Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

Bobo-Dioulasso : Séjour fructueux pour l’ambassadeur de France

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 20 février 2019 à 13h30min
Bobo-Dioulasso : Séjour fructueux pour l’ambassadeur de France

En vue de mieux appréhender le mode de vie et les réalités des bobolais, l’ambassadeur de France au Burkina, Xavier Lapeyre de Cabanes, a effectué une visite à Bobo-Dioulasso du 18 au 19 févier 2019. Ce séjour a été marqué par des échanges directs avec des perspectives de collaboration avec les différents acteurs rencontrés.

Dès le début de son séjour à Bobo, le lundi 18 février 2019, l’ambassadeur de France au Burkina, Xavier Lapeyre de Cabanes, a effectué des visites auprès notamment des autorités locales, coutumières et religieuses. Comme l’a si dit bien l’ambassadeur, « quand on est diplomate étranger, on ne comprend pas le pays en restant dans la capitale. Il faut souvent aller en province. Il faut essayer de développer des actions de coopération ».

Il a poursuivi ses visites le mardi 19 février 2019 à l’Ecole nationale des sous-officiers de gendarmerie (ENSOG) où il a rencontré les sous-officiers, sous l’égide du directeur de ladite, école le commandant de gendarmerie le Colonel Koagdia Diabré. Il a ainsi assisté avec sa délégation à une présentation de l’Ecole de gendarmerie créée depuis 1962 et qui assure la formation initiale des sous-officiers de gendarmerie. Suite aux échanges sur les difficultés et perspectives de l’ENSOG, il a été envisagé de renforcer la formation vu le contexte nouveau qu’est le terrorisme.

Dans son entretien avec les responsables de la police des Hauts-Bassins que sont le directeur régional de la police nationale, le commissaire central, le chef de service de la police judiciaire, le commissaire de la brigade anti -criminalité, il a été question de la sécurité dans la région des Hauts-Bassins. Le directeur régional de la police nationale, Yacouba Drabo, a exprimé sa satisfaction suite à cette visite. Il a relevé que l’ambassadeur a pour coutume, à chacun de ses passages dans la ville de Bobo, de s’entretenir avec les autorités de la ville.

Yacouba Drabo Directeur Régional Polici Nationale Hauts Bassins.

L’ambassadeur s’est également entretenu dans l’après-midi avec les étudiants de l’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA) à travers une conférence campus France sur les possibilités d’études en France. Les étudiants n’ont pas manqué d’exposer leurs inquiétudes sur la sélection des candidats, le coût des études et du séjour, etc. Lire la suite

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Réglementation pharmaceutique dans l’espace UEMOA : Les ministres de la Santé dans une dynamique d’harmonisation du secteur
Coopération Burkina Faso-UNICEF : 90% de taux de réalisation en matière de communication
65e anniversaire de la révolution algérienne : « Le peuple algérien va s’inscrire dans l’histoire », foi de l’ambassadeur Mohamed Ainseur
Forum international francophone de l’évaluation : Quatre jours de partage de bonnes pratiques pour le rayonnement de l’évaluation
L’ambassade de France au Burkina n’a pas suspendu la délivrance des visas (Communiqué)
Intégration régionale : L’expression culturelle comme moyen d’action
Bio-sûreté : Des équipes du G5 Sahel et de la Tunisie s’exercent au diagnostic mobile des menaces
G5 Sahel : « L’heure n’est pas à la diversion, mais à l’union sacrée », déclare Maman Sambo Sidiko (Secrétaire permanent)
Intégration régionale : « Notre objectif, c’est qu’un jour, il n’y ait plus de Burkinabè, de Maliens, d’Ivoiriens…, mais simplement des Africains », prône le ministre Paul Robert Tiendrébéogo
Course-cycliste féminine de l’intégration : Les communautés vivant au Burkina pédalent en chœur à Tenkodogo
Promotion de l’intégration régionale : « Cette façon de faire au Burkina doit faire tache d’huile en Afrique », loue Toumey Kodjo, porte-parole des communautés
Sommet Russie-Afrique : « L’engagement de Poutine a été clair » dans la lutte contre l’insécurité au Sahel, selon le président du Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés