Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 25 février 2019 à 13h24min
Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

A la barre, répondant aux questions de Me Prosper Farama notamment sur le supposé soutien de la hiérarchie militaire au putsch, le Général de brigade, Pingrenoma Zagré persiste et signe « Je n’ai jamais cédé ma place au Général Diendéré. J’ai présidé la réunion du 17 septembre. Aussi, en tant que Chef d’Etat major général des armées, je n’ai jamais donné l’ordre à une personne des forces armées nationales de soutenir le coup d’Etat ou d’autoriser une mission héliportée à la frontière. Et si le Général Gilbert Diendéré et ses avocats ont un quelconque ordre de mission que j’ai signé, qu’ils veuillent bien le présenter »

Le témoin est revenu sur la position du Commandement lors des événements : Aucune condamnation n’a pu résoudre une crise dans le monde. Et il n’y a aucune nation qui peut prétendre libérer des otages sans contrepartie. Le 16 septembre, ce que nous avons fait était plus que de la condamnation. Nous étions dans l’engagement opérationnel. On reconnaît l’arbre à ses fruits et l’homme à ses œuvres. Que le Général Diendéré assume ».

Le Général Gilbert Diendéré s’est dit étonné de la façon dont le témoin le traite. « C’est comme s’il y avait un différend entre nous ou une haine à mon égard ». Même s’il a déclaré à la barre qu’il n’avait plus de Commandement depuis le 27 novembre 2015, le Général Diendéré a fait remarquer qu’il était respecté au sein du corps.

"Nous n’avons jamais refusé de répondre "

L’on se souvient qu’en 2016, la hiérarchie militaire avait été décriée pour n’avoir pas déféré à la convocation du juge d’instruction. A la question de Me Prosper Farama de savoir ce qui s’est passé, le Général Pingrenoma Zagré a déclaré que cela fait partie d’"une campagne savamment orchestrée, nourrie et entretenue" contre la hiérarchie dans les médias et un peu partout. « Nous n’avons jamais refusé de répondre à un ordre de la justice. Individuellement, nous avons tous répondu. Nous ne pouvons pas nous, en tant que chefs, avoir des comportements qui contredisent la loi ».

Répondant aux questions des avocats de la partie civile, le Général Pingrenoma Zagré a déclaré qu’il n’avait aucune influence sur le RSP. Il a pris l’exemple des commandes de matériels militaires au sein du RSP qui ne passaient pas par le canal du CEMGA. Il a également noté que même s’il y avait des problèmes au sein du RSP mais, « aucun problème ne pouvait justifier de la part d’un militaire la rébellion et la mise en cause de l’autorité de l’Etat ».

« On ne peut pas être CEMGA et dire qu’on n’avait pas d’autorité sur un corps de l’armée. Mais si on ne peut pas, on démissionne », a répliqué le Général Gilbert Diendéré aux déclarations du témoin. Il a également noté que si le Général Zagré avait eu cette même vigueur qu’il a devant le tribunal, le coup n’aurait pas prospéré. « Mon Général, je ne vous accuse de rien mais sachez qu’à ce moment, vous n’avez pas pris vos responsabilités », a déploré le Général Diendéré.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 février 2019 à 14:26, par HUG En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Pourquoi à l"époque l’armée n’ a pas fermement le coup d’état ? A l’epoque votre communiqué n’était tranché. Il y a quelque chose qui n’est pas claire ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 14:48, par Le réaliste En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Il faut être REALISTE. Tout le monde sait que DIENDERE n’a jamais été respecté ni au RSP, ni par la troupe en général ; il a plutôt été toujours craint pour ce qu’on sait également. Toute chose ayant toujours un début et une fin, il se devait d’assumer comme ce qu’il avait déclaré à la télé à la fin de son épisode au lieu de se ridiculiser de la sorte. Spécialisé pour déjouer les coups d’Etat, il a attendu d’être Général, pour faire le sien, et ce après le couronnement des dérives de son mentor . Trop tard !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:23, par Zoewende En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Golf a la mémoire courte sinon très selective. A-t-il déjà oublié comment lui et le rsp ont fait régné la terreur dans ce pays ? Combien ont ils été ainsi sommairement exécutés ? Les Henri Zongo, Lingani ? Une longue liste macabre qu’on trouve sur Internet

    Ne devrait il pas exrprimer une reconnaissance infinie à la hiérarchie militaire, se réjouir d’être encore en vie ? N’eut été la magnanimité de cette hiérarchie, serait-il encore là, lui qui a montré si peu de considération pour la vie humaine. Il ya peu de pays en Afrique où un général pris en flagrant délit d’atteinte à la sûreté de l’État garde ses galons fussent-ils de salon et est traité avec respect jusqu’à son procès.
    Mais jusqu’où pouvons nous nous réjouissons pour ce respect de la vie humaine quand on observe qu’aujourd’hui que les bourreaux n’assument plus leur œuvre ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:29, par Nana En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Le piegevse referme sur ce criminel invétéré. Tous ce qu’il afait va ressortir. Vs comprendrez qu c,es un monstre

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:31, par Un Burkinabê En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    « Mon Général, je ne vous accuse de rien mais sachez qu’à ce moment, vous n’avez pas pris vos responsabilités », Comme vous Gal Diendéré aviez pris vos responsabilités alors assumez les aujourd’hui. Mon Général, Please a boy.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:32, par HORUDIAOM En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Franchement Gilbert Diendéré est un grand malhonnête. Quand le général Lougué, alors Ministre de la défense a dit clairement qu’il ne pouvait y avoir une armée dans l’armée s’agissant du RSP, qu’est ce que Diendéré n’a pas fait pour le nuire ? Hormis l’épisode Lougué, quelle hiérarchie militaire parlait du RSP ? Quel CEMGA a pu gérer une affaire du RSP ? C’est en toute logique que le général Zagré dit qu’il n’avait pas d’emprise sur le RSP. Il en a toujours été ainsi. Marmonner aujourd’hui qu’on ne peut pas être CEMGA et dire qu’on n’avait pas d’autorité sur un corps de l’armée, est un faux problème. Je pense que Gilbert Diendéré a une mémoire courte ou bien il a perdu sa tete. Comment on peut prendre ses frères d’arme pour des idiots ? Qu’il s’assume !

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:36, par Samira En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    - Est-ce que le général Zagré était aussi vigoureux, tranché, combatif,... face au général Diendéré pendant les événements de 2014 ? Personnellement j’en doute. Il suffit aussi de regarder certaines photos où on les retrouve tous les deux. C’est dommage pour notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:45, par @@GOG En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    PRENDRE QUELLE RESPONSABILITÉ ? TU AS FAIT LE COUP ET MAINTENANT QUE CA N’A PAS RÉUSSI TU VEUX QUE LES AUTRES ASSUMENT AVEC TOI ? C’EST DE L’INFANTILISME.ET UNE TELLE POSTURE N’EST PAS DIGNE D’UN GÉNÉRAL .QUAND EST-CE QUE CE MR VA COMPRENDRE QU’IL EST A L’ORIGINE DE TOUS NOS MALHEURS DANS CE PAYS ? J’AI HONTE , ARRÊTONS ET PASSONS AUX VERDICTS .MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:52, par TANGA En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Chers tous, je respecte les RSP pour la qualité des hommes, et pour le fait qu’il dissuadait les ennemis de dehors. Mais il faut bien dire que c’est nous les civils qui avions peur du RSP tellement nous mêmes en faisions la publicité.
    Ce qui est sûr, c’est que tous les chefs militaires étais et sont conscients que le RSP à lui seul ne pouvait pas résister au reste de l’armée. Donc, si il n’y avait pas eu d’appuis, le RSP était coincé. Pour preuve, c’est les militaires bien formés des autres camps qui allaient au RSP, quand un du RSP était fatigué il était remplacé donc rejoignait un autre camp avec toute son expérience avant sa retraite. Soyons donc conscient que là, on a gonflé le RSP pour l’abattre. C’est du guilquin wein doublé d’un pliilen paanbé qui a été fait au Gle DJENDJERE.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:52, par Ka En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Je suis désole Mr. Diendéré Gilbert : Vous les faiseurs des coups d’états à la maternelle, la première chose que vous faites c’est de suspendre la constitution et toutes les institutions pour semer le désordre. Comment voulez-vous qu’un général très discipliné désobéisse les ordres d’un mercenaire comme vous qui tue qui il veut, là où il veut sans remord ? La seule solution était de vous piégé diplomatiquement et vous voilà a visage découvert de vos crimes et devant vos juges. Le général Zagré a appliqué a la lettre la discipline et l’intelligence qui sont, entre autres, des qualités d’un bon militaire, et doivent être mis en avant le sens de l’honneur,
    la probité, le professionnalisme et le comportement. Et tout manquement doit être sanctionné selon la gravité des faits. Au sein de l’armée républicaine sauf le RSP fabriqué par vous et l’introverti Blaise Compaoré qui étaient au volant des affaires de l’état Burkinabé pour se permettre de tuer de gauche à droite dans l’impunité, tous les corps de l’armée reçoivent la même éducation ! Mais vous le chef de l’armée de quelques jours que vous l’étiez pendant votre coup d’état a la maternelle et comme président, vous aviez rendu cette armée du Burkina en une armée de gueux et de mercenaire. A présent assumez vos actes jusqu’au bout sans chercher a sauver votre peau.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 15:56, par Bebeto En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Général Zagré, vous êtes le digne fils de vos parents. Vos parents ont mis au monde un garçon, un vrai garçon. Le peuple libre du BF est fière de vous. Par la ruse, le dialogue et la fermetée, vous êtes parvenu à mettre en cage un des plus grand criminel de l’histoire moderne du BF sans dégât. C’est cela être un Général. Dieu vous bénira toujours notre vaillant Général. Si j’étais Président du Faso je vous nommerais Général de Corps d’Armee. avec effet immédiat et je ferai passer au grade superieur tout les éléments de votre Etat Major. Vous avez fait u. très bon boulot, spécialistes militaires que vous êtes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 16:00, par Mafoi En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Je pense qu’il est temps pour le tribunal d’arrêter ce défilé de témoins qui ne nous apprend rien de plus.Les têtes d’affiche de ce putsch le plus idiot de la planète sont connues depuis bien longtemps et il s’agit de ces 2 généraux en carton diendéré,bassolé,des officiers comme les kiéré,dao etc.....et quelques sous officiers et soldats de rang indisciplinés comme les touareg etc....!Il faut que le tribunal ait le courage de les sanctionner très sévèrement,de les dégrader et ensuite de les rayer de l’armée sinon le désordre et l’indiscipline risquent de s’intensifier au sein de nos FDS

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 16:48, par TIENFO En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Je pense « pauvres » Boukari LINGANI et Henry ZONGO qui ont été condamnés à mort et exécutés pour moins que ça. Hé GOLF et GIBI soyez de bons généraux pour une fois en innocentant vos collègues en assumant l’entière responsabilité du putsch

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 16:59, par Konkona En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Si seulement Zida pouvait faire une analyse de cette situation, il aura compris son erreur. Bref... l eau est versée et on ne peut plus ramasser.
    Je demande à nos Généraux, tous les Généraux y compris bien entendu DIENDIERE, de garder très loin parmi eux la haine et sauver l armée du Burkina. A vous écouter, chacun a eu une part de responsabilité dans cette affaire et le Général qui a eu vraiment eu une grande responsabilité, est le Général DIENDIERE d avoir ignorer que dans l armée, le respect de la hiérarchie est le mot clé. Même si il ne le reconnait pas officiellement, nous savons très bien que le solda Zida a eu son aval en sommant le Général Traoré Honoré de ne pas occuper le poste vacant. Si les choses s étaient bien passées lorsque Honoré s était déclaré Président, le pays était mieux aujourd’hui. Tous les Burkinabé, propriétaire de ce pays auraient compris et accepter que l armée prenne ses responsabilités. Comme dit, l eau est versée et acceptons d assumer. Le Général DIENDIERE lui même a dit qu il assumait. Pour la paix dans ce pays allons dans ce sens et après, travaillons à soigner les plaits et à se pardonner. Nos vrais Généraux doivent se réconcilier et restés ensemble. J ai très mal de suivre des échanges pareils entre des Généraux d un même pays. Je sais que la réconciliation entre eux est encore possible et il faut abonder dans ce sens. Le pays y gagnerait. Je ne suis pas un militaire ni un Général mais volontiers, j accepterai faire partie de ce cadre de concertation pour la paix et le bonheur de mon pays. Monsieur le Président du Faso, c est désormais votre devoir de créer ce cadre pour le bien de notre pays. Vous aurez gagné sur plusieurs fronts. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2019 à 22:11, par KOUGRI En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

      Salut Frère Konkona. J’apprecie votre sens de cohesion. mais vous n’avez pas bien compris le Gle Dienderé. Relit bien la conversation et tu veras qu’il ya un qui n’est pas pour la cohesion. ils se connaissent bien mais il ya un qui sous-estimait l’autre. "si tu ne pouvais pas ,demissiones. "si tu avait montré tes couilles com tu le fait a la barre on ne serai pas là". ça dit beaucoup de choses.

      Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 17:20, par Pleures oh pays bien aimé En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    A malin, malin et demi ! est eu qui croyait avoir, est pris qui croyait prendre. Le boulanger roulé dans la farine avec sa propre farine. La ruse du diable de Tasmanie n a pas marché il a trouvé de l’intelligence face à lui. c’est comme ça DIEU agit ! Il a sous-estimé le Gle ZAGRE et voila...

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 17:36, par Doudou En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Ainsi donc le Gal Gueguere en veut a Pingrenoma pour ne l avoir pas arreté quand il a fait son coup.Quelle epoque ?arrete moi ou je fais un malheur...!!!C est vous dire le cynisme de l individu.Si je croule,vous croulez.Bonne chance a lui.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 17:58, par Amadoum En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Le general Diendere veut se porter en revisioniste de l’histoire de notre pays. Dire que si le General Pingrenoma ne pouvait, il devait demissionner semble oublier qui etait le RSP. Purement et simplement, une armee dans l’armee. Le simple nom du general Diendere faisait trembler TOUT LE MONDE, aussi bien les civils que les militaires, sans exception. Qu’il ne vienne pas nous dire le contraire. De 1987 a 2015, avant la fuite du president Compare, tout le monde sait qui etait qui. Que le genral Diendere et ses avocats arretent de narguer le peuple..

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 18:07, par Sapience En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Mon Général. Respect. Quelndeal vous avez eu avec Kami Hervé avocat de la partie civile ? Soyez digne et croyant comment vous semblez le démontrer. Un de vos collaborateurs et pas déesse moindre ne vous reconnais pas dans vos propos. Moi aussi, parce que à Ouagadougou on se sait. J’espère Salifou votre Petit frère pourra vous encourager à la manifestation de la vérité. Merci et à bientôt. Un ami de la famille.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 18:45, par Ranini En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Pourquoi le Général DIENDERE n’a pas dissuadé ses hommes de ne pas franchir le Rubicon (s’il est vrai qu’il était toujours l’homme de référence du RSP et qu’il n’est pas le parrain du putsch) ? Si il avait usé de son influence, il pouvait convaincre là chaîne de commandement du RSP de stopper ce processus. Mieux, il n’avait qu’à se rallier à la hiérarchie et faire face au RSP. Ce qui l’a motivé à se ranger du côté du RSP est aussi ce qui a motivé la hiérarchie à ne pas s’opposer au RSP frontalement ( cette hiérarchie allait se faire liquider sans état d’âme ). Pourquoi voulez-vous qu’elle se suicide ? S’il n’y avait pas eu coup de force validée par le Général DIENDERE, il n’y aurait pas eu tout ce tralala ! Je respecte la posture de la Hiérarchie !

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 19:59, par Tilade Sina En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Il ya longtemps que je n’ai plus écrit sur ce procès mais ici mon Gl je crois que Zagre ne pouvait pas faire mieux que ce qu’il a fait. N’oublions pas Qu’il voulait surtout éviter un bain de sang unitile . Je précise que je ne connais pas Zagre. Mais bon on attend la suite des débats

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 21:30, par RV En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Question ! Comment gagner une guerre avec de tels généraux et une telle armée ?
    Si nous sommes vraiment en guerre, on a besoin que Zagre revienne au pays !
    "Le ventre ou la bombance, nous vivrons !"

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2019 à 22:09, par Dedegueba Sanon En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    C’est pas croyable les insinuations de Golf à l’endroit du Grl Zagré. J’avais fait un parallèle entre les parcours de Golf et son promo de St Cyr.
    Moi j’ai connu l’époque où Zagré alors lieutenant, avait stoppé avec son équipe une colonne de blindés maliens à Koloko en 1984. Ça c’est un haut fait de guerre.
    Golf aura fait toute sa carrière au service des intérêts d’un clan. Et se sera fait craindre dans toute l’armée grâce à ses intrigues et à l’élimination systématique de ceux qui sont perçus comme dangereux pour le pouvoir de son chef.
    De mon point de vue, militairement parlant il ne peut pas donner des leçons au Général Zagré.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2019 à 07:42, par sheiky En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Ce Golf, je n’ai même plus envie de lire ses déclarations. Quelqu’un qu’on disait taiseux, donc très avare en paroles. On se rend compte en fait que c’était mieux quand il ne parlait pas. Du cynisme pur. Il ose parler de haine du Gl Zagré alors que lui a passé des semaines a déversé sa bile sur tout le monde et surtout sur son ancien "bon petit Zida". Sa défense se résume à "vous voyez, tout le monde ment, ils sont tous contre moi et ce sont des peureux. Je suis le plus fort, le plus intelligent, le plus honnête et loyal. C’est parce que je suis de l’autre côté qu’ils peuvent parler ainsi. Sinon...ngaw". Quelqu’un qui semble deux fois plus fort que toi te gifle, tu laisses passer en faisant semblant d’être à ses ordres. Mais tu te débrouilles pour le faire chuter plus tard et l’immobiliser. Après cette personne te dit que tu n’es pas un homme parce que tu auras du répondre immédiatement à sa gifle. On doit lui donner quelques cours de judo à la MACA pour qu’il comprenne comment on peut gagner sans se battre rien qu’en utilisant la force de son adversaire...
    Espérons que la fin du procès est proche et qu’on puisse tourner cette page pas très glorieuse de notre histoire...
    Que Dieu bénisse notre Faso

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2019 à 09:17, par ragnague En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    BIG UP à mon frère Ranini ! Vous avez tout dit. Après la 1ère réunion des hauts gradés de l’Armée le 16 septembre 2015, il fallait rencontrer les éléments du RSP, pourquoi le général Diendiéré y est allé seul ? Parce que si les médiateurs (Monseigneur Paul OUEDRAOGO et le Président Jean-Baptiste OUEDRAOGO) et le général Pingrénoma ZAGRE étaient de la partie, même si ces derniers allaient proposer de ne pas traduire en justice les sous-officiers du RSP (pour l’intérêt de la Nation), ils allaient les convaincre de faire marche arrière. Et puis entre nous, la dissolution du RSP, punissait moins les éléments du RSP (qui allaient être affectés simplement dans les autres corps de l’armée) que le général Diendiéré. Dites-moi bonnes gens, dans quelle unité ou compagnie de l’armée burkinabé, on pouvait redéployer le général Diendiéré ? Donc la dissolution du RSP signait en même temps la « mort » du général Diendiéré. Dépouillé de toutes autorités militaires (car tous les militaires et même les civils savent comment il est devenu général) et complètement désarmé sans son RSP, qui était sa seule et unique force. Qu’allait-il devenir avec toutes ces affaires (Thomas SANKARA, LINGANI et Henri ZOONGO, Norbert ZONGO,…) qui l’attendent ? c’est pour cela qu’il a précipité pour faire son coup d’Etat. Les sous officiers l’ont dit devant la barre, c’est lui qui a ordonné l’arrestation des autorités. C’est encore lui qui a donné les raisons de cette arrestation devant la Hiérarchie militaire à la rencontre du 16 semptemre 2015 en 3 pôint (Exclusion des candidats du CDP, ZIDA nommé général et dissolution du RSP).
    Si la Hiérarchie avait manifesté ouvertement leur refus à la réunion, personne n’allait sortir vivant de la salle de réunion. Les éléments cagoulés de l’ex-RSP l’ont dit selon les témoins. C’est Dieu qui a inspiré le général ZAGRE, d’associer Monseigneur Paul OUEDRAOGO et le Président Jean-Baptiste. N’eut été leur présence, les hauts gradés qui se sont prononcés contre le coup (au cours de la réunion) allaient être simplement liquidés et une histoire inventée collée pour justifier cela comme il en 1989 l’a fait avec le Commandant Boukari LINGANI et le Capitaine Henri ZONGO.
    Dieu a exaucé nos prières et la prière du général Pingrénoma ZAGRE, Dieu a sauvé le Burkina Faso, que son nom soit loué ! Merci général ZAGRE, le peuple est fier de toi et Dieu te récompensera pour avoir évité la mort des milliers de burkinabé s’il y avait affrontement entre les loyalistes et le RSP.
    Que Dieu nous aide, et bénisse ma Patrie !

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2019 à 09:23, par Kiasse NIGNAN En réponse à : Procès du putsch : « Que le Général Diendéré assume », martèle le Général Zagré

    Combien de soit disant putschistes n’ont pas eu la chance de s’exprimer pendant l’existence du RSP. Que le Général Gilbert ait le courage d’assumer parce qu’il a eu la chance d’être devant des juges pour se faire entendre. Si la hiérarchie militaire devait avoir la même vision que lui, il ne serait pas devant nous pour continuer à persister le flou. Donc qu’il ait le courage de remercier la hiérarchie militaire, et tous les burkinabè pour leur pardon à lui accorder.un Général je crois doit être courageux car sans courage, il ne peut rien assumer. Un Général doit être un Général.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch : Les accusés condamnés solidairement à payer 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts aux parties civiles
Procès du putsch du CND : L’audience sur les intérêts civils à nouveau renvoyée au 19 novembre 2019
Procès du putsch : L’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre 2019
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes
Procès du putsch du CND : Le verdict complet du tribunal militaire
Procès du putsch : Cerveaux, exécutants et complices derrière les barreaux !
Procès du putsch : Les peines des absents seront connues ce 3 septembre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés