègre, celui-là même qui a changé notre vie. Cependant le statut de bronze ne ressemble pas à Sankara il faut le corriger.

    Merci à ceux qui ont eu cette belle initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 15:57, par Amdy En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Ce matin, dès que j’ai vu la statue de mon Président THOMAS SANKARA, ma journée s’est gâtée complètement. Cette statue représente tout sauf notre SANKARA. Il faut qu’on reprenne tout sinon je ne serai jamais satisfait.
    De grâce,faisons plus sérieusement les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 15:59, par Passakziri En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Malgré les imperfections qui peuvent apparaitre sur cette statue, je commence à l’aimer après un premier sentiment de deception . Quand l’artiste explique ses conditions de travail et l’oeuvre on comprend mieux.
    Moi mon interpretation personelle est que malgré ses défauts , personne ne pourra imiter parfaitement Sankara . Valorisons l’oeuvre à sa juste valeur.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 16:00, par Amdy En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Ce matin, dès que j’ai vu la statue de mon Président THOMAS SANKARA, ma journée s’est gâtée complètement. Cette statue représente tout sauf notre SANKARA. Il faut qu’on reprenne tout sinon je ne serai jamais satisfait.
    De grâce,faisons plus sérieusement les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 16:17, par Tiemtore adama En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    La famille de Thomas était elle présente ? Pour une cérémonie de cette ampleur, ou sont sa femme et ses enfants ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 16:23, par Lool En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Je propose qu’on fasse venir un artiste nord coréen ou qu’on déboulonne la statue pour envoyer en Corée du Nord pour la reprendre. Cette ratée est vraiment une honte pour notre pays. Aussi comme on dit, on est jamais prophète chez soi. Un sénégalais nommé Ousmane Sonko a réussi l’exploit d’avoir eu 16% des voix des sénégalais à la dernière présidentielle de son pays avec les idées révolutionnaires de Thom Sank. Ce sénégalais casamançais a un brillant avenir politique devant lui.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 16:29, par Schan Djyt En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    C’est bien d’immortaliser le Cap_Thomas _Sankara, n’onbliez pas d’enlever cette grille qui dénature l’oeuvre.
    SANKARA doit se sentir LIBRE sur l’estrade, vous lui donnez une compagnie envahissante ( Rawling ) qui a fusillé les présidents devanciers.
    Rawling n’est pas à sa place.

    Corrigez cette statue...............
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 17:46, par Mechtilde Guirma En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    BRAVO CACA,

    VOILÀ CACA, VOILÀ QU’ON SE RETROUVE. EN EFFET, COMME DIT LE PROVERBE MOAGHA, «  ZOM PID NOR TOND MOGBO  ». CE QUI VEUT DIRE QUE MÊME LE SUBCONSCIENT RAVALE AVEC PEINE LA VRAIE NATURE DE CE QUE FUT SANKARA. MAIS L’HISTOIRE UN JOUR RETABLIRA LA VÉRITÉ. EN ATTENDANT COMME VOUS LE DITES SI BIEN, JE REPÈTE : « LAISSEZ L’ÂME DE THOMAS SANKARA SE REPOSER EN PAIX ET ARRÊTEZ DE PRENDRE LE RESTE EN OTAGE ».

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 10:37, par SOME En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Je me suis écarté expres des provocations délibérées d’un certain sinistre individu caca. Mais je m’étonne de ton intervention Mechilde. Je te croyais plus posée et plus objective que cela malgré ton grief personnel envers la révolution et sankara. C’est cela aussi l’ouverture d’esprit que d’accepter le point de vue contraire. Mais le faire de façon objective. Je ne comprends pas que tu te précipites pour entériner ce galimatias de ce caca. Mais je le comprends d’une facon ou autre !

      On ne parle pas de qu’on ne comprend pas comme le fait caca. Pire la psychologie est la discipline la plus complexe qui soit donnée à l’être humain. Mais venir s’asseoir pour débiter des platitudes qui n’ont rien à voir avec cette noble discipline. Que comprenez-vous de ce qu’est le subconscient et ses subdivisions et de son rôle de la psychè humaine ? j’en doute tes forts à lire vos écrits ! N’invoquons pas ce qu’on ne connait pas se sortir d’affaire ou regler ses comptes. Oui vous, caca et mechilde, vous faites preuve de vos inconscients refoulés que vous projetez sur les autres.

      Oui l’Histoire rétablira la vérité et c’est justement ce que nous demandons. On verra bien qui fuit et a toujours fui la vérité pour les refouler dans ce subconscient qui lui ne sachant pas mentir les renvoie avec plus de force a l’extérieur. Oui vos réactions, bien contrairement à ce que vous dites, révèlent bien vos refoulements inconscients. Oui nous ne laisserons pas Thomas sankara dormir en paix tant que la justice ne sera pas dite et la vérité révélée : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. ». Sentez-vous pris en otage, c’est votre choix. Mais nous on ne vous lachera car nous on recherche la verité.

      Je ne puis résister à la tentation de te donner cette citation complète (évangile selon Saint Jean 8, 31-42)
      « Jésus disait à ces Juifs qui maintenant croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Ils lui répliquèrent : « Nous sommes les descendants d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : ’Vous deviendrez libres’ ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : tout homme qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Donc, si c’est le Fils qui vous rend libres, vous serez vraiment libres. Je sais bien que vous êtes les descendants d’Abraham, et pourtant vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole n’a pas de prise sur vous. Je dis ce que moi, j’ai vu auprès de mon Père, et vous, vous faites aussi ce que vous avez entendu chez votre père. » Ils lui répliquèrent : « Notre père, c’est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous êtes les enfants d’Abraham, vous devriez agir comme Abraham. Et en fait vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Abraham n’a pas agi ainsi. Mais vous, vous agissez comme votre père. » Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ! Nous n’avons qu’un seul Père, qui est Dieu. » Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car moi, c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même ; c’est lui qui m’a envoyé. »

      Medite bien sur ce passage en toute objectivité et tu approcheras de ce que c’est la verité, qu’est rester libre. Les plus hautes autorités de son epoque n’avaient pas repondu a jesus !
      Dommage Mechilde que tu cautionnes cette merde de caca
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 19:33, par Sage En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    L’idée est bonne. Mais la statue est loin de ressembler à Thomas Sankara. C’est la même chose que celui qui avait fait une sculpture de Sankara sur le granit et qui ressemblait à tout sauf Sankara. Quand c’est bien fait on a pas besoin de dire untel le monument lui même parle.
    Pourquoi chaque fois doit on se contenter d’a peu près ? Pour des choses pareilles faites pour la postérité soit on peut faire du bon travail et on le fait soit on ne peut pas et on laisse à d’autres.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 20:34, par biiga En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    l artiste jean luc Bambara devrais revoir son travail de sculpteur c est une insulte au peuple burkinabé et aux artiste Burkinabé aussi
    Baclé la statue de Thomas sankara est une honte
    il devrais répondre de ses acte et tous ceux qui l’ont permis et contribué devrons aussi répondre de leur actes
    il s excusant du temps impartis
    soit il incapable ou c est hibou au regard Gluant
    il se permet de dire qu il y aura des retouches depuis quand on fait une monument géant et on retouche après
    c est vraiment dommage il devrais changé de métier
    c est du sabotage et insulte aux peuple burkinabé et surtout aux sculpteur

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 23:42, par razangwende En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    je demande respectueusement au president de voir avec les Nord Coreens plus precisement le prestigieux studio d’art connu a travers le monde j’ai nomme le Mansudae Art Studio...pour qu’ils viennent nous construire un monument propre...ils ont fait le monument de la renaissance africaine de dakar et bien d’autre choses a travers le continent....et en plus ils peuvent apprendre une ou deux choses a nos sculpteurs locaux...

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 01:59, par Un Burkinabê En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Il faudra imposer Sankara dans nos curricula (primaire, secondaire et supérieur). Les Chinois le font avec Mao, les Américains le font avec leurs pères fondateurs, les Indiens aussi.
    J’ai pitié de Blaise et de son CDP. Rien que pour honorer la mémoire de Thom Sank la dissolution du CDP devrait être actée.
    Je propose que dans le cas où le verdict du push manqué de RSP n’aura pas prononcé la dissolution du CDP, qu’une pétition le fasse acter. Et oui nous sommes assez nombreux pour atteindre le nombre requis par notre constitution pour déclencher la dissolution du CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 08:28, par El_monstro En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    C’est tout de même terrifiant. L’artiste peut commettre des erreurs, c’est humain. Mais il y a un comité qui préside et qui est sensé observer même valider avant officialisation. Qu’un membre de ce comité présidé par le Prof Luc Marius Ibriga prenne la parole et fasse de commentaires. Ont - ils visités l’œuvre avant le public ? Ont ils ignorés simplement l’écriteau sur la poitrine TOM SANK au lieu de THOM SANK ? Il me semble que l’on est devenu collectivement médiocre, négligeant et inculte. Sacrés burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 09:22, par RIGOBERT En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Le gouvernement du MPP est responsable de cette mascarade !

    WAT FM
    ·
    #LE_TRIBUNAL_DE_L_ACTUALITE

    "La statue n’est pas une commande du Comité International Mémorial Thomas Sankara ni avec l’argent des souscriptions. C’est une commande faite par l’Etat à travers le ministère de la culture et qui s’inscrivait dans le cadre de la réhabilitation des monuments"

    #Lianhoué_Imhotep_Bayala

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 09:41, par Atrap Le Moize En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Bonjour à tous. Je suis en colère et très outré par ce qui nous est présenté après tant de raffut sur cette statue à l’image de notre ancien président et héros africain. C’est quoi cette statue qui ne ressemble ni de loin, ni de près à Thomas Sankara ? Ceci est une pure pantalonnade. Pourquoi les dirigeants actuels n’ont pas peur du ridicule ? Avant de dévoiler cette œuvre au public, pourquoi aucun responsable actuel n’est allé regarder le rendu du travail demandé avant de donner l’accord pour le publier. Donc ceux qui sont au pouvoir ne savent pas à qui ressemble Thomas Sankara ou c’est juste une imposture consistant à un simulacre d’acte vide de contenu pour honorer sa mémoire. Moi j’ai vu ce que les chinois ont réalisé comme statue géante pour le cinquantenaire de l’indépendance du Tchad et c’est très ressemblant. Pourquoi ne peut-on ne pas faire recours pour ce héros national, africain et même international pour une fois à des compétences qui peuvent nous réaliser un travail conséquent ? Faire recours à des compétences extérieures quand on n’en a pas localement n’est point humiliant ; au contraire. Aux dirigeants actuels, pensez-vous que les gens qui viendront des 4 coins du monde pour rendre hommage à Thomas Sankara en visitant ce monument vont le reconnaître ? Ou bien c’est la photo de votre parent qui est au village que vous avez remis à celui qui a réalisé ce travail ? Pourquoi ne pouvez-vous pas pour une fois sortir des souterrains pour réaliser quelque chose de digne ? Karissa ! Arrêtez de nous traîner dans la boue avec vous. Changez un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 10:01, par Têedbeogo En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Sur le sommet à Sankara réservé
    Qui avez-vous bonnes gens installé ?
    Dans le dos des orphelins de la Révolution
    Coup de poignard ou provocation ?

    Gardez-vous de tout commerce ignoble
    Si vous ne pouvez rendre le visage noble
    Du Sankara que j’ai connu
    Dépêchez, sortez de l’incongru !

    Les multiples assassinats
    De Sankara nous n’acceptons pas !
    Ne troublez point imprudents
    Notre silence de trente ans !

    Réparez, immédiatement, la faute !
    Artiste, des marches vise la plus haute !
    Au raté, apporte les soins !
    Nous voulons le plus, pas le moins !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 10:04, par Exactly En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Moi je pense que l’œuvre est de haute facture visuel et allégorique. Mr Bambara est un grand artiste. De loin on voit l’image du sankara que certains réclament et qu’on adore à l’extérieur ; vu de près (c’est à dire pour ceux qui ont vécu la réalité) on voit l’image du vrai sankara, celui que certains refusent de voir.
    Si la tête de la statue doit être changé, il faut que la cérémonie de "decapitage" de la statue soit filmée et retransmise en direct pour que les âmes de toutes les victimes du conseil soient apaisées. Après la rectification et l’implantation d’une nouvelle tête, les adeptes de sankara pourront revisiter l’image de l’homme sur le site et la raconter comme ils l’entendent

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 13:50, par Mechtilde Guirma En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Nos chers enfants ou petits enfants ne manquent pas non plus d’humour. Et pour cause ? Ils sont mâtures et nous renforce dans notre volonté d’espérer. Des poètes en plus ! PLUS GRANDS ESPRITS NOUS MOURIONS.

      Thank you so much exactly and God bless you.

      Répondre à ce message

    • Le 5 mars à 04:33, par caca En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      Votre analyse est pertinente dans la mesure où elle confirme l’échec de Mr Thomas Sankara dans le trajectoire de la révolution. Vous dites bien qu’il faut une rectification dans cette œuvre d’art qui fut un échec. J’ai déjà donné mon analyse sur un plan psychanalytique. L’acte manqué de l’artiste est significatif et montre bien le "retour du refoulé". Que vous reprenez ceci ou pas, le constat psychique est bien là car vous voulez Thomas Sankara ce qu’il n’est pas.

      Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 12:37, par Sage En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    M. EXactly, toi tu es fort deh ? de loin on ne reconnait pas Sankara et toi tu le reconnais de loin.
    J’ai lu qu’on incrimine le délai de réalisation. Du n’importe quoi ! Quand on te demande de construire dans les règles de l’art, une maison en ciment avec tout ce qu’il faut, en 3 jours, si tu n’est pas un wakman, ait l’honnêteté de dire que tu ne peux pas, c’est aussi simple que ça.
    Franchement, si on ne peut pas reprendre ça comme il faut, il vaut mieux arracher cette statut ; Rien vaut mieux que ça.
    Il faut aller également détruire la figure en granit faite, toujours pour l’image de Sankara et qui ressemblait à tout sauf Sankara ; ça m’a fait tellement mal, quand j’ai vu les autorités aller féliciter le bonhomme qui a fait ça pour ce sabotage qu’ils ont appeler Travail. Arrêtons d’accepter la médiocrité ; quand c’est bien, disons tous Bravo ! quand c’est mauvais, disons Ousssst.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 13:10, par CITOYEN En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    C’est trop énervant cette histoire, comment ça peut passer ? Aucune vérification de conformité ? tous des paresseux, des ventripotents au énormes panses. Pufff😤😤😤

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 13:46, par Toto En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Pour moi, il n’est pas question de coriger des erreurs, je pense que ce sculpteur a fait suffisamment preuve de son incompétence. C’est déjà une deuxième mort pour Sankara, on ne peut pas accepter la prolongation du supplice. Il faut une autre statue, il faut absolument changer de sculptureur, ce n’est pas ce qui manque à Ouaga car il y en a qui ont fait leurs preuves.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 13:48, par FASO BIIGA En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Sachons rester positifs. Il est clairement expliqué le problème de delais d’exécution et surtout que le travail continu. Pour ceux qui ne savent pas le sculpteur a une renommée internationale et à plusieurs oeuvres à son actif.
    Moi je trouve que y a beaucoup de choses qui ont été précipité juste pour concoorder avec les delais du FESPACO, alors que pour bien faire, il faut prendre le temps qu’il faut. quel etait l’indicateur premier en réalisant ce monument ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 14:53, par paaga raabo En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    vraiment je n’ai pas connu le Président Thomas Sankara de son vivant mais ce visage je lui ressemble pas. revoyez çà svp c’est ca même et un ancien président du Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 15:04, par le pionnier de la revolution En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    je voudrais rendre un hommage solennel à notre président Thom Sank, car je me rend compte que sa véritable réhabilitation n’est pas pour maintenant. Si dans son propre pays, pays pour lequel il a consenti le sacrifice suprême, on est incapable de faire une statue qui soit celle de sankara, et pire, avec une faute inqualifiable sur le nom de l’illustre disparu, moi j’ai véritablement honte des soient disant responsables de cette œuvre. Je suis meurtri dans toute mon ame de pionnier révolutionnaire de voir mon pays commettre une telle bêtise.
    La statue de SANKARA doit être érigée à la place de la révolution, lieu hautement emblématique de la révolution , une statue de 20 mètres de hauteur afin qu’elle soit visible de partout dans la ville de Ouagadougou. De plus, notre PF a toujours soulevé le point droit. A ne pas confondre avec Blaise qui lui ne soulevait que le point gauche. Regarder bien les images d’archives et vous verrez, ou demander à nous autres pionniers de la révolution qui avons eu cette chance immense de l’avoir côtoyé pendant les cérémonies. Nous voulons une statue digne de SANKARA, digne du sacrifice que l’homme a consenti pour son peuple.
    Pour moi la statue de SANKARA qui doit être érigée, est celle de THOM SANK à la tribune des nations unies ou il a tenu un discours historique et mémorable à cette 32 eme session des nations unies le 4 octobre 1984"""""""je viens à cette tribune vous apporter le salut fraternel d’un pays de 274 000 km2 ou vivent sept millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui refusent désormais de mourir de faim, de soif et d’ignorance...........bref, pour dire qu’il faut une statue qui soit digne de SANKARA et hautement symbolique pour le peuple burkinabè.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 15:22, par hé OUI ! En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas Il est vrai que la ressemblance reste à désirer. Mais de là à injurier et à blâmer ceux qui ont fais ce travail, il faut être soi-même parfait pour prétendre le faire. A tous ceux qui pensent qu’ils pouvaient faire mieux c’est au moment de la compétition qu’ils devaient se présenter. Je crois qu’on peux critiquer tout en restant respectueux et inviter les auteurs à parfaire leur travaille. Dommage que certains Burkinabè dit post insurrection ne puissent plus faire un raisonnement cohérent sans injure.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 15:24, par hé OUI ! En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas Il est vrai que la ressemblance reste à désirer. Mais de là à injurier et à blâmer ceux qui ont fais ce travail, il faut être soi-même parfait pour prétendre le faire. A tous ceux qui pensent qu’ils pouvaient faire mieux c’est au moment de la compétition qu’ils devaient se présenter. Je crois qu’on peux critiquer tout en restant respectueux et inviter les auteurs à parfaire leur travaille. Dommage que certains Burkinabè dit post insurrection ne puissent plus faire un raisonnement cohérent sans injure.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 16:02, par TRAORE Sié Dieudonné En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Svp !!!!!! Combien de fois voulez tuer notre SANKARA Isidore Thomas ? Même après sa mort, vous continuer de le poursuivre avec votre sorcellerie.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 16:19, par warzat En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Si déjà pour la statue, c’est comme ça, avec le choix d’un artiste incapable de restituer le visage de Sankara, que deviendront les gros sous que les investisseurs vont mettre dans le mémorial ? Minimum légitime de questionnement de quelqu’un qui veut mettre son argent dans ce lieu de souvenir. Les riches honnêtes et sincères ne sont pas des c....s

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 16:25, par l’oeil de l’aigle En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Franchement dis c’est la première fois que je vois une œuvre si noble d’une ampleur internationale bâclée de la sorte. Ce monument ressemble à tôt sauf le guide de la révolution du FASO. Même nos rastamanes et le nommé commis sont capable de réaliser le monument de SANKARA (portrait craché) sans en avoir besoin d’avance. Faites un tour au niveau des carrefour de TAMPOUY et vous n’auriez même pas besoin de lancer un marché ou tout simplement lancer votre marché et demander aux postulant de fourniture une statuette de la taille réelle de SANKARA avant d’octroyer le marché. Dites nous sur qu’elle base vous aviez donné ce marché ? Ce portrait est à reprendre entièrement et trois mois c’est trop long pour ça. Les petits du quartier peuvent l ce portrait en un mois.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 16:26, par le révolutionnaire En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    ON A VOULU SIMPLEMENT ASSASSINE DE NOUVEAU SANKARA
    MAIS CE QUI EST SUR SANKARA EST IMMORTEL

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 16:54, par jan jan En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Et les voltaiques qui ont été tués dans ce même Conseil de l’Entente par les "révolutionnaires", eux ne comptent pas ??

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 17:25, par l’Africain En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    L’erreur est humaine, seule une personne inactive ne se trompe pas. Certes l’artiste Bambara s’est trompé mais où était ce comité de suivi ? Pour information, cette statue était dans l’enceinte du conseil depuis six (06) mois maintenant. Il n’ y a pas eu ne serait ce qu’une personne pour vérifier si l’œuvre avait été bien faite jusqu’au jour de l’inauguration. Nous devons comprendre par là qu’il ya eu de la légèreté de la part du comité de suivi. Quant à l’artiste de renommée internationale en la personne de Luc Bambara, je dirai que c’était une occasion pour lui de rentrer dans l’histoire mais il a complètement échoué en négligeant ce travail , en témoignent cet pseudonyme " TOM SANK" et le poing gauche de notre héros en l’air. L’artiste doit savoir que les enfants croiront que le président Thomas SANKARA se nommait "TOM SANK" et non Thomas I SANKARA. Aussi le président avait toujours le poing droit levé et non celui du gauche. Selon ces deux exemples que je viens de citer, je pense que Mr Bambara a négligé son travail dans l’ensemble. Il en est de même pour ce comité qui nous fait croire qu’ il défend les idéaux de notre héros alors que cette façon de se comporter ne reflète en rien une des facettes de celui-ci. Lorsqu’on se réclame SANKARA , il faut éviter la médiocrité. Il en est de même pour tous les Burkinabé ( de la tête aux orteils).

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 06:39, par MonOpinion En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    J’ai lu l’interview de l’artiste qui a réalisé la statue ratée de Sankara. J’ai regretté son arrogance. Les explications techniques qu’il donne ne convainquent personne. C’est une injure magistrale a tous ceux qui ont critiqué l’œuvre ratée. Compte tenu de la nature et de l’importance de la statue, le Comite ou le Ministère a commis une erreur fatale en passant un marché gré a gré.
    Les statues géantes existent partout dans le monde et en Afrique. Que ce soit celle de Mandela en Afrique du Sud ou celles de Kwame Nkrumah, de Lumumba, de Martin Luther King etc. ces œuvres sont très reconnaissables par n’importe quel individu (artiste ou pas) qui les regarde aussi bien de très près (malgre les proportions agrandies) que de très loin.
    Comme le Comité International du Mémorial Thomas Sankara l’artiste aurait dû s’excuser. Il a raté l’œuvre sur bien des plans mais beaucoup plus au niveau de la tête. S’il fallait réaliser la même statue a 2 endroits différents de la ville par 2 artistes différents (exemple l’auteur d’1 des statues citées plus haut), notre artiste pourrait bien être confondu et même humilié.
    Une statue qui est présentée a un grand public de touristes ne sera appréciée que par ce public ; pas par l’auteur de l’œuvre d’art. Dans son for intérieur notre artiste sait qu’il a raté son œuvre avec une silhouette approximative et une tête qui n’ont pas grand-chose à voir avec Sankara. L’inscription du nom "Tom Sank" ne corrige pas les ratés. C’est meme un autre raté qu’il faut supprimer car Sankara n’a jamais porté une tenue avec cette drole d’inscription sur sa chemise. Et puis, la statue Sankara de Gaoua ,"cachée" des regards critiques des milliers de personnes de la grande ville n’est pas forcément une réussite. Un autre artiste a realise un buste raté du President Maurice Yameogo a Koudougou !
    Dans notre pays, les artistes plasticiens, les musiciens, et même les ouvriers (maçons, menuisiers, soudeurs, bronziers et autres) ne supportent pas la critique et se remettent rarement en cause. Quand vous les critiquez, c’est vous qui ne connaissez rien ! La verite c’est que personne ne peut imposer une oeuvre d’art au consommateurs (public). Si c’est réussi, ce dernier ne se fait jamais prier pour apprécier. Dans la cas contraire, la reaction est immediate !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 10:19, par Bineeré En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    J’ai eu pitié du Président RAWLINS qui a fait le déplacement depuis Ghana pour venir ici, djaa il sera deçu. Quand j’ai vu çà au moment du déballage, j’ai crié. On dirai le visage d’un vieux édenté fumeur de pipe de 70 ans. Pardon le cher comité de suivi, vous n’avez pas suivi. Vous savez bien que si c’était au temps de SANKARA lui-même, vous alliez avoir des sanctions sévères ou même des dégagements pour magouille suivi de slogans : Les agents de comité de suivi pourris, à bas ! les sculpteurs pourris, à bas, honneur, au peuple ! Victoire, au peuple ! La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 10:43, par SOME En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

      mon frere j’ai personnellement ecrit au president rawlings pour dire de faire attention dans ce dossier de memorial, et je suis meme aller jusqu’a lui dire de se rtirerPersonnellement j’y suis opposé. Ce dossier est trop louche. equi se passe ne m’etonne pas du tout. cette inauguration en dit long tres long. Je ne comprends pas pourquoi s’entete alors qu’il doit commencer a comprendre
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 10:25, par Lavieille En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Je souhaiterai qu’on reprenne çà et au lieu de caché çà dans le coin hanté, qu’on l’implante à la place de Nation qui est visible à tous. Paix à son âme. Il a vécu utile.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 11:11, par ibra En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    pour la reprise de la statue la patrie ou la mort c’est avec la main droite

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 12:17, par Youmandia En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    J’ai l’impression que tout ce qui doit être pris au serieux et pas seulement dans ce domaine précis, est fait avec néglieance.
    Une pure négligeance que nous constatons ici de la part de tous ceux qui etaient actifs pendant ce projet. Une honte qui ne cesse de nous hanter depuis que certaines personnes pensent bien gouverner le pays comme s’ils geraient une maternelle. Aucun projet n’a jamais été dignement achevé sans être taché. Plus le temps passe, plus j’ai l’impreesion que nous sommes inaptes á refléchir, que nous devenons de plus en plus inconscients de la situation actuelle de notre cher pays. Le Burkina-Faso, sous cet homme, dont on ne reconnait pas le visage sur votre réalisation, ETAIT un pays avec un PEUPLE très respecté. Oú en sommes nous aujourd’hui. Je suis tellement en colère, en colère parce que même ce que nous qualifions d’élementaire, vous n’arriver pas á le réaliser et c’est pour toujours venir avec des arguments qui ne tiennent pas, des arguments enfantins qui nous encombrent. Changer s’il vous plait. Nous en avons marre.
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 12:29, par Youmandia Lompo En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    J’ai l’impression que tout ce qui doit être pris au serieux et pas seulement dans ce domaine précis, est fait avec néglieance.
    Une pure négligeance que nous constatons ici de la part de tous ceux qui etaient actifs pendant ce projet. Une honte qui ne cesse de nous hanter depuis que certaines personnes pensent bien gouverner le pays comme s’ils geraient une maternelle. Aucun projet n’a jamais été dignement achevé sans être taché. Plus le temps passe, plus j’ai l’impreesion que nous sommes inaptes á refléchir, que nous devenons de plus en plus inconscients de la situation actuelle de notre cher pays. Le Burkina-Faso, sous cet homme, dont on ne reconnait pas le visage sur votre réalisation, ETAIT un pays avec un PEUPLE très respecté. Oú en sommes nous aujourd’hui. Je suis tellement en colère, en colère parce que même ce que nous qualifions d’élementaire, vous n’arriver pas á le réaliser et c’est pour toujours venir avec des arguments qui ne tiennent pas, des arguments enfantins qui nous encombrent. Changer s’il vous plait. Nous en avons marre.
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 13:35, par jan jan En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Dieu ne dort pas oh, la statut de votre dieu Sankara ne pouvait pas être parfaite, parce que c’est pas en ce lieu que son mausolée devait devait être érigé, avant lui des voltaïques ont été torturés et tués dans ce lieu sinistre par ce même Sankara et Cie, eux aussi méritent un mémorial.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 20:00, par Kyadi En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Je ne reconnais pas Thomas Sankara. Y a t il eu un concours pour choisir l’artiste ? Encore un marché par copinage finalement on excelle dans quoi ?
    cet artiste a raté sa vocation attendons de voir les corrections et les finitions.
    Très curieuse de connaître son prix.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 10:25, par Wilguiba En réponse à : Mémorial Thomas Sankara : La statue géante dévoilée, la machine en marche

    Il aurait été plus bénéfique pour l’Afrique et surtout sa jeunesse qu’ une personne tel le sage Raollings saisisse certaines opportunités pour enseigner aux plus jeunes l impérative nécessité d’avoir de l’égard vis à vis de nos ancêtres de nos anciens de nos aînés. Même si l’on se croit être une luciole dans les ténèbres et que l’on se dit que tout le monde autour de vous sont des caïman des marres environnantes des hiboux au regard gluant des feodos aux ventres bedonnant.......à abatre On court soit même de gros risques parce qu’ on n’a pas le droit d’abattre ceux qui ne pense pas comme vous ou qui n’ont pas les mêmes aspirations que vous. Nous devons apprendre des erreurs de nos devanciers C’est de la que viendra notre SALUT

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Décès du roi du Gulmu : Le président du Faso salue la mémoire d’un « souverain écouté et respecté »
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer
FIIJA 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
Burkina : « Les exécutions sommaires sont des germes d’une guerre civile », avertit le président du MBDHP, Chrysogone Zougmoré
Aicha Farida Ouédraogo, meilleure au Bac 2019 « Le secret de la réussite, c’est la rigueur et la discipline »
3e édition du FIIJA à Nanoro : Les jeunes à l’école du dialogue interreligieux et interculturel
Musique : Rama la Slameuse sort de prison
Santé : S.O.S pour le petit Abdoul Fatao qui a besoin urgemment d’une intervention chirurgicale
Coiffure : Les adeptes de la mode nappy se retrouvent
Burkina Faso : Une marche silencieuse ce samedi 17 août pour dénoncer la lenteur des procédures judiciaires
Assomption de Marie : Les fidèles catholiques font une quête pour les déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés