Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

FESPACO - Mairie de Ouagadougou : Les deux parties formalisent leur partenariat

Accueil > Actualités > DOSSIERS > FESPACO 2011 : 26 février au 5 mars 2011 à Ouagadougou • LEFASO.NET • lundi 18 février 2019 à 13h00min
FESPACO - Mairie de Ouagadougou : Les deux parties formalisent leur partenariat

La mairie de Ouagadougou et le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) ont régularisé, ce lundi 18 février 2019, leur partenariat. Les deux parties entretenaient une coopération depuis belle lurette. Mais il n’y avait aucune signature de document. C’est maintenant chose faite. Déjà, pour cette édition du FESPACO, le maire de Ouagadougou, Armand Beouindé, dit avoir pris, avec son conseil municipal, toutes les dispositions pour rendre chaleureux le séjour des festivaliers.

Depuis 1969, date de création du FESPACO, la ville de Ouagadougou accompagnait l’organisation de la fête du cinéma africain. Mais cette collaboration se faisait sans un document officiel. Ce lundi 18 février, le maire de Ouagadougou et le délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma, ont paraphé un document de partenariat en bonne et due forme. Ardiouma Soma a rappelé que depuis 1969, la ville de Ouagadougou n’a jamais manqué d’accompagner le FESPACO. Il se dit satisfait que la commune ait pris des dispositions pour rendre la ville plus belle, à l’occasion de la fête du cinéma africain.

Le délégué se réjouit du fait que la ville de Ouagadougou se soit appropriée le festival. Elle constitue même l’un des piliers de l’organisation. Le monument de la Place des cinéastes est en train d’être relooké. Quant au maire de Ouagadougou, il s’est dit satisfait de voir la collaboration se régulariser. Armand Béouindé a souligné que sa ville chemine avec le FESPACO depuis 50 ans. Pour lui, le festival est dans l’ADN de la capitale. L’acte qui est signé, selon lui, indique à chacun son engagement. Le maire a rassuré que sa ville sera accueillante. Avant de se retirer, l’édile a félicité le comité d’organisation pour ses efforts et encouragé les membres pour la suite.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés