Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Nathi Mthethwa, Ministre sud-africain de la Culture : « Ceux qui ont tué Thomas Sankara ont commis un crime contre l’humanité »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 1er mars 2019 à 12h00min
Nathi Mthethwa, Ministre sud-africain de la Culture : « Ceux qui ont tué Thomas Sankara ont commis un crime contre l’humanité »

Le ministre sud-africain de la Culture, Nathi Mthethwa, a séjourné, du 23 au 26 février 2019, au Burkina dans le cadre du 26e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Il a mis à profit son séjour pour visiter, le 24 février 2019, les locaux du Conseil de l’entente où le père de la révolution burkinabè, Thomas Sankara, a trouvé la mort un certain 15 octobre 1987. « Ceux qui ont tué Thomas Sankara ont commis un crime contre l’humanité », s’est-il indigné à l’issue de sa visite.

Le 26e FESPACO est aussi une occasion de tourisme pour les personnalités qui séjournent au Burkina. Loin des salles de ciné, se jouent aussi souvent des films. Ceux des découvertes. C’était le cas pour le ministre sud-africain de la Culture, Nathi Mthethwa, qui a mis à profit son séjour à Ouagadougou pour visiter le mythique Conseil de l’entente où Thomas Sankara, président du Conseil national de la révolution, a été tué le 15 octobre 1987.

« J’ai un sentiment de regret de savoir que l’un des meilleurs révolutionnaires a été assassiné à cet endroit précis. Thomas Sankara était comme Nelson Mandela, comme d’autres icônes en Afrique. Si Thomas Sankara était vivant, le continent africain serait plus avancé qu’il ne l’est aujourd’hui », a-t-il indiqué. Allant plus loin, il a ajouté que « tous ceux qui ont commis ce meurtre ont commis un crime contre l’humanité ».

Autre lieu, même sentiment…

Outre le Conseil de l’entente, le ministre de la Culture de l’Afrique du sud a visité le Monument des héros nationaux situé à Ouaga 2000, le mausolée dédié aux victimes du crash d’Air Algérie survenu le 24 juillet 2014 au Mali et d’autres lieux de la ville de Ouagadougou. Au Monument des héros nationaux tout comme au Conseil de l’entente, le visiteur a déposé des gerbes de fleurs en mémoire des illustres disparus.
Il a également dit sa joie de séjourner au Burkina Faso.

« C’est un grand plaisir pour moi d’être à Ouagadougou. Le Burkina est un pays qui se reconstruit après avoir connu une période où la liberté n’était pas totalement acquise. Un grand mouvement social est en train de se mettre en place. Depuis les 50 ans passés, on voit que le Burkina est la plaque tournante du cinéma africain. Le Burkina donne une opportunité à l’Afrique de construire son empire cinématographique », a-t-il indiqué.

Nathi Mthethwa a également parlé de la volonté de la nation arc-en-ciel de renforcer sa collaboration avec le Burkina. « Nous sommes en pleines discussions avec le ministre pour voir dans quels domaines nous pouvons renforcer notre collaboration.

Nous voyons un pays en mouvement et je suis enthousiasmé de pouvoir travailler à renforcer les relations entre les deux pays. Nous travaillons avec le Burkina Faso tout comme nous l’avons fait avec le gouvernement algérien avec lequel nous sommes avancés dans beaucoup de domaines et nous voulons que la même chose se produise avec le Burkina Faso », a-t-il ajouté.

JTB
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Eglise catholique : Les fidèles s’informent sur la divine Miséricorde
La Poste Burkina Faso : Une croissance générale de 4% enregistrée ces cinq dernières années
Projet VIH et handicap au Burkina : Plateforme national VIH et Handicap dressent le bilan
Burkina : L’Agence de l’eau du Nakanbé en conclave avec ses comités locaux de l’eau
6e session du Conseil national pour l’enfance : Pour un renforcement du système de protection des droits de l’enfant
Education dans le G5 Sahel : Des réflexions pour un retour des enfants dans les salles de classe
Région du Sud-Ouest : L’ANEEMAS sensibilise aux bonnes pratiques d’exploitation des sites aurifères
Ministère de la santé : Quatre syndicats annoncent une grève du 20 au 30 novembre 2019
Exploitation artisanale de l’or : Une source de financement des groupes terroristes
Insécurité : « C’est ensemble que nous pouvons ramener la paix dans notre pays » , Mgr Pierre Claver Malgo, évêque de Fada N’Gourma
Assassinat du trader René Nikiema : Le suspect est un gendarme de profession (Procureur du Faso)
Société minière Houndé Gold Operation : Le salaire du personnel baissé de 47%, des heures supplémentaires impayées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés