Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Diplomatie : L’ambassade royale du Danemark célèbre ses 25 années au Burkina Faso

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • dimanche 17 février 2019 à 16h00min
Diplomatie : L’ambassade royale du Danemark célèbre ses 25 années au Burkina Faso

1994-2019. Voilà 25 ans que le Danemark a ouvert son ambassade au Burkina Faso dont la raison d’être est le développement du pays au bénéfice de son peuple. Pour marquer d’une pierre blanche cet anniversaire des relations diplomatiques avec le Burkina Faso, la première responsable Ulla Næsby Tawiah a organisé un cocktail, le vendredi 15 février 2019 dans la soirée, à Ouagadougou.

La cérémonie a réuni autour de l’ambassadeur du Danemark, plusieurs convives dont le premier-vice-président de l’Assemblée nationale, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, les présidents du CDP, Eddie Komboïgo, de l’ADF-RDA, Me Gilbert Ouédraogo, et la ministre chargée de la Femme, Marie Laurence Ilboudo. Des membres des corps diplomatiques et anciens collègues de l’ambassade étaient également présents.

Le partenariat entre le Burkina Faso et l’ambassade du Danemark est en réalité plus longue que 25 années, car, « bien avant il y avait une bonne collaboration pour le développement du Burkina Faso », a justifié l’ambassadeur Ulla Næsby Tawiah qui a souhaité la bienvenue à sa collègue venue d’Accra, avec son époux, pour la circonstance. En termes de performance, Ulla Næsby Tawiah dresse un bilan satisfaisant. En effet, depuis 1994, le Danemark a fourni une aide bilatérale au Burkina Faso de 4,9 milliards couronnes, soit 436 milliards de F CFA.

Et ce n’est pas tout. Sur la période 1994 à 2018, 143 milliards de F CFA ont été injectés dans le secteur Eau et assainissement du Burkina Faso dans les domaines de l’hydraulique urbaine, rurale, de l’assainissement et de la gestion intégrée des ressources en eau.

Le secteur agricole est l’autre bénéficiaire du soutien danois. A ce niveau, l’appui a concerné plusieurs domaines en fonction des phases des projets ou programmes financés comme la lutte contre la désertification au Sahel, la gestion des ressources naturelles, le développement rural décentralisé.

Conscient qu’un pays ne peut se développer dans un environnement où règne l’insécurité, le Danemark accompagne, depuis 2014, le ministère en charge de la Sécurité sur les aspects de droits humains dans les différentes interventions de Forces de sécurité intérieure(FSI), le renforcement de la confiance entre ces forces et les populations. En vue d’améliorer leur présence sur le terrain et réussir leurs missions, il apporte aussi un appui logistique aux FSI.

Déplorant les pertes en vies humaines causées par les attaques terroristes, l’Ambassadeur a exprimé ses vives condoléances au peuple burkinabè et réaffirmer le soutien constant de son pays dans cette bataille. Et pour montrer aux publics burkinabè et danois, l’impact du soutien du Danemark dans les secteurs mentionnés ci-dessus, elle a procédé au lancement d’une compétition de réalisation de vidéo de 3-5 mn avec le soutien de l’institut Imagine et de son fondateur Gaston Kaboré.

Sont concernés par cette compétition, les jeunes ayant déjà bénéficié de l’appui du Danemark pour des stages de formation dans le domaine du cinéma. Les films de bonne facture seront dévoilés lors de la fête nationale du Danemark et de la Suède en juin prochain.

Pour sa part, le premier-vice-président de l’Assemblée nationale a exprimé la gratitude du gouvernement au Danemark pour son soutien multiforme. Comme le souligne Me Bénéwendé Stanislas Sankara, le Burkina Faso et le Danemark, dans le concert des nations, partagent les mêmes idéaux et les mêmes valeurs de démocratie « quand on sait que le Danemark contribue beaucoup à ce qu’il y ait la lutte contre l’impunité et pour la bonne gouvernance. Cela renforce naturellement les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays ».

Il a, par ailleurs, évoqué la nouvelle stratégie d’intervention du Danemark : « Le Danemark a une histoire et nous avons aussi du Danemark ce qu’on appelle le compromis utile qui est en train de s’installer à travers les différents partis politiques aussi bien de l’opposition que de la majorité ».

Il a conclu son propos en disant que « ce sont ses exemples de compromis, de dialogue politique qui peuvent nous servir à aller les uns vers les autres pour que le Burkina Faso retrouve une cohésion sociale, se réconcilie avec lui-même et puisse aller vers la paix des cœurs ». L’ambassade royale du Danemark à un personnel de 25 membres dont 17 Burkinabè.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
45e anniversaire de la CEDEAO : Message de Paul Robert Tiendrebeogo, ministre de l’intégration africaine et des burkinabè de l’extérieur
Région du Centre-Nord : L’UNHCR apporte sa contribution à la lutte contre la Covid-19
Chine-Burkina Faso : « Donner du poisson et apprendre à pêcher », la vision stratégique selon l’ambassadeur LI Jian
Premier ministère : Les partenaires techniques et financiers du Burkina évaluent la coopération au développement
Diplomatie : L’Ambassadeur Filippe Savadogo rend hommage à l’Ambassadeur John Boureima KABORÉ
Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso
Coopération parlementaire : La Chine offre des tablettes et des ordinateurs à l’Assemblée nationale
La Team Europe et le Burkina Faso : Unis face au Covid-19
Burkina/UE : « Le regard de l’Europe est de plus en plus tourné vers l’Afrique, mais c’est un regard nouveau », Wolfram Vetter, l’ambassadeur de l’UE
Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young
Lutte contre le covid-19 dans l’UEMOA : Les besoins des Etats évalués à environ 5284 milliards de francs CFA
Tribune libre de Andrew R. Young, Ambassadeur des Etats-Unis auprès du Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés